background preloader

La publicité dans les médias

La publicité dans les médias

http://education.francetv.fr/matiere/education-aux-medias/cinquieme/video/la-publicite-dans-les-medias

Related:  joachimloi

Publicité et médias : les nouvelles astuces En théorie, les choses sont claires : aux journalistes l’espace rédactionnel et aux publicitaires l’espace publicitaire. La charte des devoirs du journalistes ne proscrit-elle pas toute forme de mélange des genres ? [1]. C’est compter sans l’inventivité des publicitaires dont la fonction est précisément d’émerger, c’est à dire de déborder de leur cadre conventionnel pour imposer, de façon parfois insidieuse, un discours marchand. Dans la presse, à la radio, à la télévision et même au cinéma, on ne compte plus aujourd’hui les « rédactionnels » qui servent un message publicitaire ou les pubs qui qui se donnent l’apparence d’un contenu d’information ou de programme. Médias et mélange des genres

Publicité dissimulée : premières sanctions contre les YouTubeurs avant l’été La DGCCRF a démarré une enquête sur les pratiques des YouTubeurs, qui ne mentionnent pas toujours les relations contractuelles qu’ils entretiennent avec les marques. Les YouTubeurs vont être obligés de revoir la façon dont ils gagnent de l’argent. Ces stars du Web, qui vivent à la fois de la publicité générée par l’audience Internet de leur chaîne, mais aussi souvent de contrats passés en direct avec les marques, sont dans le viseur de la Direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF). Lire aussi : La répression des fraudes s’intéresse à la publicité déguisée chez les youtubeurs Martine Pinville, secrétaire d’Etat au commerce, à l’artisanat et à la consommation, avait annoncé, en décembre 2015 qu’elle se pencherait sur leurs pratiques. « Nous avons démarré l’enquête en début d’année », a indiqué Nathalie Homobono, la directrice de la DGCCRF, à l’occasion de la présentation du rapport annuel de la direction.

Comment la publicité manipule vos esprits : 5 techniques auxquelles vous n’auriez jamais pensé Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi la publicité fonctionnait si bien ? Moi, je me suis longtemps demandé pourquoi on continuait à nous matraquer de publicités débiles, alors que tout le monde affirme qu’elles sont débiles. La réponse est simple : les professionnels du marketing usent et abusent de différentes techniques de manipulation pour vous faire accepter et apprécier leurs produits. « Pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Publicité En 1752, une annonce de beurre parue dans la Halifax Gazette, publication officielle du gouvernement, est la première annonce publicitaire à paraître au Canada. Eaton, catalogue de Le catalogue Eaton de 1904. La compagnie publie son premier catalogue de vente par correspondance en 1884, une des innovations de vente au détail mises de l'avant par Timothy Eaton (avec la permission de Maclean's). Last Best West Affiche faisant la promotion des merveilleuses possibilités de l'Ouest canadien (avec la permission des Provincial Archives of Alberta).

L'imprimé publicitaire toujours efficace Pour la quatrième année consécutive, le GIE BALmétrie a publié les résultats de la mesure d’audience du courrier publicitaire (courrier adressé et imprimé publicitaire) menée avec Ipsos et la collaboration du Centre d’Études des Supports de Publicité (CESP). L’étude révèle que la présence du média courrier publicitaire reste forte dans un contexte marqué par la montée en puissance du digital. En 2015, 93,4 % des Français ont lu au moins un courrier publicitaire chaque semaine. Dans le détail, sur une semaine moyenne, 69,8 % des Français ont eu au moins un contact avec un imprimé publicitaire, 58,1 % avec un courrier publicitaire adressé, 47,4 % avec un imprimé du secteur non marchand (de collectivités locales ou d’associations) et 72,8 % avec un courrier administratif ou de gestion (factures, relevés de compte, etc.). Côté courrier publicitaire adressé, l’audience baisse de 3,1 points par rapport à 2014 en raison de la baisse des investissements publicitaires sur le support.

E-Marketing : Définition et Principes Le e-marketing est une discipline regroupant l’ensemble des pratiques marketing et publicitaires permettant de développer l’activité d’un site Internet.Le e-marketing a pour but d’atteindre les consommateurs d’une manière personnelle, ciblée, interactive et pour un coût le plus faible possible. E-marketing : les quatre disciplines Le e-marketing est traditionnellement divisé en quatre catégories. Ces catégories peuvent être apparentées à des étapes complémentaires et essentielles pour le développement d’un site Internet.

Stéréotypes et impact de la publicité Un exemple parlant : le verbe « positiver » existe bien dans la langue française, mais son usage n’a-t-il pas été popularisé par le slogan « Avec Carrefour, je positive » ? De l’aveu d’un président de chaine de télévision, grand diffuseur de publicités à une large audience nationale : « Pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. […] Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible. » Ce constat peut se généraliser à l’ensemble des canaux publicitaires : le consommateur est souvent dans les conditions de réceptivité maximales face à la publicité qu’il aperçoit. Qu’il soit la cible prévue ou non ne rentre pas en compte : la publicité n’atteint pas que ses cibles, mais s’expose à tous les publics confrontés au canal (télévision, presse, affichage). L’impact de la publicité sur le consommateur : démonstration par les stéréotypes L’origine la plus représentée est l’Afrique noire.

Comment lire une image publicitaire avec les élèves ? L'exemple de la représentation de la femme dans la publicité Pourquoi étudier la représentation de la femme dans la publicité ? Réfléchir à l’image de la femme : une nécessité Qu’il s’agisse d’enseigner en zone défavorisée ou dans un établissement plus privilégié, il semble certain que l’image de la femme se dégrade, y compris chez les plus jeunes.

Related: