background preloader

La Troisième Guerre mondiale a commencé

La Troisième Guerre mondiale a commencé
Par Paul Craig Roberts – Le 25 avril 2016 – Source Strategic Culture La Troisième Guerre mondiale est en cours. Combien de temps avant qu’elle n’entre dans sa phase chaude ? Washington mène actuellement une guerre économique et de propagande contre quatre membres du groupe des cinq pays connus sous le nom de BRICS – Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud. Washington a tenté cela contre la Chine, avec les manifestations étudiantes orchestrées à Hong Kong. Pour déstabiliser la Russie, Washington a besoin d’une prise plus solide à l’intérieur du pays, et a travaillé avec les méga-banques de New York et les Saoudiens, pour faire passer le prix du pétrole de plus de $100 le baril à $30. À mon avis, ceux qui poussent aux privatisations sont soit des traîtres, soit de parfaits imbéciles. Eric Draitser donne quelques détails sur l’agression de Washington contre la Russie, et sur son attaque contre l’Afrique du Sud et le Brésil. Paul Craig Roberts Related:  -

Russie politics: Odessa: ni oublier, ni pardonner au nom de la dignité La révolution de la "dignité", le 2 mai 2014, Odessa Hier 2 mai, Odessa commémorait les deux ans de la tragédie de la Maison des syndicats (voir ici notre article), où 50 personnes périrent brûlées, gazées, achevées une balle dans la tête, plus de 250 furent blessées et une ville mise à genoux par les milices néo-nazies du nouveau régime pro-européen. Un des responsables de ce massacre, A. Parouby, est aujourd'hui à la tête du Parlement ukrainien. Mais les habitants, malgré menaces et pressions, sont sortis dans la rue au cri de "Nous nous souvenons, nous ne pardonnons pas". Les célébrations du début mai mettent les autorités ukrainiennes sur les dents. Ainsi, du 30 avril au 10 mai, 3500 policiers et plus de 300 membres du SBU (l'ex-KGB) vont maitenir l'ordre dans la ville. Afin de ne pas faire trop de bruit, les journalistes furent triés à la frontière. Alors que la manifestation a finalement été autorisée, le matin, la police bloque totalement l'accès à la Maison des syndicats.

La Russie cherche à dominer le marché des aliments biologiques Poutine affirme que le pays devrait être auto-suffisant en nourriture d’ici 2020, alors que les sanctions stimulent un boom de l’agriculture Par F. William Engdahl – Le 22 avril 2016 – Source Russia Insider Comme si cela ne suffisait pas que la Russie de Vladimir Poutine ridiculise la campagne américaine anti-ISIS en Syrie, en accomplissant davantage en six mois, pour stopper l’avance terroriste dans ce pays, que ce que le Pentagone a effectué, avec sa campagne bizarrement inefficace, durant quatorze mois. Aujourd’hui, la Russie donne une énorme gifle à la domination de l’agro-industrie américaine dans le commerce alimentaire mondial, en décidant de faire de la Russie le plus grand exportateur mondial de produits non-OGM, c’est à dire de la nourriture non-industrielle saine. Ignoré par les médias occidentaux, comme tous les développements positifs en Russie, le président Vladimir Poutine a fait son discours présidentiel annuel à l’adresse de l’Assemblée fédérale le 3 décembre dernier. F.

Opération anti-adblock : ce que prévoient les éditeurs pour la suite La semaine anti-adblocking est passée et L'Equipe, Le Figaro et 20 Minutes en ont tiré des leçons. Le point sur leur nouvelle approche. Un peu plus d'un mois après le début de la semaine anti-adblock, initiée par le groupement des éditeurs en ligne Geste et adoptée par la majorité des sites média français, le sourire est de rigueur du côté des éditeurs. Des taux de passage en liste blanche entre 10 et 40% mais des dégâts sur les taux de rebond Le Figaro, qui avait pris la décision de flouter progressivement ses articles aux internautes équipés d'un adblocker, annonce un taux de passage en liste blanche de l'ordre de 20%. L'expérience aurait sans doute été prolongée si elle ne s'était accompagnée d'un problème majeur : la dégradation du taux de rebond. "On se donne un semaine pour essayer de réfléchir aux modalités d'un nouveau plan d'action", révèle Bertrand Gié. C'est précisément le deal proposé par L'Equipe à l'occasion de cette semaine anti-adblocking.

Credit Suisse et Finma, unis pour manipuler cours et Fonds propres? Credit Suisse et Finma unis pour manipuler cours et Fonds propres! Jean- Cédric Michel (article de 2013) Avant-propos: Voici les véritables dérives de la Suisse contemporaine: Un pouvoir surdimensionné octroyé à des personnes qui transgressent la législation à répétition. Quand ceux qui contrôlent appartiennent à la famille des contrôlé, on parle de corporatisme. Et quand le corporatisme détient de la puissance publique, on parle de corporatisme d’Etat. Et quand le corporatisme d’Etat ne rend plus de compte à personne, on peut parler de république bananière. Oubliez donc l’enfumage autour de la fiscalité de quelques français, de a malfaisance de la place financière suisse, du franc suisse fort, de la stratégie de transparence,… Un véritable système mafieux s’est installé à l’ombre de ces chicaneries portées haut et fort par un Conseil fédéral totalement dépassé et impuissant. Mais en Suisse ? Est-ce le fait que la Finma semble avoir autorisé cette opération ? Jean-Cédric Michel – 2013

Déluge de bombes sur Alep: l’hôpital d’obstétrique a été détruit, de nombreuses victimes Photo de la maternité frappée le 3 mai 2016 par les groupes islamistes Les bombes qui pleuvent sur Alep depuis ce matin 3 mai sont lancées par les groupes terroristes que la presse de l’establishment qualifie de « révolutionnaires ». SC Mardi 3 mai 2016 – 15.00 Aujourd’hui déluge de bombes sur Alep, dont une sur le principal hôpital d’obstétrique. De nombreux tués et blessés. Mardi 3 mai 2016 – 12.30 Une grosse explosion… Les combats n’ont pas cessé… Plus de 100 mortiers depuis ce matin… Les élèves d’Alep doivent présenter des examens de fin d’année… Ça tire de tout côté… Les sirènes des ambulances sillonnent la ville. Tout le bâtiment dans lequel je suis vient de trembler comme jamais, il a été presque soulevé du sol. Source: Les opinions et assertions exprimées sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputées à Arrêt sur Info.

Terrorisme ou légitime résistance à l'occupation israélienne ? Manifestation à Oakland, Californie. Tout le monde a bien compris à présent que le mot « terrorisme » est un terme de propagande adaptable à n’importe quoi. Il n’a pas de sens déterminé et n’est pas cantonné à une situation particulière. Israël occupe militairement la Cisjordanie depuis des dizaines d’années — et toujours Gaza, de fait. En réponse à cet état de fait, il y a eu en 2015 une série d’attaques de Palestiniens contre des soldats israéliens en Cisjordanie1. Pour ceux qui, comme moi, dénoncent depuis longtemps le fait que le terme « terrorisme » n’a quasiment plus d’autre signification que « violence exercée par des musulmans contre l’Occident et ses alliés », et pas d’autre but que de délégitimer la violence d’un côté tout en la justifiant de l’autre, y a-t-il preuve plus éclairante que celle-ci ? Ainsi, quand des Américains résistent à l’occupation militaire en se battant sur leur propre sol, ce sont de nobles héros.

L'armée syrienne repousse une importante attaque de terroristes près d'Alep International URL courte L'armée gouvernementale syrienne a repoussé lundi une attaque importante des terroristes du Front al-Nosra et de leurs alliés près d'Alep. © Sputnik. Les militaires ont toutefois été obligés de demander l'aide de l'Armée de l'air syrienne. Les terroristes ont attaqué la ville de cinq côtés, mais ont dû battre en retraite après un raid aérien syrien. Ces derniers jours, la situation s'est aggravée à Alep. Une forte propagande fait rage autour de la bataille d’Alep Une forte Propagande fait rage autour de la bataille d’Alep. Les terroristes sont dépeints comme « Combattants de la liberté » Les terroristes d’al-Nosra et compagnie, qualifiés « révolutionnaires » par les journalistes traditionnels Par Tim Anderson – 01 mai 2016 Une forte propagande accompagne la bataille stratégique d’Alep entre, d’une part, l’armée syrienne et ses alliés (Russie, Iran, le Hezbollah) et, d’autre part, l’Arabie Saoudite, la Turquie et l’OTAN qui soutiennent les groupes terroristes « Front al Nostra », « Jaysh al Islam », « Ahrar El Sham » et « l’ISIS » . Les combats se sont intensifiés fin Avril, lorsque les groupes armés ont envoyé des centaines de mortiers sur Alep, la deuxième ville de Syrie, et l’armée syrienne a répondu par une offensive fort souhaitée [par les habitants, ndrl]. Le Front al-Nostra soutenu par les Etats-Unis, l’OTAN et Israël Par Tim ANDERSON – 01 mai 2016 Annexe Qui s’est l’autoproclamé communauté internationale ?

LE PASSÉ QUI NE MEURT PAS : Les grosses orchades, les amples thalamèges.. Le passé qui ne meurt pas : Des fragments d’URSS sur la carte de l’Europe Nagorno Karabakh – Transnistrie – Abkhazie – Ossétie du Sud Cesare Corda – Saker Italia – 5 avril 2016 Éparpillés dans les immenses territoires qui faisaient partie de l’Union Soviétique et, avant elle, de l’empire tsariste, il existe des coins du monde qui ont été oubliés par le progrès, où même l’histoire semble s’être arrêtée pour s’accorder une pause de réflexion. Mais, presque par magie, par farce ou à cause de l’enchevêtrement chaotique des jeux de la géopolitique, quelques lambeaux de territoire ont été miraculeusement épargnés par la vague de la modernisation et de l’occidentalisation, et, résistant, indociles, ils portent témoignage de ce monde du passé auquel ils appartiennent encore orgueilleusement. Transnistrie En mars 2013, avec mes amis Giulio et Jacopo, nous sommes arrivés en voiture à Tiraspol, capitale de la Transnistrie, venant de Chisinau, capitale de la Moldavie. La Moldavie fut dans ce cas. Suite

Openbazaar : le commerce à portée de tous Aujourd’hui, je vous propose de découvrir une nouvelle étape dans la libération des individus du joug de plus en plus pesant imposé par l’État et ses institutions. Si Bitcoin, la monnaie numérique indépendante de tout système bancaire traditionnel, fut dans ce cadre un élément clef, ce que je vais vous présenter est, à mon avis, le palier supérieur à l’affranchissement des individus, une sorte de volée de clous supplémentaires dans le cercueil de l’État. Cette nouveauté numérique s’appelle OpenBazaar, et la presse (très spécialisée, hein) l’évoque fugacement ici ou là. Au-delà d’un nom dont on pourra discuter longuement l’impact marketing douteux, le concept est le suivant : il s’agit d’une plateforme permettant l’échange, éventuellement commercial, de biens et de services. Ceci change absolument tout. Ceci entraîne mécaniquement plusieurs choses. Bien sûr, non, OpenBazaar ou les différentes versions qui écloront à sa suite ne feront pas disparaître le commerce traditionnel.

La Chine adopte une loi régulant l’activité des ONG étrangères Le 28 avril 2016 – Source Xinhua Les ONG étrangères devront obtenir l’approbation des autorités chinoises avant de pouvoir opérer sur leur territoire, selon une nouvelle loi adoptée par le Parlement, ce jeudi [28 avril]. Cette loi concerne les ONG étrangères qui envisagent d’ouvrir des bureaux permanents ainsi que celles qui fonctionneront temporairement, elle a été adoptée lors de la session bimestrielle du Congrès national populaire (CNP). Le ministère de la Sécurité publique (MSP) et les services de police provinciaux seront responsables de l’enregistrement et de la réglementation. Les ONG étrangères opérant sur le continent sans autorisation seront sanctionnées. Guo Linmao, un responsable de la Commission des affaires législatives du Comité permanent du CNP, a déclaré, lors d’une conférence de presse mercredi après-midi, que cette loi ne vise pas à limiter les activités des ONG étrangères. «Nous accueillons avec plaisir les ONG étrangères et notre porte leur est grande ouverte.

État d’urgence, violences policières et criminalisation de l’action syndicale : le retour du social-fascisme ? Fuite en avant ou stratégie délibérée ? Sans doute les deux. L’exécutif a clairement fait le choix de la répression pure et dure face à une situation qu’il peine à contrôler. Les violences policières contre les manifestants du premier mai, inédites par leur brutalité, sans parler de celles contre les cortèges des opposants à la loi travail, montrent si besoin était que le pouvoir socialiste n’a plus qu’une recette pour faire appliquer les diktats du MEDEF et de l’Union Européenne : l’usage immodéré de la matraque. L’état d’urgence décrété par le gouvernement renforce considérablement les pouvoirs de la police et celle-ci a désormais carte blanche pour faire usage de la force contre tous ceux qui s’opposent à sa politique : jeunes des classes populaires, syndicalistes et travailleurs subissant de plein fouet la crise du capitalisme. La SFIO est devenue Parti Socialiste en 1971 mais reste plus que jamais le parti des traîtres. J'aime : J'aime chargement…

TTIP Leaks: le coup génial de Greenpeace contre le TAFTA! – Les moutons enragés La pression que Washington exerce sur l’EU dans le cadre de l’accord de Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP) est encore plus forte que ce que dénonçaient les opposants à ce document, apprend-on du dossier secret fourni par Greenpeace et cité par le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung. Ces 240 pages rendues publiques mettent en lumière les instruments d’un véritable chantage pratiqué outre-Atlantique afin de paver le chemin pour ses produits alimentaires sur le marché européen et pouvoir contrôler toute décision économique prise au sein de l’UE.Ainsi, selon le scénario américain, une fois l’accord signé, la viande, les fruits et les légumes en provenance des Etats-Unis devraient arriver dans l’Union européenne. Sauf que la qualité et les risques qu’impliquent ces produits restent assez opaques. Et si Bruxelles ne l’accepte pas, les Etats-Unis menacent de réduire les importations en provenance de l’UE, une idée qui ne réjouira certainement pas l’Allemagne.

Related: