background preloader

Les «natifs du numérique» n'existent pas 

Les jeunes de 2016 sont-ils différents des adultes ayant la charge de les éduquer? Chercheurs et journalistes proposent maints slogans prenant valeurs de concepts. Ainsi, on évoque la «génération Y», l'«app generation», les «natifs du numérique» (qui s'opposeraient à leurs parents et à leurs profs, «immigrants du numérique»), ou encore la «Net Generation». Ces expressions sont-elles de simples métaphores médiatiques ou saisissent-elles de vrais changements générationnels? Les (très) jeunes seraient porteurs de capacités, de connaissances et d'une dextérité qui feraient cruellement défaut à leurs aînés. Les choses existent quand on les nomme, et cette scission générationnelle est née avec le concept de digital natives énoncé par le psychologue américain Marc Prensky en 2000. Le génie de cette proposition, c'est à la fois sa simplicité et son manichéisme. Et l'environnement socioculturel? Idéalisation d'une situation ne résistant pas à une mise en contexte raisonnable. Close

http://quebec.huffingtonpost.ca/pascal-lardellier/natifs-numerique-digital-natives-mythes-enfants-techno-generations_b_9576278.html

Related:  Le mythe du digital nativeFo de Fo numériqueRéflexions sur l'EMIapprentissages - approches scientifiques1- Réflexions usages du numérique

Éducation aux médias et à l'information - L'éducation aux médias et à l'information et les nouveaux programmes (cycle 4) L'éducation aux médias et à l'information de la 5ème à la 3ème Dans les programmes du cycle des approfondissements (cycle 4), l'éducation aux médias et à l'information se retrouve à plusieurs endroits dans les spécificités du cycle et dans les contributions essentielles à l'acquisition des cinq domaines de formation du socle commun. Volet 1 : les spécificités du cycle des apprentissages fondamentaux (cycle 4)

Des lettres bien attachantes / Québec Science Par Hélène Matteau - 22/09/2015 De nombreuses études sur le choix entre enseigner la calligraphie (en script ou en cursives) et la dactylographie (au clavier) indiquent que l’écriture manuelle of­fre des avantages spécifiques par rapport à l’écriture au clavier. Ainsi, elle serait surtout propice aux apprentissages, particulièrement ceux de l’orthographe et de la lecture. «Les habiletés de programmation et d’exécution motrice sont liées de manière causale aux compétences orthographiques et textuelles», peut-on déjà lire dans un rapport de recherche signé en 2009 par Florence Bara de l’Institut universitaire de formation des maîtres (IUFM) de Bretagne et Marie-France Morin de l’Université de Sherbrooke. Écrire à la main développe la motricité fine, stimule la mémoire, facilite la reconnaissance des lettres en miroir (par exemple p et q, b et d), etc.

Apports du numérique dans les apprentissages – Ludovia Magazine 23 Shares Share Tweet Email [callout]Christine Fiasson est chargée de mission numérique dans l’académie de Versailles. Elle a notamment pour mission de mesurer les apports réels du numérique dans les apprentissages.

Éducation aux médias et à l'information - Se former et s'informer sur l'EMI Des repères pour se former (Mooc et parcours M@gistère) M@gistère et EMI Dispositif de formation continue tutorée et interactive conçu pour les enseignants du premier et du second degré, M@gistère est un des onze nouveaux services pour faire changer l'École avec le numérique. Parmi l'ensemble des parcours proposés, certains sont en lien avec l'EMI, notamment : Maîtrise de l'identité numérique (parcours national)Eduquer au numérique (Domaine 2 du B2i) (parcours mutualisé, Académie de Versailles)Education aux médias et à l'information - un enjeu citoyen (parcours mutualisé, Canopé)

Comment évaluer l’efficacité des dispositifs éducatifs Lors de présentations en établissements sur le thème de l’évaluation, j’ai coutume d’introduire mes propos par une boutade, en affirmant que moins une société a confiance en son système éducatif, plus elle multiplie les outils pour l’évaluer et le contrôler ! Ce n’est une boutade qu’en partie, car il arrive parfois qu’on consacre plus d’énergie à tenter d’évaluer des actions éducatives qu’à les développer dans de bonnes conditions. Il n’en reste pas moins qu’il est absolument nécessaire d’évaluer les programmes éducatifs, surtout quand ils coûtent cher. Il n’en est pas moins vrai qu’il est absolument pertinent de s’interroger aussi sur les meilleurs moyens de les évaluer, surtout quand ces évaluations sont coûteuses.

Voici pourquoi un enseignement virtuel est meilleur que la classe traditionnelle inShare19 En quoi un enseignement virtuel est-il plus efficace qu’un enseignement traditionnel ? Pas évident de répondre à une telle question. Les fondements de la littératie numérique Introduction De nos jours, on dit souvent que les jeunes sont « les enfants du numérique » en raison de leur apparente facilité à utiliser tous les outils technologies. On le comprend aisément : les jeunes Canadiens vivent dans un monde interactif, une culture numérique « sur demande » où ils ont accès aux médias à toute heure et en tout lieu, à volonté. Bruno Devauchelle : Numérique, attention, intention : Qu'en faire en classe ? "Ils ne font plus attention ! Génération zapping ! Pas de concentration !"

Related: