background preloader

Atlas, The Next Generation

Atlas, The Next Generation
Related:  ROBOTS

Voici Pyrène, le nouveau robot humanoïde Un nouveau robot humanoïde baptisé Pyrène a fait son entrée au CNRS, le dotant d’une nouvelle génération de plateformes de recherche avancée en robotique. Visiblement, Pyrène n’est pas un robot bipède comme les autres. Avec sa démarche presque humaine et une force hors du commun, cette nouvelle recrue du Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (Laas) 1 sera bientôt capable de surmonter un grand nombre d’obstacles, comme des marches d’escalier ou un terrain accidenté, le tout en portant de lourdes charges. Dévoilé en février, Pyrène représente une réelle rupture avec les modèles précédents de robots bipèdes. Réalisateur: Olivier STASSE / LAAS / CNRS Une plateforme nouvelle génération Mais en définitive, à quoi Pyrène va-t-il vraiment servir ? Depuis son lancement, Gepetto utilisait la plateforme japonaise HRP-2 (link is external), livrée au Laas en 2006 suite à la création du laboratoire franco-japonais de robotique (link is external) entre le CNRS et l’AIST3. Tour de force

Robot Machine capable of carrying out a complex series of actions automatically A robot is a machine—especially one programmable by a computer—capable of carrying out a complex series of actions automatically.[2] A robot can be guided by an external control device, or the control may be embedded within. Robots may be constructed to evoke human form, but most robots are task-performing machines, designed with an emphasis on stark functionality, rather than expressive aesthetics. The branch of technology that deals with the design, construction, operation, and application of robots,[4] as well as computer systems for their control, sensory feedback, and information processing is robotics. These technologies deal with automated machines that can take the place of humans in dangerous environments or manufacturing processes, or resemble humans in appearance, behavior, or cognition. The term comes from a Slavic root, robot-, with meanings associated with labor. Summary History Early beginnings Mark E.

Jérémie Berrebi: « La fin des licornes est imminente et elle sera sanglante » En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... averses éparses Vent : 15km/h - UV : 4 Clôture veille : 4245.91 Ouverture : 4288.71 Replay Emissions Invité sur BFM Business à l’occasion de la journée Innovation France-Israël, l’ancien associé de Xavier Niel estime que le temps est compté pour les entreprises survalorisées. En mai prochain, cela fera un an que Jérémie Berrebi aura quitté Kima Ventures, le fonds qu’il a créé avec Xavier Niel en 2009. Mais au-delà de cette activité, l’ancien journaliste spécialiste de la high-tech est devenu le conseiller de nombreuses personnalités. Être une licorne, "c'est devenu la pire des choses" L'ère des "round down" a déjà commencé Par Pascal Samama Tweeter

Les robots compagnons très bientôt au seuil de nos foyers Il est tout mignon, vous reconnaît, joue avec les enfants, tient compagnie et surveille la maison en votre absence. Plus propre qu'un chien ou un chat, le robot domestique va très bientôt arriver dans votre foyer.Le premier animal numérique est attendu pour Noël. Conçu par la start-up parisienne Blue Frog Robotics - et fabriqué en France -, Buddy (copain, en anglais) est attendu pour Noël. C'est un petit robot souriant, tout en rondeurs, qui a une tablette à la place de la tête."Si on veut faciliter l'interaction entre les humains et les machines, il faut créer de l'empathie", explique à l'AFP Rodolphe Hasselvander, le cofondateur de Blue Frog Electronics. "On a des assistants sur nos smartphones, on a des assistants vocaux (...), mais on voit qu'on ne s'en sert pas vraiment.

Robot programmable, robot éducation, robot de service, bureau d'études robot 25 ans d’évolution de l’emploi : les 5 mutations majeures Il faut prendre du recul, beaucoup de recul. En réalité, il faut 25 ans pour se rendre compte des mutations profondes du marché du travail français. Premier constat : l'emploi s'est d'abord beaucoup féminisé : le nombre de femmes en emploi a progressé d'environ 2,8 millions sur la période pour seulement une hausse de 624.000 pour les hommes. Le « gap » est énorme avec un rapport de 1 à 4,5. Si bien qu'aujourd'hui plus de 48% des emplois sont occupés par des femmes : la parité n'est donc plus très loin et deux courbes se rapprochent : celle des taux d'emplois (qui rapporte le nombre de personnes en emplois sur la population en âge de travailler, grosso modo les 15 à 64 ans). En 1975, un écart était supérieur à 31 points ! C'est une transformation sociale majeure. Sur les 25 dernières années, l'industrie a détruit 1,4 million d'emplois (en partie liée à l'externalisation), l'agriculture près de 500.000, la construction est restée stable, le tertiaire en a gagné 5,3 millions.

Les robots arrivent, mais pour quoi faire' C'est surtout dans les magasins, gares, aéroports, musées ou centres de congrès que l'on devrait bientôt pouvoir croiser des robots plus ou moins futuristes, déployés à la rencontre du public. Ils comprennent vos questions, suivent votre regard, parlent plusieurs langues et ne s'impatientent pas s'ils doivent se répéter. Les deux Normands d'Event-Bots ont ainsi créé Tiki dans leur garage de Rouen: c'est une drôle de machine élancée avec un écran à la place du ventre et une petite tête triangulaire animée par des leds. D'aspect très différent, Leenby, une imposante robote casquée proposée par les Limougeauds de Cyberdroïd, peut également orienter les gens, et même servir des petits-fours sur un plateau. Vedette du salon Innorobo cette semaine à Paris, le plus connu est incontestablement Pepper, robot humanoïde très bavard conçu par SoftBank Robotics (nouveau nom de la société Aldebaran), déjà commercialisé au Japon. - Robot à adopter - "Le premier réflexe, c'est +waouh c'est génial!

Robotique | Futura Tech Cela vous intéressera aussi Ensemble des domaines scientifiques et industriels en rapport avec la conception et la réalisation de robots. Au contraire du terme informatique, forgé de toutes pièces en France, robotique vient de l'anglais robotics, imaginé par le romancier Isaac AsimovIsaac Asimov et popularisé par un livre publié en 1942, (Runaround) dans lequel il décrit les « trois lois de la robotique ». Dans le domaine industriel, la robotique produit des automates réalisant des fonctions précises sur des chaînes de montage. La robotique produit aussi des engins capables de se mouvoir dans différents milieux : dangereux (pollués, radioactifs...), aérien, sous-marinssous-marins, spatiaux... La robotique s'est également étendue récemment au marché grand-public avec des engins autonomes pour assurer seuls certaines fonctions (aspirateursaspirateurs, tondeuses à gazontondeuses à gazon...) ou pour des activités ludiques (robots compagnons, robots jouets...). La robotique c'est quoi ?

Robots, télémedecine, 5 G : comment le Japon répond à son défi démographique Faute d'un renouvellement suffisant des générations, le pays du soleil levant mise sur les nouvelles technologies pour compenser le manque de main-d'œuvre. La population japonaise vieillit. Le pays compte aujourd'hui 126 millions d'habitants. Parmi les exemples les plus criants figure le cas du BTP. Dans le même ordre d'idée, la télémédecine offre de nombreuses perspectives, notamment pour le maintien à domicile des personnes âgées. D'une manière plus générale, l'automatisation des tâches les plus ingrates apparaît comme une réponse au manque de main-d'œuvre sur l'archipel Nippon. Dans le registre de la mobilité, les Japonais ne manquent pas d'imagination. Cependant, malgré toute l'imagination des ingénieurs japonais, le pays ne devrait pas pouvoir faire l'économie d'une révolution culturelle. Big Bang Santé, Maison de la Chimie à Paris, le 18 octobre 2018, de 9h à 17h30 » Découvrez la 3ème édition 2018 SERVICE: Economisez 10% sur votre commande Shop Pharmacie avec nos codes promo

Le nouveau robot humanoïde qui tombe, se relève, et ouvre les portes Boston Dynamics présente, dans une vidéo, la nouvelle version de son robot, Atlas, capable de marcher, garder l’équilibre, porter des paquets et s’adapter à son environnement. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Morgane Tual Boston Dynamics nous avait déjà fait frissonner avec son robot quadrupède au bourdonnement étrange. Mardi 23 février, l’entreprise, qui appartient à Alphabet, la maison mère de Google, a dévoilé, dans une vidéo impressionnante, la nouvelle version de son humanoïde, nommé Atlas. « Conçu pour opérer à l’extérieur et dans des bâtiments », explique Boston Dynamics sur YouTube, le robot ouvre des portes, soulève des paquets, marche dans la neige et réussit à éviter les chutes quand il perd son équilibre ou qu’on le pousse. Mais s’il arrive qu’il tombe, Atlas, dans cette vidéo, ne se casse pas et se relève. En témoigne cette compilation de chutes de robots lors du Darpa Robotics Challenge, l’une des plus prestigieuses compétitions de robotique. « Très impressionnant »

Related: