background preloader

Histoire de l'Informatique

Histoire de l'Informatique
Related:  TechnologieHistoire de l'informatique

La bombe de Turing Les machines qui sont à la disposition des belligérants au début de la Seconde Guerre mondiale semblent de nature à bien protéger les communications militaires. Les états-majors allemands n'en doutent pas. Ils ont tort cependant. Dès 1933 et jusqu'au début de la guerre, grâce aux renseignements recueillis par un militaire français (Gustave Bertrand) et au travail de trois mathématiciens polonais (Marian Rejewski, Jerzy Rózicki et Henryk Zygalski), le "Polski Biuro Szyfrów" sait décrypter les messages allemands, chiffrés avec la machine Enigma, exploitant une faille dans la procédure de début de transmission. Cette procédure est ultérieurement modifiée, et l'Enigma retrouve pour un temps ses défenses. Parallèlement à l'activité cryptologique sur Enigma, Turing a aussi contribué à la conception par Newman et ses collaborateurs d'une machine nommée Colossus. Les bombes ont été construites pour retrouver le réglage de la machine Enigma. Références

Ressources de Technologie Fiche d'activité (nom : elements01) : Les périphériques d’entrée : Le clavier pour saisir ses textes et commandes La souris pour pointer à l’écran Le scanner pour numériser des images (capture d’une photographie à l’écran pour la retravailler ou l’imprimer) Le lecteur de cédérom ou de DVD permet d’exploiter ces supports aux nombreuses informations L’unité centrale : C’est la partie la plus importante de l’ordinateur, elle comprend principalement : Une carte électronique principale appelée carte mère Un microprocesseur (Pentium, Celeron, Athlon, Duron etc.), véritable cerveau de l’ordinateur De la mémoire vive ou RAM qui s’efface quand on éteint l’appareil Le BIOS qui permet de démarrer l’appareil Une alimentation électrique Des ports d’entrée et de sortie Des connecteurs multiples pour les cartes et périphériques divers. Les périphériques de sortie : Les périphériques mixtes : Ce sont le plus souvent des périphériques de stockage sur lesquels on peut à la fois lire et écrire : 3.1 – Le clavier

Une très brève histoire de l'informatique Ceci est une traduction (aimablement autorisée par l'auteur) de A Very Brief History of Computer Science, texte écrit en 1995 (et revu en 1999) par Jeffrey Shallit pour ses étudiants de l'Université de Waterloo (Canada). La plupart des notices biographiques obtenues en cliquant sur les noms cités font partie de l'excellente base de données MacTutor History of Mathematics archive, développée et gérée par John O'Connor et Edmund Robertson à l'Université de St Andrews (Ecosse). Avant 1900 Les machines à calculer sont utilisées depuis des milliers d'années : on trouvait probablement des abaques à Babylone en 3000 avant notre ère. L'Ecossais John Napier (1550-1617), l'inventeur des logarithmes, fabriqua vers 1610 les règles de Napier pour simplifier la multiplication. En 1641, Blaise Pascal (1623-1662) construisit une machine à additionner. Joseph-Marie Jacquard (1752-1834) inventa un métier à tisser dont les motifs était indiqués par des cartons perforés. 1900 - 1939: l'avancée mathématique

Les périphériques de stockage Les disques durs internes actuels ont couramment des capacités comprises entre 1 To (soit 1000 Go) et 3 To (chiffres de 2013). Cette capacité ne fait qu'augmenter. Il existe encore d'autres types d'unités de stockage. Parmi ceux-ci, les plus utilisés sont certainement les disques durs externes et les clefs USB. Les clefs USB Les clefs USB (abréviation de "Universal Serial Bus") se connectent directement sur une prise particulière de l'ordinateur. Elles s'utilisent comme des lecteurs de disques externes. Les clefs USB n'utilisent pas un système magnétique. On pourrait comparer la puce "mémoire" des clefs USB aux éléments de mémoire vive "RAM" de l'ordinateur. Les disques externes Leur capacité est la même que les disques durs internes. Un disque dur externe est généralement un peu plus lent qu'un disque interne. Les disques externes sont souvent connectés à l'unité centrale par un câble USB. Précautions avec les périphériques de stockage externes Règle numéro 1 des clefs USB

Nétiquette - AFA - Assocation des Fournisseurs d'Accès et de Services Internet Introduction à la nétiquette La netiquette est la charte de bonne conduite des acteurs de l'Internet, qu'ils soient utilisateurs professionnels ou particuliers. Les conditions générales d'utilisation des fournisseurs d'accès, des hébergeurs, et des portails font très souvent référence à la netiquette, et le non respect de ce code par l'utilisateur peut entraîner la suspension ou la coupure de son compte. Les premières décisions de justice française à reconnaître la légitimité d'une coupure de compte sur la base de la netiquette ont été rendues par le Tribunal de Grande Instance de Rochefort-sur-Mer en 2001 et par le Tribunal de Grande Instance de Paris en 2002. Il existe plusieurs textes différents de la netiquette, mais la version ci-dessous est celle qui est la plus couramment utilisée, et c'est celle que recommande l'AFA. Règles de la netiquette Network Working Group Request For Comments:1855 Category: Informational S.Hambridge Intel Corp. October 1995 Gilles Missonnier Françoise Picard Résumé

Alan Turing : l'inventeur de l'informatique entièrement réhabilité par son pays, cinquante ans après sa mort Alan Turing est le fondateur de la science informatique. Sa machine, qui porte son nom, est l’ancêtre de nos ordinateurs. Son fonctionnement a posé les bases de la programmation. Mathématicien et expert du chiffrement – et du déchiffrement – Alan Turing devient un héros de guerre. Après la fin du conflit, le scientifique travaille sur un des tout premiers ordinateurs, puis il contribue - de manière provocatrice - au débat sur la capacité des machines à penser (Test de Turing). Mais ce génie britannique a également été un homme condamné par la justice de son pays pour son orientation sexuelle. Il choisit la deuxième et se voit également écarté de tout projet scientifique. Désabusé, Alan Turing se suicide en 1954 en croquant une pomme imbibée de cyanure, évocation d'une scène de l'histoire de Blanche Neige qu'il affectionnait particulièrement. Alan Turing Depuis, la reconnaissance de ce génie est unanime. Mais la Justice du Royaume, elle, n’a jamais voulu revenir sur sa décision.

Untitled Document Niveau 6° Le traitement de l'information textuelle Description de la fonction d'un ordinateur Ordinateur, ce nom a été donné en 1955 aux premières machines d'IBM. L'ordinateur enregis-tre des données qu'il traite en suivant des instructions pour produire un résultat. L'ordinateur est une machine qui se limite à exécuter des ordres, ses capacités d'invention et d'innovation sont inexistantes. I. Pour traiter des données un ordinateur a besoin de différents matériels et logiciels. retour au sommaire II. A. C'est un ensemble constitué par le boîtier de l'ordinateur et toutes les unités électroniques qui permettront le traitement de l'information. B. Principal composant de l'ordinateur, le processeur ou CPU exécute les instructions, effectue les calculs et gère le flux d'informations dans toutes les parties de l'ordinateur. C. La mémoire désigne tous les types de composants et supports pouvant stocker des données. 2. C'est un type de mémoire qui ne peut être modifiée. D. a.

Le téléphone mobile ou l'informatique nomade du futur Pour une fois, ce n’est plus moi qui le dit, c’est Mark Dean (IBM), un des créateurs du premier PC. Pour lui: les programmes du type “Un ordinateur par élève” ont échouémais le téléphone mobile est d’ores et déjà adopté par les enfantsil est aussi utilisé massivement dans tous les pays du tiers-mode, et c’est donc lui qui réduit réellement la fracture numérique. (Voir aussi un de mes billets précédents: les téléphones mobiles dépassent les PC portablesIl est sans fil “par nature”, peu gourmand en énergie, ce qui permet l’accès partagé à la vidéo, à l’audio, à la traduction et à tout ce dont on a besoin en classe – et en dehors Lui non plus ne fait plus la distinction “présentiel” / “à distance”, mais adopte le concept de nomadisme. (Je note avec une certaine satisfaction que Mark Dean est un adepte de la fameuse “Loi de Klein“, même si mon ego souffre un peu du fait que, comme Mr Jourdain, il l’applique sans le savoir.) L’interwiew complète dans le SJMN

Technologie : sélection de sites 6ème - Collège Aimé Césaire Accueil > Enseignements > Technologie > Technologie : sélection de sites 6ème Technologie : sélection de sites 6ème Analyse et Conception de l’Objet technique Activités Techno-flash : les objets, Les matériaux… QCM sur les notions d’objets techniques, de fonction d’usage, de fonction d’estime ... Mots croisés sur le thème des périphériques informatiques Les énergies Animation "L’école de l’énergie" (Source EDF) Les différentes formes d’énergie (Source CEA) Les énergies renouvelables (Source planete-energie.com) Les sources d’énergies (Source : BrainPOP)Le Quiz sur les sources d’énergie Quelques exemples de moyens de transports utilisant des énergies renouvelables Eoseas, un paquebot à voile écolo L’avion solaire Solar Impulse Le recyclages des déchets Animation flash sur la boucle de recyclage des matériaux en résumé (Source : Recupel) Animation flash sur les étapes du traitement des déchets dans l’électroménager(Source : Recupel) Animation flash sur les déchets (Source : Les infographies Carrefour)

Martin Cooper : l’inventeur du téléphone mobile n’aime pas les applications Dans le cadre d’une interview accordée à Motherboard, l’inventeur du premier téléphone portable Martin Cooper a donné son avis sur les smartphones et notamment le système d’applications. 3 avril 1973. l’ingénieur américain Joel Engel décroche son téléphone fixe. À l’autre bout du fil, son rival Martin Cooper l’interpelle d’un ton narquois. Il s’agit là du tout premier appel téléphonique émis depuis l’extérieur, grâce au premier prototype de téléphone portable. Le Motorola DynaTAC 8000X sera commercialisé près de dix ans plus tard, en 1982. Aujourd’hui âgé de 86 ans, son inventeur Martin Cooper continue d’observer l’évolution du mobile. Toujours tourné vers l’avenir, M. En outre, l’ex-ingénieur présage que les téléphones seront prochainement remplacés par des puces implantées sous notre peau et contrôlées par la pensée. Découvrez l’interview de Martin Cooper en entier dans la vidéo ci-dessous ( en Anglais ).

Technologie/Transmissions mécaniques/Engrenages — Wikilivres Un livre de Wikilivres. Généralités[modifier | modifier le wikitexte] Un engrenage est un système composé de deux pièces mécaniques munies de dents ou de filets qui s'interpénètrent de telle façon que l'une de ces pièces puisse entraîner l'autre en rotation ou en translation. Ces pièces peuvent être des roues dentées, des crémaillères ou des vis sans fin. L'engrenage le plus fréquent est composé de deux roues dentées extérieures l'une à l'autre, dont la plus petite est appelée pignon. engrenage de deux roues à denture droite engrenage de deux roues à denture hélicoïdale engrenage d'un pignon et d'une crémaillère engrenage d'une roue et d'une vis sans fin Comme nous le verrons, il existe de très nombreux types d'engrenages, que l'on peut classer selon divers critères : forme de la denture (on parle de profil) ;position relative des axes : parallèles, concourants ou quelconquesinclinaison de la denture (droite, hélicoïdale, en chevrons courroie et poulies dentées

Informatique, internet et télécoms : des débouchés pour les débutants Présente dans tous les secteurs et portée par les innovations technologiques, le secteur informatique génère de nombreux débouchés. De bac + 2 à bac + 5, les informaticiens sont recherchés pour leurs connaissances pointues dans un domaine en perpétuelle évolution. © Alain Potignon/Onisep - Les développeurs font partie des professionnels les plus recherchés par les employeurs. L'informatique : des embauches à la hausse Des bureaux d'études aux services administratifs, en passant par les usines et les hôpitaux, les entreprises ne fonctionneraient plus sans l'informatique. Internet a également permis le développement du commerce électronique, du multimédia et des jeux vidéo. De fortes progressions d'embauches sont attendues dans les 5 ans à venir, notamment dans le Web (+ 15 000 emplois d'ici 2018) et le e-commerce (+ 5 000 emploi). Près de la moitié des informaticiens travaillent pour des éditeurs de logiciels ou des sociétés de services. A nouveaux besoins, nouveaux métiers

technologies et sciences des ingénieurs - du raisonnement jusqu'au code : algorithmie et Blockly@rduino L'algorithmie est l'expression d'une suite d'opérations élémentaires aboutissant à une résolution de problème, quel que soit le domaine : mathématique, programmation, organisation, etc.Celle-ci se fait en langage naturel, et est donc accessible à tous les élèves, mais la vraie difficulté vient de sa traduction par étapes successives pour aboutir au langage machine. Heureusement les compilateurs ont été créés pour que nous n'abordions jamais ce langage machine... A ce propos, pour tout savoir des différents langages, les nuances entres les termes et que faisons nous à quel moment, je vous conseille la lecture de cet article très complet de Wikipedia : www.wikiwand.com/fr/Compilateur La première étape est de faire écrire par les élèves l'attendu de leur système : le robot doit suivre la ligne Puis leur demander de décomposer : quand il détecte une ligne noire, il tourne Mais concrètement que fait le système ? Du bloc au code Donc la nouvelle question est comment arriver jusqu'au code ?

Related: