background preloader

Green computing

Green computing
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Green computing, ou Green IT, ou informatique verte est un concept qui désigne un état de l'art informatique qui vise à réduire l'empreinte écologique, économique, et sociale des technologies de l'information et de la communication (TIC). Il s'agit d'une manière globale et cohérente de réduire les nuisances rencontrées dans le domaine des équipements informatiques et ce, « du berceau jusqu'à la tombe » de chaque équipement : soit aux différents stades de fabrication, d'utilisation (consommation d'énergie) et de fin de vie (gestion/récupération des déchets, pollution, épuisement des ressources non renouvelables). Le Journal officiel français du 12 juillet 2009 donne « éco-TIC » comme équivalent de « Informatique verte ». Origine[modifier | modifier le code] La démarche d'informatique éco-responsable est récente. Constats, ordres de grandeur[modifier | modifier le code] Toxicité et éco-toxicité[modifier | modifier le code]

Le GreenIT, qu'est-ce que c'est ? Définition Il existe 2 façons de définir le GreenIT, appelé aussi « informatique verte » ou encore « éco-TIC » : Le concept définit : l'ensemble des technologies qui permettent aux entreprises de diminuer leur empreinte carbone, de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, leur consommation énergétique… en somme, tout ce qui permet d'augmenter l'efficacité énergétique,l'ensemble des principes et politiques mises en place par les entreprises pour favoriser le développement durable et avoir une attitude éco-responsable. Exemples Voici quelques exemples illustrant le concept de GreenIT : Enjeux pour les entreprises Avoir une politique GreenIT répond à plusieurs problématiques clés auxquelles les entreprises doivent faire face aujourd'hui. Réduction de la facture électrique La réduction de la facture électrique représente l'une des priorités phares pour l'entreprise. Réduction des coûts de matériel Réduction des coûts généraux Réduction de l'empreinte carbone Recyclage

Quand les géants de l'informatique se mettent au vert Les géants de l’informatique sont de grands consommateurs d’énergie et au regard de l’accélération de leur développement, il est à craindre qu’ils participent au problème du réchauffement climatique et de l’augmentation de CO2 dans l’air. Google, Apple, Microsoft, Facebook se mettent au vert. Empruntant des chemins parfois très différents, ces grandes entreprises se mettent tous (avec plus ou moins de bonne volonté) à la nouvelle tendance du GreenIT ou Green Computing : certains délocalisent leur data centers en Sibérie et d’autres collaborent avec Greenpeace pour verdir leur image. Les géants de l’informatique pensent vert mais surtout économies. Facebook et Greenpeace : ami d’un jour, ennemi de toujours Greenpeace qui a longtemps critiqué Facebook en matière d’environnement a récemment accepté la demande d’amis du plus connu des réseaux sociaux. Google, un exemple à suivre Le moteur de recherche préféré de la planète investit depuis longtemps dans l’énergie verte.

Green IT : Economiser de l’énergie grâce à son parc informatique Le Green IT ou Green computing est une tendance technologique qui consiste à tenir compte des consommations énergétiques des parcs informatiques. C’est actuellement une tendance lourde en informatique, puisqu’elle permet d’économiser d’autant plus d’énergie que le parc informatique (ordinateurs et serveurs) est important. Les objectifs du Green IT sont donc de mesurer et d'améliorer la performance énergétique des outils de production informatique. Quantifiez votre consommation La part de la consommation énergétique des parcs informatiques est estimée à environ 10% des budgets des directions informatiques. Rénovez votre parc informatique Acheter un nouveau parc Les fabricants proposent aujourd’hui des gammes d’ordinateurs et de serveurs moins gourmands en électricité. En 2007, environ 109 millions d’ordinateurs certifiés Epeat ont été vendu à travers le monde. Louez un parc d’ordinateurs C’est l’autre solution pour réduire sa note d’énergie. Virtualisez vos serveurs A voir également

Labels › Les éco labels Par Frédéric Bordage - 16/04/2008 Les éco-labels facilitent le travail des acheteurs. L’informatique est responsable de 2 % des rejets de Co2 dans l’atmosphère. De nombreux labels "verts" ont vu le jour ces dernières années pour aider les responsables informatiques à "acheter responsable". On distingue trois types d’écolabels : Les écolabels officiels (type I) sont délivrés par Afnor Certification. Tour d’horizon des principaux écolabels informatiques. 1. Ces éco-labels couvrent l’ensemble du cycle de vie d’un matériel informatique, de sa conception à son recyclage. Créé en 1977 par le ministère de l’écologie Allemand, Blue Angel (Blauer Engel) est la plus vieille certification environnementale dans le monde. L’Europe tente actuellement d’instaurer un éco-label global pour l’ensemble des produits de consommation, dont l’informatique. 2. Energy Star et 80Plus se focalisent exclusivement sur les économies d’énergie. 3. 4.

Définition du green IT ou green computing - éco-TIC et green-it 2.0 Le green IT Tout savoir sur le green-IT Définition du green IT Qu'est-ce que le green-IT ? Le green IT ou green computing, a pour objectif de réduire l'empreinte carbone générée par les Systèmes d'Information des entreprises tout en leur permettant de réaliser des économies. Définition plus précise : Le green-IT, selon la définition du Journal officiel de la République Française du 12 juillet 2009, les écotechniques de l'information et de la communication, en abrégé éco-TIC, sont des techniques de l'information et de la communication dont la conception ou l'emploi permettent de réduire les effets négatifs de l'activité humaine sur l'environnement. Les axes du green IT Les deux axes majeurs de développement du green-IT sont : L'utilisation de produits verts à faible consommation d'énergie. La mise en oeuvre de la virtualisation des serveurs et des postes de travail. Le green IT 2.0 ou "IT for green" On parle aujourd'hui de green IT 2.0 ou encore de l'IT for green ; qu'est-ce que c'est ?

Related: