background preloader

Neuroscientists create ‘atlas’ showing how words are organised in the brain

Neuroscientists create ‘atlas’ showing how words are organised in the brain
Scientists have created an “atlas of the brain” that reveals how the meanings of words are arranged across different regions of the organ. Like a colourful quilt laid over the cortex, the atlas displays in rainbow hues how individual words and the concepts they convey can be grouped together in clumps of white matter. “Our goal was to build a giant atlas that shows how one specific aspect of language is represented in the brain, in this case semantics, or the meanings of words,” said Jack Gallant, a neuroscientist at the University of California, Berkeley. No single brain region holds one word or concept. A single brain spot is associated with a number of related words. And each single word lights up many different brain spots. Described as a “tour de force” by one researcher who was not involved in the study, the atlas demonstrates how modern imaging can transform our knowledge of how the brain performs some of its most important tasks.

https://www.theguardian.com/science/2016/apr/27/brain-atlas-showing-how-words-are-organised-neuroscience

Related:  Neurosciencesapprentissages - approches scientifiquesBioPsychPsykologia 3

Recherche - GRENE : Groupe de REcherche en Neurosciences Educatives Piloté par Pascale Toscani Composé de 35 membres, chercheurs, chercheurs associés (neurobiologistes, biologistes, psychologue, sociologue, pédagogues...) et enseignants de la maternelle au supérieur, ce groupe de recherche collaboratif école/université, a pour objectif général de favoriser l'intégration des neurosciences dans les apprentissages, dans un souci de transdisciplinarité.Le GRENE prend en compte les savoirs des enseignants de l'école, du collège et du lycée ainsi que ceux des chercheurs pour un co-développement d'un savoir nouveau : les neurosciences éducatives. S'appuyant sur les résultats des recherches en neurosciences, les membres du GRENE travaillent sur les transpositions didactiques et pédagogiques possibles de ces connaissances neuroscientifiques, pour les équipes d'enseignants.Cette collaboration a pour objectif de réfléchir à l'école du futur. Pascale TOSCANI, maître de conférences UCO - Angers from Scenarii on Vimeo.

A la recherche d’une Science pour l’éducation A l’occasion d’un article hagiographique sur Céline Alvarez, on a pu lire récemment, dans un magazine bien connu dans le monde éducatif, la phrase suivante : « Les neurosciences sont les seules à pouvoir nous renseigner sur la complexité de l’être humain » ( «Le cerveau d’un enfant varie selon la pédagogie qu’on lui applique », Lorraine Rossignol, Télérama, 19 février 2016). Dans son simplisme grotesque, l’affirmation a suscité quelques vives réactions de lecteurs, mais la plupart des professionnels de l’éducation se sont contentés de réactions narquoises. Sur le fond, elle ne fait pourtant que caricaturer ce que l’on entend parfois, y compris dans certaines institutions de l’éducation nationale. C’est un mouvement qui évoque le ressac : l’agenda médiatique ou politique est régulièrement saisi par telle ou telle personnalité qui invoque l’urgence de donner une base scientifique aux pratiques éducatives. Cela évoque souvent une réplique de (mauvais) boulevard :

Bibliographie La bibliographie ci-dessous est en partie extraite d'un inventaire extrêmement détaillé et commenté à retrouver dans le numéro 527 des cahiers pédagogiques , de la bibliographie proposée par le Groupe de Recherches en Neurosciences Éducatives de l'U.C.O. sur son site et d'une bibliographie thématique fournie par le GRENE. Vous trouverez dans cette bibliographie : des ouvrages scientifiques de référence autour des questions des neurosciences, des sciences cognitives et de leur lien avec l'École,une sitographie,une filmographie,des activités et supports possibles pour les activités de classe,des ressources pour mettre en lien neurosciences et création,des émissions de radio et podcasts,les ressources (formations et site) des Savanturiers. Publications neurosciences / neurosciences éducatives "Neurosciences et pédagogie", Les Cahiers pédagogiques, n°527, Février 2016 "Neurosciences et éducation : la bataille des cerveaux", Dossier d’actualité veille et analyses IFÉ, n° 86, Septembre 2013

Dangers, incertitudes et incomplétude de la logique de la compétence en éducation 1 La déferlante des compétences touche également d’autres pays, mais nous sommes dans l’incapacité d’ (...) 1L’école ressemble à une mer tumultueuse : au déferlement d’une vague fait suite le déferlement d’une autre. Dans le champ pédagogique, ces vagues ont pour nom : pédagogie active, pédagogie par centres d’intérêt, pédagogie fonctionnelle, pédagogie par projets, pédagogie par objectifs et, dernière écume, pédagogie par compétences. 6 règles d'or pour que votre cerveau continue de fabriquer de nouveaux neurones La production de nouveaux neurones ne s'arrête jamais. Des chercheurs ont observé que dans une région du cerveau impliquée dans la formation des souvenirs et la gestion des émotions - l'hippocampe -, les anciens neurones étaient remplacés par d'autres, fraîchement produits à partir de cellules souches. Et chacun de nous aurait ce potentiel, quel que soit notre âge. Rassurant. Sauf que, d'après le Pr Pierre-Marie Lledo, qui s'est exprimé lors de la deuxième édition du colloque S3 Odéon, les expériences chez les souris ont montré que cette capacité pouvait diminuer, voire même disparaître (en cas de stress) selon l'environnement.

Bruno Devauchelle : Numérique, attention, intention : Qu'en faire en classe ? "Ils ne font plus attention ! Génération zapping ! Pas de concentration !" voici quelques une des expressions qui peuplent les conversations des salles des enseignants dans les établissements scolaires. A ce discours s'ajoute celui sur la télévision, la zapette (cf. les propos de Philippe Meirieu), et plus récemment les tablettes et les écrans.

Mémoire Dossier réalisé en collaboration avec le Pr. Francis Eustache, Directeur de l'unité Inserm-EPHE-UCBN U1077 "Neuropsychologie et neuroanatomie fonctionnelle de la mémoire humaine" – Octobre 2014 La mémoire repose sur cinq systèmes de mémoire © Inserm, G. Comment évaluer l’efficacité des dispositifs éducatifs Lors de présentations en établissements sur le thème de l’évaluation, j’ai coutume d’introduire mes propos par une boutade, en affirmant que moins une société a confiance en son système éducatif, plus elle multiplie les outils pour l’évaluer et le contrôler ! Ce n’est une boutade qu’en partie, car il arrive parfois qu’on consacre plus d’énergie à tenter d’évaluer des actions éducatives qu’à les développer dans de bonnes conditions. Il n’en reste pas moins qu’il est absolument nécessaire d’évaluer les programmes éducatifs, surtout quand ils coûtent cher. Il n’en est pas moins vrai qu’il est absolument pertinent de s’interroger aussi sur les meilleurs moyens de les évaluer, surtout quand ces évaluations sont coûteuses. De ce point de vue, on ne peut qu’être interpellé par la publication à peu de jours d’intervalles de deux textes passionnants. Références

Babylab du Laboratoire de Sciences Cognitives et Psycholinguistique, Ecole Normale Supérieure, Paris Dès la naissance, les bébés doivent apprendre et comprendre le monde qui les entoure. Ils doivent apprendre à reconnaître leur environnement et les personnes de leur entourage, mais aussi apprendre leur langue, reconnaître les sons, les mots et savoir comment les combiner pour pouvoir communiquer et interagir avec les autres. Bien sûr nous savons que les bébés peuvent apprendre mais la rapidité avec laquelle ils apprennent est sidérante ! Les «natifs du numérique» n'existent pas  Les jeunes de 2016 sont-ils différents des adultes ayant la charge de les éduquer? Chercheurs et journalistes proposent maints slogans prenant valeurs de concepts. Ainsi, on évoque la «génération Y», l'«app generation», les «natifs du numérique» (qui s'opposeraient à leurs parents et à leurs profs, «immigrants du numérique»), ou encore la «Net Generation». Ces expressions sont-elles de simples métaphores médiatiques ou saisissent-elles de vrais changements générationnels?

Stratégies pour soutenir le développement de la mémoire de travail - TA@l’école Ajouter aux Favoris Jeffrey MacCormack et Ian Matheson Bien que nous sachions depuis longtemps qu’il existe une relation entre la mémoire de travail et les troubles d’apprentissage (TA), nous n’arrivons pas encore à cerner précisément en quoi cette relation consiste. Grâce à la mémoire de travail, nous pouvons conserver temporairement de l’information pendant que notre cerveau est occupé à une autre tâche. Nous utilisons notre mémoire de travail pour apprendre une langue, résoudre des problèmes et exécuter d’innombrables autres tâches.

Related: