background preloader

European Institute of Innovation and Technology: Home

European Institute of Innovation and Technology: Home

La Société des arts technologiques [SAT] Society for Arts and Technology Soirée d'information et d'initiation - GRATUIT Soirée d’information et de réseautage pour le lancement de l’activité. Venez en apprendre plus sur le projet Labsessions! LIEU : SATADRESSE : 1201 boulevard Saint-Laurent, MontréalHEURE : 19h00 - 21h00DURÉE : 2 heuresCOÛT : GratuitINFO : labsessions@sat.qc.ca Initiés par la SAT, en collaboration avec le Conseil québécois des arts médiatiques (CQAM), les rencontres Labsessions visent à offrir une vitrine et un tremplin aux artistes émergents en art numérique, en art médiatique ou avec une approche multidisciplinaire. Les artistes, dont les projets sont retenus, seront invités à faire une courte démo lors d’une soirée Labsessions à la SAT pour présenter leur projet devant un panel de professionnels ou de représentants de centres d'artistes ou de collectifs en présence du public. Pendant ce temps, les membres du panel délibéreront et décideront s'ils supportent un (ou plusieurs) des projets présentés pendant la soirée.

Entreprise 2.0, les Faber et les Ludens | Meetings* le blog des réunions zen Entreprise 2.0...Collaboration entre Faber et Ludens Au salon Documation 2011 qui vient de se tenir à Paris, j’ai eu le plaisir de retrouver Karim Manar, un ex proche collaborateur, aujourd’hui Sharepoint Product Manager chez Microsoft, qui animait une conférence sur «l’ Entreprise 2.0, Nouveaux usages & enjeux ». L’idée principale présentée par Microsoft, s’appuyant sur de nombreuses études, est que les réseaux sociaux d’entreprise sont la clé de l’Entreprise collaborative (dite 2.0) parce que : 1- La quantité de données à traiter augmente sans cesse et très rapidement Le volume d’information produite sur Internet entre 2007 & 2009 est supérieur à la somme d’informations produites les années précédentes (multiplié par 5) 3- les actifs passent en moyenne 4h30 sur les technologies et 3h sur d’autres activités (réunions comprises) 4- les pratiques personnelles d’internet vont influencer considérablement les pratiques professionnelles, les entreprises sont à la traîne.

L'institut d'études avancées d'Aix-Marseille Design Marylise Lebranchu : du design à la réforme de l’Etat Billet publié par Stéphane Vincent Tags: copenhague , Design , Innovation Le 18 février débutait une semaine spéciale "réforme de l’Etat" pour la 27e Région, avec pour la première fois, la participation à nos travaux de Marylise Lebranchu. C’est à cette occasion que la ministre à la Décentralisation, à la Réforme de l’Etat et à la Fonction Publique a annoncé son intention de lancer un "laboratoire de l’innovation publique de l’Etat" avant fin 2013 [ajout le 1/3 : La France veut se doter d’un laboratoire de l’innovation des politiques publiques, et L’exemple danois comme source d’inspiration, Les Echos 20 février] Design des politiques publiques en Europe Le MindLab, 10 ans d’expérience dans l’innovation publique L’après-midi était consacrée à l’enjeu des laboratoires d’innovation publique, dont bien sûr le MindLab. De Copenhague à Châlons-en-Champagne Ce que disent les participants Design + politiques publiques = encore un effort !

Allons-nous vers une interaction gestuelle, et même mentale, avec notre environnement ? - 5Plus Home La reconnaissance de gestes est une science sur l’étude comportementale des êtres humains. De nombreux livres existent à ce sujet dont l’excellent ManWatching de Desmond Morris qui date de la fin des années 70. Mais 30 ans plus tard, notre monde a complètement changé. Et cette reconnaissance des gestes ne s’applique plus vraiment entre les humains, qui se regardent moins en moins (merci aux smartphones et autres tablettes), mais à notre environnement et nos objets quotidiens. Microsoft et sa Kinect en sont un des principaux exemples. Destinée à l’origine pour jouer face à un écran sans aucune manette, la Kinect est aujourd’hui appliquée au monde de l’hôpital pour gérer des radios ou des dossiers de patient, au monde de la recherche pour piloter des drones, ou encore au monde de l’audiovisuel pour remplacer la télécommande d’un téléviseur. Mais l’industrie va plus loin. Allons plus loin encore. Pour aller plus loin: GhostGuitar Nissan et l’EPFL conduisent la voiture du futur

L’écosystème numérique de demain est en train de se construire avec Google, Apple et Amazon Cette semaine se tenait l’édition 2011 de Google I/O, la grand-messe annuelle du géant californien. Beaucoup de nouveautés ont été présentées lors de cette édition, des nouveautés qui confirment l’ambition de Google ainsi que l’architecture de leur stratégie de diversification. Les revenus colossaux de Google sont en effet très majoritairement générés par le moteur de recherche, mais cette vache à lait ne durera pas éternellement. Voilà pourquoi ils sont en train de préparer l’avenir en fignolant les briques d’un écosystème numérique qui mélange services et données dans les nuages, terminaux alternatifs et réintermédiation. Les équipes de Google travaillent-elles dans la bonne direction ? Certainement, car cet écosystème est également le modèle choisit par d’autres géants comme Apple, Microsoft ou Amazon. Chrome et Android préparent l’après-Windows Voilà près de 20 ans que Microsoft domine l’informatique personnelle avec sons système d’exploitation Windows.

Portail Territoire - Région Rhône-Alpes Le label « Grand Projet » s’articule autour du concept de « design dans la cité », proposant l’intégration du design dans l’ensemble des composantes de l’agglomération stéphanoise afin de faire de Saint-Etienne un territoire de référence design. A l’image du développement durable, le design, entendu au sens d’innovation, de réflexion et d’expérimentation sur les nouvelles tendances et les nouveaux comportements, de mise en œuvre de nouveaux concepts répondant à des enjeux sociétaux, est aujourd’hui de plus en plus pris en compte dans le développement et l’aménagement des villes. Toutes les fonctions sociétales et urbaines sont concernées : la santé, la voirie, l’urbanisme, le transport, le logement, la culture, le tourisme, le mobilier urbain. Ce concept de « design dans la cité » permet une approche transversale et globale du design dans la ville ; il met en avant et développe le design dans une optique de développement social, solidaire et économique. Consulter la fiche projet

Les fab labs, incubateurs de futur FabLab Toulouse Conference a réuni la semaine dernière un très beau plateau d'intervenants gravitant autour des fab labs, ces mini-usines citoyennes collaboratives de fabrication à la demande. Rencontres. Tomas Diez est directeur de projet Fab Lab Barcelona à l’IAAC (Institute for Advanced Architecture of Catalonia). L’idée est de faire de Barcelone une grande Fab City composée d’une communauté interconnectée de fab labs implantée dans les quartiers. Comment est venue l’idée de mettre en place une Fab City à Barcelone ? Le Barcelone d’aujourd’hui est le produit de grands évènements tels que les jeux olympiques de 1992 et le forum universel des cultures en 2004. Justement, quels sont les objectifs de Barcelone 5.0 ? Nous voulons retrouver l’esprit de production et d’invention de Barcelone tout au long des siècles passés mais avec de nouveaux outils et les nouvelles plateformes que sont les fab labs. Quels sont vos moyens pour mettre ce projet en place ? Et ces objets seront-ils gratuits ?

FABLAB TOULOUSE

Related: