background preloader

Les Folles-Avoines : Plantes comestibles et utiles du Québec

Les Folles-Avoines : Plantes comestibles et utiles du Québec

Lutte contre les limaces : barrières naturelles Vu le temps pluvieux que nous avons en ce moment, limaces et autres escargots se font plaisir dans bon nombre de potagers pour déguster nos salades, roquettes, choux, et j’en passe. Voici quelques astuces bio : Faites des barrières naturelles composées de : coquilles d’oeuf cendre, mais attention s’il pleut, et comme il pleut (!) il faut renouveler souvent capsules de litchee sciure de bois paillette de lins cheveux mais aussi gros sel. Certains proposent même certains canards si votre potager est attenant à votre habitation et s’il est bien clôturé, installer des canards appartenant aux races "Coureur indien" et "Kaki-Campbell" qui se délectent de limaces... sans toucher à vos plantations (source) Les crapauds mangent des insectes mais aussi des vers, des chenilles, des cloportes, des mille-pattes …. L’ennemi de notre ennemi s’appelle le carabe - (à lire) Il faut aussi savoir que la limace prolifère plus facilement sur des sols paillés, inconvénient notoire du paillage.

Plantes comestibles Pendant des millénaires, nos ancêtres ont fait la cueillette de plantes sauvages. Une utilisation quotidienne leur a appris à les identifier et à reconnaître leurs effets sur l’organisme. Ce savoir sur les plantes sauvages a été marginalisé par le développement des productions industrielles. Aujourd’hui, on commence à redécouvrir ces trésors de la nature. Vous allez découvrir, parmi les espèces les plus courantes comment les reconnaître, les récolter et même les consommer. Toute automédication avec des plantes médicinales autre que pour soigner les troubles bénins est à proscrire. Pour votre santé, evitez les lieux trop anthropisés (soumis à l'influence de l'homme), afin d'éviter les plantes polluées. PLANTAIN LANCEOLE (Plantago lanceolata L.) Famille des plantaginacées Le plantain lancéolé pousse aux bords des chemins, dans les prairies, les pelouses de toutes sortes sur des sols argilo-calcaires. Racines : Sa racine a de nombreuses radicelles Fruit : Le fruit est une capsule.

Planification du plan de votre potager La première règle de base pour la planification d'un potager est la "Rotation des cultures". La définition de la "Rotation des cultures" est la suivante: La rotation est une technique qui consiste à faire se succéder sur une surface donnée des plantes aux exigentes et aux caractéristiques différentes et ce, sur le plus grand nombre d'année possible. La deuxième règle de base pour la planification d'un potager est la "Compagnonnage". La définition de la "Compagnonnage" est la suivante: L'objectif premier du compagnonnage est d'organiser la diversité dans son potager en associant entres elles les plantes amies et en éloignant les plantes ennemies, qui favoriseront une utilisation maximale de l'espace. La rotation permet de maintenir l'équilibre minérale du sol et de prévenir avec efficacité les parasites qui pourraient apporter les maladies. Comment faire ? Sur une feuille, préparer un tableau comportant plusieurs colonnes, voici mon exemple; A bientôt!

Le Sot L'y Laisse Périodes de récolte et de consommation des légumes et fruits de saison en France Exit les fraises en janvier ! A chaque fruit et chaque légume sa saison. Soyez donc attentif à l'origine géographique, et si possible au mode de culture, des produits proposés sur les étals des marchés et des grands magasins ! D'abord vous évitez ainsi les transports lointains par avion, bateau ou camion qui génèrent un grand nombre de nuisances environnementales : consommation de ressources non-renouvelables et pollution (il faut ainsi 5 litres de gasoil pour un kilo de fraises d'hiver), mais aussi embouteillages et accidents de la circulation (en Europe, un camion sur trois transporte de la nourriture). Autre difficulté : apprendre à repérer les produits cultivés sous serre qui sont affichés comme venant de France alors qu'ils sont hors saison. Le problème est que nous ne savons plus, notamment pour les plus urbains d'entre nous, quels sont les fruits et les légumes qui poussent à chaque saison. Ouvrir la version PDF imprimable.

Comment se préparer à " Sous Vide " - ou la cuisson sous vide Nous parlons seulement de la cuisine, pas de conservation des aliments, ici. Bien sûr, sans une machine sous vide, il n'est pas possible d'obtenir un vide parfait dans un sac plastique ou une pochette en plastique, mais il est possible d'avoir une partielle «sous vide», suffisamment pour réaliser cette méthode de cuisson.Cette méthode peut être adaptée pour la cuisine à domicile ou pour de petits restaurants. Pourquoi préparer la nourriture de cette façon? Quels sont les avantages de cette méthode? - Vous pouvez préparer les aliments un à deux jours, ou plus, à l'avance. Vous pouvez, garder les aliments dans le réfrigérateur, ou même geler les préparatifs, magasin pour quelques semaines ou un mois, puis réchauffez et servez lorsque nécessaire. Imaginez avoir un parti la semaine prochaine avec 10 personnes à venir à la maison. Vous pouvez préparer les aliments lorsque vous avez beaucoup de temps, et vous n'avez pas besoin de se précipiter pour être prêt quand vos invités arrivent.

Les boutures Les boutures Par Martial IRASTORZA Le bouturage est le mode de multiplication des plantes le plus simple pour obtenir des plants ayant les mêmes caractères que le pied mère. Plusieurs types de boutures : - bouture sur bois de l’année : rameaux de l’année de mai à juillet. Bouture sur bois de l'année (fusain). - bouture semi-aoûtée : pousse de l’année dont la base est aoûtée et le sommet de la tige en croissance (été et fin d’été) ; Bouture semi-aoûtée de fuchsia. - bouture à l’étouffée : si cette méthode permet de bouturer quelle que soit l’époque, elle demande une bonne surveillance car, et c’est le but, le taux d’humidité peut atteindre 100 % et les risques de pourriture sont grands. - bouture aoûtée : rameaux dormants à la fin de l’automne, en hiver ou au début du printemps ; - bouture herbacée : rameaux de plantes non ligneuses en août et début septembre ; Bouture de feuille de saintpaulia. - Bouture dans l'eau - La bouture inratable Quelles plantes bouturer ? Comment piquer les boutures ?

Douglas Baldwin Guide Pratique de la Cuisson Sous Vide Douglas E. Baldwin Version 0.4 h Lundi 20 avril 2009 Traduction de l’Anglais au Français: Addelice Ltd. Clause de non responsabilité : toutes les informations contenues dans ce guide sont exclusivement divulguées à titre éducatif. Addelice Ltd ne serait être tenu responsable du contenu du présent document. ©2008 du document en Anglais intitulé « A Practical Guide to Sous Vide Cooking » par Douglas Baldwin. ©2009 par Addelice Ltd. Douglas Baldwin Guide Pratique de la Cuisson Sous Vide « Sous vide » est un terme générique utilisé par les Anglo-Saxons décrivant une technique de cuisson des aliments préalablement ensachés, mis sous vide et scellés. Le but de ce guide est de tenter de diffuser la connaissance scientifique de la cuisson sous vide à juste température au plus grand nombre en fournissant les outils nécessaires pour que tout un chacun puisse, en toute sécurité, exprimer sa créativité culinaire. Partie I Technique 1. Contexte 2.

Désherber de façon écologique ! Adieu les mauvaises herbes Pour de nombreuses personnes, le jardinage est une passion, un moment de détente et de contact avec la nature. Cependant, dans cette activité, le désherbage peut vite devenir une tâche fastidieuse et difficile. Saviez-vous que chaque année nous utilisons pas moins de 5 000 tonnes de produits (pesticides notamment) pour venir à bout de nos mauvaises herbes ! Arrachez les mauvaises herbes à la main ! La manière la plus simple mais répétitive et fastidieuse reste bien évidemment de désherber à la main vos mauvaises herbes en les arrachant avec leurs racines. Utilisez de l’eau bouillante ! L’utilisation de l’eau bouillante est particulièrement efficace pour les petites zones à désherber, comme sur une terrasse ou une allée par exemple. Conseil : Pensez à utiliser l’eau de vos cuissons plutôt que de jeter l’eau dans votre évier ! Associez de l’eau avec du gros sel ! Cette technique fonctionne parfaitement sur des petites surfaces. Paillage - Des billes d’argiles

La cuisine sous vide, le micro-ondes du futur En août 2005, dans le New York Times Magazine, un article d'Amanda Hesser présentait très efficacement au public américain la cuisine sous vide –c’est-à-dire la cuisson de nourriture en sachet hermétique au bain-marie, à basse température contrôlée, durant parfois plusieurs jours. Depuis, les foodies semblent mijoter doucement dans un interminable débat tiède. D’un côté, nous avons les adeptes du sous vide à basse température, dont beaucoup s’inspirent du mouvement moderniste rendu célèbre par des restaurants comme El Bulli et Noma. Ces hommes (car ce sont presque tous des hommes) prônent cette technique parce qu’elle permet même au dernier des marmitons de produire à tous les coups des résultats dignes d’une grande table simplement en appuyant sur un bouton. De l’autre côté se trouvent les sceptiques, qui leur opposent que ce type de cuisson confère une désagréable texture spongieuse à la nourriture et, surtout, qu’elle ôte tout charme et savoir-faire à la cuisine. publicité «Et alors?»

Butter ses pommes de terre - Un Potager Bio Étape essentielle dans la culture des pommes de terre, le buttage favorise le développement vertical de la plante et protège les tubercules de la lumière. Plus votre pied de pommes de terre sera haut et plus vous aurez de racines et donc de tubercules qui se développeront. Pour rappel, les pommes de terre germées ont été plantées dans un sillon d’une dizaine de centimètre puis un billon (une butte) a été constitué sur le rang de plantation. Les plants se sont donc développés dans un premier temps sur la hauteur du sillon + celle du billon. En buttant, nous donnons de nouveau matière à la pomme de terre de se développer. pommes de terre après le buttage Ce qui rend le buttage nécessaire est la protection que cela procure contre la lumière. Le croc ayant été passé précédemment dans les tranchées, le buttage est assez simple. Nos pieds de pommes de terre n’ont pas été arrosés depuis leur plantation. Et vous, vous en cultivez des pommes de terre ?

Cuisine sous vide Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La cuisine sous vide est une technique de cuisson des aliments conçue pour maintenir l'intégrité des ingrédients et leurs qualités organoleptiques. La cuisine sous-vide se compose de deux phases : d'une part, le conditionnement des produits dans des sacs hermétiques, sans air, au moyen d'une machine sous vide à cloche et d'autre part, en la cuisson des aliments, pendant une période prolongée à des températures relativement basses. La cuisson sous-vide inclut également le réchauffage des aliments. Une préparation sous-vide Principe technique[modifier | modifier le code] Selon l'encyclopédie Larousse, le sous-vide est un « état correspondant à l'absence totale de toute particule réelle : état d'un gaz raréfié. Il existe ainsi 4 types de vide, permis par 4 types de pompes : On parle néanmoins de sous-vide, en restauration, uniquement dans le cas du vide grossier. Historique du sous-vide[modifier | modifier le code]

Comment entretenir son potager ? / Déco & jardin / Loisirs / Accueil Au mois de mars, il est temps de donner un second souffle à son potager. Première étape, enlever les mauvaises herbes et retourner la terre. Il faut ensuite diviser son potager. A chaque plante son espace ! Ail rose : On évite de planter deux années de suite l'ail au même endroit. Artichaut : Pour favoriser son développement, il faut supprimer les grandes feuilles qui l'entourent. Carotte : Son plus grand ennemi ? Choux : Pour éviter que les choux soient exposés à une hernie (hypertrophie des racines puis mort de la plante), il faut à tout prix éviter de les planter deux années de suite au même endroit. Courgette : Pour faciliter la levée des courgettes, on sème les graines la pointe vers le bas. Haricot : Les haricots préfèrent la sécheresse à l'humidité. Laitue : Son semis craint la chaleur. Persil : Avant de le semer, il est bon de laisser les graines tremper pendant 24 heures puis de les laisser sécher un jour de plus. Poireau : Son point faible ?

Démarrer un potager La décision est prise, vous allez créer votre potager ! Oui, mais... Où l'installer ? Un emplacement de choix Pour bichonner ses futurs légumes, il faut leur offrir un petit coin de paradis : un terrain plat au sol meuble, riche et profond, ni trop acide, ni trop calcaire, baigné par le soleil et à l'abri des vents... bref, une perle rare ! En observant votre terre et ce qui y pousse spontanément (voir Le diagnostic des sols par les plantes sauvages), en questionnant également quelques agriculteurs du coin, vous pourrez assez aisément déterminer ce qui la caractérise. Connaître le sol est impératif Si tout cela vous paraît un peu trop long ou compliqué à mettre en place, il est possible de réaliser un potager surélevé (en carré ou sur buttes). Un projet adapté Faire son potager c'est accepter d'y consacrer un peu (voire plus !) Si la place ne vous fait pas défaut, posez-vous la question suivante : est-ce pour passer le temps ou pour nourrir la famille ? Préparer le terrain Pense-bête

Plantes et flore comestibles au Québec by wanderlust29 Apr 14

Related: