background preloader

 DÉCLARATION SUR L'OPEN DATA EN FRANCE

 DÉCLARATION SUR L'OPEN DATA EN FRANCE

L'Open data Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? J'ai des fonctions associatives à Rennes : Président de l'association BUG , qui intervient depuis 1996 dans le champ de l'innovation sociale et numérique et qui fait partie des fondateurs de l'association Cantine Numérique Rennaise , dont je suis vice-président. Pouvez-vous présenter la Cantine numérique en deux mots ? C'est un lieu basé aux Champs Libres de Rennes, avec deux fonctions : Accueillir les personnes qui travaillent de manière temporaire, ce que l'on appelle le coworking. Il faut prendre conscience que le numérique est en train d'interpeller tout un tas de champs de la société, de l'économie ou autre, et la Cantine est un lieu autour de ces « cultures du numérique ». Qu'est-ce qui vous a amené à vous intéresser aux données ouvertes ? Fyp Editions ) nous avons vraiment eu envie de faire un ouvrage à la fois pratique « si je veux agir, comment je fais » mêlé à une dimension en amont, sur d'où vient l'Open data ? D'où vient ce mouvement ?

Redevances Les redevances de réutilisation d'informations publiques établies avant le 1er juillet 2011 Conformément à la circulaire du Premier ministre et au décret n° 2011-577 du 26 mai 2011, la mission « Etalab » publie les redevances de réutilisation d’informations publiques, établies antérieurement au 1er juillet 2011, sur simple demande des administrations de l’Etat et de ses établissements publics administratifs qui en bénéficient. En les publiant sur la plateforme « data.gouv.fr » avant le 1er juillet 2012, cet effort particulier de transparence du gouvernement permet à tous les citoyens de bénéficier d’une plus grande information sur les régimes de tarification actuellement en vigueur au sein des administrations de l’Etat et de ses établissements publics administratifs. La réglementation : article 48-1 du décret n° 2005 – 1755 (créé par décret n° 2011-577 du 26 mai 2011) Le champ d’application de l’article 48-1 du décret n° 2005-1755 du 30 décembre 2005 Ne sont donc pas concernés, notamment :

Nantes ouverture des données: Accueil Open Data : Europeana ouvre les données de 20 millions d'oeuvres Europeana, la médiathèque co-financée par l'Union Europénne, a annoncé mercredi la mise en ligne d'un ensemble de métadonnées couvrant 20 millions d'oeuvres numérisées, sous une licence gratuite qui autorise toute forme d'exploitation. Excellente nouvelle pour les développeurs, et pour les amateurs d'art. Alors qu'en France les données culturelles sont exclues du champs des données devant être offertes librement au public, Europeana a annoncé mercredi l'ouverture de ses métadonnées couvrant 20 millions d'oeuvres référencées, dans 29 langues. Les données accessibles via une API sont publiées sous une licence Creative Commons CC0, la plus généreuse de toutes, qui autorise quiconque à exploiter l'ensemble gratuitement, y compris à des fins commerciales, sans aucune restriction. Lancé en novembre 2008, Europeana met en ligne des oeuvres numérisées issues de différents musées, bibliothèques, archives et collections audiovisuelles européennes. Lire L'Assemblée nationale se met à l'Open Data

La RATP ouvre les données sur les flux de voyageurs passant par ses stations « Nous avons changé de doctrine sur le sujet de l’Open Data (ouverture des données publiques) », a indiqué Pierre Mongin lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation des résultats semestriels du groupe. « Il nous a paru utile d’identifier dans notre portefeuille de données, celles que l’on peut partager avec la communauté des internautes », a-t-il souligné, précisant que ces données seraient disponibles dès septembre. Jusqu’ici confidentielles, les informations relatives aux mouvements de voyageurs aux stations du réseau RATP peuvent être « utiles aux commerçants pour installer une boutique ou un kiosque à journaux », a notamment expliqué le dirigeant. Ces comptes seront actifs tous les jours de 6 h à 21 h (soit plus de 95 % des utilisateurs de ces lignes). Les comptes sont @Ligne1_RATP, @Ligne_4RATP, @Ligne12_RATP et @Ligne13_RATP.

Dis, papa, c’est quoi l’open data? Nombreux sont ceux qui estiment que le mouvement "open data" aura, à l'instar de l’apparition de l’alphabet, de l'internet ou encore de l'explosion des réseaux sociaux, des répercussions majeures dans nos sociétés. Connu pour ses logiciels non libres, Microsoft a eu la très bonne idée de demander à Regards sur le numérique (RSLN, animé par Spintank), son “laboratoire d’idées, de réflexions et d’expérimentations en ligne“, de se pencher sur la notion d’open data, et donc le partage de données publiques dans des formats ouverts, afin de libérer les données récoltées, ou produites, par les autorités publiques, et de les rendre, si possible gratuitement, à la société, ses citoyens, associations, entreprises privées et administrations publiques. Au menu, très complet, digeste et instructif : une enquête et une trentaine d’articles, que l’on retrouve sur son site ainsi que dans le n° spécial de leur magazine, suivi d’une conférence, intitulée L’Open data, et nous, et nous, et nous ?

L’open data en bibliothèque départementale La bibliothèque départementale de Saône-et-Loire est le premier réseau rural à participer au mouvement de l’open data, dont nous avons déjà souligné le caractère fondamental pour rendre nos missions de service public et concourir à la diffusion de la connaissance. Après avoir abordé l’open data dans une très grande structure avec Frédéric Blin de la BNU de Strasbourg, nous nous entretenons donc avec Jérôme Triaud, conservateur des bibliothèques, directeur de la lecture publique de Saône-et-Loire. Jérome Triaud RM : La direction de la lecture publique de la Saône-et-Loire met ses données à disposition de tous dans le cadre de l’open data : pouvez-vous nous expliquer comment la décision à été prise ? Jérôme Triaud : Comme vous le savez, le département de Saône-et-Loire a été le premier département français à s’inscrire dans ce vaste mouvement de libération de données. C’est en septembre 2011 que l’annonce a été faite et que le site opendata71.fr a été ouvert. Like this: J'aime chargement…

Mission Etalab La politique d'ouverture et de partage des données publiques ("Open data") est pilotée, sous l'autorité du Premier ministre, par la mission Etalab, dirigée par M. Henri Verdier. La mission Etalab fait partie du Secrétariat général pour la modernisation de l'action publique, dont la direction est assurée par M. Julien Rencki. Les missions et le rôle d’Etalab pour la modernisation de l’action publique Au sein du Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique, Etalab coordonne l’action des services de l’Etat et de ses établissements publics pour faciliter la réutilisation la plus large possible de leurs informations publiques. Etalab administre le portail unique interministériel data.gouv.fr destiné à rassembler et à mettre à disposition librement l’ensemble des informations publiques de l’Etat, de ses établissements publics et, si elles le souhaitent, des collectivités territoriales et des personnes de droit public ou de droit privé chargées d’une mission de service public.

Related: