background preloader

La sociocratie

La sociocratie
Related:  Techniques d'animation de groupes

Formations – Jeux/Activités énergisantes/Dynamiques Oui, faisons (ou Faisons tous) Le formateur explique que la créativité suppose de laisser les idées suivre leur cours, d’écouter et de répondre en improvisant. Les participants se déplacent dans la pièce et chacun à son tour dit « Faisons tous… » (la personne peut alors nommer un animal, un objet ou n’importe quoi d’autre). Éléphants, grille-pain et palmiers (tiré d’Alternatives to Violence Project, États-Unis) Formez un cercle avec les participants et placez vous au centre pour expliquer l’activité. Former une file Cette activité dynamique met tout le groupe au défi de coopérer en silence ; seuls les gestes sont autorisés. Le souffle du Grand vent Formez un cercle comptant suffisamment de chaises pour tout le monde, sauf vous. Pourquoi… Parce que… (d’après Gerald Gomani, Zimbabwe) Demandez à une moitié du groupe de rédiger une question Pourquoi (p. ex., « Pourquoi l’herbe est-elle verte ? Étirement stratégique (d’après Erika Thorne, États-Unis) Oui, et… Canots de sauvetage

Facilitateur.pro | Blog sur la facilitation Labs and co : vers une innovation ouverte, collaborative et sociale (1/2) Quelque soit leur nom, (LivingLab, Fab Lab, Hackerspace, Techshop, MediaLab, Electrolab …) nombreuses sont les récentes émergences de ces lieux d’un genre nouveau. Si des différences notables existent, un point commun principal réunit ces « ateliers » : l’innovation ouverte et sociale. Pour mieux appréhender cette nouvelle manière de concevoir, nous vous proposons de plonger au cœur des Fab Labs. Vous avez dit Fab Lab ? Un Fab Lab (abréviation de Fabrication Laboratory) est une plateforme ouverte de création et de prototypage d’objets physiques, « intelligents » ou non (selon la définition élaborée par la Fing). On y utilise logiciels libres et nouvelles technologies. Les Fab Labs reposent souvent sur l’open source et s’opposent au copyright. Les Fab Labs conduisent à la démocratisation de la production et à sa relocalisation par le biais des outils numériques. Des lieux et des projets Les Fab Labs fonctionnent en réseau et représentent à certains égards des « fabriques de communautés ».

ADN - Consultance, coaching & formation Diagnostiquer les besoins de compétences Il s’agit de mesurer et d’analyser l’écart entre les compétences requises et les compétences effectivement mises en œuvre : pour la mise en œuvre optimale des missions du service ou de l’unité, pour l’atteinte d’objectifs et de résultats déterminés, nouveaux, "stratégiques"… importants à quelque niveau que ce soit, au sein d’un service, d’une unité ou par un agent déterminé, pour une occupation satisfaisante d’un emploi, dans un poste déterminé, pour assumer, au sein de son poste, une fonction déterminée, dans un domaine particulier. Le diagnostic peut porter : soit sur les compétences individuelles réellement détenues par des agents ; . soit sur les compétences collectives réellement mise en œuvre dans les services. (voir Fiche technique n°27 : les différents niveaux de compétences dans les organisations).

DebatMouvant Auteur de la fiche : Frédéric Renier, Supagro Florac Licence de la fiche : CC-BY-SA En introduction : Le débat mouvant est un outil d'animation qui permet une prise de parole publique plus facile dans un groupe. Famille d'outils : Animation Présentation : Le débat mouvant (encore appelé Jeu de positionnement) est une forme de débat dynamique qui favorise la participation Pré-requis : - Un minimum de participants (une dizaine) - Une histoire polémique dans laquelle les participants peuvent se projeter - Une salle avec de l'espace - Des affiches pour marquer les différentes zones (d'accord, pas d'accord) - Exposer les règles du jeu (personne n'est obligé de prendre la parole, mais tout le monde doit choisir un camp) - Durée de l'activité : 1h30 semble une bonne durée. Prise en main : Un exemple de débat mouvant organisé par la SCOP Le Pavé Licence : Licence libre, Gratuit Utilisation : Facile Installation : Ne s'installe pas

Trois leviers pour une culture de la relation en entreprise : de l’implicite à l’explicite La relation : une affaire qui se partage à deux On attend beaucoup des managers aujourd’hui : qu’ils soulèvent l’enthousiasme et fassent passer les pilules amères auprès de leurs collaborateurs, obtiennent les résultats attendus et préservent la paix sociale, rassurent les collaborateurs et les bousculent à relever les défis… Les référentiels de compétences nous les décrivent comme des communicants et des animateurs d’équipe idéaux ! Pour les collaborateurs, le manager idéal, "celui qui permet de relever les défis", est un manager qui crée du lien avec son équipe (Étude BPI "Le manager idéal", janvier 2011 : 75% des 6800 actifs interrogés souligne le rôle clé du manager de proximité). D’ailleurs, les managers l’ont compris (enquête sur la communication managériale Inergie-AFCI de juin 2011 : 73% se disent impliqués dans leur rôle de communicant, soit + 22% - enquête 2008). Des pratiques professionnelles de la relation explicites L’attention aux personnes La capacité à coopérer

Brainstorming Doesn’t Really Work In the late nineteen-forties, Alex Osborn, a partner in the advertising agency B.B.D.O., decided to write a book in which he shared his creative secrets. At the time, B.B.D.O. was widely regarded as the most innovative firm on Madison Avenue. Born in 1888, Osborn had spent much of his career in Buffalo, where he started out working in newspapers, and his life at B.B.D.O. began when he teamed up with another young adman he’d met volunteering for the United War Work Campaign. By the forties, he was one of the industry’s grand old men, ready to pass on the lessons he’d learned. “Your Creative Power” was filled with tricks and strategies, such as always carrying a notebook, to be ready when inspiration struck. The book outlined the essential rules of a successful brainstorming session. Brainstorming was an immediate hit and Osborn became an influential business guru, writing such best-sellers as “Wake Up Your Mind” and “The Gold Mine Between Your Ears.” The results were telling.

Quelques méthodes de travail Dans cet article, je souhaiterais évoquer quelques techniques de travail que j’utilise au quotidien. En espérant que cela pourra être utile à quelqu’un. Cahier ou bloc notes ? Le bloc-notes est pratique, mais il a le fâcheux inconvéniant d’avoir des feuilles détachables... Les armes de couleurs Les "post-it" et les surligneurs sont mes deux armes favorites. Impression papier Les impressions papiers que je fais sont rares et je les limite au maximum. Un bon moyen de faire des économies et de réduire les impressions est de faire l’achat d’une seule imprimante pour une équipe ou un étage, imprimante qui fera du recto-verso, plutôt que d’acheter une imprimante par poste. la consommation électrique : une seule machine qui consomme un peu plus mais moins que toutes les autres ; un seul type de consommable et donc achat en gros, coût réduit sur les consommables ; et surtout, plus l’imprimante est loin, plus les utilisateurs réfléchiront à deux fois avant d’imprimer. Todoliste Travailler en groupe

Les outils visuels de l'apprentissage Quels outils visuels choisir pour favoriser l’apprentissage? C’est à cette question que répond de manière synthétique la très intéressante carte mentale ci-dessus. Pour chaque outil, son utilisation pratique et ses avantages sont proposés. Cliquer sur la carte pour l’agrandir. Son auteur, Renaud Keymeulen l’a réalisée après avoir participé aux ateliers de Visual Mapping de juin 2015. Chercheur en pédagogies nouvelles et méthodologue, il a mis en pratique des activités d’apprentissage différentes basées sur les intelligences multiples et la coopération dans ses classes. Renaud Keymeulen est l’auteur de l’ouvrage pédagogique de référence « Vaincre ses difficultés scolaires grâce aux intelligences multiples« . Les prochains ateliers de Visual Mapping auront lieu à Paris les 5 et 6 octobre prochains.

Réseaux et management | Le Cercle Les Echos | RSE | Scoop.it Les réseaux aujourd’hui : la double professionnalisation Les réseaux dans le domaine professionnel alternent bonne et mauvaise presse en France. Appartenir à un réseau peut être suspect … si c’est un réseau c’est qu’il est fermé, ou du moins perçu comme tel, un club étriqué souvent consanguin avec le cas échéant des rites initiatiques. Beaucoup d’idées reçues autour des réseaux, d’autant que s’ils apportent des échanges, contacts, idées, ils sont aussi des moyens de chercher d’autres employeurs ce qui est parfois mal vu par l’entreprise. Les réseaux professionnels connaissent une mutation forte depuis quelques années même si des invariants demeurent. Des responsables d’entreprises qui entretiennent leurs réseaux devient un axe de développement pour l’entreprise sur plusieurs dimensions (commerciale, ressource humaine, recrutement, partage de connaissance et des meilleurs pratiques, lobbying, …). Cependant la donne concernant les réseaux évolue. Tout d’abord, l’aspect commercial.

Le “codév” décrypté : progresser en aidant les autres Autour de la table, cinq personnes prennent place pour leur séance mensuelle de codéveloppement (lire aussi l'encadré). Ce soir, c'est Martin le "client". Il va livrer à ses pairs, désignés comme "consultants" pour l'occasion, la problématique qu'il souhaite explorer. 1. 2. 3. 4. 5. 6. Développer son écoute Anh Thai, manager chez HSBC, voit deux avantages à la méthode : "Quand je suis arrivée dans le groupe de "codév", j'étais fragilisée par la restructuration de mon entreprise. Sortir de l'isolement En inter ou en intra-entreprise, le codéveloppement réunit toujours des pairs, hors rapport hiérarchique, afin d'instaurer la confiance indispensable aux échanges. Empathie et bienveillance. Les limites des formations théoriques pour les managers. Les risques d'implantation d'une nouvelle méthode sans garde-fou existent Il ne suffit pas de se réunir entre pairs pour pratiquer le codéveloppement.

How to do a Brown Paper Process Mapping

Related: