background preloader

Accueil

Accueil
Related:  Chimie / France - Europe

Le français Global Bioenergies retenu par Audi pour un super-biocarburant | Auto-Addict Global Bioenergies a décroché un partenariat avec le géant allemand de l'automobile Audi pour développer un super-biocarburant affichant la meilleure qualité possible pour une essence, a annoncé mardi l'entreprise de biotechnologie française. L'isooctane, une essence habituellement obtenue avec du pétrole et qui affiche le taux d'octane maximal de 100 (contre 95 et 98 pour les essences vendues en station-service), est cette fois obtenue via du glucose, a expliqué à l'AFP Marc Delcourt, le patron de la jeune société cotée. La "start-up", spécialisée dans les hydrocarbures sans pétrole obtenus via des sucres (betteraves, céréales, paille etc.), a toutefois dit être tenue par la confidentialité quant aux détails financiers de l'accord. Global Bioenergies parvient depuis plusieurs années à convertir des sucres en isobutène, un important produit de l'industrie pétrochimique. Global Bioenergies avait annoncé dès 2011 travailler avec "un constructeur automobile allemand". map-esp/oaa/jag

Produits | Enersens ISOGEL est un matériau exceptionnel issu de nombreuses années de recherche, composé d’une structure de silice amorphe contenant plus de 95% d’air capturé dans des pores d’un diamètre de 15 à 20 nm (c’est un aérogel de silice). Les aérogels de silice ont été développés pour la conquête spatiale afin de protéger les capsules spatiales et les scaphandriers des spationautes des grandes amplitudes thermiques auxquelles ils sont exposés. Le procédé très innovant développé par ENERSENS permet désormais de fabriquer ces matériaux technologiques et complexes à des coûts compétitifs. Granules et poudres Les granules et les poudres sont obtenus selon un procédé breveté. Télécharger la fiche produit granules ISOGEL: Isogel-Mortar-2.02-02092013 Panneaux Les panneaux obtenus selon un procédé breveté peuvent mesurer jusqu’à 50 mm d’épaisseur environ (sur la photo de gauche un panneau de 30 mm comparé à un block de polystyrène expansé de même isolation thermique). Matelassés

ParisTech : Coller autrement Contact chercheur Ludwik Leiblerludwik.leibler@espci.fr01 40 79 51 25 Contact presse Sylvain Gilatsylvain.gilat@espci.fr01 40 79 58 76 Publiée aujourd’hui en ligne sur le site de Nature, cette invention propose un tout nouveau principe de collage qui s’applique de façon impressionnante aux tissus biologiques. L’innovation... là où on ne l’attend plus C’est dans un domaine largement exploré, celui des colles et de l’adhésion, que Ludwik Leibler, Alba Marcellan et leurs collègues viennent d’ouvrir des perspectives entièrement nouvelles. Avec les Superglues®, les colles néoprènes et même les Post-It®, le grand public est familier des phénomènes d’adhésion. De gauche à droite : Alexandre Prévoteau (ESPCI/UPMC), Dominique Hourdet (ESPCI/UPMC), Alba Marcellan (ESPCI/UPMC), Ludwik Leibler (ESPCI/CNRS), Séverine Rose (ESPCI/UPMC) et (en insert) Paul Elzière (ESPCI). Vidéo des résultats expérimentaux Un potentiel certain d’applications Les leviers de l’invention Réinventer l’environnement durable

Morphosis Forte du soutien d’Oseo Innovation et du Conseil régional de Haute-Normandie, Morphosis figure aujourd’hui parmi les leaders européens du recyclage des équipements et sous-ensembles électriques et électroniques. Créée en 2008 et initialement spécialisée dans le conseil pour le recyclage des déchets électroniques et télécoms, la société Morphosis propose désormais une solution globale à l’ensemble des entreprises du territoire français et traite au total plus de 35 000 tonnes de déchets chaque année. Notre réseau national de collecteurs nous permet d’optimiser nos flux logistiques et notre gestion du temps explique Serge Kimbel. Nos partenaires sont chargés de trier les équipements, de la première phase de démantèlement et de l’extraction des métaux courants tels que le fer et l’aluminium. Et côté innovation ? L’innovation fait partie intégrante de notre métier ! Serge Kimbel, Fondateur et gérant de Morphosis Contacts

Ethera - Minatec Entreprises Grenoble Fondée en mars 2010, grand prix de l’innovation de la ville de Paris, la société Ethera développe et commercialise des dispositifs de mesure et d’élimination de la pollution de l’air intérieur, équipements issus d’une technologie mise au point dans une unité mixte CEA-CNRS. Cette technologie répond au souci d’amélioration de la qualité de l’air intérieur, identifié comme un enjeu majeur lors du Grenelle de l’Environnement. Ethera vise les marchés de l’hygiène et de la sécurité, ainsi que de la qualité de l’air intérieur dans les lieux publics et privés. Ainsi, Ethera, qui a levé des fonds grâce à l’engagement d’Emertec et de CEA Investissement, a mis en place un premier produit permettant de détecter le formaldéhyde, un gaz incolore, principal polluant de l’air intérieur, et classé comme cancérigène. Pour plus d’informations :

Grenoble Ecobiz - Innovation : Ethera lance PureTECH®, un média filtrant qui purifie l’air intérieur Twizy et l’Altuglas ShieldUp : un toit panoramique au vert Auteur : Sylvain Bourrigaud Date de publication : 21/03/2013 Un véhicule propre n’est pas qu’une affaire de carburant. Développer des véhicules propres et à faible consommation de carburant : tel est désormais l’objectif de l’industrie automobile. Paradoxe de ces dernières années : le niveau de confort et de sécurité à bord des véhicules n’a fait qu’augmenter leur poids global, et ce malgré l’arrivée massive du plastique et de l’aluminium. 50 % plus légère que le verre traditionnel, la plaque de verre acrylique nano-structurée est le fruit de 10 ans de recherche. Choisi en partie pour sa légèreté, le vitrage Altuglas ShieldUp a permis, entre autres, de préserver intégralement l’autonomie du quadricycle électrique. Verre acrylique nano-structuré : une alternative verte au verre classique Avec une qualité optique identique à celle du verre standard, la plaque développée par Arkema se différencie surtout par son cycle de vie, plus favorable aux économies d’énergie.

Eurenco L'usine de Sorgues, qui produit de l'hexogène, est en cours de modernisation 10/10/2013 Michel Cabirol – LaTribune.fr Un conseil d'administration de Giat Industries, la holding de Nexter Systems, doit se tenir le 24 octobre pour entériner le rachat de SNPE et de sa filiale de poudres et explosifs Eurenco. Tic-tac, tic-tac… La fin de SNPE est maintenant très proche. Un conseil d'administration de Giat Industries, la holding de Nexter Systems, doit se tenir le 24 octobre pour acter le décès de l'ancienne Société nationale des poudres et explosifs (SNPE), créée en 1971. "Le closing de l'opération est attendu avant Noël", précise à La Tribune le PDG de SNPE, Antoine Gendry. Modernisation du site de Sorgues La modernisation du site de Sorgues (projet Phénix) était la condition sine qua non du rachat d'Eurenco par Giat Industries, le projet initial du gouvernement Fillon. Pourquoi l'usine de Sorgues a été sauvée ? Fallait-il fermer l'usine de Sorgues ou la moderniser ?

NEXTER Group - Leader de la défense Terrestre Eurenco lance officiellement son projet Phénix - Aéronautique - Défense La modernisation des ateliers de fabrication d'explosifs de Sorgues (Vaucluse) engendre un chantier de 120 millions d'euros dont l'unité d'hexogène Phénix est le cœur. Après avoir frôlé la cessation définitive, l'activité d'explosifs d'Eurenco à Sorgues (Vaucluse) va renaître au deuxième semestre 2016 avec la construction d'un nouvel atelier de production d'hexogène et de compositions associées. Décidé en juillet 2012, ce projet baptisé "Phénix" est en plein chantier. Antoine Gendry, PDG du groupe SNPE, et Jacques Cardin, PDG d'Eurenco, en ont symboliquement posé la première pierre le 3 octobre. L'investissement total s'élève à 120 millions d'euros dont 90 à 100 millions d'euros pour le seul projet Phénix. Première productrice européenne d'explosifs pour la Défense, l'usine, déficitaire depuis plusieurs années, a été sauvée par l'Etat en 2008 pour préserver la sécurité des approvisionnements de la France et de l'Europe en explosifs militaires. D'un flux discontinu à un flux continu

Défense : pourquoi Eurenco (groupe SNPE) doit conserver une part d'autonomie au sein de Nexter L'opération de rapprochement entre les deux groupes publics, SNPE (maison mère d'Eurenco) et Giat Industrie (holding de Nexter), qui va dans le bon sens selon tous les acteurs concernés, nécessite néanmoins quelques ajustements très fins pour que la consolidation de la filière munitionnaire française soit gagnante-gagnante, notamment pour Eurenco. Car Nexter ne représente que 15 % du chiffre d'affaires environ du groupe Eurenco, qui a réalisé, selon nos informations, 248 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012 (plus de 1.000 salariés). "Les besoins de Nexter ne sont pas suffisants pour faire vivre Eurenco", explique-t-on à "La Tribune". Cette acquisition permettra au groupe d'armements terrestres de sécuriser son approvisionnement en poudres et explosifs (Eurenco lui vend environ 30 % de sa production) en internalisant la fourniture des composants essentiels pour ses munitions. Eurenco exporte 60 % de sa production Vers une consolidation européenne

Climalife - Climalife Le groupe Dehon Inventec est une société du groupe Dehon. Le groupe est une entreprise familiale fondée en 1874 qui s’est tout d’abord spécialisée dans le conditionnement et la logistique des gaz frigorigènes. Le groupe Dehon réalise 185M€ de chiffre d'affaires dans plus de 40 pays et emploie +/- 550 personnes. Aujourd’hui, le groupe compte 3 pôles d'activité : Climalife : la réfrigération, la climatisation et le chauffageSMB Auto : produits pour l'entretien automobile (liquide de refroidissement, lave glace, polish,etc ...) Inventec : produits chimiques de performance pour les industries High Tech Sa réactivité face au marché et sa recherche constante de solutions durables font du groupe Dehon l’un des leaders dans ses 3 domaines d’activité en Europe et maintenant en Asie et Amérique du Nord. Mais Dehon, c'est également, par le biais de la société Créalis, un spécialiste du conditionnement à façon de gaz liquéfiés et autres produits chimiques de performance.

Related: