background preloader

The Pirate Bay : contourner un blocage DNS, c'est trop facile !

The Pirate Bay : contourner un blocage DNS, c'est trop facile !
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... Accueil Ce n’est pas parce qu’un site est banni par la justice que celui-ci devient réellement inaccessible. Il existe des moyens techniques simples pour contourner ce blocage. Le 4 décembre dernier, le TGI de Paris a ordonné aux opérateurs Orange, Bouygues, Free et SFR d’empêcher leurs internautes d’accéder au site thepiratebay.se ainsi qu’à certains de ses sites miroirs. Comment les FAI bloquent-ils les sites jugés illégaux ? Lorsqu’une décision de justice ordonne le blocage d’un site, le choix technique est généralement laissé aux FAI. Une fois mis en œuvre, un blocage DNS est-il effectif partout ? Non. Lire aussi: Par Gilbert Kallenborn Babbel

http://www.01net.com/actualites/the-pirate-bay-contourner-un-blocage-dns-cest-trop-facile-636231.html

Related:  mendicantPiratageHackingSécurité informatique

Usurpation d'adresse IP Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'usurpation d'adresse IP (en anglais : IP spoofing ou IP address spoofing) est une technique utilisée en informatique qui consiste à envoyer des paquets IP en utilisant une adresse IP source qui n'a pas été attribuée à l'ordinateur qui les émet. Le but peut être de masquer sa propre identité lors d'une attaque d'un serveur, ou d'usurper en quelque sorte l'identité d'un autre équipement du réseau pour bénéficier des services auxquels il a accès. Explications[modifier | modifier le code] “L'enfant d'Internet“ : Aaron Swartz, mort d'avoir voulu propager le savoir 03.08.2014Par Pascal HérardAaron Swartz, jeune informaticien prodige, aurait pu devenir l'un des leaders des "géants de l'Internet", tels ceux de Google ou Facebook, nageant dans un océan de dollars. Ce ne fut pas son choix, au contraire, puisqu'il fut l'un des plus ardents promoteurs et défenseurs de la propagation du savoir et du libre accès à la connaissance. Depuis son décès en janvier 2013, le monde de l'Internet pleure ce grand esprit, au point que l'Internet Society (ISOC) a décidé de le faire entrer dans le Temple de la renommée d'Internet (Internet Hall of Fame), aux côtés de personnalités de l'informatique bien vivantes et incontournables, telles Linus Torvalds (créateur du noyau Linux du système d'exploitation informatique libre GNU/Linux), ou Tim Berners-Lee, l'inventeur…du World Wide Web ! Le documentaire "L'enfant d'Internet" retrace le parcours extraordinaire d'un jeune garçon passionné d'informatique qui voulait "rendre le monde meilleur".

Sécurité : un nouveau virus surfant sur le slogan « je suis Charlie” Bien souvent, les pirates tentent d’exploiter les actualités afin de pousser les internautes à exécuter des programmes malveillants. Le laboratoire de recherche des menaces sur Internet de Blue Coat surveille ces activités, et le dernier cas recensé fait état d’un logiciel malveillant redoutable sur le thème « Je suis Charlie », un slogan qui s’est propagé de manière virale suite à l’attaque des bureaux de Charlie Hebdo à Paris le 7 Janvier 2015. Le code malicieux en question est le tristement célèbre DarkComet RAT (aka Fynloski), un outil de prise de contrôle à distance des ordinateurs, disponible gratuitement, et qui peut également se doubler d’un cheval de Troie qui crée une porte d’accès à l’ordinateur pour le pirate (backdoor). DarkComet a été initialement développé par le pirate français DarkCoderSc, qui a arrêté son développement en 2012.

Le site du gouvernement hollandais victime d'une attaque DDoS Une attaque DDoS d'une ampleur inhabituelle a bloqué plusieurs sites des services publics néérlandais. Suite à une attaque DDoS, le site du gouvernement néerlandais n'était plus accessible pendant 10 heures. L'attaque, qui a utilisé différents vecteurs, a également mis d'autres sites hors ligne. Mardi dernier, une attaque sophistiquée par déni de service distribué (DDoS) a bloqué pendant plus de 10 heures le site du gouvernement néerlandais et d'autres sites commerciaux. Sabine Blanc – Le politique, le fardeau du white hacker Ce billet est né des échanges sur la pelouse de OHM, une canette de bière à la main, avec Amaëlle Guiton et Pierre Alonso. Laissera-t-on un jour en paix les hackers ? Il est fort probable que non, et plus encore après ce qui s’apparente à un tournant pour la communauté : le scandale des écoutes de la NSA. C’est ce qui ressort des échanges lors de Observe Hack Make (OHM), le grand rassemblement de hackers qui a eu lieu début août aux Pays-Bas, et en particulier à Noisy Square. Cet événement dans l’événement a été organisé suite à la polémique sur le principal sponsor de OHM, Fox-IT, une boite qui fait de l’interception de communication et qui était listée dans les Spyfiles de WikiLeaks. L’auteur y décrivait ce qu’il considère comme une schizophrénie de la scène hollandaise : d’un côté brandir les mêmes valeurs que leurs prédécesseurs « techno-anarchistes », de l’autre bosser pour des boîtes qui font l’inverse exact.

Sécurité : la biométrie pourra-t-elle remplacer les mots de passe ? Le mot de passe est au centre de la vie connectée, or, le grand public commence à comprendre à quel point il est fragile. D'abord et surtout parce que les internautes et les mobinautes n'en créent pas de suffisamment complexes pour résister aux attaques des pirates. Avec la multiplication des affaires de fuite de données, se pose donc, de manière encore plus prégnante, la question des alternatives. Celle qui fait le plus parler, s'appuie sur des éléments de notre corps, à savoir la biométrie (identifier un individu par ce qu'il est est et pas seulement ce qu'il sait). Après quelques tentatives sur des PC (comme chez IBM), c'est Apple qui a démocratisé cette technologie avec TouchID, son lecteur d'empreinte digitale.

Jeu de la vie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un canon à planeurs de période 30. Une chute de "bombes" non périodique. Le jeu de la vie, automate cellulaire imaginé par John Horton Conway en 1970, est probablement, à l’heure actuelle, le plus connu de tous les automates cellulaires. Malgré des règles très simples, le jeu de la vie permet le développement de motifs extrêmement complexes. Six leçons de sécurité de l'information à retenir de Game of Thrones 1. Le mur le plus solide peut cacher un passage secret Dans Game of Thrones ("GOT"), le Mur est une fortification colossale qui protège les Sept royaumes contre des êtres mystérieux et malveillants (les Autres) vivant dans le grand Nord.

Les hackers de Sony ont aussi volé des certificats pour signer des malwares 01net. le 10/12/14 à 08h56 Alors que les premières estimations commencent à tomber et laissent penser que le hack de Sony Pictures pourrait coûter plus de 100 millions à la société japonaise, les chercheurs en sécurité de Kaspersky viennent de publier une nouvelle inquiétante qui confirme définitivement que ce hack n’a pas fini d’avoir des répercussions.Les ingénieurs russes ont mis la main sur une nouvelle version du malware Destover – utilisé dans le cadre de l’attaque contre Sony Pictures – qui a été signée numériquement grâce à un certificat valide, issu par Sony Pictures… Les surnoms ridicules des stars du studio ne sont donc pas les seules données qui ont dérobées. L’usage de ces certificats volés peut permettre aux malwares ainsi « authentifiés » de passer des filtres de sécurité de certaines versions de Windows.Signée le 5 décembre dernier, cette version est par ailleurs identique à celle détectée en juillet dernier. Mais la nouvelle pourrait devenir encore plus préoccupante.

Des chercheurs ont créé un Mario doté d’une forme d’Intelligence Artificielle A l’heure ou l’Intelligence Artificielle déchaine les passions des plus grands scientifiques et pontes des nouvelles technologies, certains apportent un peu de légèreté au thème en présentant un concept : Mario, le célèbre plombier de Nintendo, doté d’une nouvelle forme de sensibilité. Super Mario Bros. reste un jeu éminemment reconnu. Une référence pour de nombreux gamers un poil nostalgiques. Le jeu est aussi au cœur d’un championnat mondial Mario AI Championship, rattaché (comme son nom l’indique), au thème de l’Intelligence Artificielle. A cette occasion, différents chercheurs travaillent sur le thème de l’IA et de son application au jeu de Nintendo. Et la dernière édition semble avoir réveillé quelques idées et ambitions, notamment celles d’une équipe de chercheurs de l’Université allemande de Tübingen.

Related: