background preloader

Le vrai du faux ou comment éviter de propager les rumeurs

Le vrai du faux ou comment éviter de propager les rumeurs
Sur Facebook, je suis toujours effarée de voir le nombre de fausses nouvelles et de rumeurs qui circulent. Et je ne parle même pas ici de ces études bidon qui sont légion sur internet! Ces nouvelles qui ont l’air d’être tout à fait scientifiques mais qui la plupart du temps, s’avèrent être du n’importe quoi. Et, il faut bien le dire, du fait de l’instantanéité permise par nos réseaux sociaux modernes, il en faut souvent bien peu malheureusement pour que les rumeurs, même les plus insensées, se propagent à une vitesse complètement démente. La plus récente ? Cette nouvelle, relayée des milliers de fois sur Twitter, qui annonce rien de moins qu’une lune verte pour la fin avril ou la fin mai… Un phénomène qui serait attribué à l’influence d’Uranus, une première depuis 1847. Un peu ironiquement, une étude américaine a révélé récemment que Facebook était bien souvent la principale, parfois même la seule source d’information que les jeunes admettent consulter. Mais encore ? Pourquoi se priver?

http://habilomedias.ca/blogue/le-vrai-du-faux-ou-comment-%C3%A9viter-de-propager-les-rumeurs

Related:  Fake news, hoaxs, rumeurs, intox: détecter, comprendre, prévenirRecherche et vérification informationsValider l'infoHoax et rumeurweb : information /désinformation

Phuc Dat Bich, le faux compte Facebook qui a trompé tout le monde C’était gros, mais c’est passé : le compte Phuc Dat Bich sur Facebook, dont des médias du monde entier ont parlé ces derniers jours, était un faux savamment conçu. Revenons quelques jours – et même quelques mois – en arrière : le 28 janvier, sur Facebook, un dénommé Phuc Dat Bich, Australien de son état, vietnamien de son origine, publie un post s’interrogeant sur le fait que son profil «a été fermé plusieurs fois», Facebook lui refusant d’utiliser son vrai nom : «Phuc Dat Bich», phonétiquement, c’est «Fuck that bitch», une expression vulgaire signifiant en gros «quelle grosse pute». Preuve à l’appui, il poste une photo de son passeport, où apparaît le visage d’un jeune homme accompagné, donc, du nom «Phuc Dat Bich».

Quand on demande à Google si l’Holocauste a bien eu lieu... Revoilà le déjà vieux serpent de mer. Dans la tempête des Fake News et à l’ère de la post-vérité, Google, ou plus précisément son algorithme, est accusé de mettre en avant des résultats de recherche antisémites ou négationnistes. Ce n’est pourtant pas la première fois que « Google cache des juifs... » ni que les algorithmes font preuve de racisme ou que les « intelligences artificielles » s’essaient au fascisme. Six conseils simples pour démasquer les fausses infos sur internet Tout le monde, y compris de grands médias et des grands reporters aguerris, s'est déjà fait avoir un jour par une fausse information. L'objectif est bien sûr que cela n'arrive jamais. Mais à l'heure des réseaux sociaux et des rumeurs qui se propagent à toute vitesse, il n'est pas toujours facile de trier instantanément le vrai du faux.

On te manipule Une Théorie du complot, c'est quoi ? Une théorie du complot (on parle aussi de conspirationnisme ou de complotisme) est un récit pseudo-scientifique, interprétant des faits réels comme étant le résultat de l’action d’un groupe caché, qui agirait secrètement et illégalement pour modifier le cours des événements en sa faveur, et au détriment de l’intérêt public. Incapable de faire la démonstration rigoureuse de ce qu’elle avance, la théorie du complot accuse ceux qui la remettent en cause d’être les complices de ce groupe caché. Elle contribue à semer la confusion, la désinformation, et la haine contre les individus ou groupes d’individus qu’elle stigmatise. Les 7 commandements de la théorie du complot

Apprendre à distinguer le vrai du faux sur le Web - École branchée Savoir reconnaître une information de qualité est un enjeu de plus en plus important pour bien vivre sa citoyenneté. Voici des ressources sur le sujet. L’accessibilité du Web rend l’accès à l’information à la portée de tous. Cependant, cette facilité ouvre aussi grand la porte à la propagation de fausses informations. Le débat sur les fausses nouvelles a notamment été au cœur l’élection récente de Donald Trump, aux Etats-Unis.

Liste de poissons d'avril Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page recense différents poissons d'avril qui ont été faits, depuis 1957. 1957[modifier | modifier le code] Pourquoi certains nient les résultats de la science Donald Trump a affirmé que le réchauffement climatique était un canular inventé par la Chine. © Evan Vucci/AP. DANS sa dernière chronique (payante) publiée dans Le Monde et consacrée au concept de post-vérité dans les sciences de l’environnement, mon confrère Stéphane Foucart rappelle notamment qu’on trouve, parmi les grandes figures du climatoscepticisme, de véritables scientifiques – en général non issus des sciences du climat. La question souvent posée à leur sujet est la suivante : comment se fait-il que des chercheurs rompus à la méthodologie scientifique et capables de lire les publications dans les revues spécialisées refusent d’accepter les résultats et éléments de preuve écrasants rassemblés par leurs collègues climatologues ? La question ne se cantonne pas à ces quelques réfractaires – dont certains aiment aussi à se mettre dans la posture d’un Galilée seul contre tous – mais s’étend à tous ceux que la science ne parvient pas à convaincre.

S'informer, se documenter avec un regard critique [Info-doc, B2i A l’occasion de la semaine de la presse et des médias à l’école, nous avons demandé à une vraie journaliste, Marièke Poulat, quelles seraient ses recommandations pour s’informer sur le Web. Eh oui ! Marièke, que vous connaissez, en plus de vous donner régulièrement de bonnes nouvelles, est aussi journaliste à Educationmagazine.fr. Comment aider les élèves à mieux s'informer? Ecouter les élèves et parler avec eux des attentats du 13 novembre, c'était la mission confiée par la Ministre de l’éducation aux enseignants cette semaine Une mission d’éducation et une mission citoyenne – comme le rappelait Ange Ansour, professeur des écoles, invitée de Rue des écoles dimanche dernier : l’enseignant doit réinventer son rôle. Il lui faudrait aujourd'hui prendre acte d'une lourde responsabilité : faire vivre le lien républicain.

Dix principes de la mécanique conspirationniste, par Benoît Bréville (Le Monde diplomatique, juin 2015) 1. Ne jamais parler de complot « Dans cette Révolution française, tout, jusqu’à ses forfaits les plus épouvantables, tout a été prévu, médité, combiné, résolu, statué ; tout a été (…) mené par des hommes qui avaient seuls le fil des conspirations longtemps ourdies dans les sociétés secrètes, et qui ont su choisir et hâter les moments propices au complot. » A la fin du XVIIIe siècle, quand l’abbé Augustin de Barruel écrit ces lignes, ceux qui voient des complots partout avancent à visage découvert. Ils parlent de conspiration, de société secrète, de combine. Aujourd’hui, le vocabulaire a changé. « Je crois que ce mot-là [complot] n’est jamais employé dans mon livre. En fait, moi, je parle de “projet de domination”, de “réseau de domination” », explique Alain Soral le 23 mars 2011 sur RFI.

Enseigner à ses élèves à dénicher les canulars Internet est un terreau libre et où les gens y plantent ce qu'ils veulent. La plupart des jardiniers du Web y font croître du contenu intéressant et pertinent, mais de vilains vauriens s'amusent aussi à semer de mauvaises herbes. De cette façon naissent les canulars sur la Toile. Et ils se reproduisent vite.

Related: