background preloader

Développement de la lecture publique - Livre et Lecture (projet Ministère Culture)

Développement de la lecture publique - Livre et Lecture (projet Ministère Culture)
Le ministère de la culture et de la communication se donne comme objectif de favoriser le développement de la lecture et de mener plus spécifiquement une réflexion sur la place des publics en bibliothèques, et les rapports qu'ils peuvent avoir avec le livre et la lecture. Afin de remplir cette mission, dans un domaine où les compétences sont très largement partagées, le bureau de la lecture publique intervient en privilégiant une politique fondée sur les relations contractuelles avec des partenaires, issus des secteurs public ou privé. Cette politique se traduit notamment par la mise en œuvre du dispositif des Contrats territoire-lecture (CTL), dont l'objectif est d'instaurer des conventionnements pluriannuels entre l’État, les collectivités territoriales et les acteurs associatifs pour le développement de la lecture publique.

Pour de nouvelles relations entre les citoyens et la culture Le 1er mars, en présence d’Audrey Azoulay, le théâtre de La Commune – Centre dramatique d’Aubervilliers, accueille une journée de conférences et de débats, organisée par le ministère de la Culture et de la Communication. Journée dédiée à «L’art de la rencontre» et destinée à mettre en valeur la multiplicité des initiatives, des projets participatifs qui, dans toute la France, s’efforcent d’établir de nouvelles relations entre les citoyens et la culture Valoriser les approches innovantes. Participer, Digitaliser, Décloisonner, Expérimenter. Réservation en ligne

La France compte 16 300 lieux de lecture publique en 2016 Le ministère de la Culture et de la Communication va publier le 11 mai son édition 2016 des Chiffres Clés, statistiques de la culture et de la communication, qui atteste d’un secteur culturel français dynamique et attractif, avec notamment 16 300 lieux de lecture publique comptabilisés. Les Chiffres clés, statistiques de la culture et de la communication, document réalisé chaque année par le ministère de la Culture et de la Communication, à paraître le 11 mai aux éditions de La Documentation française, montre que la France est un territoire culturellement attractif. En 2015, elle a attiré 83,8 millions de touristes étrangers, dont la moitié citent la visite culturelle parmi les ... Lire la suite (1 300 caractères) S’abonner à livres Hebdo Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives. Classements et tableaux de bord Meilleures ventes Agenda événements L’annuaire éditeurs & diffuseurs Et plus encore... je m’abonne Acheter l’article [1,50€] j’achète l’article

Ministère de la culture et de la communication : Direction du livre et de la lecture Les services de l'administration centrale Direction du livre et de la lecture Sommaire 180 rue de Rivoli - 75001 Paris France Téléphone : + 33.01.40.15.80.00 Télécopie : + 33.01.40.15.74.04 Directeur : M. Eric GROSS Directeur adjoint : M. Marc-André WAGNER Le centre de documentation : informations pratiques, informations professionnelles et catalogues Si vous avez des questions ou des remarques : info.dll@culture.fr La Direction du Livre et de la Lecture, en tant qu'administration centrale, assure un rôle d'évaluation et de réglementation dans le domaine du livre et de la lecture. Elle exerce la tutelle sur la Bibliothèque nationale de France , la Bibliothèque publique d'information et le Centre national du livre. Ses missions En matière patrimoniale et documentaire, elle suit les questions de conservation, de mise en valeur et d'enrichissement - notamment par l'exercice du droit de préemption- des fonds patrimoniaux des bibliothèques. Ses moyens

La démocratisation culturelle par les bibliothèques de lecture publique, une préoccupation d’hier ? par Cécile Rabot, sociologue, maître de conférences à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense Les bibliothèques de lecture publique ont été conçues et développées dans une perspective de démocratisation culturelle : dans le prolongement de l’instruction offerte par l’école, il s’agissait de rendre possible, pour le plus grand nombre, l’accès au savoir et à une offre de lecture de qualité. L’article 3 de la Charte des bibliothèques élaborée en 1991 par le Conseil Supérieur des Bibliothèques met encore en avant le lien entre accès à la culture et exercice de la démocratie et fait de l’égalité d’accès à la lecture et aux sources documentaires une des missions des bibliothèques : « La bibliothèque est un service public nécessaire à l’exercice de la démocratie. Elle doit assurer l’égalité d’accès à la lecture et aux sources documentaires pour permettre l’indépendance intellectuelle de chaque individu et contribuer au progrès de la société. » Une forte expansion de la lecture publique

Les bibliothèques doivent reconquérir le public adolescent Selon une enquête coordonnée par la Bibliothèque publique d'information, les bibliothèques municipales souffrent d'un déficit d'image auprès des 11-18 ans A l'heure d'Internet, y a-t-il encore une place pour les bibliothèques municipales dans l'univers des adolescents ? Pourquoi certains jeunes les délaissent-ils ? Si l'image de la bibliothèque apparaît « globalement positive », faisant l'objet d'un « consensus assez général, même chez les non-fréquentants », l'étude met en évidence « une sorte de familiarité distante », parfois proche d'une certaine indifférence. « En dépit des efforts des bibliothécaires, les bibliothèques souffrent d'un déficit d'image, résume Françoise Gaudet, responsable du service des études de la BPI. Pour les jeunes, les bibliothèques restent le lieu du livre, de l'étude, du silence, voire de la contrainte. « La médiathèque, c'est comme l'école. "Un environnement assez mystérieux" Au final, la bibliothèque reste un espace marqué par l'étrangeté. Elodie MAUROT

Politiques de lecture publique et schémas de la lecture publique Modération : Françoise Navarro Intervenants : Matthieu Rochelle, Directeur de la BDP des Bouches-du-Rhône, chargé de mission pour le Livre et l’Édition Yves Gassot, Adjoint au Directeur chargé de la Culture, de la Vie associative et des Sports du Conseil général des Deux-Sèvres Stéphanie Visage, Directrice de la BDP des Deux-Sèvres Patrick Bourdy, Vice-président du Conseil général d’Indre-et-Loire et Président de la commission Culture Didier Guilbaud, Directeur de la BDP d’Indre-et-Loire Françoise Navarro Les départements se posent aujourd’hui beaucoup de questions sur leurs compétences facultatives malmenées en raison du contexte budgétaire. La lecture publique, compétence obligatoire à travers les BDP, peut prendre différentes formes selon le choix des départements. Face à l’inquiétude qui se manifeste chez tout un chacun de nos concitoyens, de nombreux besoins s’expriment. Matthieu Rochelle, Directeur de la BDP des Bouches-du-Rhône, Chargé de mission pour le Livre et l’Edition Merci.

Les difficultés et inégalités de lecture selon le ministère. Auteurs : Philippe Arzoumanian et Claire Steinmetz, DEPP-B2 ; Jean-Philippe Rivière, Société WIQUID ; Fanny De La Haye, ESPÉ de Bretagne ; Jean-Émile Gombert, Université Rennes II L’essentiel Plus de 770 000 jeunes de nationalité française âgés de 16 à 25 ans ont participé à la Journée Défense et Citoyenneté (JDC) en 2015. La lecture reste une activité laborieuse pour 9,4 % des jeunes qui parviennent cependant à compenser des acquis limités. Les acquis en lecture sont très fragiles pour 9,9 % de l’ensemble des jeunes, qui de ce fait, n’accèdent pas à la compréhension des textes. Les jeunes en difficulté de lecture sont de moins en moins nombreux à mesure que s’élève leur niveau d’études. Les jeunes en grande difficulté de lecture sont plus fréquemment des garçons : leur part atteint 11,3 %, contre 8,4 % de filles. L’infographie Part des jeunes en difficulté de lecture selon le département (JDC 2015) Repères Le parcours de citoyenneté Qu’est-ce que l’illettrisme ? Approfondissement

UNESCO >> WebWorld | Manifeste de l'UNESCO sur la bibliothèque publique La liberté, la prospérité et le développement de la société et des individus sont des valeurs humaines fondamentales. Elles ne peuvent s'acquérir que dans la mesure où les citoyens sont en possession des informations qui leur permettent d'exercer leurs droits démocratiques et de jouer un rôle actif dans la société. Une participation créatrice et le développement de la démocratie dépendent aussi bien d'une éducation satisfaisante que d'un accès libre et illimité à la connaissance, la pensée, la culture et l'information. La bibliothèque publique, porte locale d'accès à la connaissance, remplit les conditions fondamentales nécessaires à l'apprentissage à tous les âges de la vie, à la prise de décision en toute indépendance et au développement culturel des individus et des groupes sociaux. La bibliothèque publique est le centre local d'information qui met facilement à la disposition de ses usagers les connaissances et les informations de toute sorte.

Manifeste : La bibliothèque est une affaire publique A l’occasion des élections présidentielle et législatives, l’Association des bibliothécaires de France prend l’initiative de porter à la connaissance du public et des responsables politiques à tous les niveaux de l’organisation territoriale et nationale son manifeste du 2 mars 2012 qui, sous le titre « La bibliothèque est une affaire publique », affirme la place des bibliothèques et médiathèques dans les politiques publiques. Se référant au contexte de la crise financière, des évolutions sociales et des modes de vie et de la révolution numérique, ce manifeste : rappelle que les bibliothèques sont partout, y compris sur Internet ; montre qu’elles participent à la révolution numérique en cours ; jouent un rôle essentiel dans l’appropriation de la culture, de la connaissance et de l’information, dans la formation tout au long de la vie, dans le débat citoyen ; constituent des espaces publics irremplaçables pour faire société dans la vie d’aujourd’hui. Le manifeste Le communiqué de presse

Lecture publique : comment les bibliothèques s'adressent aux publics empêchés (Shawn Campbell, CC BY 2.0) La loi du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine était, de l'avis des intéressés et des associations spécialisées, un grand pas pour améliorer l'accessibilité aux œuvres écrites. L'article 33 précisait ainsi la fonction centrale de la Bibliothèque nationale de France, où les ouvrages doivent être déposés dans des formats « facilitant la production de documents adaptés ». Très bien, mais qu'en est-il de la politique d'accessibilité pour la lecture publique ? C'est ce que l'étude du Crédoc examine en considérant les publics empêchés — terme qui « désigne les personnes handicapées, les individus placés sous main de justice et les personnes en établissements publics de santé (hôpitaux, centres d’accueil et de soins, etc.) » — et l'accueil qui leur est réservé dans les bibliothèques municipales, intercommunales et départementales. Moyens humains et formation nécessaires

Related: