background preloader

Individuation

Individuation
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. « le mandala exprime le centre. Il est l'expression de tous les cheminements ; il est sente qui mène vers le milieux, vers l'individuation »[1]. L'individuation est un concept-clé de la psychologie analytique du psychiatre suisse Carl Gustav Jung. « J'emploie l'expression d'individuation pour désigner le processus par lequel un être devient un in-dividu psychologique, c'est-à-dire une unité autonome et indivisible, une totalité[3] » Mais cette courte définition, qui n'a pas toujours été, ne suffit pas à rendre totalement compte du concept d'individuation dans la théorie jungienne qui peut être exploré en fonction de ce qui fait débat, de l'histoire de sa création, de sa nature ou de son fonctionnement. Ce concept connait au sein des sciences de l'homme, souvent des débats, et ce depuis sa création. Par exemple, au sein de l’anthropologie, l’anthropologue Wiktor Stoczkowski : Plus loin, encore, dans l'ouvrage Wiktor Stoczkowski conclut : « (...)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Individuation_(psychologie_analytique)

Related:  DropPsyCarl Gustav Jung (travaux)

L'individuation Je viens de me demander comment il se fait qu'ayant écrit depuis 40 ans de nombreux articles, donné d'innombrables cours et conférences, je n'ai jamais pris l'individuation pour thème. Si j'en ai parlé de bric et de broc, jamais je n'ai pris cette ligne de réflexion comme axe principal. A l'évidence cela ne peut être dû au hasard et doit répondre à des motivations profondes. N'y a-t-il pas lieu de se demander lesquelles ? Si depuis 30 ans, j'ai évité d'aborder ce sujet de front, c'est à l'évidence qu'il est redoutable, voire dangereux. Persona (psychologie analytique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Persona. La série de jeux Shin Megami Tensei: Persona a pour thème central ce "masque" que porte chaque individu en société. Les troisième et quatrième épisodes développent beaucoup cet aspect, en plongeant le joueur au cœur de la vie lycéenne. Ils lui offrent ainsi la possibilité d'analyser et de mieux comprendre comment fonctionnent ces "persona" que chaque sujet se crée. Portail de la psychologie

Le complexe d'Électre, qu'est-ce que c'est ? - Psycho Ce concept est lancé par le médecin psychiatre Carl Gustav Jung, dans les années 1860, en référence à l'héroïne grecque qui vengea son père Agamemnon, en assassinant sa propre mère Clytemnestre. Pour Freud, la mère est le premier objet de l'amour chez le petit garçon comme chez la petite fille. Vers l'âge de trois ans, l'enfant découvre que ses parents ont des rapports sexuels et il se sent alors exclu de cette relation : la fille comme le garçon cherchent à se mêler à la relation du couple. Lors d'une première phase dite « phallique », le garçon peut s'interposer avec le père en exposant son pénis. Le père affirme alors son autorité en condamnant ce geste et chez l'enfant naît alors la peur de la castration. La petite fille qui n'a pas de pénis ne peut entrer en conflit avec le père, et dans ce cas la peur de la castration se traduit par la frustration de ne pas avoir de pénis.

Anima Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet archétype se manifeste tout au long de la vie, projeté inconsciemment, d'abord sur le parent du sexe opposé, puis sur les personnes rencontrées auxquelles sont alors prêtées les caractéristiques de cette image. Origine de la notion[modifier | modifier le code] Des rencontres avec Toni Wolff naissent les concepts d'« anima », d'« animus » et de « persona ». Définition en psychologie analytique[modifier | modifier le code] Animus et anima[modifier | modifier le code] Stockage de nos mémoires émotionnelles dans l'ADN ! L'ADN est capable de stocker toutes les empreintes émotionnelles ancestrales ! La cellule est capable de stocker toutes les empreintes émotionnelles ancestrales, cosmiques et bien sûr, celles du vécu de nos ancêtres d'où la croyance a la réincarnation alors que le sujet ne fait qu'hériter du souvenir des vies de ces ancêtres ou lorsque la personne héberge une entité qui a souvent plus de 900 ans d'existence et lui montre toute sa vie passé en rêve ou par souvenir. (NDR : il semble également que l'ADN enregistre aussi les caractéristiques des virus ou bactéries qui ont provoqué des épidémies, permettant au système de défense d'empêcher les nouvelles épidémies même après plusieurs générations !) La cellule, émetteur récepteur, reçoit l’information qui se matérialise, et émet de nouveaux programmes qui conditionnent nos comportements. Ce que nous vivons aujourd’hui entre en résonance avec ces mémoires, et le programme de protection se met en route.

Animus Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Définition en psychologie analytique[modifier | modifier le code] « Chez la femme, à l'inverse, l'élément de compensation revêt un caractère masculin, et c'est pourquoi je l'ai appelé l'animus. Si, déjà, décrire ce qu'il faut entendre par anima ne constitue pas précisément une tâche aisée, il est certain que les difficultés augmentent quand il s'agit de décrire la psychologie de l'animus. (...) Le fait qu'un homme attribue naïvement à son Moi les réactions de son anima sans même être effleuré par l'idée qu'il est impossible pour quiconque de s'identifier valablement à un complexe autonome, ce fait qui est un malentendu se retrouve dans la psychologie féminine dans une mesure, si faire se peut, plus grande encore. (...)

Archétype (psychologie analytique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'archétype est ce qui forme a priori l'expérience humaine, par la structure même du cerveau, et qui conditionne les schéma de pensée ou de représentation. L'archétype est pour la psychologie jungienne un processus psychique fondateur des cultures humaines car il exprime les modèles élémentaires de comportements et de représentations issus de l'expérience humaine à toutes les époques de l'histoire, en lien avec un autre concept jungien, celui d'inconscient collectif. Si Jung et ses continuateurs ont toujours évoqué l'archétype comme une hypothèse à propos de la structure profonde du psychisme, ils en ont cependant fait un pivot de la psychologie analytique très polémique, corollaire du concept également controversé d'inconscient collectif.

Ombre (psychologie analytique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir ombre. Les dissemblances de cette part d'ombre et de la conscience sont sources d'antagonisme, à l'origine de nombreux conflits psychiques, parfois source du caractère et de l'humeur :

Psychisme (C.G. Jung) Le psychisme Nos sens et la réalité psychique L'activité psychique au fil des siècles Inconscient collectif Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'inconscient collectif est un concept de la psychologie analytique s'attachant à désigner les fonctionnements humains liés à l'imaginaire, communs ou partagés, quels que soient les époques et les lieux, et qui influencent et conditionnent les représentations individuelles et collectives. Selon le psychiatre suisse Carl Gustav Jung (1875–1961), créateur du concept, l'inconscient collectif constitue « une condition ou une base de la psyché en soi, condition omniprésente, immuable, identique à elle-même en tous lieux »[D 1]. Toujours selon lui,

Related: