background preloader

Voyages et Decouvertes_09 Explorateurs_Cook_01

Voyages et Decouvertes_09 Explorateurs_Cook_01
Related:  Cook

James Cook : le cartographe du Pacifique A partir de 1768, le grand navigateur anglais James Cook, est le premier à explorer le Pacifique de façon systématique. Trois voyages épiques qui lui permettent de compléter la carte du monde. Les voiles du HMB Endeavour (en anglais Endeavour signifie effort) sont gonflées par le vent marin du port de Plymouth, au milieu des cris de mouettes. La marée n’attend pas, c’est l’heure : le lieutenant James Cook donne le départ d’un voyage périlleux et merveilleux autour du monde. Nous sommes le 26 août 1768, l’expédition quitte l’Angleterre, direction Tahiti, une île du Pacifique Sud découverte il y a moins d’un an. Pour rallier ce point du globe, il faut traverser l’Atlantique, franchir la pointe de l'Amérique du Sud puis naviguer dans l’Océan Pacifique. Explorateur, c’est surtout sa capacité à s’orienter et à baliser le Pacifique qui vont assurer la place de James Cook dans l’histoire.© Wikimedia Commons Même aujourd’hui, cette mission, est souvent comparée à l’exploration spatiale moderne.

James Cook Navigateur britannique (Marton-in-Cleveland, Yorkshire, 1728-baie de Kealakekua, îles Hawaii, 1779). Lors d'un premier voyage, il découvrit les îles de la Société et explora la Nouvelle-Zélande (1768-1771). Un deuxième voyage le mena dans l'océan Antarctique (1772-1775). Famille Cook est de très modeste origine. Formation A 18 ans, il est mousse sur un navire charbonnier. Début de carrière Il devient commandant à 27 ans puis étudie l'hydrographie du Saint-Laurent. Premiers succès Lors de son premier grand voyage d'exploration, il prend possession de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande. Nouvelles découvertes Lors de son deuxième grand voyage, il longe la banquise de l'Antarctique et découvre la Nouvelle-Calédonie. Dernières années Lors de son troisième grand voyage, il découvre Hawaii avant d'y trouver la mort. 1. Le premier des explorateurs scientifiques est de très modeste origine. 2. 3. Le succès de cette expédition vaut à Cook le commandement d'une nouvelle expédition. 4. 5.

Les Grandes Découvertes Les grandes découvertes désignent un vaste mouvement de reconnaissance entrepris par les Européens aux xve et xvie s. Cependant, les hommes n'ont pas commencé à découvrir le monde depuis seulement cette époque. Dès la préhistoire, ils ont exploré et peuplé tous les continents, se sont séparés pour se découvrir à nouveau. 1. 1.1. Les hommes se sont déplacés depuis le berceau africain originel pour occuper, en vagues successives, presque toutes les terres émergées (Asie, Europe, Australie, Amérique), à l'exception du continent antarctique, trop hostile. Des voyages d'exploration vers l'inconnu, nous ne savons le plus souvent presque rien avant l'Antiquité, à cause de l'absence de documents témoins (ainsi, aucune relation de voyage ne nous est parvenue des très audacieuses navigations des Mélanésiens et des Polynésiens qui sillonnèrent le Pacifique, le plus vaste océan du monde, pour en peupler la plupart des îles). 1.2. 1.3. 2. Les mobiles religieux sont également importants. 2.1. 2.2. 3.

Voyages et découvertes du 15ème au 18 ème siècle - histoire et citoyenneté I. Les découvertes de la Renaissance Introduction : La Renaissance permet aux Européens de redécouvrir les connaissances de l’Antiquité, de les diffuser (imprimerie). A la fin du Moyen Age, les connaissances géographiques se limitent au pourtour de la méditerranée et à une partie de l’Asie. - Quelles sont les motivations des explorateurs ? - Quelles sont les conséquences de ces explorations ? - Comment ces découvertes se sont-elles produites ? Extrait 1. player" width="480" height="270" allowfullscreen="true"> Extrait 2 : A bord d'une caravelle Extrait 3: Le partage du monde Extrait 4: Les conséquences des premières découvertes et vous entraîner à répondre au questionnaire: questionnaire_après_extraits_vidéo Séance 1. Correction synthèse Les principaux navigateurs du 15ème et 16ème siècles sont Christophe Colomb, Vasco de Gamma, Magellan ou encore Jacques Cartier. Christophe Colomb se heurte à un continent inconnu en 1492. Séance 2. - Comment s’est déroulé le voyage de Christophe Colomb ?

James Cook James Cook est né en 1728 en Angleterre à Martone et il décède sur l’île Hawaï en 1779. Ses parents sont des paysans. Le premier métier de James Cook dans la marine est d’être mousse. Un mousse est un garçon de moins de 16 ans qui fait son apprentissage de marin sur un bateau. Le premier voyage Il effectue son premier voyage dans le Pacifique Sud en 1768. Le deuxième voyage James Cook commence son deuxième voyage à bord du navire le Résolution en 1772. Le 16 janvier 1773, James Cook franchit le cercle polaire Antarctique. Le troisième voyage L’objectif du troisième voyage en 1776 est de déterminer s’il existe un passage au Nord du continent Nord-Américain, entre l’océan Atlantique et l’océan Pacifique. Au bout de quelques semaines, les rapports avec les Hawaïens se dégradent peu à peu car les marins sont une surcharge pour les habitants de l’île.

Lumières et explorations scientifiques dans l'océan Pacifique | Traversées - Récits de voyages au XVIIIe siècle Le XVIIe siècle esquisse les contours de l’océan Pacifique alors que le XVIIIe siècle accomplit. La première moitié du XVIIe siècle connaît une inflexion, un essoufflement dans les voyages au Grand Océan. Les quelques voyages qui s’y déroulent sont essentiellement à caractère commercial. Il faut ajouter que ces entreprises restent le fait d’initiatives individuelles. Autour de 1750, des changements considérables apparaissent. La dernière escale de Cook à Hawaï où il est tué par les insulaires lors de son troisième voyage de circumnavigation. Références de l'image Deux missions lui sont confiées. Les instructions définies pour son premier voyage (1768-1771) précisent la recherche de la Terra Australis Incognita ainsi que l’observation du passage de Vénus sur le disque solaire à Tahiti. Références de l'image Les Français, pour rivaliser avec les Anglais, se doivent d’organiser une expédition ambitieuse. Références de l'image C. Sources imprimées BOUGAINVILLE Louis-Antoine de.

L'élargissement du monde (XVème-XVIème siècle) - Les cours au Pays du Mont-Blanc I.De Constantinople à Istanbul : un lieu de contacts entre différentes cultures et religions Vidéo issue de l'émission "Le dessous des cartes" sur le thème « Istanbul, carrefours multiples » Constantinople tombe aux mains de Mehmet II en 1453. II. Grâce aux progrès techniques (caravelles, boussoles, portulans...), les européens (principalement les espagnols, les portugais et dans une moindre mesure les français) se lancent dans des voyages maritimes longs et risqués. leurs motivations sont multiples : curiosité, volonté de convertir au christianisme les populations découvertes, recherche de nouvelles routes commerciales, enrichissement... Christophe Colomb, réputé italien, est missionné par les rois "très catholiques" de la monarchie espagnole de découvrir une nouvelle route maritime vers l'Orient en passant par l'Ouest. Cette découverte d'un nouveau continent donne lieu à la première mondialisation : produits, maladies... III. Vidéo issue de l'émission "Des racines et des ailes"

Le merveilleux voyage de James Cook sur l'île continent A bord de son bateau l’Endeavour, l’Anglais James Cook longe, en 1770, la côte est de l’Australie. Souvenirs, souvenirs… Ulysse | • Mis à jour le | Par Pierre Gründmann En 1770, le fameux navigateur anglais James Cook (1728-1779) a longé la côte est de l’Australie à bord de son bateau l’Endeavour, accompagné par une brochette de savants, dont le botaniste Joseph Banks. En juin, remontant le lagon de la Grande Barrière de Corail, le bateau percute un récif. James Cook sera tué par des natives lors de son troisième voyage à Hawaii.

La Classe d'Histoire – Ma classe en ligne en Histoire & Géographie James Cook: Third Voyage The crowds were massive, and the ships were swarmed. The atmosphere was both euphoric and hysteric. Cook’s arrival, its timing and manner, mirrored the narrative of a traditional Hawaiian myth regarding Lono makua, the god of Hawaii’s season of abundance: Lono would appear in a great canoe at this season, circle the island clockwise, and enter this bay, Kealakekua, “the path of the gods.” The remarkable coincidence probably accounts for the welcoming-god treatment Cook initially received, though some scholars recently have argued against that interpretation. Several chiefs and a high priest named Koa arrived and restored some order, then led Cook ashore to an elaborate ceremony near a morai, or place of worship. The hysteria diminished in the days that followed; trading, salting and storing hogs, and ship repair work continued.

Ta Moko – le Tatouage Māori  | nao-org.com Moko est le nom du tatouage Māori et de la culture entourant l’art ce tatouage. Tous les symboles utilisés ont une signification. C’est un lien tribal qui raconte l’histoire de son porteur. Le Moko est un langage visuel qui connecte celui qui le porte à son « whakapapa » (généalogie). Ta Moko – l’histoire du tatouage Māori En 1789 le Capitaine James Cook et le naturaliste Joseph Banks virent pour la première fois les tatouages des Māori lors d’un voyage dans le Pacifique du Sud. Le nom Māori pour les tatouages, particulièrement pour les tatouages faciaux, est « Moko »; le procédé utilisé pour réaliser un Moko est le « Ta Moko ». Comme les Māori ne gardaient aucune trace écrite, la date exacte où les Māori ont adopté l’art du tatouage reste incertain. Au moment où Cook a débarqué néanmoins, le Ta-Moko était devenu partie intégrante de la culture Māori. Pendant la première décennie du 19ème siècle les Européens eurent des contacts réguliers avec les tribus Māori . Ta Moko – Le mythe Notes:

Related: