background preloader

Qui sera responsable des « maladies de la connexion »

Qui sera responsable des « maladies de la connexion »
Que devons-nous apprendre des anxiétés, des obsessions, des phobies, du stress lié à notre connexion ? C’est la question que pose le designer Fabien Girardin sur le blog du Near Future Laboratory, ce studio de conseil et de design-fiction. A l’heure où nous sommes de plus en plus cernés et saturés par les notifications sociales en temps réel, la connexion permanente livre sa face noire. Vivre dans le village global conduit les plus connectés à éprouver de nouvelles anxiétés, de nouvelles obsessions, de nouvelles phobies et de nouvelles formes de stress, qui sont le symptôme des effets négatifs liés à la manière dont on conçoit les technologies. Image : Affiche promotionnelle : « les médias sociaux vous font vous sentir comme un gros tas de linge sale en désordre ? Humans est un remède robuste pour vous aider à dépasser les mauvais effets de la surcharge des médias sociaux ». Comment améliorer la conception des médias sociaux ? Vers une nouvelle « hygiène des données » On en est loin !

http://internetactu.blog.lemonde.fr/2016/02/25/qui-sera-responsable-des-maladies-de-la-connexion/

Related:  Comportements addictifs liés à l'usage du numériqueRessources personnellesles comportements addictifs liés à l'usage du numériquecomportements addictifs liés à l'usage du numériqueles comportements addictifs liés aux numériques

Serge Tisseron Posté par Serge Tisseron le 7 avril 2014. La revue Canard PC a consacré récemment un numéro à la question de l’addiction aux jeux vidéo, bien évidemment titré « Tous addicts ? ». accro aux jeux video! - Mon couple / sexualité - FORUM Vie de couple / famille Coucou je vous remercie pour vos coms, MELYANN en fait c'est pas une console, il joue sur pc portable, mais je crois que ça ne pourrait pas marcher!lol ou pas longtemps!lol j'ai bien pensé enfin idée du beau pere (la preuve que ça ne touche pas que moi) de couper l'electricité mais le pc portable ça a une autonomie donc c'est pas le bon plan!! En fait j'aimerais trouvé les causes d'un tel isolement, j'ai fait des etudes de psy et je suis certaine qu'il y a des causes à ça mais pas d'idées à part que ça a commencé pendant ma 2 ième grossesse!PEITE j'ai dejà essayé la negociation, en gros ça a marché 1 mois, suite quand meme à une lettre de "rupture"et ensuite à une grande discussion!!

Introduction Proposer une seule définition pour un champ aussi vaste que celui présenté ici relève de la gageure. Nous allons pourtant tenter de le faire, sachant que toutes définitions, aussi complètes soient-elles, ne peuvent être exhaustives. Commençons par rappeler les principaux éléments déjà connus qui permettent de définir les addictions au sens large.

L’injonction à la déconnexion est-elle autre chose qu’une critique morale Dans le New Inquiry, le sociologue Nathan Jurgenson (@nathanjurgenson) livre une critique sans concession du dernier ouvrage de la psychologue Sherry Turkle, Reclaiming Conversation. Ce n’est pas la première fois que Jurgenson remet à sa place la psychologue, dont il avait vertement critiqué le précédent ouvrage, Seuls ensemble (voir “Nous ne serons plus jamais déconnectés”). La société contre la technologie Rapports, ouvrages, avis et recommandations de l'Académie Publié dans Rapports, ouvrages, avis et recommandations de l'Académie Avis de l'Académie des sciences - Éditions Le Pommier - Janvier 2013 - 17,00 € La question de l’impact des écrans sur notre cerveau est au cœur des préoccupations. L’une des questions les plus intéressantes aujourd’hui est de savoir comment la pratique intensive des nouvelles technologies amène les utilisateurs à adopter d’autres façons de penser, de sentir, d’agir. L’Académie des sciences rend ici son premier rapport sur l’effet des écrans sur le cerveau des enfants. Importance de l’interface écrans - cerveau de la naissance à la majorité, limites de cette interface, nouveaux acquis des sciences du cerveau, de la cognition et des comportements liés à la problématique des écrans, effets jugés bénéfiques, effets jugés délétères, recommandations : un point complet – le premier en France – qui intéressera tous ceux qui accompagnent les enfants dans leur découverte du monde numérique.

Dépendance au jeu vidéo Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes. (février 2013). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références. Journée sans téléphone mobile : et si on décrochait ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Marlène Duretz Pour l’expert en comportement Thierry Le Fur, il est indispensable de trouver « les conditions d’un usage adapté ». Une journée sans téléphone mobile ?

Dépendance ? — Enseigner avec le numérique Dépendance aux jeux vidéo : les signes à surveiller « Les nouvelles addictions : tel était le thème de la séance hebdomadaire de l'Académie de médecine qui s'est tenue mardi avec, notamment, la question de l'addiction des jeunes aux jeux vidéo. Or sur ce thème, Marie-France le Heuzey, pédopsychiatre à l'hôpital Robert-Debré à Paris, se veut à la fois vigilante et rassurante. Vigilante, car il existe effectivement des cas de jeunes qui se font happer par le jeu [...]«Il faut bien sûr regarder le nombre d'heures que l'enfant passe à jouer, mais il est difficile de déterminer un seuil exact», poursuit le médecin. Ce sont plutôt les conséquences qu'il faut regarder: «Lorsque l'enfant décroche de la vie familiale ou scolaire, qu'il ne veut plus se lever le matin, qu'il abandonne ses activités sportives… Ce sont autant de signes d'alerte», explique le médecin. »

Dépendance à Internet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance à Internet (également nommée cyberdépendance cyberaddiction Stress numérique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le stress numérique est la conséquence de l’amplification des mécanismes de stress par un environnement numérique omniprésent : en France le nombre de cartes mobiles (ou cartes SIM) actives (80 millions) [1] dépasse le nombre de français (66 millions) et au moins trois réseaux sont simultanément disponibles pour plus de 99% de la population. Cette dénomination, intègre le nouveau paradigme numérique (Cf. section 1), auquel est associé le caractère addictif du numérique[1]. Du stress au burnout ou syndrome d'épuisement professionnel (état d’une personne soumise à des facteurs de stress organisationnels permanents et répétitifs qui altèrent son bien-être et épuisent ses ressources)[2] et d'usages libres aux dépendances numériques (voire à l'association des deux), les enjeux sont multiples.

Addictions Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour la dépendance aux drogues, voir addiction. Accro au jeu vidéo ? Les jeux vidéo ont connu, ces dernières années, un développement considérable. Leur pratique peut comporter des risques liés en particulier à un usage excessif des jeux en ligne comme les MMORPG qui peut mener à une addiction aux jeux vidéo. L'addiction aux jeux vidéo Deux questions au MOOC @ddict J’ai été contacté a la fin de l’année dernière pour participer au MOOC @ddict. L’initiative m’a été présentée comme un espace de reflexion commun sur les pratiques numériques. Une synthèse serait alors faite sur l’état des connaissances du moment Il m’a été proposé de présenter les pratiques numériques des jeunes sur le réseau. Du fait du nom, j’ai proposé de montrer qu’il n’y avait pas d’addiction au numérique. Il me semblait que c’était là une belle occasion de discuter avec les addictologues qui avancent la thèse opposée. A ma grande surprise, cette proposition n’a pas été retenue.

Serge Tisseron Posté par Serge Tisseron le 7 avril 2014. La revue Canard PC a consacré récemment un numéro à la question de l’addiction aux jeux vidéo, bien évidemment titré « Tous addicts ? ». Mais qu’est-ce qui a bien pu justifier le lancement d’un tel sujet à un moment où pratiquement l’ensemble de la communauté internationale est en train de renoncer à définir les pathologies liées à l’usage excessif des jeux vidéo en termes d’addiction, notamment chez l’enfant et l’adolescent ? Est-ce parce que l’utilisation du mot est devenu un argument marketing pour des campagnes qui prétendent vendre des jeux en mettant en avant leur caractère « addictogène » ?

On retrouve ici un flux RSS provenant du site ifac-addictions.fr qui met en avant différents articles sur les différentes addictions. En effet, nous retrouvons un lien intitulé « Qui sera responsable « des maladies de la connexion ? » », qui nous dirige vers un article du site Le Monde, publié le 25/02/16 par Hubert Guillaud. Cet article fait référence aux divers pathologies et symptômes qui apparaissent dû à l’arrivée de l’ère numérique et des nouvelles technologies. by audon_groupea_psy Mar 12

L’article à propos de caractère addictif des réseaux avec les exemples des maladies de connexion et le développement de l’application Humans par Fabien Girardin, en réponse, pour revenir à un rythme d’échange humain. F. Girardin propose comme remède non pas la déconnection, mais de trouver les bons rituels et des outils d’une hygiène des donnés. by drahosova_groupea_psy Mar 3

Related: