background preloader

Brainstorming : 3 méthodes qui fonctionnent - Réunions, Méthode & Organisation

Brainstorming : 3 méthodes qui fonctionnent - Réunions, Méthode & Organisation
Pour réussir vos séances de brainstorming, voici 3 méthodes qui vous aideront à faire émerger des solutions innovantes pour résoudre votre problématique. 1. Diversifier les participantsLe choix des participants est important, car la pertinence des idées en dépend largement. Par conséquent, sollicitez un animateur compétent pour mieux orienter et faciliter l'émergence des idées dans le groupe. Faites aussi appel à plusieurs personnalités d'horizons divers. L'animateur pourra bénéficier d'une belle dynamique grâce à la riche expérience de chacun d'eux. Il est connu qu'avoir trop la tête dans le guidon empêche parfois de visualiser l'évidence. 2. Après la présentation du sujet, chaque participant reçoit une feuille de papier partagée en six lignes et trois colonnes. À la fin, il y aura une synthèse des solutions produites pour choisir les meilleures et les soumettre à discussion. 3. Par exemple, si vous vous posez la question « comment être plus proche de nos clients ?

http://www.kalligo.com/component/k2/1248-brainstorming-3-methodes-qui-fonctionnent.htm

Related:  MERCA STMGTerminale Stmg RH-CAIDE PERSONNALISEEblogs

Comment les hôtels se réinventent face à Airbnb et Booking Le PDG d’AccorHotels installe un « comex fantôme » issu de la génération Y Comment rester dans la course face à la concurrence d’acteurs comme Airbnb ou Booking ? « 80 % de toutes les entreprises digitales ont été créées par des personnes âgées de moins de 35 ans, quand 90 % des décisions sont prises par les plus de 50 ans chez AccorHotels », constate Sébastien Bazin, le PDG du groupe hôtelier (en photo ci-dessus).

Ressources pour l'accompagnement personnalisé - Modules pour l'accompagnement personnalisé Modules thématiques Les modules proposés ont été réalisés par une partie de l'équipe de conception et de formation du Pôle universitaire de proximité de l'université Jean Moulin Lyon 3 (Fabien Lafay, Pierre-Guy Vaschalde et Florianne Buisson). Cet organisme est responsable de trois cordées de la réussite dans l'académie de Lyon et intervient depuis 2006 auprès de plusieurs dizaines de lycée de cette académie. Développer sa mémoire/techniques de mémorisation Nul besoin de penser posséder une bonne mémoire pour suivre ces séances. Nul besoin non plus de croire ne pas en avoir pour profiter avec bienfait des exercices rencontrés.

Les sept paradoxes de la formation face à la génération Z « Le plus difficile pour la génération Z, c’est qu’elle doit se débrouiller seule, car le système éducatif ne les prépare pas encore à tous ces changements qui ont déjà eu lieu. Ils ont grandi dans un monde scolaire qui ne correspond pas à l’univers professionnel actuel et futur ». Cette citation du blogueur Patrick Douag (1) illustre bien le défi auquel doivent répondre les institutions éducatives (lycées, CFA, organismes de formation…) qui accueillent aujourd’hui les jeunes de la génération Y et Z pour les préparer à une entrée dans le monde du travail. Pour mémoire : la génération X regroupe les personnes qui sont nées entre 1960 et 1980. Ces membres n’étaient pas ou peu connectés et restaient relativement stables sur le marché de l’emploi… jusqu’à ce que la crise les rattrape.la génération Y regroupe les personnes nées entre 1980 et 1995.

L’émotion et le comportement du consommateur Dans l’édito du numéro juillet-septembre 2015 de Décisions Marketing, Jean-Luc Giannelloni et Emmanuelle Le Nagard centrent leurs propos sur la mesure des émotions [1]. Ils introduisent le sujet par la présentation du film d’animation des studios Pixar « Vice-versa » mettant en scène les émotions d’une petite fille et le rôle qu’elles jouent dans ses décisions. Les auteurs soulignent le regain d’intérêt pour ce thème y compris dans les publications académiques. La notion d’émotion est complexe et divers courants théoriques se sont opposés sur le sujet. Elle a été étudiée et définie dans de nombreux champs de recherche dont la philosophie, la psychologie, l’économie, la biologie avec les neurosciences, ainsi que le marketing. I.

Outils en ligne pour apprendre : 10 fiches pratiques d’utilisation Des fiches pratiques sur les outils Web pour le développement organisations (entreprises, associations et institutions), c’est ce que propose nouvellement le CRRIDEC – Centre régional de recherche et d’intervention en développement économique et communautaire (Université de Hearst, Ontario, Canada) sous la forme de fiches pratiques et guides en libre téléchargement. Les fonctions essentielles de services sont ainsi présentés, avec synthèse et avec des captures d’écran légendées pour en faciliter une compréhension rapide. Il s’agit d’une sélection d’outils en ligne pour communiquer, échanger, apprendre, organiser, modéliser et stocker. Chaque fiche pratique de service mentionne l’intérêt de son utilisation en mode pédagogique.

Former à la transformation digitale: Quatre erreurs fréquentes Le digital, le nouveau mot français pour dire numérique, est partout. Comme l’a déclaré Marc Andreessen, fondateur de Nestcape, pionnier du Web et désormais investisseur incontournable de la Silicon Valley, « Le logiciel dévore le monde. » Il n’est pas d’industrie, aujourd’hui, qui ne subisse l’effet de cette révolution. Comment préparer nos cadres, actuels et futurs, à cette révolution en cours? La question n’est pas nouvelle mais il me semble que plusieurs erreurs sont commises dans les approches choisies, notamment par ceux qui conçoivent des programmes de formation sur la question. Première erreur: parce que la révolution est digitale, il faut former par le digital. Cette erreur consiste à confondre le média et le contenu.

Les meilleures recettes pour doper les ventes d’un produitMARKETING PGC Connaissez-vous la loi de Pareto ? Cette règle bien connu du marketing stipule que « 20% de la clientèle génère 80% des ventes ». En d’autres termes, que ce sont les « gros consommateurs » qui font votre chiffre d’affaires et qu’il faut donc concentrer toute son attention sur eux. Sauf que dans l’univers de la grande consommation, cette loi n’est tout simplement pas valable, révèle Kantarworldpanel dans une étude « Destroy your Business », à laquelle nous avons eu accès. D’abord, en pratique, les chiffres sont plutôt « 20% de la clientèle génère 59% des ventes ».

Le travail de groupe, comment faire ? Le mercredi 26 février 2003. Il ne s’agit pas ici de justifier le travail de groupe, mais de dire mes réponses d’aujourd’hui aux multiples problèmes que j’ai tenté de résoudre, au fil de mon expérience, convaincue que j’étais de l’intérêt du travail de groupe, mais certaine aussi qu’il ne suffit pas de mettre les élèves par trois ou quatre pour qu’ils apprennent. 1. La constitution des groupes 2. La disposition des tables 3. Les 4 piliers de l'apprentissage d'après les neurosciences D’après Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France, les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. 1. L’attention L’attention est la capacité que nous avons à nous ouvrir à la réalité : l’attention ouvre notre esprit. Audrey Akoun et Isabelle Pailleau, auteurs de La pédagogie positive, la définissent comme Le mouvement cérébral qui va nous permettre d’orienter notre action en fonction d’un objectif, d’un centre d’intérêt… Grâce à elle, nous captons, par nos cinq sens, les différentes informations en provenance soit de notre environnement, soit de notre ressenti émotionnel ou psychologique.

Fidélité : les codes changent Natalys enrichit son programme de fidélité avec des expériences personnalisées La marque d’articles de puériculture Natalys a revu son programme de fidélité en novembre 2015. Il reste marqué par un principe simple d’acquisition de points en fonction du volume d’achats : 1€ dépensé = 1 point gagné. Comment apprendre ? Pourquoi réviser ? Nous possédons tous plusieurs types de mémoire : une mémoire visuelle, axée sur la vision ; une mémoire auditive, axée sur ce que nous entendons et une mémoire kinesthésique ou mémoire sensorielle, basée sur les autres sens que la vue et l’audition. Ces trois formes de mémoire fonctionnent alternativement ou conjointement. Selon les personnes la mémoire dominante est différente mais la majorité de la population a une mémoire visuelle. D’après une étude d’université nous apprenons : 1% des choses par le goût, 1,5% par le toucher, 3,5% par l’odorat, 11% par l’ouïe et 83% par la vision. La première mémoire est la mémoire immédiate, la mémoire sensorielle, celle des sensations.

Comment les innovations en digital learning accompagnent la transformation de la formation ? J’ai pu participer au Showcase organisé lors du Digital Learning Day. Pour démarrer la rentrée, voici une petite synthèse de cette expérience enrichissante ! Je n’avais jamais participé à ce type d’exercice. Les 4 parties de l'Atelier L’arrivée d’entreprises innovantes et disruptives comme Uber oblige les acteurs traditionnels des secteurs concernés à se réinventer. L’ubérisation de l’économie est-elle une menace ou une opportunité ? Pour répondre à cette question, Bruno Teboul (Keyrus) détaille les effets économiques et sociétaux de cette révolution. Stéphane Séguin (Total) et Romain Roulleau (AccorHotels) expliquent la stratégie adoptée par leur entreprise pour s’adapter aux nouveaux codes d’une économie « on demand » dont innovation et disruption sont la signature. Un Atelier de la Performance Client proposé par La Poste et animé par Maryse Mougin, Directeur de la Relation Clients à La Poste. > Retour au sommaire navigation contenu

Related: