background preloader

1914-1918 - La Grande Guerre ou Première Guerre mondiale

La Grande Guerre de 14-18 ou Première guerre mondiale, s'est déroulée pour l'essentiel en Europe... L'étincelle qui va ruiner le Vieux Continent survient à Sarajevo, capitale de la Bosnie-Herzégovine, une possession de l'Autriche-Hongrie : le 28 juin 1914, un terroriste serbe tue l'archiduc Ferdinand, héritier de la couronne austro-hongroise, et sa femme. L'empereur autrichien François-Joseph 1er se dispose à donner une leçon à la Serbie. La Russie apporte son soutien à cette dernière, par solidarité slave. La France se sent obligée d'apporter sa garantie à la Russie. L'Allemagne, de son côté, se doit de soutenir l'Autriche... C'est ainsi que l'équilibre européen va être victime de ses systèmes d'alliance. [cliquez sur la frise et suivez les événements de la période] Malentendus Les stratèges allemands craignent par-dessus tout d'être pris en tenaille par la France et la Russie. Comme dans un duel entre cow-boys, la victoire, croit-on, appartient au premier qui dégaine. Front occidental

https://www.herodote.net/1914_1918-synthese-60.php

Related:  Première Guerre MondialePremière guerre mondiale (14 - 18)Première guerre mondiale (14-18)1. WKPremière Guerre Mondiale Latifa Elodie Marie

Résumé historiographique à propos de la première guerre mondiale Retour Résumé historiographique à propos de la première guerre mondiale. B Ducret, Annecy. Téléchargement : L’actualité historiographique est toujours grande comme en témoignent l’ouvrage de Pierre Miquel (2000), Les Poilus paru dans la collection Terre Humaine, celui de Jean-Yves Le Naour (2002) Le soldat inconnu vivant, celui de Nicolas Offenstadt (2002), Les fusillés de la Grande Guerre…. L’actualité culturelle a vu le succès de Cris (2002) de Laurent Gaudé au festival du premier roman, de La chambre des Officiers (2001), l’annonce de Un long dimanche de fiançailles tiré d’un roman de Japrisot. Le dictionnaire de l'Histoire - poilus - Herodote.net Le sobriquet « poilus » désigne en France les combattants de la Première Guerre mondiale (1914-1918) et plus particulièrement les fantassins des tranchées. Il fait référence aux qualités « viriles » et à la force physique prêtées à ces combattants. Il ne faut y voir aucune allusion au système pileux d'autant que le port de la barbe et de la moustache ont été très vite prohibés par le règlement militaire pour permettre l'emploi des masques à gaz. Inspiré par le langage des faubourgs, ce terme affectueux était déjà employé au XIXe siècle. On le trouve chez Balzac (Le médecin de campagne, 1833) pour désigner les pontonniers de la Bérézina. Les ennemis avaient aussi droit à un sobriquet.

Verdun : Mémoire familiale Point de regret ni de douleur De nombreux descendants de combattants allemands ont également prévu de prendre le chemin de Verdun à l’occasion du centenaire de la bataille de Verdun. Peter Lex, 70 ans, viendra le 30 juillet, assister à une pièce de théâtre jouée en l’honneur de son grand-père, Alfred Bauer, médecin de l’armée allemande en poste à Romagne-sous-les-Côtes, du 21 mars au 5 juin 1916. Première Guerre mondiale Conflit qui, de 1914 à 1918, opposa l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie, rejointes par la Turquie (1914) et la Bulgarie (1915), à la Serbie, à la France, à la Russie, à la Belgique et à la Grande-Bretagne, alliées au Japon (1914), à l'Italie (1915), à la Roumanie et au Portugal (1916), enfin aux États-Unis, à la Grèce, à la Chine et à plusieurs États sud-américains (1917). 1. Introduction Août 1914. L'Europe entière prend feu ; un conflit s'ouvre dont le développement inaugurera dans l'histoire des hommes le tragique phénomène de la guerre totale et mondiale.

Le centenaire à l'Ecole Le centenaire à l'école L’Association des professeurs d’histoire et de géographie et la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale organisaient samedi dernier, 13 avril, à Paris, une journée d’étude intitulée « 2014, le centenaire de la Première Guerre mondiale à l’école ». Marc Jean, directeur des Archives municipales de Saint-Malo y était et nous rend compte de cette manifestation de très haut niveau. Deux éléments principaux nous paraissent devoir être retenus. Tout d'abord, contrairement à la ce l'on peut lire sous la plume d'adeptes du « french bashing », non la France n'est pas en retard dans cette préparation du centenaire. La Grande Guerre dans tous ses états. Ateliers d'écriture et de pratique artistique du collège au lycée - Les actualités de l'École des lettresLes actualités de l'École des lettres Fabian Grégoire, « Lulu et la Grande Guerre » © l’école des loisirs, « Archimède », 2005 Cette mallette littéraire et pédagogique commémore le centenaire de la Grande Guerre. Elle propose des chemins sensibles à travers des documents et des activités qui nous ont semblé porteurs de valeurs et riches en possibilité d’exploitations pédagogiques. Ces documents, souvent découverts en chemin, au détour de lectures, dans la masse foisonnante des publications et des expositions que génère toujours un anniversaire, nous les avons choisis parce qu’ils nous touchaient, nous interrogeaient, disaient quelque chose de nous-mêmes que nous ne savions pas toujours être en nous-mêmes.

Histoire et mémoire des deux guerres mondiales - Liens - Sites des musées et mémoriaux - 1ère guerre mondiale En France Albert - Somme Musée Somme 1916 Blérancourt - Aisne Musée franco-américain du Château de Blérancourt séance : les conditions de vie du combattant. analyse d'images parcours pédagogique Nicolas Rocher - Enseignant d'histoire-géographie de l'Académie de Grenoble Présentation Retrouvez ce parcours sur le site de l'Académie de Grenoble .

Related: