background preloader

FN : Chatillon nie l'évasion fiscale après l'affaire Panama Papers

FN : Chatillon nie l'évasion fiscale après l'affaire Panama Papers
Related:  FN

Clôture du colloque « Oz ta droite » à Béziers: Vibrant hommage de Robert Ménard à Marion Maréchal-Le Pen Mais le point d’orgue de ce discours et même de la matinée de clôture des journées de la Droite souverainiste à Béziers a été le vibrant hommage que Robert Ménard à rendu à Marion Maréchal-Le Pen qui la veille avait quitté la manifestation, vexée par quelques mots mal interprétés du maire de Béziers, ainsi que je l’évoquais hier soir. Un hommage salué par des salves d’applaudissement suivis des cris : « Marion, Marion! » scandés dans un enthousiasme délirant. De toute évidence la foule, déçue la veille, n’attendait que ces mots d’apaisement pour replonger dans les délices de ces trois jours exceptionnels de communion. Les journalistes qui la veille s’étaient réjouis du clash entre Robert Ménard et le Front, en ont été pour leurs frais ce matin. Car ce fut bien mieux que de simples mots d’apaisement. La foule s’installe peu à peu dans la grande salle du palais des Congrès, avant l’arrivée de Robert Ménard ce dimanche matin. « Mieux vaut faire des enfants que les importer » Source: MPI

Marine Le Pen: "L'Etat a les moyens de mettre fin aux agissements des casseurs" Faut-il ou non interdire la manifestation controversée de ce jeudi contre la loi Travail? Opposée à un texte qui « précarise les salariés, met en place le dumping sur le territoire national et n’apporte aucune aide aux TPE-PME », Marine Le Pen ne l’interdirait pas i elle était au pouvoir « parce que moi je respecte la loi et notamment les grandes libertés publiques », a affirmé la présidente du Front national mardi soir sur TF1. « L’Etat a les moyens de mettre fin aux agissements de ces casseurs professinnels qui sont les milices d’extrême gauche qui détruisent tout sur leur passage ne France depuis maintenant des mois et même peut-être des années – Nantes, Rennes, Paris – sans que ce gouvernement ait levé une fois le petit doigt, sans qu’il ait donné l’ordre aux policiers pour les arrêter », a expliqué la patronne du parti d’extrême droite sur le plateau du 20 heures. Pour un référendum contre l’UE « totalitaire »

Soros a mis 970000 dollars sur la table pour empêcher l'élection de Marine Le Pen et nous islamiser Suite au piratage des dossiers secrets de l’américain Soros, les documents qui sortent peu à peu sont accablants. Pour Soros mais plus sûrement pour ceux qu’il paye en France pour imposer sa vision du monde et de la France. Voici un document en anglais ( traduction exclusive RR, mille mercis à Denis ) qui vaut son pesant d’or, il faut impérativement le faire circuler, l’imprimer et le distribuer… C ‘est le texte qui fait référence à Amnesty International, à la LDH, CCIF, la fondation Anna Lindh etc… et précise clairement les buts de Soros. Ou comment bafouer la souveraineté populaire et renvoyer le peuple à son statut de sans-dents, sans pouvoir, juste bon à travailler, consommer et dire béni-oui-oui à nos prétendues élites, politiques et associatives qui nous vendent du prêt à penser venu d’ailleurs. En téléchargement ici : Mise de fonds requise de 970 000 dollars US. Résumé de la proposition :

Marine Le Pen invitée par CNN : "Tout sauf Hillary Clinton" (vidéo) Marine Le Pen n’est pas citoyenne américaine. Mais si elle devait choisir pour la prochaine présidentielle, son choix est clair : « tout sauf Clinton ». C’est ce qu’elle affirme dans une interview accordée à CNN et diffusée ce 31 août. Invitée de Hala Gorani dans « The World Right Now », la présidente du Front national a ainsi assuré: « pour l’intérêt de la France, tout sauf Hillary Clinton ». « Hillary Clinton représente la guerre, la destruction et un monde instable », estime-t-elle. « C’est un choix dévastateur pour le bien-être de mon peuple ». En juillet, elle avait apporté son soutien à Donald Trump, mais sans s’enthousiasmer pour autant pour le candidat républicain.

Marine Le Pen : Pour l’intérêt de la France, «tout sauf Hillary Clinton» Sans apporter son soutien au candidat républicain américain Donald Trump, la présidente du FN a estimé que la démocrate Hillary Clinton représenterait le pire des choix pour les électeurs qui choisiront le prochain président des Etats-Unis. Au cours d’une interview avec la chaîne d’actualité américaine CNN diffusé le 31 août, la présidente du FN Marine Le Pen a estimé que la candidate démocrate à la Maison blanche était symbole de la «dévastation» et du «déséquilibre du monde». «Tout sauf elle. La probable candidate à la présidentielle française de 2017 a également évoqué le cas Donald Trump, avec qui elle s’est trouvée un point en commun sans pour autant lui apporter son soutien.

Youpi, France 3 vous proposera une fiction sur le Front National avec vos sous et en période électorale C’est l’été mais ce ne sont pas les vacances pour tout le monde : dès septembre, les activités de tous reprendront. À la télé, les nouvelles grilles de programmes seront présentées et devront tenir compte de l’actualité chargée de 2017 : avec l’élection présidentielle, il va falloir aménager les programmes. Et pour certaines chaînes, il s’agira surtout, avant tout, de bien conscientiser les foules. Oh, il y aura du spectacle, avec de la bousculade à gauche, de la bousculade à droite, des velléités de candidats pour les Verts et l’extrême-gauche, et surtout avec la forte probabilité d’un score solide pour la candidate du Front National. Les primaires des Républicains et celles de ce qui reste du Parti Socialiste (ou de la Belle Arnaque Populaire) ne sont pas encore passées qu’on sait déjà qu’il y aura du sport sur les ailes extrêmes. Un peu de contexte permet de mieux situer l’ambiance qui devrait se dégager du téléfilm.

Brexit : l’Union européenne montrera-t-elle «au grand jour la nature tyrannique de son pouvoir» ? Le 23 juin, «déjouant tous les pronostics», 51,9% des Britanniques ont voté pour «larguer les amarres de l’UE et reprendre leur indépendance parmi les nations du monde», écrit Marine Le Pen dans une tribune publiée le 28 juin par le New York Times. «L’Union européenne est devenue la prison des peuples» et les Britanniques ont eu le courage de s’en échapper, déclare la présidente du Front national en dénonçant «la tyrannie de l’Union européenne» envers les peuples qui la composent. Selon Marine Le Pen, «chacune des 28 nations qui la composent s’est vu progressivement privée de des prérogatives démocratiques par des commissions et des conseils sans aucune représentation populaire. Faisant notamment référence au référendum organisé en 2005 par la France et les Pays-Bas et celui de 2008 en Irlande sur le projet de Constitution européenne, Marine Le Pen remarque que «le Brexit ne fut pas le premier cri de révolte des peuples européens».

Brexit: Marine Le Pen réclame un référendum, fin de non recevoir de Hollande La présidente du Front national, Marine Le Pen, a de nouveau réclamé samedi à l’Elysée un référendum sur la sortie de la France de l’Union européenne, essuyant une fin de non recevoir de François Hollande. Consultée par le chef de l’Etat sur le Brexit comme les autres responsables de partis représentés au Parlement, la patronne du FN a déploré être venue à l’Elysée pour « entendre qu’il ne sera tenu compte d’aucun des signaux lancés pourtant depuis déjà de nombreuses années » par les Européens et le peuple français. « Nous avons réclamé deux éléments qui nous paraissent essentiels dans un processus démocratique », a-t-elle poursuivi, le premier étant « la mise en oeuvre d’un référendum pour demander aux Français s’ils souhaitent rester dans l’Union européenne« . « Il nous a été répondu non », a-t-elle enchaîné ajoutant: « c’est limite si nous n’avions pas utilisé là un gros mot, comme si le peuple devait être définitivement la dernière roue du carrosse ». Le Point

Un proche de Marine Le Pen diffamé par TF1 ? Cité par Gilles Bouleau lors du journal télévisé de TF1 du mardi 21 juin 2016, Axel Loustau, proche de Marine Le Pen, dénonce « un travail de propagande et de diffamation magistral ». Alors qu’il interrogeait la présidente du Front National au sujet des casseurs d’extrême gauche, le présentateur a rappelé que M. Loustau, trésorier de Jeanne, le micro-parti de Marine Le Pen, était considéré, lui aussi, « comme un casseur ». En effet, lors de la Manif pour tous, ce dernier aurait « chargé les forces de l’ordre armé d’un casque », a estimé Gilles Bouleau. Pour le principal intéressé, il s’agit d’une présentation « particulièrement malhonnête et diffamatoire » qui a pour but de faire un lien entre « les milices d’extrême gauche qui ravagent les villes à chaque manifestation » et sa présence à titre individuel aux manifestations contre la dénaturation du mariage.

Les élus FN du conseil régional de Paca accusent leurs homologues LR de les avoir insultés Les élus FN du conseil régional Paca, seule opposition à la majorité LR, ont accusé vendredi les élus majoritaires « d’insultes et de mensonges », lors de la séance plénière avant de quitter l’hémicycle. « Au terme d’une journée où le mépris et l’arrogance l’ont disputé aux insultes et aux mensonges dans les rangs estrosistes, les élus du groupe Front National ont quitté l’hémicycle », écrit la présidente du groupe FN, Marion Maréchal Le Pen. Marion Maréchal-Le Pen accuse notamment Christian Estrosi, président de la région, d’avoir « au coeur d’un débat sur l’islamisme » traiter les élus FN de « barbares » et de « sauvages », allant selon la députée de Vaucluse, « jusqu’à établir un parallèle délirant entre le Front National et les islamistes, nous accusant même d’avoir favorisé l’ouverture de la mosquée de Fréjus ». Christian Estrosi pointe du doigt les élus FN

Related: