background preloader

Représentation de soi et identité numérique

Related:  pratiques informationnelles des jeunes

Du lien au like sur Internet. Deux mesures de la réputation Dominique Cardon Du lien au like sur Internet Deux mesures de la réputation Une impitoyable compétition pour la visibilité s''est installée sur le Web. sur Facebook, timeline sur Twitter) et l''ensemble des compteurs qui dénombrent, classent ou ordonnent le nombre de «vues » , de commentaires ou de notes des internautes. Qu’est-ce que l’identité numérique ? - OpenEdition Press Qu’est-ce que l’identité numérique et l’e-réputation ? Cette question se pose aujourd’hui dans le cadre de l'écosystème internet pour les usages individuels et collectifs.Cet ouvrage présente de manière accessible l'état de la recherche sur ces questions et propose un tour d'horizon des enjeux fondamentaux à maîtriser pour pouvoir garder le contrôle sur sa présence en ligne ou sur celle de son organisation.Ce livre s'adresse à ceux qui, soucieux de découvrir la richesse de cette problématique, aux entreprises, organisations et collectivités à la recherche d'une méthodologie et de bonnes pratiques sur ces questions, ainsi qu'à toute personne qui s'est déjà, ne serait-ce qu'une fois, posé la question de savoir si la publication d'une information, d'une vidéo, d'une photographie, d'un statut Facebook, ne risquait pas de lui porter un jour préjudice, à lui, à l'un de ses proches ou à son employeur. Cet ouvrage a été réalisé avec le soutien du Labex Hastec.

L'identité numérique : de la cité à l'écran. Quelques aspects de la représentation de soi dans l'espace numérique Ce dispositif original conduit à une "connectivité perpétuelle" (Katz et Aakhus, 2002), une obligation à la connexion qui inscrit le sujet dans une disponibilité à tout instant. Ainsi, dans les logiciels de clavardage synchrone, tels MSN ou Skype, l'absence n'est toujours qu'une suspension de la présence : le sujet est "connecté", "indisponible", "absent"... mais il y a toujours la possibilité de laisser un message qu'il découvrira à son retour... Le temps suspend son vol, mais jamais ne l'arrête. Madeleine Pastinelli (op. cité), qui a étudié de très près le comportement d'un chat québécois (le canal #amitie25-qc), souligne comment cet espace doit être occupé en permanence, quitte à parler même lorsque l'on a plus rien à dire, en guise de processus compensatoire de l'absence de coprésence physique.

Réseaux sociaux, tous accros ? | Lumni Du lever au coucher, qu'on le veuille ou non, pour la plupart d'entre nous, les réseaux sociaux sont omniprésents. La majorité des 18 à 34 ans consultent leur réseau social favori dès le réveil, et plus de 80 % des adolescents consultent les réseaux sociaux avant de s'endormir... Et entre temps ? Entre temps, on consulte les réseaux sociaux non stop ! Tout au long de la journée, un utilisateur moyen passerait un peu plus de 2 heures et 19 minutes sur les réseaux sociaux. La France se situant dans la moyenne basse avec 1 heure 23 de connexion par jour pour un utilisateur moyen de Facebook, Twitter ou Snapchat. Alors, tous accros aux réseaux sociaux ? Il faut dire que tout est fait pour nous faire replonger... Mais pourquoi est-ce si difficile de résister ? S'il faut rappeler que le concept d’addiction au virtuel n’est reconnu par aucune instance scientifique certains parlent de « pollution mentale par le numérique ». Les dangers des réseaux sociaux Réalisateur : Maxime Chappet

NetPublic - Accompagner l'accès de tous à l'Internet L'identité numérique : de la cité à l'écran. Quelques aspects de la représentation de soi dans l'espace numérique Ce dispositif original conduit à une "connectivité perpétuelle" (Katz et Aakhus, 2002), une obligation à la connexion qui inscrit le sujet dans une disponibilité à tout instant. Ainsi, dans les logiciels de clavardage synchrone, tels MSN ou Skype, l'absence n'est toujours qu'une suspension de la présence : le sujet est "connecté", "indisponible", "absent"... mais il y a toujours la possibilité de laisser un message qu'il découvrira à son retour... Le temps suspend son vol, mais jamais ne l'arrête. Madeleine Pastinelli (op. cité), qui a étudié de très près le comportement d'un chat québécois (le canal #amitie25-qc), souligne comment cet espace doit être occupé en permanence, quitte à parler même lorsque l'on a plus rien à dire, en guise de processus compensatoire de l'absence de coprésence physique.

Passeport pour Internet : quelle est ton identité numérique ? Une première approche de l'identité numérique au collège... NB : Une 2e version de cette séance a été élaborée, après l'avoir testée avec des élèves. On peut commencer par réfléchir à partir des définitions de chacun… Qu’est-ce qui définit notre identité ?Qu'est-ce que l’espace public et l'espace privé ? Qu’est-ce que je veux montrer de moi sur Internet ? Comment ? Passeport (document élève) n°1 Actuellement, de plus en plus de gens ont accès à Internet, sur leur ordinateur ou leur smartphone. Passeport (document élève) n°2 "Clic" pour agrandir Elle se définit par ton état civil, les informations inscrites sur ta carte d’identité, ton passeport ou autres documents officiels… Mais elle se construit surtout peu à peu, grâce à ce que tu apprends, ce que tu fais, ce que tu dis, montres, échanges… Dans la vie réelle, il n’est pas toujours facile de se définir, de construire son identité, d’établir sa réputation… Dans la vie numérique, c’est encore plus complexe... Passeport (document élève) n°3 Voir

Pourquoi vous ne serez jamais anonyme sur internet - 24 janvier 2014 Eldo Kim, étudiant de 20 ans en deuxième année d'Harvard, pensait avoir trouvé l'ultime parade pour sécher son examen : lancer une alerte à la bombe. Il a envoyé un e-mail aux services de sécurité de la prestigieuse université depuis messagerie anonyme, caché derrière le réseau Tor qui permet de dissimuler ses traces sur internet. Eldo Kim se croyait en sécurité, anonyme derrière son ordinateur. Seulement, le FBI a retrouvé sa trace et il risque cinq ans de prison et une amende de 250.000 dollars. "Cet étudiant a oublié une chose fondamentale : il est impossible d'être anonyme sur internet", tranche Jean-Paul Pinte, maitre de conférences à l'université catholique de Lille et spécialiste de la fouille de données sur internet. Il y a 20 ans, on pouvait acheter un livre ou lire un journal anonymement. "Tout le monde devrait avoir droit à l'anonymat" Autre exemple frappant : Hector Xavier Monsegur. Conclusion : même pour les plus avertis ont du mal à rester anonymes. 1. 2. 3.

Éducation aux médias et à l’actualité : comment les élèves s’informent-ils ? À l’heure où les interrogations se multiplient autour des infox et du rôle joué par les réseaux sociaux, le Cnesco publie une note d’analyse sur le rapport qu’entretiennent les jeunes avec l’actualité, les médias et l’information ainsi que sur la manière dont l’institution scolaire accompagne la nécessaire éducation aux médias. Après l’étude sur les engagements citoyens des lycéens (septembre 2018), il s’agit du second volet de la grande enquête nationale du Cnesco « École et citoyenneté ». Second volet de la grande enquête « École et citoyenneté » menée par le Cnesco, l’étude montre un fort intérêt des jeunes pour l’actualité en France, qui augmente entre la 3e et la terminale.

Qu’est-ce que l’identité numérique ? Je ne suis pas le premier à tenter de vulgariser le concept d’identité numérique, Leafar (Raphaël pour les intimes) a ainsi déjà proposé une représentation de l’identité numérique (voir son billet : U.lik unleash Identity 0.2), j’avais également déjà abordé la question dans un précédent billet. Je souhaite avec cet article compléter cette vision et y apporter ma touche personnelle. Les utilisateurs au coeur du web 2.0 Avec la prolifération des blogs et wikis, la multiplication des réseaux sociaux et l’explosion du trafic sur les plateformes d’échanges, les contenus générés par les utilisateurs prennent une place toujours plus importante dans notre consommation quotidienne de l’internet. De la volatilité de l’identité numérique L’identité numérique d’un individu est composée de données formelles (coordonnées, certificats…) et informelles (commentaires, notes, billets, photos…). Les différentes facettes de l’identité numérique WordPress: J'aime chargement…

Cet article scientifique présente une analyse de l’impact de la culture numérique sur la représentation de l’identité. Sont distinguées l’identité déclarative (ou Représentation de soi), l’identité agissante et l’identité calculée. L’article met en évidence que le réseau social Facebook encourage un modèle agissant plutôt que déclaratif, favorisant les comportements compulsifs. by montagu_groupeb Feb 7

Cet article est publiée dans la Revue « Réseaux » aux éditions « La Découverte, qui est soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS. Cette revue s’intéresse à l’ensemble des champs de la communication en s’axant sur les télécommunications. Les articles sont contrôlés par un conseil scientifique. L’auteur Fanny Georges y décrit les phénomènes de construction identitaire sous l’impact du web 2.0 by lucas_groupeb Feb 6

Cet article présente une analyse quantitative de l'emprise culturelle des réseaux sociaux sur la construction de l'identité numérique et de la représentation de soi. by massie_groupeb Jan 24

Related:  Construction de l'identité virtuelleLa construction de l'identité virtuelleConstruction de l'identité virtuelleConstruction de l'identité virtuellezaire_groupef_psycaroline_groupebcan_groupebConstruction de l'identité virtuellepolomack_groupebConstruction de l'identité virtuellesignol_groupebConstruction de l'identité virtuellenoel_groupe2identité virtuelle