background preloader

Bruno Latour : description de Controverses (Cours, Mines-ParisTech)

Bruno Latour : description de Controverses (Cours, Mines-ParisTech)
Le site web du cours “Description de controverses” propose l’ensemble des informations et outils utiles à la compréhension et à la réalisation des objectifs du cours. La rubrique “Présentation” décrit l’objet du cours.La rubrique “Organisation” indique le fonctionnement général du cours : calendrier, contenu des séances, répartition par groupes de controverse, responsabilités des élèves.

http://controverses.ensmp.fr/wordpress/

Related:  Documenter une controverse

Cartographie de controverses L'objet du cours Le cours «cartographie des controverses» a pour but d’apprendre aux étudiants à se repérer dans l'univers de plus en plus divers de la recherche scientifique et technique. Il est fondé sur la « cartographie » de sujets qui sont l'objet d'une expertise technique poussée et qui, en même temps, sont devenus des affaires, souvent embrouillées, mêlant les questions juridiques, morales, économiques et sociales, au point que ces affaires, « ces choses publiques », deviennent de plus en plus le cœur de la vie politique. Cartographie des Controverses Passer au contenu principal Cartographie des Controverses Non connecté. ( Connexion )

Glottopol, revue de sociolinguistique en ligne Que les frontières étatiques ne coïncident généralement pas avec les frontières linguistiques est une évidence. Si on en doutait, les huit études réunies dans ce numéro de Glottopol, consacrées pourtant à des aires linguistiques variées, en apporteraient de multiples illustrations. Il reste à s'interroger notamment sur les raisons de cet état de fait, sur l'impact du linguistique en matière de délimitation territoriale et de politique générale, et sur la manière dont les frontières étatiques peuvent moduler parfois le champ du linguistique, dans les pratiques et les opinions. 1. Les raisons de la non-coïncidence Il est loisible, pour mieux réfléchir sur les phénomènes, de distinguer deux catégories de situations, étiquetables en termes d'" avant " ou d'" après " : ou bien les langues préexistaient aux frontières politiques, ou bien elles se sont implantées après.

Comprendre une rencontre entre des mondes - entretien avec Romain Bertrand (1/3) * Ce texte constitue la première partie d'un long entretien avec Romain Bertrand : les deux parties suivantes seront publiées les mardi 28 août et 4 septembre. Nonfiction.fr - Votre livre L'Histoire à parts égales rappelle la démarche de certains auteurs de langue anglaise, dont Jack Goody, que vous citez pour Le Vol de l'Histoire. J'aimerais commencer cet entretien en évoquant l'influence de l'anthropologie sur votre réflexion, et donc sur la recherche qui a conduit à L'Histoire à parts égales. Romain Bertrand - Pour répondre à votre question, il faut repartir de l'interrogation qui a présidé à cette recherche. C'est à partir du moment où l’on bâtit une interrogation portant sur un domaine d'objets spécifiques qu'on en vient à se laisser influencer par des lectures théoriques, lesquelles ont pu être faites bien avant que le projet lui-même ne prenne corps.

Dossiers technopédagogiques Les cartes de connaissances peuvent varier en fonction : (1) de leur structure générale, (2) du mode de représentation des noeuds (connaissances), et (3), du mode de représentation des arcs (relations). Les logiciels de construction de cartes de connaissances se distinguent notamment par la façon dont ils déterminent ou structurent ces différents aspects. 1) Types de structures des cartes de connaissances Certains logiciels imposent un type spécifique de structure à la carte, alors que d’autres permettent d’élaborer différentes structurations de connaissances, au choix de l’usager. On distingue notamment les structures suivantes : une structure en arbre hiérarchique.

[event] Cartographier les controverses Ambiance très chaleureuse et constructive ce lundi soir à l'ENSAD (école des arts décoratifs) pour la présentation des projets “cartographie des controverses” menés par les élèves de Sciences Po, de l’École des Mines, de Telecom ParisTech, de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne et de l’Université de Manchester. Il est très réjouissant de voir un tel défilé de controverses approchées de manière posée, réfléchie mais aussi humoristique par ces étudiants. Un véritable exercice de politique au sens noble. On sort de la salle rasséréné, avec de l'espoir quant à une possible résolution des conflits scientifiques et techniques qui questionnent le politique. Avant de passer la parole aux étudiants, Bruno Latour, directeur scientifique de Science Po et auteur de nombreux ouvrages reconnus, en profite pour nous expliquer les principes fondateurs de ce projet.

Revue Pratiques - 2010 n° 145-146 « Didactique du français (1) » n° 147-148 « Interactions et Corpus Oraux » © CRESEF - Tous droits réservés n° 145-146 « Didactique du français (1) » (juin) n° 147-148 « Interactions et Corpus Oraux » (décembre) Présentation Günter Schmale « Interactions et Corpus Oraux », pp. 3-16. (Lire l'article...) De l’enregistrement à l’analyse – Aspects méthodologiques de la linguistique du corpus Michel Bert, Sylvie Bruxelles, Carole Etienne, Emilie Jouin-Chardon, Justine Lascar, Lorenza Mondada, Sandra Teston, Véronique Traverso « Grands corpus et linguistique outillée pour l’étude du français en interaction (plateformeCLAPI et corpus CIEL) », pp. 17-34.

Controverses, débats et polémiques : vers une socio-histoire des conflits intellectuels Controverses, débats et polémiques :vers une socio-histoire des conflits intellectuels Valérie Auclair, MCF histoire d'art moderneVincent Azoulay, MCF histoire ancienneSandie Beaudouin, doctorante histoire contemporaine Denis Bernardeau, MCF HDR STAPSFabienne Bock, PR em. histoire contemporaineKeveen Carreras, doctorant STAPSMaud Chirio, MCF histoire contemporaineCécile Collinet, PR sociologie/STAPSChristian Delacroix, PRAG histoire contemporaineMatthieu Delalandre, MCF STAPSJean-Michel Denis, MCF HDR sociologiePascale Girard, MCF histoire moderneOlivier Gonzalez, doctorant STAPSMarie Hingant, doctorante STAPSEric Levet-Labry, MCF STAPSMathilde Larrère, MCF histoire contemporaineCoralie Lessard, doctorante STAPSGeorges Lomné, MCF histoire contemporaineJérémy Pierre, MCF STAPSNicolas Schapira, MCF histoire moderneMyriam Trima, doctorante histoire moderneLoïc Vadelorge, PR histoire contemporaineSerge Weber, MCF géographie Historiographie Méthodologie 1.

Mon année de 3ème : calendrier, enjeux, objectifs C’est bien reparti pour une nouvelle année! Comme j’ai eu l’occasion de le dire avec insistance en classe de 3ème 2, les enjeux de la classe de Troisième sont nettement plus importants que ceux des années précédentes. En effet, si le manque d’entrain pour le travail et le désintérêt vis-à-vis du futur est pardonnable (pas trop quand même) en 4ème, il devient pour beaucoup d’élèves dangereux en 3ème. Il ne reste plus qu’une toute petite année pour choisir une orientation… et accomplir ce qu’il faut pour l’obtenir. Pour prendre conscience des enjeux et des objectifs de cette année capitale, voici les différents éléments fournis en classe ce matin. La présentation Prezi qui a rappelé les éléments essentiels sur le DNB (diplôme national du Brevet) et sur l’orientation en fin de 3ème :

Controverses et santé A l'occasion de la publication de la loi HPST et par ces quelques textes présentés en débat contradictoire, je vous fais partager quelques bonnes(?) lectures pour les vacances. Je resterai comme Platon, aporétique. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les modèles qui président à la mise en place des ARH/ARS et HPST"Les économistes sont présentement au volant de notre société, alors qu'ils devraient être sur la banquette arrière." Îlot de rationalité - accueil Adoptant une perspective socioconstructiviste de la construction des savoirs savants, de l'enseignement et de l'apprentissage, nous avons élaboré un outil didactique qui s'adresse à des enseignants du niveau collégial – de toutes disciplines – et qui, par son approche interdisciplinaire, permet l'atteinte de plusieurs des finalités des programmes collégiaux. Or, l'outil choisi est un îlot de rationalité construit autour d'une controverse sociotechnique particulière, soit celle entourant le projet de construction de barrages hydroélectriques sur la rivière Eastmain dans la région de la Baie James, dans le Nord du Québec. Ainsi, ce site se divise en 5 parties principales soit : L'introduction

Related: