background preloader

Les chiffres clés d'une Europe en panne

Les chiffres clés d'une Europe en panne
PIB, population, R&D, dépenses....les indicateurs de l'Europe montrent ses faiblesses. Un panel de chiffres qui prouve que les efforts sont nécessaires pour que l'Union tienne son rang économique sur la scène mondiale. ♦ Avec plus de 500 millions d'habitants, l'Union européenne possède un territoire plus peuplé que la Russie et les États-Unis réunis : 81 ans : c'est l'espérance de vie moyenne des Européens. ♦ Les candidats pour l'adhésion à l'UE sont plutôt des pays pauvres que des nations riches... > Vidéo. ♦ L'UE participe à hauteur de 24% au PIB mondial, elle est ainsi la première puissance économique : ♦ Le budget de l'Union européenne reste faible : Europe : 145 milliards d'euros France : 373 milliards d'euros États-Unis : plus de 1.000 milliards d'euros (Montant du budget public, en 2015) > Vidéo. ♦ Les dépenses de défense sont insuffisantes (Dépenses militaires en % du PIB) : Chine : 2,1 % Russie : 4,5 % ♦ Nos principaux partenaires commerciaux : > Vidéo. > Vidéo. Philippine Robert Related:  EconomieEconomieTerminale éco

Vie publique : au coeur du débat public Êtes-vous riche ou pauvre par rapport aux autres ? LE SCAN ÉCO / JEU - Entre la perception de sa propre situation et la réalité, il y a souvent une vraie différence. Avec l'OCDE, Le Figaro vous propose de tester votre appréciation des inégalités en France. À l'occasion de la publication du grand rapport de l'OCDE sur les inégalités dans le monde, qui n'ont jamais été aussi fortes depuis l'histoire des statistiques de l'Organisation de coopération et de développements économiques, Le Figaro vous propose un jeu, qui vous permet de voir sur quelle marche de l'échelle sociale vous vous trouvez, par rapport aux autres. Et d'évaluer la perception que vous avez des inégalités. Entrez votre tranche d'âge, vos revenus NETS (tous vos revenus: salaires bruts, revenus tiers du travail indépendant, revenu du capital, plus les transferts perçus, moins les impôts et cotisations sociales versés), le nombre de personnes dans votre foyer, et à partir de là, vous serez testés sur votre perception des inégalités en France.

Communiqués de presse 2016 - La croissance du commerce restera modérée en 2016 car des incertitudes pèsent sur la demande mondiale - Press/768 Le volume du commerce mondial des marchandises devrait augmenter de 2,8% en 2016, contre 2,8% en 2015, alors que la croissance du PIB fléchit dans les économies développées et reprend dans les économies en développement. La croissance du commerce devrait s’accélérer en 2017, pour s’établir à 3,6%, ce qui reste inférieur à la moyenne de 5,0% enregistrée depuis 1990. Il existe des risques de baisse par rapport aux prévisions, notamment si le ralentissement des économies émergentes se poursuit et si la volatilité financière persiste. L’Amérique du Sud est la région où la croissance des importations a été la plus faible en 2015, une grave récession au Brésil ayant fait baisser la demande. “Le commerce enregistre toujours une croissance positive, mais à un rythme décevant”, a dit le Directeur général de l’OMC, Roberto Azevêdo. “Cependant, nous devons mettre ces chiffres en perspective. Détails sur l’évolution du commerce en 2015 Source: Secrétariat de l’OMC. Source: WTO Secretariat

Bruxelles reste dubitatif sur la réduction du déficit public français Le Monde | • Mis à jour le | Par Cécile Ducourtieux (Bruxelles, bureau européen) Bruxelles persiste et signe. Dans ses prévisions économiques d’hiver, publiées jeudi 4 février, la Commission européenne confirme ce qu’elle avait déjà pointé dans ses prévisions d’automne, en novembre 2015. De son côté, le commissaire européen aux affaires économiques, Pierre Moscovici, affirme qu’« avec de la volonté politique et des mesures appropriées la France peut tenir son engagement d’un déficit public sous les 3 % de son PIB en 2017 ». Début 2015, la France s’est pourtant engagée à revenir « dans les clous » du pacte de stabilité et de croissance en 2017. Lire aussi Au-delà du PIB, 10 indicateurs pour mesurer autrement le progrès Bruxelles explique avoir réalisé ses projections d’hiver « à politique constante » mais en intégrant les dépenses supplémentaires de sécurité et de défense décidées à la suite des attentats du 13 novembre, qui ne devraient peser que 0,05 % du PIB. Bulletin de santé médiocre

Les 8 raisons d’espérer pour l’éco française "La France va mieux", a récemment affirmé le président de la république. Des propos qui ont suscité de nombreux sarcasmes. Pour autant, des institutions comme le Fonds monétaire international et la Coface (COFA-6,89 € 1,89 %) semblent partager l’avis de François Hollande. >>> Vidéo. Une consommation dynamique La demande des ménages reste plus que jamais le pilier de l’économie française. L’envolée du chômage enrayée Alors que la crise économique et financière mondiale avait fait grimper le taux de chômage en France de près de 7% en 2008 à un plus haut de 10,5% l’an dernier, il est ressorti à 10,2% au premier trimestre 2016, selon l’Insee. Évolution du taux de chômage en France (source Insee) Tous droits réservés La dette publique tend à se stabiliser La dégradation des comptes du pays marque le pas. Évolution de la dette publique française rapportée au produit intérieur brut (source autorités françaises et FMI) Un vent de réformes souffle >>> Vidéo. Moins de défaillances d’entreprises Le

Plickers, l'application indispensable pour évaluer instantanément les élèves- Sciences Economiques et Sociales • Qu’est-ce que Plickers ? C’est un site internet et une application pour smartphone qui permettent de proposer aux élèves des QCM qui sont évalués instantanément. • Comment cela fonctionne-t-il ? Le professeur crée sa classe sur le site www.plickers.com. Charge ensuite au professeur de donner sa carte nominative à chaque élève (la carte est donnée pour l’année). La réponse de chaque élève dépend de l’orientation de sa carte. Pour chaque question/réponses les résultats peuvent être affichés au tableau, ce qui permet au professeur de commenter les réponses obtenues : Sur son smartphone le professeur peut voir en direct les résultats élève par élève, ce qui est utile pour mettre en place une pédagogie différenciée. • Avantages de Plickers Les résultats sont immédiats, ce qui permet au professeur de reprendre rapidement un point du cours qui a posé problème aux élèves. • Inconvénients de Plickers Le site est en anglais (mais un anglais très accessible et le site est par ailleurs intuitif).

Pourquoi les inégalités se creusent dans le monde INFOGRAPHIE - «Les États-Unis sont entrés dans un cycle beaucoup plus inégalitaire», affirme Thomas Piketty, dans l'émission «L'Angle éco» diffusée ce lundi sur France 2. Un fait qui s'explique par «la combinaison de la crise financière et des progrès technologiques», explique Christine Lagarde et un «système scolaire moins efficace» déplore la ministre de l'éducation, Najat Vallaud-Belkacem. Les inégalités n'ont jamais été aussi importantes dans le monde, indique de concert les derniers rapports sur le sujet. La hausse des inégalités est au cœur du Capital au XXIe siécle de l'économiste Thomas Piketty, surnommé l'économiste rockstar par les média anglo-saxons. Les causes de la hausse de ces inégalités sont nombreuses. Thomas Piketty souligne en outre que ces inégalités s'expliquent également par les politiques publiques peu ambitieuses, notamment en matière d'éducation. Même constat en France. VIDÉO - Extrait de l'émission «L'Angle éco», diffusée ce lundi sur France 2.

Sortie de crise : Comment l'Espagne nous fait la leçon A force de sacrifices, notre voisin du Sud est devenu l'un des pays les plus dynamiques de la zone euro. Enquête sur les raisons de ce rebond que personne n'attendait. Si ce n'est pas une ruée vers l'or espagnol, cela y ressemble étrangement. En janvier, le milliardaire américain George Soros a investi pas moins de 500 millions d'euros dans la banque Santander. Quant à Wang Jianlin, l'homme le plus riche de Chine, il a racheté en juin 2014 le prestigieux immeuble Espagne, situé en plein cœur de la capitale, pour 265 millions d'euros, afin d'y construire un hôtel et un centre commercial de luxe. Quel retournement de situation ! Aujourd'hui, plus personne ne redoute cette hypothèse : non seulement l'Espagne n'est plus menacée par la faillite, mais tous ses indicateurs sont au vert ! Et cela saute aux yeux pour le visiteur. Ses concurrents ne sont pas en reste. Un miracle qui n'est cependant pas tombé du ciel. Et cela a marché. Quelle purge ! Dur.

Les évolutions de la macroéconomie depuis les années 1980 — SES - 25/05/16 Xavier Ragot, Président de l'Observatoire Français de Recherche Economique (OFCE), chercheur au CNRS et professeur associé à l'Ecole d'Economie de Paris (PSE), était l'invité de la Journée de rencontre secondaire-supérieur 2016 de la Loire, le 22 janvier 2016. Cette journée de formation pour les enseignants de SES et leurs élèves est organisée chaque année par le département de Sciences économiques de l'Institut d'Administration des Entreprises (IAE), à l'Université Jean Monnet de Saint-Etienne, dans le cadre d'un partenariat avec l'Inspection Pédagogique Régionale de SES. Xavier Ragot est spécialiste en macroéconomie, en particulier monétaire et financière. La conférence de Xavier Ragot pour la formation des enseignants a porté sur l'évolution de la macroéconomie et l'état de la recherche académique aujourd'hui dans ce domaine. La conférence de Xavier Ragot : Quel renouveau de la pensée macroéconomique ? Les évolutions de la macroéconomie depuis les années 1980 - Partie 1

aunege Cette collection est signée Claude DUPUY, professeur en sciences économiques à l'Université de Bordeaux, où il dirige (avec Ch. Carrincazeaux) la spécialité Économie de l’Innovation et Veille Stratégique du Master d’Economie Appliquée. Il est l'un des fondateurs de la plateforme ViaInno. Depuis 2013, il coordonne un programme de formation à l’innovation par le numérique qui s’est concrétisé en 2014 par la création du Mooc Introduction à l'Economie de l'Innovation. Ce projet, porté conjointement par l’Université de Bordeaux et bordeaux INP, nommé MoocInnov+, se concrétisera en 2016 grâce à sa labellisation par le jury international des Idefi Numériques en 2015. Voici les 4 modules composant cette collection : Innovation : définition et mesureClaude DUPUY / 5 heures / bac+3, master S'approprier l'innovation et la protégerClaude DUPUY / 5 heures / bac+3, master Les structures industrielles et l'innovation Claude DUPUY, Jean-Bernard LAYAN, Matthieu MONTALBAN / 5 heures / bac+3, master

Alerte sur la croissance mondiale LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Claire Guélaud Le Fonds monétaire international (FMI) avait, le premier, tiré la sonnette d’alarme. Sa directrice générale, Christine Lagarde, avait prédit pour 2016 une croissance mondiale « décevante et inégale », dans une tribune publiée le 30 décembre 2015 par le quotidien économique allemand Handelsblatt. Dans ses Perspectives économiques mondiales, présentées mercredi 6 janvier, la Banque mondiale ne dit pas autre chose. Pour la énième fois depuis la crise de 2008, l’institution a dû réviser à la baisse ses prévisions. « Les temps changent », souligne Kaushik Basu, chef économiste et vice-président de l’organisation internationale, dans son avant-propos. Les années passent, la crise de 2008 s’éloigne, mais on ne voit toujours pas ce qui pourrait permettre à la croissance mondiale de retrouver de l’allant. Atterrissage chinois Les prévisions de la Banque mondiale donnent plus de raisons de s’inquiéter que d’espérer.

Plus de 75% des Français travaillent désormais dans le secteur tertiaire LE SCAN ÉCO - L'Insee offre un tableau complet des 28,6 millions de Français actifs. On y apprend que plus des trois quart travaillent dans le secteur tertiaire, que presque 90% des actifs sont salariés, et que les trois-quarts sont en CDI... Dans les «Tableaux de l'économie française 2016» publiés ce mardi, l'Insee consacre une partie de sa vaste étude sur l'emploi en France, et sa répartition par activité. On y apprend notamment que la France est devenue plus que jamais un pays de service. • 25,8 millions de Français occupent un emploi en France Sur les 50,8 millions de Français de plus de 15 ans (en 2014), 28,6 millions sont «actifs» au sens du Bureau international du travail. • 75,2% des Français «occupés» travaillent dans le secteur tertiaire Sur les 25,8 millions de Français «occupés», plus des trois-quarts travaillent dans le secteur tertiaire, tandis que l'industrie ne représente plus que 13,9% des emplois, la construction, 6,6%, et l'agriculture, 2,8%.

Related: