background preloader

Démocratie participative : de Paris à Reykjavik, des outils au service des citoyens

Démocratie participative : de Paris à Reykjavik, des outils au service des citoyens
Des citoyens qui aident les élus et leurs services à bâtir le futur des collectivités territoriales, c’est aujourd’hui une réalité à l’échelle mondiale, qui compte déjà plusieurs partisans en France. Pour ce faire, de nombreux outils participatifs ont été conçus et sont utilisés, notamment par les communes. Ils permettent de recueillir les idées, avis et votes de chacun avec pour but de financer ensuite les projets de demain, la finalité étant bien la co-construction de ces derniers. Paris, l’exemple français le plus frappant Pour bâtir une ville juste, progressiste et durable, l’intelligence collective est notre plus grande force. Ces propos sont signés Anne Hidalgo, Maire de Paris, qui a décidé de consacrer 5% du budget d’investissement de la ville sur l’ensemble de sa mandature, soit 480 millions d’euros, pour financer des projets proposés par des citoyens. Via un site dédié, les habitants de la capitale peuvent soumettre des idées en début d’année.

Le débat, l’éthique, la démocratie Mettre en débat le débat, c’est interroger l’une des conditions essentielles de la démocratie. Le point de vue est ici celui de l’éthique. Une éthique participative, si elle peut exister, implique une pensée du sujet et du social. Voici 21 propositions pour lancer le premier débat de la nouvelle Édition participative de CAMédia. Elles sont formulées non comme des vérités, mais comme des points de vue. A débattre, critiquer, reformuler, étendre ou invalider. Ce que le débat n’est pas 1. 2. 3. 4. 5. Les obstacles à un débat participatif et citoyen dans un média numérique 6. 7. 8. 9. 10. L’éthique comme mode de dépassement des obstacles 11. 12.L'éthique n'est pas seulement une déontologie et des règles relatives à la morale, comme le respect de l'autre ou du bien commun, la proscription de la stigmatisation, de l'insulte ou de l'injure. 13. 14. 15. 16. 17. Débat et démocratie 18. 19. 20. 21. Pascal Maillard

DemocratieParticipative:FicheA1 Préparer et animer une réunion décisionnelle en démocratie participative Si vous êtes perfectionnistes, la préparation et l’animation de réunions respectant les principes de la démocratie participative vous permettront de vous régaler car il est toujours possible de faire mieux, plus performant, plus efficace, plus participatif. On peut s’améliorer des années durant ! Mais le mieux est parfois l’ennemi du bien. Point n’est besoin d’avoir ingurgité tous les principes décrits dans cet ouvrage pour commencer efficacement. J-15 : Poser le cadre Cherchez des réponses à ces questions : · Quel est l’objectif de la réunion ? Réservez le lieu de la réunion s’il y a besoin. J-13 à J-8 : Elaborer l'ordre du jour · Demandez au responsable de lister les sujets qu’il estime nécessaire de traiter, et ajoutez-y les vôtres au passage. · Envoyez un premier courrier à l’intention des personnes invitées à la réunion (voir encadré). · Laissez passer quelques jours. 1. d’informer les gens ?

Les jeunes et l’action politique : participation, contestation, résistance Les jeunes et l’action politique : participation, contestation, résistance Nicole Galland et Stéphanie Garneau (dir.) Presses de l'Université Laval, « Regard sur la jeunesse du monde » 274 p. Prix : 25.00 € Présentation de l’éditeur Les jeunes sont souvent décriés pour leur apathie politique, notamment parce que les formes d'engagement qu'ils déploient sont parfois peu légitimées socialement. Ce livre retrace les processus qui favorisent ou non l'engagement politique des jeunes, par le regard croisé d'études rigoureuses portant tantôt sur des formes d'action politique attendues des pouvoirs publics (le vote, la participation associative), tantôt sur des formes plus contestataires (notamment chez des jeunesses marginalisées), en passant par des modes plus diffus de résistance au pouvoir. De cette panoplie de manières de s'engager se dégage le portrait de jeunesses variées, mais loin d'être apathiques. Extrait de l'introduction de Nicole Gallant et Stéphanie Garneau Avec la collaboration de :

Anne Hidalgo : "Le Civic Hall parisien sera un lieu d'innovation" New York a son Civic Hall ; Paris aura le sien également, Anne Hidalgo l'annonce dans nos colonnes. La maire socialiste avait prévu de se rendre demain chez son homologue new-yorkais, Bill de Blasio, mais son déplacement a été annulé pour cause de crue de la Seine et de gestion de crise. Elle devait notamment visiter cet espace dédié aux "civic tech", installé il y a tout juste un an sur la Cinquième Avenue, en plein cœur de Manhattan. La visite est remise à plus tard, mais l'idée est d'ores et déjà importée. Les civic tech? "Notre ville est souvent copiée à l'étranger ; je pense à Vélib', Autolib', Paris Plages, Nuit blanche… Cette fois, c'est New York qui nous inspire. Comme son grand frère de la Grosse Pomme, le Civic Hall de la Ville lumière aura pour vocation de réunir des start-up spécialisées dans ce secteur – généralement à but non lucratif – et des services de la Ville. Le Civic Hall de New York est sponsorisé par Google et Microsoft. Source: JDD papier

Related: