background preloader

Réseau compost citoyen

Réseau compost citoyen

CompoSt'ory 8 conseils pour réussir un compost de qualité EmailPartagez Composter est une activité coutumière au potager. Souvent, d’autant plus lorsque l’on débute un potager, on fait son compost sans trop se poser de questions existentielles de ce qu’il peut se passer dans ce tas de déchets. On les additionnes naïvement, et quelques mois ou années plus tard on s’aperçoit que les végétaux ont disparus laissant place à du compost. En réalité les déchets sont passés dans les mains d’une faune incroyable : insectes, myriapodes, cloportes, vers rouges, mollusques, acariens, micro-organismes dont bactéries, moisissures, levures, micro-algues etc… Dans cet article vous allez voir que pour la majorité de ces 8 conseils, les actions qui favorisent la réalisation d’un bon compost favorisent en réalité la vie du compost. La création d’un compost est donc étroitement lié à sa faune. 1 Disposez bien votre compost La première chose à faire c’est de bien situer votre tas de compost. 2 Brassez votre compost (Aérer) 3 Pré-compostez 4 Mélangez bien les matières

La FNCC A Propos « LES COMPOSTEURS Nous sommes un collectif d’habitants d’une résidence située à Paris dans le 11ème arrondissement, à deux pas de la place de la Nation. Construite au début des années 70, cette résidence abrite environ 300 logements répartis entre propriétaires et locataires de la RIVP (Régie Immobilière de la Ville de Paris). Nous avons la chance d’avoir un grand jardin arboré où les enfants peuvent facilement jouer, faire du vélo, etc. La Ville de Paris ayant souhaité promouvoir le compostage collectif dans la capitale, elle a demandé à la RIVP d’encourager cette pratique auprès des ses locataires. Depuis le 18 octobre 2011, le compostage est une réalité dans notre résidence. Victime de notre succès, nous avons dû installer un second bac à compost… Ce blog se veut le compte-rendu de l’expérience de compostage, mais aussi de l’expérience humaine qui en découle… Like this: J'aime chargement…

Je fabrique mon composteur en palettes #1 Pour le mois consacré au jardinage, j’en profite pour vous donner la recette de notre composteur en palettes ! Économique, écologique, efficace et rapide à réaliser, c’est le top pour qui veut diminuer sa production de déchets ménagers. Fini les poubelles qui sentent mauvais les restes ! Avec un composteur, on rend à la terre une partie de ce qu’elle nous a donné, et on s’amuse bien ! Dans un premier temps, un peu d’information sur le compost, le pourquoi du comment … Un composteur, mais pour quoi faire ? Le compost, c’est le résultat de la décomposition des déchets biodégradables. Le compost nourrit le sol, en apport modéré avec la terre de jardin. A chaque fois que nous récoltons nos légumes pour les manger ou que nous arrachons les mauvaises herbes, nous retirons des nutriments au sol. Les 8 arguments qu’il faut connaître C’est quoi mon sol à moi ? Prenez 5 minutes dans votre jardin pour déterminer la nature de votre sol. Certains d’entre vous ont peut-être un sol à base de sable ?

Le compostage, c'est facile ! Conseils | Mes déchets Ce n'est pas parce qu'un objet, un appareil ou un produit ne nous est plus utile qu'il est à jeter. Nous pouvons encore prolonger sa vie en le compostant ou en le donnant. Pratiquement tous les déchets organiques peuvent être valorisés par le compostage : épluchures de légumes, restes de repas, déchets de jardin…Vous pourrez ainsi réduire le volume de votre poubelle et produire un amendement naturel de qualité à utiliser directement dans votre jardin. Comment faire un compost ?Que peut-on composter ? Vous trouverez toutes les réponses à vos questions dans le guide « Faire son compost ». Composter en habitat collectif, c'est possible et cela fonctionne bien ! Consultez 2 fiches présentant des opérations réussies en Rhône-Alpes :- Compostage collectif en milieu rural à Monestier-de-Clermont (38) (pdf - 280.49 Ko)- Compostage urbain en pied d'immeuble à Chambéry (73) (pdf - 280.96 Ko) Pensez à la réparation ! Faites appel à un cordonnier, couturier, retoucheur. Pour aller plus loin :

Compostage (biologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le compostage est une opération qui consiste à dégrader, dans des conditions contrôlées, des déchets organiques en présence de l'oxygène de l'air. Tous types de déchets organiques peuvent être compostés (plus ou moins bien) : déchets de cuisine, déchets de jardin, déchets de maison[2], mais aussi certains déchets de l'industrie, les boues d'épuration, des effluents d'élevage, des digestats de méthanisation. Plusieurs phases se succèdent dans un processus de compostage. Pendant la phase de dégradation, les composés les plus dégradables tels les sucres, les acides aminés libres et l'amidon sont d'abord consommés[3]. Cette étape de dégradation est souvent appelée « fermentation » (par exemple dans la règlementation française[4]) ; mais cette appellation n'est pas scientifiquement correcte, car les fermentations au sens strict se déroulent en milieu anaérobie. Pavillon de compostage collectifPlateforme de compostage.

Article : Le compostage à l'école c'est possible! La thématique du compostage permet d’amener l’élève à entretenir, comme il est mentionné à l’intérieur du programme de formation de l’école québécoise, un rapport dynamique avec son milieu de vie et à garder une distance critique à l’égard de l’exploitation de l’environnement, du développement technologique et des biens de consommation. Le compostage est le processus de décomposition et de transformation naturelle des matières organiques telles que les déchets de table ou du jardin. Ce travail s’accomplit naturellement grâce à un extraordinaire réseau d’êtres vivants (microorganismes, insectes, lombrics…) qui collaborent étroitement à transformer toute matière organique en sol fertilisant et très riche que l’on nomme le compost. Le compostage permet de : - Diminuer d’environ 40 % le volume de nos déchets et ainsi réduire la quantité de camions se dirigeant vers les lieux d’enfouissement; - Enrichir la terre avec un excellent fertilisant naturel pour votre jardin ou celui de vos proches.

Eutrophisation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'eutrophisation (quelquefois étouffement[1],[2]) est la modification et la dégradation d'un milieu aquatique, lié en général à un apport excessif de substances nutritives (azote provenant surtout des nitrates agricoles et des eaux usées, et secondairement de la pollution automobile, et phosphore, provenant surtout des phosphates et des eaux usées), qui augmentent la production d’algues et d'espèces aquatiques, et même parfois la turbidité, en privant le fond et la colonne d'eau de lumière. Un milieu aquatique eutrophe (du grec eu : « bien, vrai » tropein : « nourrir »), tel qu'un cours d'eau ou une mare, décrit originellement sa richesse en éléments nutritifs, sans caractère négatif, et est le contraire d'un milieu oligotrophe. Un milieu aquatique pauvre en éléments nutritifs est dit oligotrophe ; dans le cas intermédiaire, on qualifie le milieu de mésotrophe. Les causes de l'eutrophisation[modifier | modifier le code]

Un autre regard sur le compostage et le tri des déchets

Related: