background preloader

Kazimierz Dabrowski Theory Positive Disintegration positive disintegration overexcitability psychoneurosis multilevelness dynamisms

Kazimierz Dabrowski Theory Positive Disintegration positive disintegration overexcitability psychoneurosis multilevelness dynamisms
Related:  Douance-Scanneur-PASS-Dépression

La théorie de la désintégration positive – Dabrowski Les données issues de cet article sont toutes tirées de l’ouvrage collectif : Kazimierz Dabrowski (1902-1980): l’homme. On ne saurait évoquer la théorie de la désintégration positive sans évoquer préalablement l’homme que fut Dabrowski. Kazimierz Dabrowski est né le 1er septembre 1902 en Pologne, deuxième enfant d’une fratrie de 4. Issu d’une famille aisée, il étudie à Lublin dans des instituts catholiques et se retrouve très jeune exposé aux livres et à la musique. La 2ème guerre mondiale fut difficile pour Dabrowski : il perd son jeune frère et sa mère est déportée. Au début des années 60, il rencontre Jason Aronson, éditeur du International Journal of Psychiatry qui l’aidera à la traduction de son premier ouvrage en anglais : Positive Disintegration. Il est important de noter que l’anglais constitue la dernière langue apprise par Dabrowski. En 1979, il est victime d’un infarctus à Edmonton, mais il est résolu à ne pas mourir en terre étrangère. Les bases de la théorie : Le dynamisme :

Ego Depletion The Misconception: Willpower is just a metaphor. The Truth: Willpower is a finite resource. Forever Alone by Lysgaard(Source: Lysgaard) In 2005, a team of psychologists made a group of college students feel like scum. The researchers invited the undergraduates into their lab and asked the students to just hang out for a while and get to know each other. The students divided into same-sex clusters of about six people each and chatted for 20 minutes using conversation starters provided by the researchers. The researchers – Roy F. The scientists individually told the members of one group of randomly selected people, “everyone chose you as someone they’d like to work with.” The task, the whole point of going through all of this as far as the students knew, was to sit in front of a bowl containing 35 mini chocolate-chip cookies and judge those cookies on taste, smell, and texture. This was the actual experiment – measuring cookie consumption based on social acceptance. Source: Wikimedia Commons

Gifted Children and Moral Development - Dabrowski's Theory of Positive Disintegration The Theory of Positive Disintegration is as theory of moral development devised by Polish psychologist Kazimierz Dabrowski. It consists of five levels which go from total self-interest to almost the complete opposite, which is primary concern for others. Level I: Primary Integration: Egocentrism is the ruling force in this level. Level II: Unilevel Disintegration: Individuals at this level of moral development are no longer totally self-centered, but they have not yet internalized a core set of values. Level III: Spontaneous Multilevel Disintegration: At this level, an individual begins to develop an inner core of hierarchical values. For example, a person may have a strong sense of honor and believe that any lie is a sign of moral failure or weakness. Those at this level also often feel morally out of sync with their peers whose values are not at the same high level of idealism. Dabrowski considered this level a period of "positive maladjustment." Level V: Secondary Integration:

"Surdoué" dîtes-vous ? .. Mais de quoi parlez-vous ? Comment définir ce qu’est un surdoué ? Tout le problème est là : Depuis que le sujet est sur la table, personne n’a vraiment réussi à s’entendre sur la définition à donner ! … D’autant que la définition de l’intelligence elle-même fait débat. – Ebbinghaus (1850 – 1909) et Caroll (1916 – 2003) la définissent comme « instrument de combinaison / de synthèse ». – Binet (1857 – 1911) et Spearman (1863 – 1945) comme un « degré de développement » – Terman (1877 – 1956) comme « instrument d’abstraction » – Piéron (1881 – 1964) comme une « capacité d’adaptation à des situations nouvelles » – Wechsler (1896 – 1981) comme « l’instrument le plus général de la réussite ou de l’efficacité» Le terme « surdoué » est, lui, un néologisme forgé dans les années 1940 pour désigner des enfants dont les aptitudes dépassaient nettement la moyenne des capacités des enfants de leur âge. Selon Sternberg, l’intelligence comporte donc trois aspects principaux : analytique, créatif et pratique.

Dabrowski Introduction Kazimierz Dabrowski (1902 - 1980), polonais, était un psychologue, un psychiatre, un physicien, un écrivain et un poète. Kazimierz Dabrowski a développé le concept de la Désintégration positive, une approche nouvelle du développement de la personnalité, qui comprend la notion d'hyperstimulabilité. Ce concept de la Désintégration positive semble être très utilisé par les individus à haut potentiel (surdoués) pour comprendre leur développement intellectuel. Hyperstimulabilités, surexcitabilités D'après Dabrowski, les principaux facteurs influent sur le développement de la personnalité sont : les facteurs héréditaires, les facteurs environnementaux (parents, relations, voisinage, pays, scolarité, position sociale, etc), les facteurs liés à la volonté de l'individu (forces et processus autonomes tels que la conscience de soi, les conflits intérieurs conscients, le libre arbitre et l'auto-transformation volontaire). Hyperstimulabilité émotionnelle Sentiments et émotions intensifiés :

Notre civilisation a t-elle rendu l’humanité moins intelligente ? La simplicité de la vie moderne nous rend plus stupides, selon une théorie scientifique qui affirme que l’humanité a pu avoir atteint son pic intellectuel et émotionnel dès 4 000 avant Jésus-Christ. Depuis que les humains modernes ont émergé de l’évolution difficile de nos ancêtres antiques, nos corps et nos esprits se sont transformés sous la pression de la sélection naturelle et sexuelle. Mais que dire de l’intelligence humaine ? Gerald Crabtree, généticien à l’Université de Stanford en Californie, pari sur cette dernière hypothèse. Nos prouesses intellectuelles ont probablement régressé depuis l’invention de l’agriculture permettant la montée d’une grande densité de vie humaine, selon Crabtree. Dans deux articles publiés (lien plus bas), le chercheur expose ce qu’on pourrait appeler une théorie spéculative de l’intelligence humaine. Au cœur de la pensée de Crabtree émerge une idée simple. Comme Crabtree l’explique :

Existential Depression in Gifted Children It has been my experience that gifted and talented persons are more likely to experience a type of depression referred to as existential depression. Although an episode of existential depression may be precipitated in anyone by a major loss or the threat of a loss which highlights the transient nature of life, persons of higher intellectual ability are more prone to experience existential depression spontaneously. Sometimes this existential depression is tied into the positive disintegration experience referred to by Dabrowski (1996). Existential depression is a depression that arises when an individual confronts certain basic issues of existence. Yalom (1980) describes four such issues (or “ultimate concerns”)–death, freedom, isolation and meaninglessness. Why should such existential concerns occur disproportionately among gifted persons? Because gifted children are able to consider the possibilities of how things might be, they tend to be idealists. References Dabrowski, K. (1966).

HPI Fonction Publique – Le Haut potentiel intellectuel dans la fonction publique Êtes-vous un scanneur Je sais que vous n’allez pas me croire parce que j’écris de longs articles mais celui-ci est vraiment très très long. Prévoyez environ 12 minutes pour le lire. Est-ce que la situation qui suit vous est familière ? Vous travaillez sur une idée depuis quelques heures, quelques jours ou quelques semaines et soudain vous sentez que vous n’avancez plus. La tâche à laquelle vous êtes attelé ne vous intéresse plus. Ce qui s’ensuit alors est un dialogue intérieur où une certaine angoisse commence à monter. Vous, vous êtes le roi des projets inachevés. En fait, au fond de vous-même, vous vous considérez comme un loser, un raté ou une bonne à rien. Et pourtant. Si le monde savait, il comprendrait qu’il est en train de gaspiller un incroyable talent qui pourrait être tant utile à l’humanité. Découverte Comment pourrait-on exactement définir un scanneur ? “Un scanneur est le contraire d’un spécialiste. Vous vous reconnaissez dans cette définition ? Formatage Anthropologie Regardons autour de nous.

Quel type d’intelligence mesurent véritablement les tests de QI ? Voici une étude récente qui viendra idéalement compléter le précédent article du Guru : notre civilisation a-t-elle rendu l’humanité moins intelligente ? Tous les dix ans, le QI moyen augmente d’environ 3 points. Le psychologue James Flynn a passé des décennies à documenter ce fait étrange, qui a finalement été surnommé l’effet Flynn. La question est : l’effet Flynn veut-il dire qu’on devient plus intelligent ? Non, selon Flynn, qui soutient que l’effet révèle simplement que le QI mesure les compétences de l’apprentissage plutôt que celles innées. Mais certains penseurs s’accrochent à l’idée que le QI mesure une intelligence innée qui transcende la culture et la scolarisation. Ainsley Mitchum du département psychologie de l’université de Floride, qui vient de publier son étude (lien plus) avec son collègue Mark Fox, a examiné l’évolution dans les performances des matrices progressives de Raven, la partie des tests de QI qui mesure notre capacité à penser de façon abstraite. Pourquoi ?

Experts give advice on year end donations to charity December 29, 2013|By Kate Santich, Staff Writer Hoping to lock in a final tax write-off for 2013, more Americans are expected to make charitable contributions Monday and Tuesday than at any previous point in the year. But whether you're a big fish in the donor pond or a little guppy, wise-giving experts warn that some homework and a dose of caution will help get you the most bang for your hard-earned charitable buck. "Part of the problem is that a lot of giving is emotional," said Mark Brewer, president and CEO of the Community Foundation of Central Florida, a public grant-making organization. "And emotional appeals tend to disconnect our brains from our wallets. One way to educate yourself is by checking the free public "knowledge base" the foundation has created at cfcf.guidestar.org. "A big CEO salary is a real turnoff," said Orlando attorney John Morgan, known for being a generous but careful supporter of philanthropy. "I look at the person," he said.

Related: