background preloader

Tafta : des documents confidentiels révèlent l’avancée des négociations

Tafta : des documents confidentiels révèlent l’avancée des négociations
Le Monde a pu consulter une série de documents confidentiels très récents, et totalement inédits, concernant le désormais fameux « Tafta », le traité commercial que l’Union européenne négocie dans la plus grande discrétion avec les Etats-Unis depuis près de trois ans. Ces documents, obtenus par Greenpeace Netherlands, abordent quasiment tous les aspects de cette très vaste négociation : l’abaissement des tarifs douaniers mais surtout la coopération réglementaire entre les deux parties. Portant sur les deux tiers de l’ensemble des textes discutés, ils couvrent 13 chapitres – des télécommunications aux pesticides en passant par la coopération réglementaire – et ont pour l’essentiel servi de base au dernier cycle de négociation du TTIP (le nom officiel du futur traité), le 13e, entre l’administration Obama et la Commission européenne, qui s’est tenu du 25 au 29 avril dernier, à New York. Une négociation déséquilibrée et encore balbutiante Une menace pour le principe de précaution Related:  La dérive

« Nous sommes en train de vivre une mosaïque d’effondrements » : la fin annoncée de la civilisation industrielle Basta ! : Un livre sur l’effondrement, ce n’est pas un peu trop catastrophiste ? Pablo Servigne et Raphaël Stevens : [1] La naissance du livre est l’aboutissement de quatre années de recherche. Nous avons fusionné des centaines d’articles et d’ouvrages scientifiques : des livres sur les crises financières, sur l’écocide, des ouvrages d’archéologie sur la fin des civilisations antiques, des rapports sur le climat… Tout en étant le plus rigoureux possible. Mais nous ressentions une forme de frustration : quand un livre aborde le pic pétrolier (le déclin progressif des réserves de pétrole puis de gaz), il n’évoque pas la biodiversité ; quand un ouvrage traite de l’extinction des espèces, il ne parle pas de la fragilité du système financier… Il manquait une approche interdisciplinaire. C’est l’objectif du livre. Au fil des mois, nous avons été traversés par de grandes émotions, ce que les anglo-saxons appellent le « Oh my god point » (« Oh la vache ! Ensuite, il y a les frontières.

Boom des conversions en agriculture bio : les aides ne suivent pas Les agriculteurs français sont de plus en plus nombreux à se tourner vers l'agriculture biologique... mais les aides à la conversion ne suivent pas. En 2015, le nombre d'hectares cultivés en France en agriculture biologique était de 1,3 million. Un chiffre en hausse de 17% par rapport à l'année précédente avec 200 000 nouveaux hectares en conversion. L'année 2016 promet d'être plus spectaculaire encore, particulièrement dans le secteur laitier ! Selon l'Agence bio et le Centre national de l'industrie laitière (Cniel), 20 exploitations se tournent vers la bio chaque mois depuis novembre 2015, soit deux fois plus que sur l'ensemble de l'année écoulée. " Sur les deux ou trois derniers mois, il y a autant de producteurs à accompagner que sur toute l'année 2015. Trop de demandes de conversions et pas assez d'aides Les régions tiraillées entre agriculteurs bio et agriculteurs conventionnels " Nous avons un problème, c'est un vrai sujet. Anne-Françoise Roger

Greenpeace révèle le contenu du traité Tafta : un texte qui détruit l’environnement L’ONG Greenpeace publie ce lundi 2 mai, 248 pages de documents confidentiels appartenant aux négociations opaques du projet du TTIP/Tafta (accord de libre-échange commercial entre l’Europe et les USA). Elles « confirment les menaces sur la santé, l’environnement et le climat », juge Jorgo Riss, directeur de Greenpeace Europe, car « ce traité mettrait les intérêts des grandes entreprises au centre du processus de décision politique et législatif au détriment de l’environnement et de la santé publique ». Quatre principaux sujets de préoccupation - La protection à long terme de l’environnement est abandonnée La règle "Exceptions générales", inscrite dans l’accord du GATT de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) depuis plus de 70 ans, est absente du texte. Cette règle permet aux pays d’encadrer le commerce « pour protéger la vie animale et végétale ou la santé humaine ou la conservation des ressources naturelles épuisables » (voir document de l’OMC). - Le principe de précaution est oublié

Tafta Greenpeace va rendre public des documents de négociation | L'actualité en France « Ces documents confirment ce que nous disons depuis longtemps », assure le directeur de l”unité européenne de Greenpeace, Jorgo Riss, cité dans un communiqué : « Ce traité mettrait les intérêts des grandes entreprises au centre du processus de décision politique et législatif au détriment des enjeux environnementaux ou de santé publique ». A LIRE. Les plus et les moins de l”accord Tafta en négociation Alors que depuis près de 70 ans, l”accord du GATT, sous l”égide de l”Organisation mondiale du commerce (OMC ), permet aux pays de réglementer le commerce « pour protéger la vie ou la santé animale et végétale humaine » ou pour « la conservation des ressources naturelles épuisables », le projet de traité transatlantique n”y ferait plus référence. Le commerce ne serait, de plus, pas soumis à des objectifs de réduction des émissions de CO2 et le « principe de précaution » serait oublié, selon l”ONG. Accords du Tafta : « Ce que j”ai vu ne me rassure pas »

Droit de communication : quelle administration peut obtenir quoi sans contrôle ? Alors que les services de renseignement demandent à avoir accès à toujours plus d'informations, l'administration dispose déjà, dans une ampleur insoupçonnée, du pouvoir de se faire communiquer des documents de toutes sortes, sans contrôle judiciaire, notamment auprès des opérateurs télécoms et des hébergeurs. Numerama fait le point. Le gouvernement a finalement renoncé à donner à Pôle Emploi le pouvoir de fouiller les relevés bancaires ou téléphoniques, en vertu d'un "droit de communication" qui s'imposerait aux intermédiaires privés, lesquels n'auraient pas eu le droit ni d'opposer le secret professionnel pour protéger la vie privée de leurs clients, ni de facturer le moindre centime à l'administration pour la fourniture des données. Mais ce droit de communication existe déjà au bénéfice de plusieurs administrations. Faisons le point sur chaque administration bénéficiant de ce droit, et ce qu'il couvre. URSSAF et autres organismes de sécurité sociale

EUROGENDFOR, la police européenne arrive. Preuve d'une dictature de l'UE ? La force de police européenne (Eurogenderfor ou EGF) sera le premier corps militaire de l'Union européenne à caractère supra-national. L'EGF est composé de forces de police militarisées à l'ordre de l'UE, prêtes à intervenir dans des zones de crise, sous l'égide de l'OTAN, de l'ONU, de l'UE ou de coalitions formées "ad hoc" dans divers pays. L'Eurogendfor pourra compter sur 800 "gendarmes" mobilisables en 30 jours, plus une réserve de 1'500 hommes; le tout sera géré par deux organes centraux, un politique et un technique. Le premier est le comité interdépartemental de haut niveau nommé CIMIN (Comité Inter MInistériel de haut Niveau), composé de représentants des ministres des affaires étrangères et de la défense, de pays ayant adhéré au traité. En fait, l'EGF n'est soumis ni au contrôle de parlements nationaux ni à celui du parlement européen mais est directement sous les ordres des gouvernements par l'intermédiaire du CIMIN cité plus haut. - garantir la sécurité et l'ordre publique Via

1 million de signatures contre TAFTA à la poubelle Non, ce n’est pas Legorafi. La Commission Européenne a invalidé l’initiative citoyenne de « Stop TTIP » contre TAFTA qui vient de dépasser le million de signatures. Plus de 320 organisations de la société civile européenne se sont regroupées afin de s’opposer avec fermeté aux traités entre l’UE et les États-Unis (TAFTA / TTIP) mais aussi entre l’UE et le Canada (CETA). Ces millions de voix ne seront malheureusement pas entendues… 2 mois, 1 million d’engagements C’est du jamais vu. En effet, selon les règles européennes, une « ICE » (initiative citoyenne européenne) doit recueillir un million de soutiens pour orienter la politique de la Commission sur un sujet déterminé. Refus catégorique de la Commission Les négociations commerciales sont devenues une priorité pour l’exécutif européen qui vient d’opposer une fin de non-recevoir envers la pétition. Au prochain virage, la « World Company » ? Mais TAFTA, c’est quoi déjà ? Source : RTBF Info / rfi.fr / latribune.fr

TTIP leaks | Greenpeace Netherlands Fichage des enfants «musulmans» : perquisitions à la mairie de Béziers «Dans ma ville il y a 64,6% des enfants qui sont musulmans dans les écoles primaires et maternelles.» C’est ce qu’a déclaré le maire de Béziers Robert Ménard (élu avec le soutien du Front national) lundi soir dans Mots Croisés sur France 2, consacrée à la guerre ouverte au Front national. Mais d’où sortent ces chiffres ? «Ce sont les chiffres de ma mairie. Pardon de vous dire que le maire a, classe par classe, les noms des enfants. Je sais que je n’ai pas le droit de le faire», répond tout naturellement Robert Ménard à la question posée en toute fin d’émission par la journaliste Anne-Sophie Lapix, relayant une question posée par plusieurs internautes. Problème : les statistiques ethniques ne sont pas autorisées en France. A lire aussi Le débat sans fin des statistiques ethniques Mais l’édile se défend et récuse l’idée de fichage. Midi Libre rapporte que le maire n’a fait que confirmer des propos qu’il avait déjà tenus dans les pages du quotidien régional le 3 janvier dernier.

Evasion fiscale : OXFAM dénonce les milliers de milliards des multinationales américaines dans les paradis fiscaux Est ce qu’une émission de télé (le grand journal ou le petit, c dans l’air, ou special investion ou capital), un journal (le monde, libération, le nouvel obs, Marianne, le canard enchainé ) nous a-t-il un jour parler de Vanguard group, Blackrock, FMR, ou State Street ? Actionnaires principaux de la Fed, Monsanto, Apple, Google, Microsoft, IBM, Exxon, Mac Donald’s, Pepsico, Mondelez International (n*1 de l’agroalimentaire mondial), Paramount, Goldman Sachs, Bank of New York Mellon, City Group, Jp Morgan Chase, Honda, US Bancorp, Philip Morris, Imperial Tobaco, Bank of America Actionnaires de : Nasdaq, Facebook, Altice (Patrick Drahi), Yahoo, Wells Fargo, Deutche Bank, Banque Lazard, Morgan Stanley, HSBC, Lockheed Martin, Alcoa Inc. Derriere Blackrock cest surement Rothchild derriere Vanguard group cest probablement Rockfeller, le reste je sais pas. Mais tres pudiquement on appelle ca les marchés financiers. La World Compagnie existe, et elle est anonyme.

Related: