background preloader

Rapport

Rapport
Le projet LireÉcrireCP, soumis à la direction générale des enseignements scolaires (DGESCO) en juillet 2012, a été réalisé avec son soutien entre septembre 2013 et juin 2015 auprès d’une vaste cohorte d’élèves de cours préparatoire suivis au cours élémentaire première année. Les chercheurs réunis à l’initiative de Roland Goigoux par l’Institut français de l’Éducation (IFÉ) avaient pour ambition d’identifier les caractéristiques des pratiques efficaces d’enseignement de la lecture et de l’écriture, en particulier pour les élèves socialement les moins favorisés, ceux dont les premiers apprentissages sont le plus dépendants de l’intervention pédagogique. Voici un premier compte-rendu de leur travail. Rapport Télécharger le rapport Annexes Annexe A.3.3 - Légende CE1 Annexe A.3.3.1 LIVRET CONSIGNES EVALUATEUR_JUIN_CP Annexe A-3-3-1-3-2 Codage écriture et exemples Annexe A.3.3.2 LIVRET CONSIGNES EVALUATEUR_CE1 Annexe A.3.3.3 LIVRET CONSIGNES EVALUATEUR_SEPT-CP Annexe-B-2-3 3 exemples de dictées Related:  Education Nationale

Le référentiel de compétences des métiers du professorat et de l'éducation La liste des compétences que les professeurs, professeurs documentalistes et conseillers principaux d'éducation doivent maîtriser pour l'exercice de leur métier est publiée au Bulletin officiel du 25 juillet 2013. Ce référentiel de compétences a plusieurs objectifs : affirmer que tous les personnels concourent à des objectifs communs et peuvent se référer à la culture commune de leur professionreconnaître la spécificité des métiers du professorat et de l'éducation, dans leur contexte d'exerciceidentifier les compétences professionnelles attendues. Celles-ci s'acquièrent et s'approfondissent dès la formation initiale et se poursuivent tout au long de la carrière par l'expérience professionnelle et l'apport de la formation continue Les compétences professionnelles attendues des métiers du professorat et de l'éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d'éducation Les professeurs et les personnels d'éducation, acteurs du service public d'éducation

Pourquoi ne pas remplacer les devoirs par la lecture? Carte blanche de Benoit Wautelet, maitre-assistant en langue française HELHa (Braine-le-Comte), Catégorie pédagogique. Identifiant twitter : @WauteletB. L’efficacité des devoirs? Une croyance sociale Pourquoi, afin de favoriser les échanges intergénérationnels et développer le goût de lire, ne pas remplacer les devoirs par la lecture ? Selon des statistiques récentes, au Canada (mais les chiffres devraient être proches en Belgique), 99 % des enseignants donnent régulièrement des devoirs et des leçons, et 90 % des parents sont en faveur des devoirs et des leçons. Selon la recherche scientifique (pour en savoir davantage, googlez à ce sujet « Pour soutenir une réflexion sur les devoirs à l’école primaire »), l’efficacité des devoirs sur les résultats scolaires est plus une croyance sociale partagée qu’une connaissance démontrée. En outre, il existerait un « effet-parent » sur la réussite scolaire des enfants. Développer le goût de lire

Évaluation des élèves du CP à la 3e. Un livret scolaire plus simple, un brevet plus complet Évaluer est un geste professionnel des enseignants qui doit avant tout être compris des élèves. Mais dans la majorité des cas, les évaluations sont aussi le premier point d’entrée des parents dans la scolarité de leurs enfants. A ce titre, elles peuvent être sources d’incompréhensions. Rapport du jury de la conférence nationale sur l’évaluation des élèves Aujourd’hui, les pratiques sur le territoire divergent, les documents communiqués aux parents sont extrêmement différents d’une école à une autre, parfois peu clairs. Le livret personnel de compétences, pourtant indispensable pour l’obtention du brevet, est tombé en désuétude du fait de son exceptionnelle complexité. Le nouveau livret scolaire unique de l’école et du collège est un outil simple et précis pour rendre compte aux parents des acquis de leurs enfants et permettre ainsi une évaluation plus complète et exigeante. Aujourd’hui, à quoi ressemble le livret scolaire ? Ce sont deux objets : Le bilan périodique Quid des notes ?

MENE1602880C L'École est à la fois le lieu de la transmission des connaissances et celui de l'apprentissage de la citoyenneté. Elle doit permettre le partage des principes et valeurs de la République que sont la laïcité, la liberté, l'égalité, la fraternité et le refus de toutes les discriminations. Dans un contexte de réaffirmation de ces valeurs (Grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République - annonce des 11 mesures du 22 janvier 2015), le Président de la République a souhaité faire de 2016, l'année de La Marseillaise. L'hymne national, qui constitue le chant de rassemblement de tous les Français, a fêté en 2015 les 220 ans de son adoption (14 juillet 1795) et figure dans la Constitution aux côtés de la devise de la République « liberté, égalité, fraternité ». 1. Cette Année doit participer de la formation du futur citoyen. - de retracer avec les élèves la naissance de l'hymne national pendant la Révolution française ; - d'éclairer la portée de ses paroles ; 2. 2.1. 2.2. 2.3. 3. 4.

Réforme orthographique : 2400 mots changent dès la rentrée scolaire, et adieu l’accent circonflexe – Bescherelle ta mère Elle change, notre belle langue française… Et dès la rentrée prochaine, on aura officiellement de nouvelles façons d’écrire certains mots. Ils sont 2400, en tout. Qu’est-ce qui va changer ? On perd beaucoup d’accents circonflexes, de traits d’union, et tous ces mots sont simplifiés. Pourquoi ? Parce que la langue évolue tout le temps. « Oignon » devient « ognon »« Chauve-souris » devient « chauvesouris »« Nénuphar » devient « nénufar »« S’entraîner » devient « s’entrainer »« Maîtresse » devient « maitresse »« Coût » devient « cout »« Paraître » devient « paraitre »« Week-end » devient « weekend »« Tire-bouchon » devient « tirebouchon »« Mille-pattes » devient « millepattes »« Porte-monnaie » devient « portemonnaie »« Des après-midi » devient « des après-midis » La réforme orthographique complète de 1990 est disponible ici : Les rectifications de l’orthographe

De nouvelles modalités d'évaluation et de titularisation des enseignants stagiaires de l'enseignement public La formation des personnels enseignants et d'éducation par alternance proposée dans les Écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE) conjugue formation universitaire et mise en situation professionnelle. Les ESPE sont habilitées à délivrer un master des Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF). Consultez les modalités d'évaluation du stage et de titularisation des stagiaires à compter de 2014-2015. De nouvelles règles d'évaluation et de titularisation des stagiaires Les modalités d'évaluation et de titularisation des stagiaires recrutés par concours, mises en place à compter de l'année 2014-2015, sont publiées au Bulletin officiel du jeudi 26 mars 2015. Les nouveaux textes et modalités applicables peuvent différer en fonction du type de stagiaire et des sessions de concours. Consultez la fiche - Tableau synthétique relatif aux modalités d'évaluation et de titularisation des stagiaires La composition des jurys académiques évolue

Programme, ressources et évaluation - Suivi et évaluation à l'école maternelle A l'école maternelle, à compter de la rentrée 2016, deux nouveaux outils permettent d'assurer le suivi des apprentissages et des progrès des élèves : le carnet de suivi des apprentissages, renseigné tout au long du cycle, et la synthèse des acquis de l'élève, établie à la fin de la dernière année du cycle 1. Les textes de référence Consulter le BOEN n° 3 du 21 janvier 2016 qui précise les modalités de suivi et d'évaluation des apprentissages des élèves au cycle 1 : Une évaluation bienveillante dès l'école maternelle : téléchargez la note d'accompagnement Cette note présente les deux nouveaux outils destinés à la mise en oeuvre du suivi des apprentissages à l'école maternelle, et à la communication des progrès des élèves : un carnet de suivi des apprentissages renseigné tout au long du cycle ;une synthèse des acquis de l'élève, établie à la fin de la dernière année du cycle 1. Le carnet de suivi des apprentissages des élèves de maternelle Qu'est-ce-que le carnet de suivi des apprentissages ?

Profs des écoles : L'insatisfaction domine La refondation a-t-elle touché le métier enseignant ? A en croire le sondage Harris publié à l'occasion du colloque national du Snuipp le 19 janvier, la réponse est négative. Il montre une large insatisfaction des professeurs des écoles, en ce qui concerne le salaire bien sur, mais aussi sur leur rapport au métier. Fiers d'être enseignants, les professeurs des écoles se sentent aussi impuissants, entravés par l'administration. Un métier dégradé "On veut porter dans le débat public l'urgence d'une refondation concrète de notre métier". En effet c'est le sentiment de dégradation du métier qui domine chez les professeurs des écoles, partagé par 88 d'entre eux. Atténuation des tensions avec l'institution Mais , en positif, les enseignants se déclarent fiers de leur métier (80%), motivés (75%) et particulièrement pour la réussite de leurs élèves (54%). Car incontestablement on enregistre une amélioration de la perception du métier. Comment expliquer ces évolutions ? François Jarraud L'enquête

Qui veut devenir enseignant ? Qu'est ce qui peut pousser quelqu'un à devenir enseignant ? L'Ocde pose la question dans un récent Pisa à la loupe. Et l'organisation ne cache pas que pour que le métier devienne pus attractif il faut le revaloriser. Pour l'Ocde le niveau des salaires enseignants a un impact sur la décision de devenir enseignant. Si 44% des élèves de 15 ans souhaitent devenir cadres, seulement 5% souhaitent devenir enseignant, annonce l'Ocde dans son nouveau Pis à la loupe. Comment expliquer que la profession attire moins encore en France que dans la moyenne des pays Ocde ? Tout cela amène l'Ocde à une conclusion qui devrait résonner rue de Grenelle. François Jarraud Etude Pisa à la loupe Les enseignants champions de sbaisses de salaire Sur les salaire sau primaire Que faire quand on manque de profs de maths Recrutement : Audience au Sénat

Les Français et la langue anglaise : de pire en pire… Un cours de langue dans les locaux d'EF à Boston, aux Etats-Unis. Autant le dire tout net : pour ce qui est de la maîtrise de la langue anglaise, la France se classe parmi les cancres de l'Europe. Au 24ème rang sur 27 pays, pour être précis. Seuls trois pays parviennent à faire moins bien qu'elle : la Russie, la Turquie et l'Azerbaïdjan. Tels sont les résultats 2015 de l'Indice de compétence en anglais réalisé par Education First (EF), un organisme spécialisé dans l'enseignement des langues, qui propose des stages et séminaires linguistiques dans un grand nombre de pays. Le principal atout de cet Indice EF est que sa méthodologie ne change pas, année après année : elle repose avant tout sur une évaluation serrée des compétences en matière de compréhension orale et de lecture de la langue anglaise, réalisée auprès d'un vaste échantillon : pour cette édition, plus de 900.000 adultes ont été testés. La France progresse moins que la plupart des autres pays Est-ce grave ? 1. 2. 4. 5.

Ocde : Les enseignants français parmi les moins considérés Si les enseignants français sont parmi les plus jeunes des pays de l'OCDE c'est que le métier attire encore. Pourtant, dans Regards sur l'éducation 2015, l'OCDE souligne les écarts de carrière entre les enseignants français et leurs collègues des autres pays. Mais pas de progrès coté paye des profs La situation des enseignants français s'écarte de celle des autres pays développés. La crise économique a détérioré les revenus des enseignants en général. Travailler plus pour gagner moins ? La seule façon dont les enseignants peuvent espérer améliorer leur sort c'est en accumulant les heures supplémentaires et les primes. Or les enseignants du premier degré travaillent nettement plus que leurs collègues du second degré et que les professeurs des écoles des autres pays. La taille des classes est aussi plus forte en France que dans l'Ocde : 23 élèves par calsse au primaire contre 21 dans l'Ocde, 25 au collège contre 24. L'éducation en mal d'innovation François Jarraud Regards sur l'éducation 2015

Related: