background preloader

Comment déterminer le résultat fiscal d'une entreprise ? - professionnels

Comment déterminer le résultat fiscal d'une entreprise ? - professionnels
L'impôt dû sur la période d'imposition est calculé en multipliant le résultat fiscal dégagé par l'entreprise par le taux d'imposition. Le résultat fiscal ne doit pas être confondu avec le résultat courant ou résultat comptable de l'entreprise (correspondant à la différence entre les produits et les charges). Il existe en effet des différences entre les règles comptables, déterminées par le plan comptable général (PCG), ou règlement n°99-03 du comité de la réglementation comptable, et les règles fiscales, précisées par le code général des impôts (CGI). Le calcul du résultat fiscal se fait à partir du résultat comptable. Le résultat imposable est un résultat comptable corrigé. En cours d'exercice, les opérations sont enregistrées en appliquant les règles comptables, sans tenir compte des règles fiscales. C'est seulement en fin d'exercice, lorsque le résultat comptable est dégagé, que l'on détermine le résultat imposable. Il s'agit de retraitements, et non pas d'un double enregistrement.

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31909

Related:  Impôt sur revenu - CatégoriesBénéfice Comptable et FiscalP3Processus 32 EME ANNEE

Impôt sur le revenu - Déclaration des sommes perçues par un jeune Si l'étudiant a au moins 26 ans, les sommes perçues dans l'exercice d'une activité salariée, même occasionnelle, sont à déclarer. Pour effectuer votre déclaration de revenus, vous pouvez consulter les documents suivants : Déclarer en ligne Résultat fiscal et résultat comptable : des divergences à retraiter Résultat comptable et résultat fiscal : définitions Le résultat comptable a vocation à déterminer le montant du bénéfice comptable ou de la perte comptable de l’exercice et donc l’enrichissement économique ou l’appauvrissement économique de l’entreprise au cours de l’exercice. La comptabilité enregistre les opérations financières de l’entreprise et notamment les opérations qui entraînent des produits ou des charges. Résultat comptable = Produits comptables – Charges comptables Le résultat fiscal a vocation à déterminer le résultat imposable c’est-à-dire l’assiette de l’impôt.

Comment comptabiliser une déclaration de TVA CA3 (réel normal ou mini-réel) ? Les entreprises dont le chiffre d’affaires est important relèvent du régime du réel normal (RN) en matière de TVA. Ce régime est caractérisé par l’établissement de déclarations mensuelles (3310CA3) ou trimestrielles. Compta-Facile présente ce régime en détail : Quelles sont les conditions pour relever le régime du réel normal ? Comment fonctionne-t-il ? BIC ou BNC : quelles différences ? La principale différence entre les BIC (bénéfices industriels et commerciaux) ou BNC (bénéfice non commercial) est le mode de calcul du bénéfice imposable. Le montant du chiffre d’affaires et des frais professionnels diffère selon le mode d’imposition. Cette distinction concerne les entreprises individuelles, y compris les auto-entrepreneurs.

Prélèvements sociaux. ( Ajout/Modification : 01/12/2015 + 4 réactions ) Impôts > Définitions > Prélèvements sociaux Les prélèvements sociaux sont des cotisations sociales obligatoires et permettent de financer la protection sociale. Comment Calculer Le Résultat Fiscal ? Le résultat fiscal est utile au calcul des impôts, c'est le montant du résultat de l'entreprise sur lequel va se faire l'imposition. Il est différent du résultat net (appelé aussi résultat comptable) qui lui pourra donner lieu à mise en réserve ou une distribution de dividendes. Dans cet article, nous reprenons la définition du résultat fiscal et son mode de calcul.

Comment comptabiliser les acomptes de TVA et la déclaration CA 12 ? Le régime réel simplifié d’imposition à la TVA (RSI) est caractérisé par le versement de deux acomptes semestriels et par une régularisation annuelle (au moyen d’une déclaration 3517-S CA 12). Compta-Facile étudie en détail le régime simplifié d’imposition : Quelles sont les conditions pour bénéficier du RSI ? Comment fonctionne-t-il ? comment comptabiliser les acomptes de TVA ? Comment comptabiliser la régularisation de TVA issue de la déclaration annuelle CA12 ? 1.

chapitre 2 : IS : plus et moins values professionnelles I- calcul de plus-values sur cessions d’immobilisations corporelles II- Identifier et qualifier les plus-values sur cessions d’immobilisations corporelles et incorporelles. 1- entreprise soumise au BIC 2- entreprises soumises à l’IS 3- redevance de concession de brevet La concession d’une licence d’exploitation est le contrat par lequel le titulaire d’un brevet concède la jouissance de son droit d’exploitation moyennant le paiement d’une redevance (compte 751) Qu'est-ce que le prélèvement à la source ?  - Les grandes questions fiscales Découverte des institutions <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.</p> Le prélèvement ou retenue à la source est un mode de recouvrement de l’impôt, consistant à faire prélever son montant par un tiers payeur, le plus souvent l’employeur ou le banquier, au moment du versement au contribuable des revenus sur lesquels porte l’impôt. En France, près de la moitié des prélèvements obligatoiresPrélèvements obligatoiresEnsemble des impôts et des cotisations sociales perçus par les administrations publiques., principalement les cotisations sociales et la contribution sociale généralisée (CSG), sont déjà prélevés à la source. Le débat porte aujourd’hui sur le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu (IR) car la France est l’un des quelques pays développés à ne pas l’avoir encore adopté. La mise en œuvre du prélèvement à la source pourrait présenter des avantages pour l’administration fiscale, comme pour les contribuables.

Le résultat fiscal imposable à l’impôt sur le revenu L’impôt sur le revenu est l’une des deux modalités d’imposition des bénéfices des entreprises. Le résultat de l’entreprise est dans ce cas intégré dans la déclaration de revenus dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), ou bénéfices non commerciaux (BNC) ou bénéfices agricoles (BA), selon l’activité de l’entreprise. La notion de résultat fiscal L’assiette de l’impôt sur les bénéfices est le résultat fiscal. Il est calculé à partir du résultat comptable de la manière suivante : Détermination du résultat fiscal : 2058-A et 2033-B Il s'agit ici de déterminer le résultat fiscal de manière extra-comptable. La première ligne du tableau contient donc le résultat comptable. Ensuite, les trois parties du tableau permettront :

chapitre 3 : imposition des produits dans le cadre des entreprises individuelles et des entreprises soumises à l'IS I- principe général Tous les produits perçus par une société soumise à l’IS sont normalement imposables selon des règles globalement identiques à celles concernant les BIC. A noter toutefois que les produits résultant d’opérations non commerciales (revenus fonciers et mobiliers par exemple) constituent des produits imposables à l’IS dans les sociétés commerciales qui y sont soumises, alors que ces mêmes produits sont imposés séparément des BIC dans les entreprises individuelles (catégorie RF ou RCM)

Related:  Veille Fiscale - P3