background preloader

Netjournées : Des tablettes pour l'interdisciplinarité anglais- français

Netjournées : Des tablettes pour l'interdisciplinarité anglais- français
Related:  InterdisciplinaritéUsages en lettresTablettes en classeEPI

Un journal spécial SVT au lycée Gabriel Voisin de Tournus (71) Comment le programme de SVT de seconde peut-il s’inscrire dans un projet presse ? 34 lycéens du lycée Gabriel Voisin de Tournus font un travail d’enquête journalistique en lettres et en SVT. Ce projet est piloté par Fabienne Coquet, professeure-documentaliste, Catherine Bon, professeure de lettres et Karine Laboureau, professeure de SVT. Comment les élèves élaborent-ils leurs interviews ? Quels sont les sujets choisis par les lycéens ? "Depuis cinq ans, nous travaillons sur la presse avec une classe de seconde", nous dit K Laboureau. Quels sont les thèmes retenus cette année ? Cette année, nous avons choisi d’axer le contenu sur le programme de SVT et d’élaborer des sujets ensuite proposés aux élèves : le moustique tigre à Tournus. Les 34 élèves de seconde travaillent par groupe de deux au rythme d'une heure en demi-classe tous les 15 jours. Quelques mots sur les exercices d’écriture réalisés en Lettres. La rédaction s’achève, chacun doit mettre en page et finaliser son travail.

Réaliser une bande-son pour progresser dans la compréhension d’une intrigue » Lettres et TICE Dans le cadre du dispositif Collège au Cinéma, les élèves ont vu le film de David Lean, Oliver Twist (1948).Le professeur a choisi de travailler sur ce film pour développer les compétences de compréhension fine d’une intrigue. La séquence s’est déroulée sur plusieurs séances. Séance 1 Images a consisté à remettre dans l’ordre des images de l’histoire d’Oliver Twist illustrée par George Cruikshank (1839) – Séance 1 Images. Par groupe de trois élèves, les élèves partagent leurs souvenirs de l’histoire et décrire les images pour retrouver l’ordre chronologique des éléments de l’histoire. Une fois ce travail accompli à l’aide d’un jeu de cartes plastifiées, les élèves créent, à l’aide de l’application de présentation Keynote, un montage des images dans l’ordre en ajoutant une légende et des dialogues. La deuxième séance a ainsi été consacrée à la réalisation d’une bande-son.

EPI : Hoax, rumeurs et désinformation, comment les dénoncer ? Déroulement de la séquence Séance 1 : Qu’est-ce qu’une rumeur ? Pourquoi y croit-on ? 1 – Analyse d’une rumeur : Qui parle ? Amorce des notions de date/auteur/média/validité Comment la rumeur s’est-elle arrêtée ? 2- Brainstorming : pourquoi croit-on à la rumeur ? Réalisation collective sur Mindmup d’une carte mentale numérique sur les caractéristiques de la rumeur Séance 2 : Analyser la rumeur et sa propagation En petits groupes, analyse de documents porteurs d’une rumeur image / vidéo / tweet / fichier son Qui parle ? Vérification par une recherche internet sur le sujet.Mise en commun : Pourquoi ne vérifie-t-on pas ? Séance 3 : Comprendre les phénomènes de propagation des rumeurs et des fausses informations : la rumeur électronique supports : mails + reportage audio sur france info sur les chaines magiques. Séance 4 : Réaliser une infographie, des slogans (l’attitude face à la rumeur) Séance 5 : Réaliser une émission radio sur les nouveaux médias et la fiabilité de l’information

Faire ses devoirs oui, mais sur tablette 2016, sera l’année d’une rentrée scolaire sur tablettes ! Dès septembre prochain, dans le cadre du « Plan numérique », un grand nombre de collèges seront équipés (40 % d’après les dernières rumeurs rue de Grenelle). Déjà, dans un peu plus de 220 collèges dit préfigurateurs, on teste, on expérimente, on se figure comment réussir une rentrée placée sous le sceau du digital. Là où jusqu’à présent les tablettes semblaient être soit la préoccupation des profs geek soit celle de politiques « visionnaires », le plan numérique sonne le temps d’une généralisation. Média référent de la communauté des profs (;-) nous sommes contactés par les constructeurs qui aimeraient que vous vous intéressiez à leurs merveilleuses machines. Ce que nous comprenons : c’est que c’est une tablette et un PC. Commentaires commentaires

Angélique Voisin : L’interdisciplinarité, c’est l’Enfer ? Réaliser un guide touristique des Enfers : voilà l’étonnante mission confiée par Angélique Voisin, professeure de lettres, à ses élèves de sixième du collège Claude Debussy à La Guerche-sur-l’Aubois dans le Cher. Le travail, conduit en collaboration avec le professeur d’histoire-géographie, amène à enrichir et à fixer des connaissances sur l’Antiquité et la mythologie. Il permet aussi de développer bien des compétences : recherche et traitement de l’information, maniement des outils numériques, expression écrite, créativité, autonomie … Au final : « élèves comme professeurs, nous nous sommes pris au jeu et nous sommes amusés ». Suivons la guide, sur un chemin pédagogique qui à sa façon anticipe les EPI à venir. Réaliser un dépliant touristique pour permettre à un touriste d’aujourd’hui de visiter les Enfers antiques : comment et pourquoi avez-vous conçu cet étonnant projet ? L’univers antique suscite et développe l’imaginaire des élèves, la dimension du mythe opère pleinement.

EPI 3e : Huit familles dans les soubresauts de l'histoire. Thème : Culture et création artistiques Disciplines/professeurs : Histoire Lettres Arts plastiques Education musicale Autre intervenant : Professeur documentaliste. Durée : un semestre Contribution à un parcours : PEAC Problématique : Comment des familles aux profils différents ont-elles pu vivre, agir , réagir, bref évoluer dans des contextes historiques particuliers ? De l’idée au projet : Rendre l ’Histoire encore plus « vivante » par identification des élèves à des personnages fictifs (ou supposés fictifs) Montrer l ’idée de la non- prédestination des existences. Réinvestir une partie des expériences de travail communes qui fonctionnent bien avec l’Histoire des Arts (= réalité du travail d’équipe) Le travail en amont : Invention de 8 familles composées de 2 à 3 personnages par famille soit une vingtaine de profils fictifs plausibles à créer.

lettres - en lisant en écrivant un récit de Jules Verne avec le numérique Une "mise en pad" pour (re)donner envie d'écrire On le voit dans les travaux d'élèves déjà décrits que la lecture n'est pas qu'une activité de réception et l'écriture une activité de production, que les deux sont intimement liés bien sûr, qu'on a tout à gagner à travailler cette relation. Ecrire sa lecture On peut même dire que ces deux classes ont passé leur temps à « écrire leur lecture », en saisissant au clavier directement dans le pad : Le pad devient ainsi une sorte de journal de lecture, un cahier de texte dont il est possible de consulter tout l'historique, jour après jour, séance après séance. Ecrire en lecture « L'écriture peut se nourrir de la lecture et loin de constituer une activité où il s'agit de s'exprimer en attendant que les idées viennent (ou ne viennent pas), bien souvent, l'écriture vient en lisant. Explorer et relancer l'écriture … de cette exploration polaire. Ecrire systématiquement … à la manière de Jules Verne.

EPI : Simulation globale autour du Moyen Age EPI - Simulation globale autour du Moyen-Âge. Disciplines / Intervenant : Lettres, Histoire, Education musicale et Documentation Organisation pratique : Durée : 1 trimestre soit 18 heures ; Coanimation 6 heures sur les 18 heures avec le professeur de musique. Thème : Culture et création artistiques ou Information, communication, citoyenneté Parties du programme d’histoire abordées : Société, Église et pouvoir politique dans l’occident féodal (XIe-XVe siècles) L’ordre seigneurial : la formation et la domination des campagnes L’émergence d’une nouvelle société urbaine Parties du programme de Lettres : Avec autrui : familles, amis, réseaux Découvrir diverses formes, dramatiques et narratives, de la représentation des relations avec autrui ; Comprendre la complexité́ de ces relations, des attachements et des tensions qui sont figurés dans les textes, en mesurer les enjeux Imaginer des univers nouveaux Etre capable de percevoir la cohérence de ces univers imaginaires ; Personnages

Encadrer le téléphone cellulaire à l’école Selon des chercheurs britanniques, le fait de limiter, d’encadrer, voire d’interdire les téléphones cellulaires à l’école, aurait des impacts positifs sur l’apprentissage des élèves. Le débat sur l’utilisation des téléphones cellulaires à l’école ne date pas d’hier. Certains y sont favorables, en affirmant que ces appareils ouvrent des possibilités pédagogiques intéressantes. D’autres souhaitent à l’opposé qu’ils soient interdits dans les classes et même à l’école. Bannir les téléphones = 5 jours d’école de plus par année! Un récent article de discussion rédigé par le Centre for Economic Performance de la London School of Economics and Political Science dresse un portrait plutôt négatif des téléphones cellulaires à l’école. Les chercheurs ont étudié les effets des politiques restrictives en matière d’utilisation des appareils mobiles sur la productivité des élèves. Une mesure encore plus efficace pour les plus faibles et les moins motivés Et vous, qu’en pensez-vous? Sur le même thème

Related:  EPIFrançais