background preloader

Classe inversée

Classe inversée
La "classe inversée" est une notion pédagogique qui consiste à rendre l’étudiant actif dans le processus d’apprentissage, notamment à travers l’usage d’outils numériques. Décryptage. Avec Marcel Lebrun, professeur à l’Université Catholique de Louvain, auteur de Classes inversées : enseigner et apprendre à l’endroit (Canopé éditions) Chroniqueuse : Marjorie Paillon (France24) *> > Pour aller plus loin, voir aussi notre article compagnon : "Classes inversées : quelle place pour le numérique ?" * > > Retrouvez nous également sur Facebook, Twitter, et Instagram >> Retrouvez les musiques diffusées dans l'émission sur notre playlist Deezer Intervenants Marcel Lebrun : professeur à l’Université Catholique de Louvain

http://www.franceculture.fr/emissions/l-alphabet-numerique/classe-inversee

Related:  definitionlectureClasse Inversée 2Flipped Classroom/ Classe inverséeCLASSE INVERSEE

Donner un sens à sa classe Une scénarisation possible On oppose trop souvent la classe inversée à la méthode traditionnelle, sous-entendu “la méthode magistrale”. Cette simplification peut parfois laisser penser à un enseignant qui ne pratique pas la classe inversée que c’est mal et qu’il a tout faux ! Je lis, je comprends (3ème niveau) Un peu lassé par les traditionnelles questions de comprehension, je me suis tourné vers les dossiers "Je lis, je comprends" proposés par l'IA de l'Indre. J'ai donc testé durant le troisième trimestre l'unité 1 avec mes élèves de 5ème. Je l'ai complété par mes propres fiches en m'appuyant sur les exercices rencontrés dans ce dossier. Vous trouverez quelques-uns de mes exercices persos dans ces articles :- Gilgamesh ;- Le Roman de Renart ;- Hercule et Cerbère ;- Les phrases complexes.

À des années de lumière de nous - Physique chimie Dijon L’exemple d’usage proposé est le fruit du travail réalisé par trois professeurs du Lycée G. Eiffel de DIJON, dans le cadre du projet national TraAM 2015-2016 autour de la thématique n° 1 : « Dans quelle mesure les usages des ressources numériques permettent au professeur de mettre en place un enseignement de la physique chimie dans le cadre de la classe inversée ? » Niveau concerné Seconde GT Le modèle SAMR : une référence pour l’intégration réellement pédagogique des TIC en classe Le modèle SAMR, élaboré par Ruben Puentedura, est une référence théorique très importante pour les éducateurs qui souhaitent réfléchir à l’intégration efficace et réellement pédagogique des technologies en classe. En voici un résumé. Le modèle SAMR offre une méthode permettant de mieux saisir comment la technologie peut avoir un réel impact sur l’enseignement et l’apprentissage. Ainsi, il aide l’enseignant à comprendre qu’intégrer les TIC ne signifie pas d’utiliser la technologie à tout prix, mais d’engager l’élève dans son apprentissage. La technologie devient donc un outil pour atteindre ce but. Les lettres signifient Substitution, Augmentation, Modification et Redéfinition.

Imprégnation Syllabique Imprégnation syllabique Niveau 1 Les élèves ont compris le principe alphabétique c’est-à-dire qu’ils font le lien entre quantité d’oral et quantité d’écrit tant au niveau des phrases que des mots. Ils connaissent des lettres de l’alphabet. Ils savent qu’une graphie correspond à un phonème et que c’est la fusion de ces phonèmes qui donne un mot. Ils arrivent à lire quelques mots-outils mais lorsqu’il s’agit de fusionner deux phonèmes cela devient très difficile.

De l'intérêt des capsules vidéo - graines de livres Depuis l'an dernier, j'ai un vidéoprojecteur dans ma classe. J'essaie donc de me servir au mieux de cet outil. Au fur et à mesure de mes recherches, j'ai trouvé des petites vidéos, de quelques minutes, qui présentent plusieurs intérêts : Manuels numériques de la 6e à la Terminale Pour aider vos élèves à mémoriser leurs leçons, à réviser, à lire correctement une consigne, ou encore à rédiger un développement construit, découvrez nos fiches « Apprendre à apprendre ». Elles ont été conçues pour que les élèves puissent se les approprier en autonomie. Vous y trouverez également des exemples d'exercices d'application. Les fiches méthode pour travailler à plusieurs - Je révise en équipe

Classes inversées : Quel bon sens pour apprendre ? La parution, en ce début 2016 de l'ouvrage de Marcel Lebrun et Julie Lecoq "Classes inversées, enseigner et apprendre à l’endroit !" (CANOPE Editions 2015) consacre officiellement, par une parole "universitaire", cette approche présentée comme innovante de l'enseigner et de l'apprendre. La sortie de cet ouvrage est opportune, en effet la semaine prochaine (du 25 au 29 janvier 2016) est organisée la "semaine de la classe inversée" (CLISE 2016). On ne pourra donc rendre compte de cette parution sans la mettre en perspective avec les évènements qui seront organisés à cette occasion, mais aussi avec les publications voisines dont on proposera quelques références en fin d'article.

Repérer la difficulté en lecture - Adaptation scolaire et scolarisation des élèves handicapés Des outils de repérage sont disponibles pour les enseignants : L’apprentissage de la lecture est une préoccupation permanente des enseignants. Deux outils d’évaluation en lien avec le repérage des troubles DYS sont mis à votre disposition sur ce site : REPERDYS pour les elèves de CM1 et CM2 Certains élèves DYS réussissent à compenser leurs difficultés à l’école primaire mais se retrouvent parfois en très grande difficulté à l’entrée au collège (rythme accéléré notamment). REPERDYS doit permettre de repérer les élèves DYS avant leur entrée au collège. Les capsules, les leçons augmentées pour l'école pourquoi et comment ? Pourquoi des capsules pour l'école? Pourquoi des leçons augmentées ? Personnellement, j'y vois un certain nombre d'intérêts pour mes élèves, notamment : -regarder la vidéo d'une leçon étudiée en classe (qui est encore en cours d'acquisition) et la réentendre va favoriser l'acquisition ou la mémorisation. -certains élèves ont une mémoire plus auditive que visuelle (or la trace écrite n'offre pas l'audio que va leur offrir la capsule) et pour autant les élèves qui sont plus visuels y trouveront leur compte également.

Classes inversées ? Et si c'était remettre "l'école" à l'endroit ? Introduction Lors de conférences récentes, j’ai utilisé différents titres évoquant « la mise à l’endroit de l’école ». De quoi s’agit-il au-delà d’un intitulé qui se voulait interpellant voire légèrement provoquant ? On peut en juger par les titres de ces conférences : – En avril 2015, à l’invitation du SU2IP (Service Universitaire d’Ingénierie et d’Innovation Pédagogique) de l’Université de Lorraine, j’utilisais l’intitulé : Les classes inversées : enseigner à l’envers, apprendre à l’endroit ou l’inverse ? Un peu d’humour bien évidemment mais aussi un retour aux fondamentaux concernant l’apprentissage, un concept selon moi applicable aux étudiants, au développement professionnel des enseignants et aussi aux institutions en quête d’innovations pédagogiques, de formation et structurelles.

Classes inversées : analyses et débats Les Boussoles du Numérique des 14 et 15 octobre ont été l'occasion de présenter le Plan National de Formation (PNF) au numérique. Dans ce cadre, la thématique de la classe inversée a été largement abordée. « Ma classe est une vraie ruche, qui bourdonne. Moi je suis la reine. » Olivier Quinet s'enthousiasme devant l'activité qu'il a réussi à installer dans son cours d'histoire-géographie. Empathie fictionnelle et écriture en « je » fictif 1Dans le cadre de ce numéro portant sur les temps et les lieux de la lecture, nous nous proposons de considérer le rapport à la fiction en terme de spatialité somatique pour le lecteur et de répondre à la question suivante : lire de la fiction, n’est-ce pas se situer « corporellement » en deux lieux distincts, le monde bien réel de la lecture d’une part et l’univers fictif dans lequel se meuvent les personnages d’autre part ? 2La réflexion concernant l’ubiquité du lecteur n’est pas nouvelle, mais elle est souvent abordée à partir de l’opposition entre monde réel et monde imaginaire, donc comme une ubiquité purement mentale. 3Notre travail nous permettra donc de voir, d’une part, en quoi le concept d’empathie fictionnelle est utile pour cerner ce qui se passe, du point de vue du lecteur, pendant la lecture des récits de fiction, mais aussi, d’autre part, comment ces connaissances peuvent être prises en compte en didactique de la littérature.

Related:  france culture-alphabet numérique