background preloader

Réseau social d’entreprise : comment ne pas faire partie des 90% de projets qui échouent

Réseau social d’entreprise : comment ne pas faire partie des 90% de projets qui échouent
Les marchés en pleine mutation et la transformation numérique bouleversent les modèles actuels d’organisation et de management des entreprises. Celles-ci tendent ainsi lentement vers des organisations en réseau favorisant la transversalité, l’intelligence collective, l’agilité et l’innovation. L’enjeu ne réside donc pas à transformer l’organisation de l’entreprise mais à la mettre en mouvement. Pour outiller cette dynamique, près de 80% des entreprises du CAC 40 ont déjà lancé un projet de réseau social d’entreprise (RSE). Selon Gartner, 90% d’entre eux se soldent cependant par des échecs. On peut donc s’interroger : les RSE sont-ils véritablement des "catalyseurs de compétitivité et d’efficacité" ? Fluidifier le partage de l’information L’approche "working out of loud" habituellement utilisée dans les médias sociaux traditionnels permet à vos collaborateurs de donner de la visibilité sur leur activité à leurs écosystèmes. Développer une culture d’entreprise Un accompagnement au long terme

http://www.usine-digitale.fr/article/reseau-social-d-entreprise-comment-ne-pas-faire-partie-des-90-de-projets-qui-echouent.N384689

Related:  veille informationnelleramzanstmgRHThème 1 Mobilisation/Motivation

Réseaux sociaux : quels avantages pour l’entreprise? Facebook, Twitter, LinkedIn… l’utilisation du Web 2.0 s’est largement répandue ; plus de 10 millions de Français possédant un compte Facebook. Le monde de l’entreprise s’est lui aussi intéressé de près à ce phénomène : page groupe ou fan page, les plus grandes marques et sociétés ont compris qu’elles pouvaient tirer profit de leur présence sur les médias sociaux notamment en tissant des liens singuliers et réguliers avec leurs clients et partenaires, et en misant sur la viralité de la diffusion du message. A tel point qu’aucune politique de communication efficace ne peut se passer d’un plan social media. Outre le coût quasi nul de l’opération, quels bénéfices sont à escompter d’une implantation sur les réseaux sociaux ? Quels sont les avantages que les entreprises en retirent ?

Le CDO va-t-il tuer le DRH ? Un peu comme le marketing depuis quelques années, la fonction RH est en train de vivre une révolution. Ces spécialistes du droit social, rigoureux et à cheval sur les procédures prennent de plein fouet les changements de culture induits par la transformation digitale, qui broie les "silos", dé-hiérarchise l'entreprise et promeut l'expérimentation plus ou moins dans les clous. Tout ce que n'aiment pas les DRH classiques. Avec la multiplication des applications et les avancées du big data, ils vont devoir accélérer leur mutation digitale et acquérir des compétences indispensables en informatique… sinon d’autres s’en chargeront. "Si les DRH ne maîtrisent pas les nouveaux outils numériques comme le big data, ces outils les maîtriseront", prévient François Gueuze, enseignant à l’Université de Lille, où il supervise un master en RH. L'histoire commence

Ces outils digitaux qui augmentent l'engagement des collaborateurs Les entreprises peuvent tenir compte des attentes de leurs salariés grâce à une nouvelle solution : les softwares d'engagement. La France est championne du monde… du désengagement au travail, selon une étude menée par Steelcase et Ipsos en 2015. La cause ? Responsabilité sociétale (RSE) : qu’apporte-t-elle réellement à votre entreprise ? Il y a quelques décennies Milton Friedman pouvait avancer que "la seule responsabilité sociale de l’entrepreneur est d’augmenter ses profits". Les temps ont bien changé depuis : quelques crises plus tard, la responsabilité du chef d’entreprise est désormais de fédérer ses salariés, clients et fournisseurs autour de valeurs communes. La RSE : définition Si l’on s’en réfère au rapport "Responsabilité sociale desentreprises et compétitivité" publié en janvier 2016 par France Stratégie, la responsabilité sociétale des entreprises peut se définir comme "la manière dont les entreprises intègrent, sur une base volontaire, des préoccupations sociales, environnementales et éthiques dans leurs activités économiques comme dans leurs interactions avec toutes les parties prenantes, qu’elles soient internes (dirigeants, salariés, actionnaires, etc.) ou externes (fournisseurs, clients, etc.)". RSE : les priorités des entreprises

Cinq questions à se poser avant d’utiliser le big data dans les RH A écouter certains "experts" du big data, la technologie semble investie de pouvoirs quasi magiques. Quelle que soit votre question, laissez mouliner les algorithmes et vous aurez la réponse. La réalité est plus complexe. C'est ce qu'a rappelé en filigrame IBM lors d'une conférence consacrée aux enjeux du big data pour les sujets liés aux ressources humaines. La qualité de la réponse qui ressortira de l'analyse dépend fortement de la qualité de la préparation.

Une fonction RH agile, qu’est-ce que c’est ? C’est la tendance dont tout le monde parle depuis quelques mois… Auparavant cantonnées à la sphère informatique, les méthodes agiles influencent désormais toutes les fonctions de l’entreprise, y compris les RH, qui voient dans cette approche l’opportunité de favoriser l’innovation. Mais concrètement, qu’est-ce qu’une fonction RH agile ? Les réponses issues du livre blanc "En 2016, la RH sera agile !", rédigé par Textkernel et Talentsoft. Cahier des charges : Travail collaboratif - réseaux sociaux d'entreprise - Guides Comparatifs Qu'est-ce que le travail collaboratif ? Le travail collaboratif est nouveau mode de travail, intégré dans un modèle économique où collaborent du début à la fin, sans division de tâches, de nombreuses personnes grâce aux technologies de l’information et de la communication. Dans l’entreprise, le travail collaboratif repose sur des outils de messagerie, gestion de contenu, workflow, calendriers partagés, dmoteurs de recherche, conférences en ligne, mais aussi les réseaux sociaux, les “chats”…

3 idées originales pour insuffler une numérique attitude en entreprise Passer au numérique n’est pas un levier de compétitivité pour relancer la croissance, mais une question de survie. Et c’est là que les ennuis commencent. Car la transition ne se résume pas à installer des ordinateurs, les connecter, et former ses collaborateurs à leur usage. Il s’agit de changer de fond en comble non seulement l’organisation de l’entreprise, mais également sa culture. À quoi bon avoir un compte Twitter, s’il faut demander l’autorisation à son "N + 2" pour publier le moindre message ?

L’entreprise libérée, entre communication et imposture A l’heure où le modèle d’entreprise libérée est glorifié dans les médias, autant spécialisés que grand public, François Gueuze expert en management des ressources humaines, prend la plume pour faire entendre une voix discordante. Pour ou contre l’entreprise libérée ? A vous de vous forger votre propre avis. L’encadrement intermédiaire ne sert à rien sinon à contrôler en permanence, à la manière militaire, de pauvres collaborateurs asservis. Les fonctions support ne font qu’abriter des parasites vivant grassement sur le dos des « productifs ». Si vous pensez cela, alors le concept d’entreprise libérée est fait pour vous.

Créer sa page d'accueil avec Netvibes En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... Accueil Newsletter Face au big data, c'est l'attentisme dans les directions des ressources humaines Surtout prendre son temps, tel semble être l’état d’esprit des Directions des ressources humaines vis-à-vis du big data, selon une étude réalisée par Althéa avec le cabinet Quantmetry. Ainsi, 80 % des personnes interrogées pour cette étude (réalisée auprès d’un échantillon non représentatif) indiquent n’avoir jamais utilisé ces technologies. 62 % déclarent ne pas savoir répondre quand on leur demande si le big data est capital ou non pour leur équipe RH. Seulement 45 % déclare vouloir utiliser un logiciel de big data dans les mois qui viennent.

Réseaux sociaux d’entreprise, promesses et bilan XEnvoyer cet article par e-mail Réseaux sociaux d’entreprise, promesses et bilan XEnvoyer cet article par e-mailRéseaux sociaux d’entreprise, promesses et bilan Management - Technologies Près de 10 ans après l’arrivée des RSE sur le marché, quel bilan peut-on tirer de leur utilisation dans l’entreprise ?

La fonction RH face à l'ubérisation du marché de l'emploi Le marché du travail devient de plus en plus flexible, ce qui pousse le secteur des ressources humaines à se réinventer. L'ubérisation du marché du travail est une réalité qui se manifeste notamment par l'essor des travailleurs indépendants ou la montée en puissance du management de transition. Pour y faire face, explique l'étude "Le recrutement et le conseil RH face à la révolution digitale" de notre partenaire Xerfi, la fonction RH est contrainte à l'agilité et à la flexibilité en recrutant de plus en plus de travailleurs indépendants. Elle doit de plus être en capacité de prévoir les pics d'activités pour ajuster les effectifs. Mais dans le même temps, elle tente de fidéliser les collaborateurs externes. Autre enseignement de l'étude : le recours aux travailleurs freelance oblige les services RH à agir de plus en plus avec d'autres acteurs de l'entreprise :

Mettre en place un site intranet ou un réseau social interne en entreprise Pour communiquer dans l'entreprise et disposer d'un support de travail collaboratif, l'entreprise peut mettre en place un site intranet ou déployer un réseau social interne. Ces solutions sont d'abord plébiscitées par les grandes entreprises : en février 2015, 80 % des groupes du CAC 40 étaient dotées d'un réseau social interne. Mais avec des coûts et des modes de fonctionnement qui s'adaptent aux petites et moyennes structures, les plateformes internes peuvent aussi séduire les TPE et les PME. Quels sont les avantages d'un site intranet ou d'un réseau social interne ? Quel type de support choisir, et comment s'assurer qu'il soit rentable pour l'entreprise ?

Related: