background preloader

Le crowdfunding de A à Z

Le crowdfunding de A à Z
Réalité pour certains, le crowdfunding est encore un concept, voir une utopie pour beaucoup. Pourtant, il suffit de jeter un coup d'oeil aux projets déjà financés sur Ulule pour voir qu'une communauté solide et beaucoup de motivation, ça peut faire bouger des montagnes. Avant de rentrer dans le vif du sujet, une introduction au crowdfunding s'impose. Si vous ne savez pas précisément ce qui cache derrière cet anglicisme, vous pouvez lire la petite histoire du crowdfunding. Pour résumer donc, le crowdfunding c'est un projet, des gens, des réseaux sociaux. Des sous sont collectés dans un seul et même but : la réalisation du projet. Le crowdfunding, ce n'est pas un don désintéréssé, il ne s'agit pas d'actions de charité. Passons à présent à l'étape concrétisation. C'est clair ? Parés pour la suite ? ABECEDAIRE DU CROWDFUNDING (work in progress) A comme Amis : Ce sont vos premiers soutiens, vos premiers ambassadeurs, vos premiers fans (après maman). T comme Tu arrives bientôt au U

http://fr.vox.ulule.com/crowdfunding-1195/

Related:  Web analytiquecrowdfundingStratégiesStratégies - animationAsso financement

Choisir ses outils de curation web Diigo, Netvibes, Pearltrees, etc. Ces plates-formes de favoris existent depuis plusieurs années, mais font leur grand retour avec la curation web (lire notre article « La curation… Kezako ? » du 12 avril 2011). Elles ont été rejointes par des petits nouveaux comme Scoop.it, Storify ou Paper.li. Crowdfunding : Fleur Pellerin présente un projet de cadre législatif La première mouture des mesures destinées à faciliter le financement participatif a été présentée par la ministre Fleur Pellerin. Une concertation de six semaines est ouverte. A l'occasion des Assises du financement participatif organisées à Bercy, ce lundi, Fleur Pellerin, ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, a révélé la première version du nouveau cadre législatif qui devrait entrer en vigueur l'an prochain. Un cadre créé spécialement pour les plateformes de financement participatif, censé assouplir leurs contraintes et leur permettre d'échapper à la règlementation bancaire, trop stricte. Le texte n'est pas encore définitif : une consultation de six semaines vient d'être lancée.

Comment bien innover grâce au crowdsourcing Avec l’avènement des nouvelles technologies collaboratives issues du Web 2.0, les organisations publiques et privées sont de plus en plus amenées à identifier et à explorer des idées innovantes au-delà de leurs traditionnelles frontières organisationnelles, en impliquant clients, partenaires, concurrents ou communautés en ligne dans leurs processus d’innovation. Ce phénomène de collaboration « ouverte » est aujourd’hui connu dans la littérature managériale sous différentes appellations, telles que « la collaboration de masse » (Tapscott et Williams 2006), « la collaboration ouverte » (Coleman et Levine 2008), « l’innovation ouverte », « l’intelligence collective » (Surowiecki 2004) ou encore « le crowdsourcing » (Howe, J. (2006), The Rise of Crowdsourcing, Wired, 14(6), June). Le « crowdsourcing » serait le terme le plus exact parmi ces appellations pour désigner ce phénomène. Les approches de crowdsourcing sont censées avoir des avantages pour :

Qu'est-ce que le Crowdfunding ? Le Crowdfunding, Financement Participatif, ou encore Sociofinancement au Canada est une autre façon pour les entreprises, les particuliers de récolter des fonds pour leur projets. Dans la plupart des cas, c’est l’association d’un grand nombre de personnes investissant un petit montant qui permettent aux porteurs de projets de trouver les fonds demandés. Ce mode de financement est également un moyen de fédérer le plus grand nombre de personnes autour de son projet. Les fonds apportés peuvent être alloués sous 4 formes différentes :

Plateformes d’échanges citoyens et sites de crowdfunding Crowdfunding, vous avez dit crowdfunding ? En français, crowdfunding veut dire financement par la foule. Les créateurs des premières plateformes proposant un financement participatif de projets sur le web se sont largement inspirés des méthodes de récoltes de dons utilisées par les organisations humanitaires. La diffusion plus importante que la collecte La veille est souvent présentée en un cycle en 4 étapes : définition des objectifs, collecte, analyse et diffusion. La collecte fait l’objet de nombreux articles (surtout au niveau outil), mais il arrive parfois de ne pas assez mettre l’accent sur la diffusion (enfin, au-delà de l’outil encore une fois). Allons plus loin en partant de ce postulat : et si la collecte d’informations, et encore plus d’opinions, devait être pensée en fonction de la diffusion et non des capacités de collecte et de traitement ?!... Tout d’abord, concentrons nous sur la veille en e-réputation (et/ou d’opinions) qui, comme le souligne Christophe, diffère souvent en terme de fonctionnement et d’objectifs de la veille dite stratégique (concurrentielle, brevets, juridique, etc.). De plus, et il est toujours intéressant de le rappeler, l’information devient stratégique par son utilisation (elle ne l’est pas par nature) et une veille doit servir d’appui à une prise de décision. Pas de collecte sans diffusion

Tendances - Dodge lance la voiture participative Publié le 21 janvier 2013 Et si le crowdfunding s’appliquait aussi à l’acquisition de votre nouveau véhicule ? La plate-forme Dodge Dart Registery propose à ceux qui ont un trou au portefeuille de faire financer par leur communauté chaque composant de leur quatre roues... Le constructeur va-t-il révolutionner la façon de vendre une voiture ? Et si acheter une voiture devenait fun et social ?

Comment arrêter de perdre son temps avec les médias sociaux ? Lorsque l’on aborde le sujet des médias sociaux, plusieurs y voient une perte de temps, et ce, de deux façons distinctes. Tout d’abord, plusieurs entreprises pensent qu’il s’agit d’une perte de temps et d’argent puisque, pour elles, ça ne génère aucun résultat concret. D’un autre côté, certaines entreprises trouvent que les employés qui gèrent les médias sociaux y passent trop de temps chaque jour ou chaque semaine. Les fondamentaux KissKissBankBank : c'est quoi ? KissKissBankBank est une plateforme de financement participatif ou crowdfunding qui vous aide à collecter des fonds pour réaliser vos idées ou vos projets. Qu'est-ce que le crowdfunding ou le financement participatif ? Le plus célèbre exemple de « crowdfunding » est la dernière campagne de Barack Obama aux USA financée par le grand public à hauteur de 150 Millions de dollars.

Related:  CrowdfundingCrowdfundingMarketing