background preloader

Kazimierz Dabrowski Theory Positive Disintegration positive disintegration overexcitability psychoneurosis multilevelness dynamisms

Kazimierz Dabrowski Theory Positive Disintegration positive disintegration overexcitability psychoneurosis multilevelness dynamisms

http://positivedisintegration.com/

Related:  Douance-Scanneur-PASS-Dépression

Système complexe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ainsi une réaction chimique, comme la dissolution d'un grain de sucre dans du café, est simple car on connaît à l'avance le résultat : quelques équations permettent non seulement de décrire les processus d’évolution, mais les états futurs ou final du système. Il n'est pas nécessaire d'assister au phénomène concret ou de réaliser une expérience pour savoir ce qui va se résulter en réalité. La Théorie Du Chaos (TPE) Quelques definitions sur le chaos Cliquez sur les titres pour developper les dossiers Sommaire : Notre civilisation a t-elle rendu l’humanité moins intelligente ? La simplicité de la vie moderne nous rend plus stupides, selon une théorie scientifique qui affirme que l’humanité a pu avoir atteint son pic intellectuel et émotionnel dès 4 000 avant Jésus-Christ. Depuis que les humains modernes ont émergé de l’évolution difficile de nos ancêtres antiques, nos corps et nos esprits se sont transformés sous la pression de la sélection naturelle et sexuelle. Mais que dire de l’intelligence humaine ?

2 : Dépression existentielle et désintégration positive - stratégies d'adaptation par JT Webb (2/3) Pour faire suite à mon précédent billet (Dépression existentielle et désintégration positive de Dabrowski), voici la traduction d’une deuxième partie de « Dabrowski’s Theory and Existential Depression » élaboré par le psychologue américain JT Webb. Dans la première partie, JT Webb énonçait l’importance d’apprendre à se connaître. Il mentionnne ici les différentes stratégies adoptées face à ces problématiques existentielles. Certaines sont clairement plus adaptées et leur présentation ouvre sur des pistes que je trouve particulièrement intéressantes. Il y a de nombreuses années, Luft et Ingham (1955), identifiant que chacun de nous a des “zones d’ombre” quand il s’agit de décrire sa propre personnalité, ont élaboré une matrice simple qu’ils ont appelée Fenêtre de Johari, un outil pour aider les gens à se comprendre, à comprendre leurs zones d’ombre et leurs relations aux autres. Ces adjectifs sont ensuite disposés dans la « fenêtre » ci-dessous.

Dialectique du moi et de l'inconscient (CG Jung). Dialectique du moi et de l'inconscient La confrontation avec l'inconscient passe par l'étude des rêves et des fantasmes. Ceux-ci nous renseignent sur l'attitude de notre "moi" mais également sur la dynamique de l'inconscient. Jung distingue l'inconscient personnel (matériaux refoulés, éléments qui appartiennent à la vie du sujet mais qui sont passés provisoirement en dessous du seuil de la conscience) et l'inconscient collectif, commun à l'ensemble des hommes. Quel type d’intelligence mesurent véritablement les tests de QI ? Voici une étude récente qui viendra idéalement compléter le précédent article du Guru : notre civilisation a-t-elle rendu l’humanité moins intelligente ? Tous les dix ans, le QI moyen augmente d’environ 3 points. Le psychologue James Flynn a passé des décennies à documenter ce fait étrange, qui a finalement été surnommé l’effet Flynn. La question est : l’effet Flynn veut-il dire qu’on devient plus intelligent ? Non, selon Flynn, qui soutient que l’effet révèle simplement que le QI mesure les compétences de l’apprentissage plutôt que celles innées.

Désintégration Positive et IRSS - Quand psychologie et chimie doivent trouver un terrain d'entente “Ce qui ne tue pas rend plus fort” est une maxime qui pourrait s’appliquer à la quête de soi, car de tous temps la tradition philosophique a associé souffrance et développement personnel. Dans un précédent billet (« Je vous salue névrosés!« ) j’ai déjà évoqué les travaux de William Tillier, ancien étudiant de K Dabrowski, qui en promeut la Théorie de la Désintégration Positive, par un travail de fond impressionnant. Tillier met en avant que l’usage largement répandu aux anti-dépresseurs est devenu parfois abusif ( au point que même ceux qui n’en ont pas besoin en prennent afin d’aller « mieux encore) entravant ainsi la progression de la connaissance de soi, en matière de développement personnel, dans la mesure où l’anti-dépresseur génère un bien-être qui dissuade peu ou prou de réfléchir sr les racines du mal.

Q.I. - Savoir - Volume Q - R de réel On est incapable d’écrire un article argumenté sur le Q.I. (1° les fils d’ouvriers sont plus cons que les fils de cadres, 2° les fils d’ouvriers ne sont pas plus cons, etc.)[2]. On ne tergiverse pas sur une question qui est affaire de choix moral et non d’études sociologiques et statistiques. Il y a des chercheurs qui forgent des explications rationnelles aux disparités entre Q.I.[3] et qui publient des études du genre : Enfants de travailleurs manuels adoptés par des cadres. Effets sur les tests de Q.I.[4], dans le but (louable ?)

Les mathématiques peuvent être physiquement douloureuses pour certaines personnes Pour de nombreuses personnes, le simple fait de penser à des problèmes mathématiques est horrible et même douloureux. Une étude menée par les psychologues, Ian Lyon et Sian Beilock, a démontré que ce n’est pas une hyperbole : certaines personnes n’aiment pas pratiquer les maths parce que l’idée même de travailler avec des chiffres est vécue d’une manière semblable à la douleur physique. Pour les personnes ayant des niveaux élevés d’anxiété envers les mathématiques (HMA pour “high levels of mathematics-anxiety”), les mathématiques font mal. Le Guru remplacera les termes anglais cités dans l’étude – HMAs : “High levels of Mathematics-Anxiety” par GAM : “Grande Anxiété pour les Mathématiques” et LMAs : “Low Anxiety about Mathematics” par FAM : “Faible Anxiété face aux Mathématiques”.

Théorie de la désintégration positive de Dabrowski Morgane a écrit: Phil a écrit:Vous avez entendu parler de la théorie de la désintégration positive de Dabrowski? (Une 'tite recherche avec Gogole vous renseignera.) Pour ceux que ça intéresse, quelques mots sur la "théorie" sus-mentionnée Théorie de la Désintégration positive, de Kazimierz DabrowskiExtrait du chapitre 6 (Les caractéristiques émotionnelles des EHP) de L'état de la recherche sur les enfants dits "surdoués" , coordonné par Jacques Lautrey, Laboratoire Cognition & Développement, Université Paris V, 2003. INFP Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article concerne un type psychologique de la classification Myers-Briggs. Pour le type socionique INFp, voir Socionique. INFP (sigle en anglais « introversion, intuition, feeling, perception » signifiant Introversion, iNtuition, Sentiment, Perception) est une abréviation utilisée dans le cadre du Myers-Briggs Type Indicator (MBTI) au sujet de l'un des 16 types psychologiques du test[1]. Il est l'un des quatre types appartenant au tempérament Idéaliste.

Related: