background preloader

CNRD - Centre National de Ressources de lutte contre la Douleur

CNRD - Centre National de Ressources de lutte contre la Douleur
CNRD - Centre National de Ressources de lutte contre la Douleur Amélioration de la prise en charge de la douleur provoquée par les soins Utilisation du MEOPA La journée « Douleur provoquée par les soins » 2013 a connu un vif succès, avec 700 participants et des interventions de qualité. Parmi les interventions les plus marquantes : Claire Oppert, violoncelliste et art-thérapeute, illustre les bénéfices de la musicothérapie auprès de patients en soins palliatifs Sans oublier les paroles des patients... Le Dr.

http://www.cnrd.fr/

Related:  Douleur

EVENDOL : échelle pour évaluer la douleur de l'enfant de moins de 7 ans aux urgences - Pediadol Âge d’utilisation : de la naissance à 7 ans. Lieu d’utilisation : service d’urgences. Type de douleur évalué : tout type de douleur (aiguë ou prolongée). But : évaluer la douleur à l’arrivée, en dehors de tout soin, afin de déterminer si l’enfant a besoin d’emblée d’un antalgique. Score : de 0 à 15. Fibromyalgie et trouble du sommeil : l'œuf ou la poule ? Cet écrit est né de mes échanges avec des patients sur le réseau social Twitter (ils se reconnaitront) : rien de bien étonnant à cela puisqu'en cas de fibromyalgie, 3 personnes sur 4 présentent un trouble du sommeil (trouble de l'endormissement et/ou réveils nocturnes et/ou sentiment d'un sommeil non réparateur). Le texte "Sleep, pain, fibromyalgia, and chronic fatigue syndrome" a particulièrement retenu mon attention : long de 25 pages et riche de plus de 250 références bibliographique, ce chapitre du "Handbook of Clinical Neurology" date de 2011. Autant dire qu'il offre un point complet et récent sur le sujet. Pour autant, il propose au lecteur plus de questions que de réponses… Peu de connaissances sur le sujet

sante.gouv-La douleur Selon la définition officielle de l’association internationale pour l’étude de la douleur (IASP), "la douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle ou décrite dans ces termes". Les patients sont les acteurs actifs de leur prise en charge, eux-seuls sont capables d’indiquer aux soignants ce qu’ils ressentent. Leur participation est essentielle pour évaluer l’intensité de la douleur et l’efficacité des traitements, médicamenteux ou non. Aucun examen, aucune prise de sang, aucun scanner ne permet d’objectiver la douleur : la parole peut être un signal pouvant faire évoluer la prise en charge.

20. Utilisation des techniques de distraction et de jeu lors des douleurs aiguës provoquées par les soins chez l'enfant - CNRD - Centre National de Ressources de lutte contre la Douleur Mise en ligne : février 2005 Didier Cohen-Salmon, anesthésiste pédiatrique Utilisation des techniques de distraction et de jeu lors des douleurs aiguës provoquées par les soins chez l’enfant Cet article traitera essentiellement de l’utilisation de techniques de distraction et de jeu dans des situations de douleur aiguë provoquée de l’enfant. Ces techniques prennent place dans le cadre plus général des approches non pharmacologiques de la douleur aiguë de l’enfant, qui sont très variées. Néanmoins les frontières sont parfois ténues avec d’autres approches comme la relaxation, le biofeedback ou l’hypnose, qui ne seront pas envisagées ici, ou encore avec les techniques d’ordre purement cognitif.

Comment mesure-t-on la douleur ? L’expression de la douleur peut prendre de nombreuses formes : plaintes, grimaces, postures particulières destinées à soulager la douleur, immobilité, agressivité, dépression, etc. L'expression verbale de la douleur est un signe évident, mais ne suffit pas toujours à identifier un phénomène douloureux : d’une part, un certain nombre de patients ne peuvent pas parler (les bébés, les jeunes enfants, certaines personnes âgées, etc.) ; d’autre part, certains récits ne sont pas toujours fiables d’un point de vue médical pour des raisons sociales ou culturelles. La communication et le diagnostic, en matière de douleur, restent un art difficile. La douleur a pour particularité de ne pas pouvoir être mesurée objectivement (comme peut l’être la température) en raison de sa part de subjectivité et de sa grande variabilité selon les individus. Néanmoins, un certain nombre d’outils ont été développés pour tenter d’en évaluer l’intensité et d’en suivre l’évolution. Etablir un bilan

Dépister la fibromyalgie en moins de 3 minutes ? En l’absence de bio-marqueur spécifique, le diagnostic de fibromyalgie reste basé sur un ensemble d’arguments cliniques, les plus connus étant les critères de l’American College of Rhumatology (ACR). Si ces critères contribuent à une meilleure classification des situations cliniques rencontrées par les rhumatologues, ils peuvent être difficiles à utiliser en pratique quotidienne. Or, la fibromyalgie est souvent diagnostiquée tardivement, après un parcours parfois long, fastidieux et coûteux pour les patients comme pour la collectivité. Voici les étapes qui ont permis d’aboutir au questionnaire FiRST, pour « Fibromyalgia Rapid Screening Tool » (Outil de dépistage rapide de la fibromyalgie) :

CHU Toulouse-Echelles d'évaluation de la douleur S'identifier Le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse au service de la vie et de l'innovation Vous êtes ici : Accueil » Professionnels » Qualité et sécurité des pratiques » CLUD - prise en charge douleurs et soins palliatifs » Outils et ressources pour évaluer la douleur Outils et ressources pour évaluer la douleur EDUCATION THERAPEUTIQUE : LE PATIENT EXPERT - Association Nationale de Défense contre l'Arthrite Rhumatoïde Le terme de « patient expert » est en soi tout un programme ! Nous pourrions débattre de ce que cela signifie au sens pur, mais ce n’est peut-être pas si important, tout comme nous admettrons que le mot « éducation » dans « Education Thérapeutique » est assez mal venu, aucun de nous n’étant en besoin d’être « éduqué » ! Soit ! Le patient expert est donc un malade qui dépasse son cas personnel pour aider d’autres malades à mieux gérer leur vie avec la PR.

L'évaluation de la douleur L'évaluation de la douleur DéfinitionL'échelle visuelle analogique : EVAL'échelle verbale simple : EVS L'échelle numérique : ENL'échelle Doloplus-2L'échelle des visagesL'échelle douleur et inconfort du nouveau-né et du nourrisson : EDINNL'échelle douleur de l'enfant de Gustave RoussyLes paliers et les traitements de la douleur Définition La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, liée à une lésion tissulaire existante ou potentielle, ou décrite en terme d'une telle lésion. Il existe différents types de douleurs :

Jean Dornac Le mal broyeur - ou la fibromyalgie Le blog que vous cherchez n'est plus accessible depuis cette adresse. Vous pouvez le consulter à l'adresse suivante : etat.critique-blog.politique.over-blog.com Liste des articles du blog etat.critique-blog.politique.over-blog.com : La fin d'un blog... Bonjour, J'ai décidé d'arrêter ce blog pour diverses raisons. CISMEF-douleur N1-VALIDEDouleur testiculaire : le problème n'est pas toujours hommes souffrent de douleurs aux testicules. La plupart du temps, la nature de ce problème est urologique. Mais il arrive parfois que la douleur trouve son origine ailleurs, à savoir dans le bas de la colonne vertébrale. 2014NNPlanète Santéfrançais-Suisseinformation patient et grand publicdouleur testiculairedouleurmaladies testiculaires ---N2-AUTOINDEXEECancer : traitement de la contre le Cancerinformation patient et grand publicdouleurcancercancer ---N3-AUTOINDEXEEInsuline dégludec : pas mieux que les autres insulines et un risque cardiovasculaire mal cerné dégludecdouleurrisque

Related: