background preloader

Cours de l'Université Numérique Juridique Francophone

Cours de l'Université Numérique Juridique Francophone

La recherche-action en finances publiques et fiscalité {Données juridiques} | Connecter le droit et la documentation Debian-Lex Project description Debian-Lex is an internal project to develop Debian into an operating system that is particularly well fit for the requirements for legal offices. The goal of Debian-Lex is a complete system for all tasks in legal practice which is built completely on free software. The general idea for this kind of project was adopted from the Debian Junior and Debian-Med projects, with the majority of the content of this Web site shamelessly pilfered from the latter. Debian-Lex will contain a set of meta packages that declare dependencies on other Debian packages, and that way the complete system is prepared for solving particular tasks. We also envisage that Debian-Lex will add value to existing packages by providing customised templates for lawyers. News Email List The Debian-Lex mailing list is now available. Software projects to include The first attempt to put the projects into categories might be not the best. Project goals Talks about Debian-Lex What can I do to help? Marketing & PR

Showcase Battersea Arts Centre Digital Archive The Battersea Arts Centre Digital Archive collects the history of the building, which housed the Battersea Town Hall from 1892 to 1974, as well the history of the Centre. Materials from the Centre’s archive are joined by contributions from users, and include performance programs, oral histories, and architectural plans. Project developed by the Battersea Arts Centre, London, in partnership with Wandsworth Heritage Service and Klokan Technologies Identities: Understanding Islam in a Cross-Cultural Context Identities follows on previous work but the Museum & Community Collaborations Abroad program which connected students at Kennesaw State University, Georgia, USA, and the Ben M’Sik Community Museum, Casablanca, Morocco. Project developed by the Ben M’Sik Community Museum, Casablanca, and the Museum of History and Holocaust Education, Kennesaw State University, and administered by the American Alliance for Museums.

Suel_Lyon3 : @palpatine42 @bdonderocavej... Cours de droit gratuit en ligne | Informations juridiques Publier la loi Si quelques data geeks ont tenté d’explorer nos lois, ils ont vite vue la difficulté de suivre ce qu’il se passe. Legifrance met à disposition toutes les données souhaitées, mais allez-savoir ce qui est vraiment modifié par telle loi ou tel projet de loi… Imaginez voir simplement les différences entre différentes versions d’un même code, de voir facilement l’intégralité des changements d’un projet de loi en cours ainsi que ce que donnerait le code résultant. Mieux, imaginez qu’on puisse dupliquer les données pour créer des projets de loi, discuter les amendements actuels, etc. D’autres pays ont avancé. Techniquement ce n’est pas si compliqué : mettre les articles de loi dans des fichiers textes, le tout dans un dépôt git ; chaque décret ou loi promulguée sous forme d’une nouvelle version du dépôt avec la référence qui va bien ; projets de loi ou amendements sous forme de branches et réintégration sous forme de pull-request. En France ça reste compliqué, pour des raisons non techniques.

Le cloud computing, véritable nébuleuse juridique Quelle agréable surprise que de découvrir un discours du vice-président du Conseil d’État sur un sujet qui intéresse, une fois n’est pas coutume, la communauté de la cybersécurité : le cloud computing. Cette initiative est particulièrement à mettre en exergue car cela signifie que les sujets informatiques entrent, enfin, dans les hautes sphères de la régulation juridique. En effet, ce n’est pas le premier article qui déplore l’absence d’un cadre juridique concernant la sécurité informatique et a fortiori l’informatique. En parallèle, on peut supposer que cette intervention permette et permettra de sensibiliser toute la communauté juridique aux problématiques soulevées par l’intégration de l’informatique dans la société. Le discours en lui-même s’articule autour de trois constats majeurs qui sont ici simplement repris de façon synthétique. 1er constat : Le cloud computing est un phénomène nouveau et fuyant, qui demeure encore insaisissable. En conclusion, le discours de M.

Nouvel étudiant en droit ? Qui suivre sur Twitter ? #Droit | Les Chevaliers des Grands Arrêts Les réseaux sociaux sont devenus un outil incontournable pour l’étudiant en droit. Au-delà de ses relations avec ses camarades, ils permettent à l’étudiant de se tenir informé de l’actualité du droit. Depuis plusieurs mois j’avais envie de réaliser cet article, qui ferait un recensement des meilleurs comptes Twitter à suivre pour le nouvel étudiant en droit. Alors lorsqu’hier le professeur Jean-Philippe Derosier a lancé un appel sur Twitter demandant, à la communauté des juristes gazouillant sur le réseau, quels comptes Twitter ils conseilleraient de suivre aux nouveaux étudiants en droit, je n’ai pas hésité. Cette envie provenait en réalité de la lecture du très bon article de Mark Elliott, sur son blog Public Law for everyone, intitulé New Law student ? Vous pouvez donc dans un premier temps vous reporter aux listes Twitter que nous tenons régulièrement à jour : vous pouvez vous y abonner ou choisir les comptes de ces listes auxquels vous voulez vous abonner. Les institutions

Lexis Kiosque Lexis® Kiosqueest un nouveau service proposé par LexisNexis, qui permet d'accéder aux revues, codes et ouvrages LexisNexis en un clic, sur tablettes et smartphones, au bureau ou en déplacement. Lexis® Kiosque permet de lire en version numérique les revues auxquelles vous êtes abonné (inclus dans l'abonnement), d'acheter et de consulter des codes et ouvrages numériques. La consultation peut se faire à tout moment sans connexion Internet, une fois un contenu téléchargé. L'offre numérique disponible s’enrichira de nouveaux titres et de nouvelles éditions dans les prochains mois. Partagez cet article sur Twitter Les avantages de Lexis® Kiosque : Dans Lexis® Kiosque, vous pouvez : acheter et consulter vos codes et ouvrages numériques LexisNexis lire gratuitement en format numérique les revues auxquelles vous êtes abonné en format papier

Présentation | Agor@ssas Les études supérieures, notamment dans le domaine juridique, exigent de la part des étudiants une rigueur personnelle et une régularité dans le travail particulièrement importante. Cela vaut d’autant plus dans le cadre d’une formation à distance qui nécessite une solide implication de l’étudiant ainsi qu’une grande autonomie dans son organisation personnelle et méthodologique. Prévoyez environ 1h30 à 2h de travail par jour. Les cours sont divisés en deux parties : Théorique : L’ensemble des cours sont présentés sous forme de vidéos (10 – 20 minutes). Deux matières par semestre (droit civil et droit constitutionnel) sont accompagnées de travaux pratiques sur ressources pédagogiques (TPRP) qui remplacent les travaux dirigés classiques. Pratique : Vous aurez des devoirs obligatoires ainsi que la possibilité de vous auto-évaluer : des QCM et des exercices avec des corrigés types sont à votre disposition. La méthodologie juridique est présentée sous forme de vidéos. licence-tutorat@u-paris2.fr

Je suis prof à la fac : et si on remplaçait les cours magistraux par des vidéos en ligne Un cours dans un amphithéâtre à l'université technique de Braunschweig, le 23 avril 2007 (KLEMMER/SIPA). Je suis professeur de droit à l’université. J’enseigne plusieurs fois par semaine cette matière à des étudiants dans le cadre de séminaires, fortement interactifs, et dans des amphithéâtres, là bien moins interactifs. Chaque année, ce sont des centaines de milliers d’étudiants qui suivent les cours magistraux (le cours d’amphi) et les séances de séminaires ou de travaux dirigés : on compte plus de 200.000 étudiants inscrits en droit par an en France, et quasiment 1,5 million d’étudiants à l’université française. Transport, logement, coût... les contraintes des cours en amphi Cela signifie que pendant deux "semestres" (qui durent en réalité quatre mois), des masses considérables d’étudiants se déplacent dans les différentes villes de France pour se rendre physiquement suivre leurs cours à l'université. Ils doivent être présents à des horaires fixes pour leurs différents cours.

L'Incubateur | Bienvenue

Related: