background preloader

Des globes numérisés en trois dimensions

Des globes numérisés en trois dimensions
Globe de Behaim, Allemagne, 1492 (fac-simile) Dès l'Antiquité, les Grecs savaient que la Terre était ronde et l'imaginaient au centre d'un univers de sphères. Telle est l'origine des globes nés du savoir et de l'imagination des Anciens. Alors que des globes célestes furent créés dès le Moyen-âge, notamment dans le monde islamique, la production de globes terrestres se développa surtout à partir des grandes expéditions maritimes du temps de Christophe Colomb, permettant ainsi de diffuser les découvertes rapportées par les navigateurs sur les différentes régions du monde. Le département des Cartes et plans de la BnF conserve l’une des principales collections au monde de globes terrestres et célestes anciens, composée de plus de 200 objets datant du XIe au XIXe siècle, d'origine européenne ou arabe. Utilisation du zoom sur le globe de Behaim Pour en savoir plus sur la numérisation en 3D, vous pouvez consulter la page consacrée au projet. Related:  Ressources histoire-géopédagogie nuériqueVulgarisation scientifique

Histoire et Géographie Des activités numériques en histoire - Septembre 2017 Séances d’histoire mettant en œuvre des compétences numériques Des défis et rallyes numériques en histoire - Juin 2017 Ou comment conjuguer histoire et numérique autour de rallyes et défis à réaliser dans la classe ou avec d’autres écoles. Des ressources numériques en histoire - Avril 2017 Ressources pour les élèves et pour l’enseignant Des défis en géographie - Novembre 2016 Des défis en géographie permettant de travailler des compétences du B2i Des activités numériques en géographie - Octobre 2016 Séances de géographie mettant en œuvre des compétences du B2i Des outils numériques pour la géographie - Octobre 2016 Des outils au service de l’enseignement de la géographie Mes 35 ressources élèves en Géographie pédagogiquement incontournables - Juillet 2017 Ressources directement accessibles aux élèves de l’école primaire

13 erreurs mortelles en e-learning et comment les éviter – Formation 3.0 Chaque activité humaine recèle ses pièges et ses illusions. L’e-learning n’échappe pas à la règle. Voici donc 13 erreurs mortelles en e-learning et surtout, comment faire pour les éviter. La vague des MOOC a remis la formation à distance et l’e-learning en particulier au goût du jour. L’e-learning comme porte de sortie pour les formateurs C’est sans doute pourquoi de nombreux formateurs, coachs et consultants souhaitent se lancer dans l’e-learning. Pour autant, tous les formateurs qui se lancent dans l’e-learning – et mon petit doigt me dit qu’ils sont de plus en plus nombreux – ne réussissent pas. C’est pour éviter ce genre de déconvenue que j’ai créé la formation Créez votre cours en ligne sur Spoc en Stock : à la demande de formateurs, de coachs et de consultants, j’ai conçu une formation pratique, un cursus qui réponde aux besoins des candidats-formateurs en e-learning. Voici un résumé de quelques erreurs communes qui peuvent détruire votre projet d’e-learning. Ce n’est pas si simple.

Les conférences QuidQuam live – Kezako L’Histoire regorge d’exemples où l’homme a puisé son inspiration dans la nature, y compris dans le domaine technologique, comme par exemple quand Léonard de Vinci observait les oiseaux pour créer ses « machines volantes ». C’est le biomimétisme, ou la bio-inspiration : imiter et s’inspirer des solutions sélectionnées par la nature au cours de l’évolution pour innover. Les avancées de la recherche permettent d’en savoir toujours plus sur notre monde, ce qui permet aux ingénieurs de s’inspirer toujours davantage de la nature pour innover. 7 décembre 2016 – 18h00Nature et Bio-inspiration à l’échelle nanométriquepar Serge BerthierProfesseur à l’Université Paris Diderot et UNESCO-UNISA Chair in Nanothechnology, Cape Town (South Africa) Chercheur à l’Institut des NanoSciences de Paris En raison de la panne généralisée qui paralyse la gare du Nord à Paris cet après-midi, M. Serge Berthier ne pourra pas rejoindre nos studios. Résumé : Comment ça marche quand on marche ?

Quatre continents et un tableau Don Francisco de Arobe, 56 ans, et ses deux fils Don Pedro, 22 ans et Don Domingo, 18 ans, posent pour une peinture à Quito en 1599. Ces trois hommes sont noirs et défendent l’empire colonial espagnol dans les Amériques. Comment sont-ils parvenus à Quito et comment ont-ils atteint cette position de pouvoir ? La conquête de l’empire inca par Francisco Pizarro débute en 1532 et en quelques décennies des hommes noirs sont devenus caciques. Le tableau appelle ces trois hommes « mulatos » ce qui signifierait qu’ils descendraient d’Africains et d’Européens. Ce métissage culturel est particulièrement visible dans les vêtements et bijoux de ces trois hommes. Rareté pour le lieu et l’époque, l’auteur de ce tableau est connu. Géopolitiquement, ce tableau est aussi fascinant puisqu’il s’agit d’une commande d’un juge de Quito, Juan del Barrio Sepúlveda. Que reste-t-il aujourd’hui des mulatos de Esmeraldas ? Pour aller plus loin Lafont, Anne, L’art et la race.

Le Match (6ème), L'Enquête (5ème) Le Match et l’Enquête sont deux exercices que je propose respectivement aux classes de 6ème et de 5ème. Ils répondent tous les deux à une volonté de ritualiser le début d’heure, de proposer aux élèves une relecture « active » de leur cours et de commencer le cours avec un rappel du cours précédent. Je me suis inspiré d’un exercice existant, « le ping pong en Histoire-Géo » (dont la paternité revient à Anthony Lozac’h il me semble), en le simplifiant, le modifiant et l’adaptant à ma pratique et à mes exigences. Cet exercice est vraiment complet car il permet non seulement de faire travailler les élèves sur les Compétences 5&6 du LPC (La Culture Humaniste, Compétences sociales et civiques), mais aussi sur la Compétence 1 (La Maîtrise de la langue française) et la Compétence 7 (L’autonomie et l’initiative). Le Match Règles Le Match consiste en une rapide série de question en début de chaque heure de cours. Les élèves qui souhaitent répondre lèvent la main. Points Capacités – Le questionnement.

Définition de l'agilité et d'une organisation Agile - Agileom Pourquoi l’Agilité ? Notre société vit des changements structurels forts et ne peut continuer à fonctionner sur les seuls principes établis depuis la 1re révolution industrielle. Ces changements sont principalement l’émergence de la société de l’information, la mondialisation, l’évolution rapide des marchés, la turbulence constante de notre environnement politique, économique, écologique, technologique ou règlementaire. La performance immédiate quantitative plie devant la performance pérenne qualitative et quantitative. Agilité = Agir autrement… L’agilité est une perpétuelle recherche d’équilibre entre une dimension active (faire et prouver que l’on sait faire), une dimension réactive (être opportuniste face aux changements observés pour fidéliser) et une dimension proactive (création de valeur). L’agilité est donc un modèle stratégique, comportemental et émotionnel. Voir nos 7 principes agiles

Kezako, c’est quoi ? – Kezako Au cours d’une journée ordinaire, vous pourriez croire qu’il ne se passe pas grand-chose que vous ne maîtrisez pas, et encore moins que vous ne comprenez pas. Vous vivez dans un monde où tout est rationnel, et vous savez qu’il y a une explication à tout. Mais êtes-vous capable de les donner, ces explications ? Faisons un petit test ; c’est le matin, la radio se déclenche et vous réveille. Ou si vous utilisez un réveil à pile, pourquoi celle que vous utilisez ne peut pas être rechargée, alors que celles de votre appareil photo se rechargent sans problème ? Vous voyez que vous ne maîtrisez pas tout… Puis vous prenez votre voiture, et vous entendez à la radio que l’on va diminuer les limitations de vitesse pour limiter les embouteillages ! Et les radars qui vont contrôler votre vitesse, comment fonctionnent-ils ? Kezako? Sur un format court et détendu, de quelques minutes, la série aborde des questions de mathématiques, physique, chimie, informatique, sciences de la vie et de la terre.

Quand une certaine Afrique résistait au commerce des esclaves Njinga, reine de Ndongo dans l’actuel Angola (1582-1663), s’est attachée à organiser le territoire et à résister à la colonisation esclavagiste. L’histoire de l’Afrique charrie son lot de préjugés. En 2007, le Président Sarkozy déplorait, dans les mots d’Henri Guaino, l’absence d’un récit de l’Afrique sur son histoire. Bien que ce discours ait été abondamment dénoncé par la plupart de ses commentateurs, il a pu faire écho, chez d’autres, à une lecture mal contextualisée des propos de Hegel sur l’Afrique – propos dans lesquels on a pu trouver une première formulation de l’idée selon laquelle ce continent n’était pas encore entré dans l’histoire. Les curieux mieux informés de l’histoire ont pu n’entendre dans le nom de Njinga que celui d’une furie insatiable de l’époque. Dans ces conditions, le récit de la vie de la reine Njinga que propose Linda M. Récit et archéologie Une reine Mais il s’agit avant tout d’un récit de vie, même si les traits scientifiques n’en sont pas absents.

Le nouveau programme en histoire géographie - #PROFPOWER J’arrive dès septembre et je serai probablement au centre de vos préoccupations pendant les grandes vacances… Qui suis-je ? On vous a préparé un récap’ des principaux changements. Contrairement aux autres matières, le nouveau programme d’histoire-géographie conserve une progression chronologique, par années, à l’intérieur de chaque cycle. Assez peu de changement de ce côté-là par rapport aux programmes précédents. Concernant les démarches et les capacités, les nouveaux textes sont beaucoup moins détaillés et prescriptifs que les programmes de 2008 : c’est à chaque enseignant de faire le lien entre les différentes thématiques et les compétences qu’il souhaite travailler. Les horaires sont maintenus, mais certaines heures de cours magistraux sont réaffectées aux EPI (enseignements pratiques interdisciplinaires) et à l’AP (accompagnement personnalisé). Par ailleurs, c’est à vous de déterminer le nombre d’heures passées sur chaque thème ou sous-thème. Architecture du programme : Cycle 3 :

Haro sur l’innovation pédagogique ! « Le blog de Philippe Liria Un courant inquisitorial serait-il en train de vouloir mettre à l’index l’innovation numérique ? Ce ne sont plus les ténèbres de l’Enfer à la veille de l’an mil qui font peur mais la galaxie d’Internet et ce monde digitalisé. Dans le domaine pédagogique, certains invoquent la tradition d’enseignement, tels des prédicateurs médiévaux, pour mettre en garde contre ces chevaliers de l’Apocalypse, du moins celle de l’éducation si nous nous laissons envoûter par le Mal qu’incarnerait le numérique à l’école. Certes, les questions sont nombreuses et nous ne devons pas suivre aveuglément les nouveaux courants didactiques. Nous ne pouvons ignorer les risques voire les menaces. Devons-vous cependant, saisis par la peur face à l’inconnu, nous replier et refuser un enseignement/apprentissage prenant justement en compte les nouvelles possibilités que nous propose cette société connectée ? Non au bricolage ! Cessons de crier haro sur l’innovation pédagogique !

Related: