background preloader

Le risque de l’individualisation de l’internet

Le risque de l’individualisation de l’internet
La lecture de la semaine, il s’agit d’une petite partie d’un article paru dans la New York Review of Books. Intitulé « Mind Control and the Internet » (Internet et le contrôle de l’esprit), l’article de Sue Halpern consiste, comme c’est le cas la plupart du temps dans la New York Review of books, en le développement d’une thèse qui s’appuie sur la critique de plusieurs livres récemment parus. Je n’ai gardé qu’un passage de ce long article, celui où Sue Halpern recense le livre de Eli Pariser, The Filter Bibble : What the Internet Is Hiding from You. Ce livre montre notamment que depuis décembre 2009, Google vise à donner à toute requête effectuée sur le moteur de recherche un résultat qui corresponde au profil de la personne qui fait la recherche. Cette correspondance s’applique à tous les usagers de Google, même si elle ne prend effet qu’après plusieurs recherches, le temps qu’il faut à l’algorithme Google pour évaluer les goûts de l’usager. Xavier de la Porte

http://www.internetactu.net/2011/06/13/le-risque-de-lindividualisation-de-linternet/

Related:  & docs à revoir

Les liens faibles, moteurs de notre diversité informationnelle Les chercheurs de Facebook, menés par Eytan Bakshy, ont publié une nouvelle étude s’intéressant à comment les gens recevaient et réagissaient à l’information dans le cadre du réseau social. Une étude qui nous invite à « Repenser la diversité de l’information dans les réseaux (voir le papier de recherche, intitulé, lui, plus modestement, « Le rôle des réseaux sociaux dans la diffusion de l’information »). Pourquoi « repenser la diversité de l’information dans les réseaux sociaux » ? La carte conceptuelle - Padagogie Les cartes conceptuelles permettent de dégager les idées fortes d’un document ou d’un schéma logique. Si visuellement elles ressemblent aux cartes mentales ou heuristiques elles n’ont pas les mêmes finalités. Si la carte mentale est souvent utilisée pour faire ressortir un « brainstorming » ; la carte conceptuelle vise à faire ressortir les liens logiques entre des concepts. Selon Ausubel (1968), la création de liens entre les connaissances est fondamentale dans le processus de construction de connaissances puisqu’une information ne peut devenir une connaissance tant qu’elle n’est pas reliée de façon signifiante aux connaissances antérieures d’un individu. La carte conceptuelle va également structurer la pensée de l’apprenant en créant des chemins et des logiques. A l’heure ou les pédagogies actives sont à la mode il ne faut oublier la démarche de l’apprenant !

La propagande des algorithmes ? Vraiment Cet été, Katharine Viner (@kathviner), rédactrice en chef du Guardian a publié un long article sur Comment la technologie bouleverse la vérité (un article que vient de traduire Courrier International, et qui a déjà été largement discuté sur Rue89 ou Big Browser par exemple). Sommes-nous dans un régime post-vérité ? L’article de Katharine Viner nous explique qu’à l’heure des réseaux sociaux, la vérité ne compte plus. La journaliste prend notamment l’exemple du Brexit détaillant le fait que les arguments de ceux qui ont fait campagne pour la sortie du Royaume-Uni de l’Europe se sont écroulés le lendemain même de l’élection. « Le Brexit a été le premier scrutin d’une nouvelle ère, celle de la politique post-vérité. Les partisans du maintien du Royaume-Uni dans l’UE ont bien – mollement – tenté de démontrer les mensonges du camp adverse en s’appuyant sur des faits, mais ils ont vite découvert que les faits ne pesaient pas lourd dans les débats ».

L’interactivité Des DOI (Digital Object Identifier) sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions abonnées à l'un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lesquelles Bilbo a trouvé un DOI. Le service d'export bibliographique est disponible pour les institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : access@openedition.org. AARSETH E., 1997, Cybertext. Perspectives on ergodic Literature, Baltimore, John Hopkins University Press.

1ère Friendly Market Place - La mutation numérique ADELI, explorateurs des espaces numériques lance sa 1ère Friendly Market Place. La Friendly Market Place est le lieu de brassage d'idées, de libération de la parole, de partage de pratiques et aussi de mises en relations au delà d'un simple échange de cartes de visite. Un lieu convivial où chacun trouve ce qui l'intéresse et y apporte ce qu'il veut : une véritable "Place de Marché" du numérique. Pour cette première, ADELI vous propose la mutation numérique, une soirée d'échanges sur cette « r – évolution ». Venez participer et apportez vos contributions le jeudi 13 octobre à Paris à partir de 18h00 pour cette soirée organisée autour de 2 temps forts : un moment de partage sur les sujets que porte cette mutation et le prolongement des échanges autour d’un cocktail dinatoire.

Google remet l’identité numérique au centre du Web et consacre le ".me" Jusqu’où ira « Monsieur plus » ? Que signifie ce revirement ? Qu’est ce qui pousse Google à s’intéresser de si près à notre propre personne ? Explications. "Panda m’a tuer" - le grand nettoyage de printemps Média, multimédia et interactivité Index Articles du même auteur parus dans les Actes Sémiotiques Auteurs cités : Jean-Pierre Balpe, Walter Benjamin, Jean-Jacques Boutaud, Jean-Claude COQUET, Edmond Couchot, Joseph COURTÉS, Anne-Marie Duguet, Umberto ECO, Jean-Marie FLOCH, Jacques FONTANILLE, jean-Paul Fourmentraux, Max Giardina, Algirdas Julien GREIMAS, Yves Jeanneret, Michèle Jouve, Olga Kisselera, Jean-Marie Klinkenberg, Bernard Lamizet, Thierry Lancien, Michel Lenoble, Michel Maffesoli, Alain Milon, Eleni Mitropoulou, Alex Mucchielli, Daniel Peraya, Ahmed Silem, Peter Stockinger, Christian Vandendorpe, Alain Vuillemin, Claude ZILBERBERG, Alessandro Zinna Texte intégral Version PDF [778 ko] 1.1. - Les choix

L'indexation est-elle soluble dans le(s) bouton(s) ? Au commencement étaient les folksonomies. Il y a encore peu de temps, en gros depuis 2005 et malgré le scepticisme intial à leur encontre, les folksonomies (indexation collaborative) étaient partout présentes sur le web. Leur âge d'or culminant entre 2006 et 2008. La plupart des outils d'accès, de YouTube à Dailymotion en passant par Delicious ou FlickR leurs réservaient une place centrale comme mode d'accès à l'information. (Diapositive extraite de ma présentation au congrès de l'ABF en 2007, "Indexation sociale et bibliothéconomie de masse."

Intervention jeunes - Association de prévention des enfants sur internet - e-Enfance Etablissements scolaires, institutions spécialisées, centres d’accueil, foyers, associations… Vous cherchez un intervenant extérieur pour informer votre public sur les risques liés à l’utilisation d’Internet, réseaux sociaux et les bonnes pratiques pour s’en prémunir ? L’association e-Enfance propose des interventions pédagogiques auprès des jeunes, des parents et des professionnels (enseignants, CPE, responsables pédagogiques, assistantes sociales, infirmières, éducateurs, travailleurs sociaux).

CERAS - Doctrine Sociale de l'Église Catholique - Laudato Si' «Laudato si’, mi’ Signore» («Loué sois-tu, mon Seigneur») chantait saint François d’Assise. Dans ce beau cantique, il nous rappelait que notre maison commune est aussi comme une sœur, avec laquelle nous partageons l’existence, et comme une mère, belle, qui nous accueille à bras ouverts : «Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur notre mère la terre, qui nous soutient et nous gouverne, et produit divers fruits avec les fleurs colorées et l’herbe1. François d’Assise, Cantique des créatures, ... .» Cette sœur crie en raison des dégâts que nous lui causons par l’utilisation irresponsable et par l’abus des biens que Dieu a déposés en elle. Nous avons grandi en pensant que nous étions ses propriétaires et ses dominateurs, autorisés à l’exploiter.

Numérique : C'est quoi le numérique? Le numérique, c'est un langage composé de chiffres, un code. On qualifie de "numérique" les machines (appareil photo, camescope, écran plat, ordinateur...) qui sont capables de comprendre ces langages, et les informations (photos, films, musiques...) qu'elles produisent ou qu'elles traitent. Les codes inventés pour enregistrer les informations numériques ou pour que les machines numériques communiquent entre elles est uniquement constitué de 0 et de 1. Ce sont les seules informations que les machines numériques comprennent. >> Comment les machines numériques se comprennent-elles? - Imaginons un "feu numérique" pour la circulation, commandé par un ordinateur...

Redéfinir la notion d'idéologème - La sociocritique d'Edmond Cros Redéfinir la notion d’idéologème 1-La définition qu’en donne J. Kristeva Dans « Problèmes de la structuration du texte », J. Kristeva (colloque de Cluny, 1968) envisage la notion d’idéologème dans le cadre d’une réflexion qu’elle développe sur les problèmes de la structuration du texte.

Google vise à donner à toute requête effectuée sur le moteur de recherche un résultat qui corresponde au profil de la personne qui fait la recherche...Ce qui signifie qu’il n’est plus universel, mais idiosyncrasique et impératif. by nicoxbus Jun 20

Related: