background preloader

Comprendre Facebook (1/3) : le rôle social du bavardage

Comprendre Facebook (1/3) : le rôle social du bavardage
On le sait depuis longtemps. Accéder à un service, ne signifie par pour autant savoir l’utiliser, le comprendre, ni même le maîtriser suffisamment pour être capable d’innover, de créer avec. Les outils numériques sont familiers de ces cloisonnements. On peut-être né avec le numérique et ne pas en maîtriser les usages, on peut utiliser Facebook au quotidien sans comprendre l’étendue de son action. D’ailleurs, la plupart du temps, on n’en a pas besoin. Pas seulement, les dangers de son utilisation comme aiment à nous le répéter les grands médias de manière souvent simpliste ou certains experts avec plus de finesse (je vous renvoie au livre de notre collègue Jean-Marc Manach La vie privée un problème de vieux cons pour mieux comprendre la problématique de la vie privée à l’heure des réseaux sociaux, qui ne sera pas le sujet de cette série), mais plus encore le potentiel créatif que l’outil libère, son fonctionnement intrinsèque. Soit. La fonction phatique de l’internet Un si petit monde

Données personnelles sur Facebook: attention au canular! L'affaire du faux "bug Facebook", fin septembre, a montré à quel point les utilisateurs de Facebook pouvaient être simultanément crédules et paranoïaques concernant la protection de leur vie privée sur le réseau social. Un message qui circule actuellement sur Facebook démontre une nouvelle fois la méconnaissance des conditions d'utilisation du site et en même temps le besoin grandissant des utilisateurs de protéger de leurs données personnelles. Ce message stipule qu'il suffit de le copier-coller pour se protéger contre toute exploitation commerciale de ses données publiées sur le site. Mais c'est un fake. Affirmer, comme il est dit en fin de texte, qu'en l'absence d'une telle déclaration publiée sur son mur l'utilisateur accepte tacitement l'exploitation commerciale de ses photos et statuts, est en effet complètement faux. Ne valent que les conditions générales et les paramètres de confidentialité Le contrat est clair. De nouveau, Facebook inquiète

Eloïse Bouton, ex-Femen, dénonce le fonctionnement interne du mouvement En février 2013, leJDD.fr avait rencontré Eloïse Bouton au Lavoir moderne parisien, QG de la branche française des Femen. A 29 ans, elle était alors l'un des piliers du mouvement féministe importé d'Ukraine et emmené par Inna Shevchenko. Depuis, les choses ont évolué. Eloïse Bouton (en short rouge au premier plan) en septembre 2012. Tout au long de l'ouvrage, Eloïse Bouton - qui avait contacté Femen en mai 2012 pour rejoindre le groupe - distille les anecdotes. "Pas le temps d'en parler maintenant" A l'époque déjà les questionnements font surface. La terminologie guerrière utilisée notamment par Inna Shevchenko, qui parle de "lever une armée de soldates", lui "déplaît" également. "Elles ont minci, se sont teint les cheveux en blond platine" Eloïse Bouton est aussi très critique envers le fonctionnement interne du mouvement. Quant aux nouvelles venues, elles semblent vouer un culte à leur leader Inna Shevchenko. "Le message extérieur s'avère parfois incompris" lundi 02 février 2015

Star Wars Episode 7 : un premier extrait en exclusivité ! Les rumeurs ne cessent d'enfler autour de Star Wars VII: The Force Awakens, le nouvel opus de la célèbre saga réalisé par J.J. Abrams; notamment concernant la sortie prochaine du premier trailer du film. Mais cette fois, elles prennent un tout autre tournant. Tout ça à cause d'un court extrait supposément fuité : un plan du Faucon Millenium fonçant vers la caméra. Un plan que personne n'a jamais vu : Selon la rumeur relayée par CinemaBlend, on aurait bel et bien là un plan fuité du tout nouveau Star Wars. Rien n'est sûr, mais nous avons peut-être là un réel aperçu de ce qui nous attend le 18 décembre 2015. EDIT : la bande-annonce est ici :

Facebook exploitera finalement Moves pour traquer ses utilisateurs Le Real Madrid dribble le fair-play financier Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alexandre Haghdoust Le Real Madrid a décidé de frapper fort sur ce marché des transferts. Après le champion du monde allemand Toni Kroos et le gardien costaricain Keylor Navas, respectivement pour 25 et 10 millions d'euros, c'est maintenant le Colombien James Rodriguez qui est tombé dans l'escarcelle madrilène, et ce contre un chèque de 80 millions d'euros. Des sommes astronomiques, à croire que la mise en place du fair-play financier ne s'applique pas au dernier vainqueur de la Ligue des champions. En deux ans, depuis la mise en place progressive du fair-play financier – qui débute réellement cette année –, le Real a dépensé énormément. Entre Gareth Bale (90 millions) l'année dernière et James Rodriguez (80 millions) cette année, c'est deux des transferts les plus chers de l'histoire du ballon rond. Pour le président, Florentino Pérez, les transferts dispendieux ne font partis que d'une stratégie pour développer la marque « Real Madrid ».

10 choses que vous devez savoir sur le fonctionnement de Facebook. Cet article a été publié il y a 3 ans 4 mois 8 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. De nombreux articles anglophones sont riches en enseignement. Je vous propose donc ici d’en traduire intégralement un, particulièrement intéressant mettant en lumière le fonctionnement de Facebook. J’ai bien sûr demander l’autorisation à l’auteur pour la traduction. Comment le géant des médias sociaux décide qui et quoi mettre dans votre flux d’actualité ? Tom Weber a mené une expérience d’un mois pour comprendre comment fonctionne les algorithmes de Facebook. Nos vies quotidiennes deviennent de plus en plus numériques, apportant de nombreuses questions qui sont de plus en plus complexes. Si vous avez déjà passé du temps sur Facebook, vous vous êtes sans doute posé la dernière question. C'est qui lui ? L’expérience menée durant un mois par The Daily Beast est riche en découverte sur le flux d’actualité : 1. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10.

Gagnez votre invitation pour le film Felicidad de Daniel Burman au cinéma le 29 octobre 2014 Facebook a manipulé les informations reçues par 700 000 internautes 01net le 30/06/14 à 08h36 Une manipulation qui dérange. Les sites Internet étudient régulièrement le comportement des internautes. Mais une recherche publiée récemment a révélé que Facebook avait manipulé des informations de près de 700 000 utilisateurs anglophones pour étudier « la contagion émotionnelle » dans les groupes. Pendant une semaine, du 11 au 18 janvier 2012, Facebook et des scientifiques des universités Cornell et de Californie à San Francisco, ont utilisé le système d'algorithmes du réseau pour modifier le contenu des informations reçues par un groupe d'utilisateurs afin d'étudier l'impact sur leurs émotions. Les auteurs cherchaient à savoir si le nombre de messages positifs ou négatifs lus par les utilisateurs influençait la teneur de ce qu'ils postaient eux-mêmes sur le site. L'étude suscite une attention grandissante sur la Toile après des articles publiés samedi sur des sites d'informations américains. Justifications

Dorothée Best Of Clips Disponible depuis le 27 août 2014 ! Dorothée Best Of Clips (DVD Digipak collector) Pour la première fois en DVD, découvrez les plus beaux clips de Dorothée dans un digipack inédit et exclusif ! Tous les clips ont été entièrement remasterisés spécialement pour ce DVD. Les Clips Qu'il est bête ! Bonus tvDocteur - Pour faire une chanson - Hou ! Bonus clipsNaturellement - C'est fini, c'est fini - La petite fille - Le beau voyage - 7 ans et demi - Le super medley des valises Bonus inéditCoup de tonnerre, lady dodo mix Bonus caché avec une prestation totalement inédite Infos techniques : Format écran : 4:3 / 16:9Configuration sonore : Dolby Digital 2.0 Code régional : PAL toutes zonesDurée totale du contenu dvd : 2h31min Un DVD JLA Productions (Lors de la lecture des DVD, des problèmes de compatibilité selon les lecteurs dvd peuvent apparaître.)

Le salaire symbolique de Mark Zuckerberg, patron de Facebook Le PDG et fondateur de Facebook Mark Zuckerberg a enregistré une nette baisse de sa rémunération par le réseau social l'an dernier, notamment parce qu'il s'est contenté d'un salaire de base symbolique. Selon un document boursier publié lundi 31 mars en prévision de l'assemblée générale du groupe, Mark Zuckerberg s'est contenté d'un salaire de base symbolique de 1 dollar... auquel s'ajoutent 653 164 dollars (474 132 euros) de rémunérations en nature (notamment des voyages personnels en avion privé payés par Facebook, justifiés selon le groupe par des raisons de sécurité. En 2012, la rémunération totale du PDG avait atteint 1,99 million de dollars (1,44 million d'euros) – soit une baisse de 67 % en 2013. Avec son salaire symbolique de 1 dollar, Mark Zuckerberg suit ainsi l'exemple d'autres fondateurs de poids lourds de la Silicon Valley comme Google.

Hellemmes : la vidéosurveillance prévue sur la place centrale d’ici 2015 L’épineux dossier lillois de la vidéosurveillance revient sur le devant de la scène. Jusqu’à présent, aucune des trois communes associées (Lille, Lomme et Hellemmes) ne voulait s’équiper de caméras filmant la voie publique. L’opposition de Martine Aubry à ce genre de dispositif est connue depuis des années. Elle y est en revanche favorable dans les lieux fermés (bâtiments, réseau Transpole, etc.) ou pour les enquêtes de police. Les lignes semblent bouger. « Opérationnel début 2015 » Des caméras seront installées sur la salle municipale des Acacias, place Hentgès. « L’idée est de s’intéresser à ce qui se passe autour de l’espace des Acacias, mais aussi sur la place, notamment à la sortie de la station de métro. L’arrivée de la vidéosurveillance de voie publique constitue une évolution majeure. « Sans passer au « tout caméras », en avoir sur tel ou tel site peut être intéressant, souligne Frédéric Marchand. Nouveau cap pour Martine Aubry ?

Facebook Facebook [ˈfeɪsbʊk][3] Écouter (litt. « trombinoscope » en anglais) est un réseau social en ligne qui permet à ses utilisateurs de publier des images, des photos, des vidéos, des fichiers et documents, d'échanger des messages, joindre et créer des groupes et d'utiliser une variété d'applications. Facebook fait régulièrement l'objet de débats, tant sur le plan politique que juridique, économique, culturel et social. Son influence dans la sphère publique et la manière dont il affecte la vie sociale de ses utilisateurs, son usage des données personnelles, son rôle dans la propagation des infox, sa responsabilité dans la banalisation des discours de haine, son inaction face à du contenu enfreignant ses propres règles, ou bien encore sa politique de régulation des contenus sont ainsi souvent discutés dans l'actualité. Histoire[modifier | modifier le code] Développement (2004–2005)[modifier | modifier le code] Améliorations (2006–2009)[modifier | modifier le code] Site officiel [archive]

Réforme territoriale : l'Assemblée adopte une nouvelle carte à 13 régions L'Assemblée nationale a adopté vendredi 18 juillet, après une nuit de débats, la nouvelle carte à 13 régions proposée par les socialistes. Cette future France comprend notamment la fusion des régions Poitou-Charentes, Limousin et Aquitaine, ainsi que celle du Nord - Pas-de-Calais et de la Picardie, malgré la colère de certains représentants des régions concernées. Décryptage : Quelles tractations politiques derrière la nouvelle carte des régions ? Le premier article du projet de loi, qui a été adopté vendredi matin, fait passer le nombre de régions en métropole de 22 à 13 (Corse comprise), et non 14 comme le prévoyait le projet initial du gouvernement. Il a été adopté par 52 voix, dont certaines à droite, contre 23. Cette carte, qui découle d'amendements du rapporteur du projet de loi sur la réforme territoriale, le socialiste Carlos Da Silva, et du groupe PS à l'Assemblée, prévoit plusieurs modifications importantes par rapport à la première version du gouvernement.

La fabuleuse histoire de Facebook 28 octobre 2003 : Etudiant à Harvard (Massachusetts, USA), Mark Zuckerberg lance le site Facemash. Son principe : mettre côte à côte les photos de 2 étudiant(e)s de l’université et demander de voter pour la plus hot des deux. Pour alimenter la base de données, Zuckerberg n’hésite pas à aspirer les photos des trombinoscopes («face books » en anglais) en ligne des étudiants de l’université. 4 février 2004 : Après avoir développé le site dans son coin, Mark Zuckerberg lance, avec l’aide de Dustin Moskovitz, Eduardo Saverin et Chris Hughes, un trombinoscope amélioré baptisé « The Facebook » et accessible à l’adresse thefacebook.com. Mars 2004 : Facebook s’élargit aux universités Stanford (Californie), Columbia (New York) et Yale (Connecticut).

Related: