background preloader

Espagne Labs: inventer la démocratie du futur

Espagne Labs: inventer la démocratie du futur
Des assemblées numériques reliées entre elles, un réseau social alternatif, des outils open source et des licences libres en support, le tout coordonné au niveau technique par des hackers. Les acampadas du 15M se préparent à la globalisation du mouvement. Ne croyez pas que le mouvement espagnol s’étiole, bien au contraire ! Il entend passer à la vitesse supérieure, conscient de ses défauts et de ses qualités, et des décisions nécessaires à prendre pour avancer, sur le plan de l’organisation et de la logistique. La révolution, le changement, sont dans la rue et sur les places des quartiers. Mais c’est aussi sur les réseaux que se joue la partie la plus intéressante du mouvement, lancé par la manifestation du 15 mai dernier. ¡HackSol! Dès la formation d’acampadasol et dans les jours qui suivent, les hackers de Madrid décident de prêter main forte au mouvement. Le groupe Hacksol a surgi de lui-même de l’acampadasol. “Mettre l’intelligence collective sur le réseau” Ils expliquent :

http://owni.fr/2011/06/06/espagne-labs-inventer-la-democratie-du-futur/

Les propositions de ¡Democracia Real Ya! Le mouvement ¡Democracia Real Ya! a annoncé lundi dernier en conférence de presse la préparation d'une manifestation internationale pour le 15 octobre 2011. Nous vous proposons de découvrir la liste de leurs propositions. Un hacker se sert de Siri comme domestique Marcus Schappi, 28 ans, a étendu les compétences de Siri, l'assistant vocal des utilisateurs d'iPhone 4S, à l'aide d'un dispositif qu'il a bidouillé pour une centaine de francs. Sur demande expresse de son maître, Siri allume une lampe ou ouvre une page Web. Il devrait aussi bientôt être capable de gérer l'enclenchement et le déclenchement de l'air conditionné ou d'alarmes. «Avec des connaissances dans l'électronique et dans la programmation, c'est à la portée de n'importe qui», explique l'Australien.

Observatoire Européen pour la Démocratie et le Développement - Qui sommes-nous Qui sommes-nous ? repose sur une conviction : la démocratie et le développement sont les outils qui permettent l'épanouissement des peuples et des hommes. M le Recteur Charles Zorgbibe Une société blessée, une démocratie en peine Le "mouvement du 15 mai" prend de l'ampleur, les places centrales sont occupées dans la majorité des grandes villes espagnoles, et ce malgré l'interdiction de certains rassemblements. Reste aux "sans toit, sans boulot, sans retraite et sans peur" à transformer cette indignation en action politique, confie un chroniqueur d'El País. 20 mai 2011 | Partager :

Crackez le code et devenez hacker pour les services secrets britanniques Les services secrets de sa majesté vous ont toujours passionné depuis que vous êtes petit ? Maintenant vous avez l’opportunité de devenir un vrai James Bond. Mais avant … il vous faudra réaliser un petit test, et non des moindres : cracker le code de ce site. C’est à cette seule condition qu’il sera possible d’envoyer sa candidature pour l’emploi de hacker auprès du Government Communications Headquarters (GCHQ), les services de renseignements électroniques en Grande Bretagne.

Réveil mondial des 99% Réveil mondial des 99% : LA DÉMOCRATIE — FORCÉMENT DIRECTE — doit être défendue, quotidiennement et personnellement, par chaque citoyen digne de ce nom. LE MOMENT EST VENU : Formidable Frédéric Lordon : « la chose que, par charité, nous persistons à nommer "démocratie représentative" est morte et bien morte ! Le Movimiento 15-M se décentralise Cela fait près de dix jours que les manifestants de la Puerta del Sol tiennent leur campement. Les Indignados, moins nombreux mais aussi déterminés qu'au premier jour, réfléchissent désormais aux nouveaux modes d’actions à adopter pour que perdure la mobilisation. Reportage en República de Sol. C’est sous un soleil de plomb que se tient l’assemblée générale de l’acampada de Puerta del Sol à Madrid ce mardi matin.

Arrestation d'un Roumain accusé d'avoir piraté des serveurs de la Nasa La Station spatiale internationale - Photo: archives NASA Un Roumain, de 26 ans, soupçonné d'être entré par effraction dans plusieurs serveurs de la Nasa, l'agence spatiale américaine, causant un préjudice de 500 000 dollars, a été arrêté mardi, a annoncé le parquet chargé de la lutte contre la criminalité organisée. «Le suspect Robert Butyka est accusé d'avoir accédé illégalement, en violant les systèmes de sécurité, à plusieurs serveurs de la Nasa le 12 décembre 2010», indique un communiqué du parquet. «En commettant cette infraction et en introduisant, modifiant et détériorant des données informatiques, l'accusé a gravement perturbé le fonctionnement des serveurs», ajoutent les procureurs roumains qui estiment le préjudice causé à 500 000 dollars. La Roumanie est considérée comme une plaque-tournante de la cyber-criminalité.

NON, ON N’EST PAS EN DÉMOCRATIE Bien sûr. Si on considère le sens originel du mot, la démocratie est une organisation qui oblige les gens à discuter entre eux avant de décider. Avec comme institution-mère le Parlement, où tout le monde peut participer ou, si on est trop nombreux, être représenté. C’est la mise en scène des conflits, le respect des opinions dissidentes, le droit de parole pour tous, à tout moment, à tout propos. C’est l’obligation d’éclairer les antagonismes avant de décider. C’est à l’issue d’un débat riche, complet et honnête, chacun étant éclairé de tous les tenants et aboutissants, de tous les points de vue (y compris ceux qu’on déteste), qu’on prend la décision, bien mieux que lorsqu’elle est prise dans le dos des gens et contre eux.

Les Indignés prennent la Bastille "Viva la révolution", s'époumone un grand gaillard les yeux plein de conviction. Pour le cinquième jour consécutif, une foule hétéroclite d'environ 200 jeunes et moins jeunes s'est rassemblée, mardi soir, place de la Bastille. Solidaires avec les manifestations de la jeunesse espagnole, ils se disent écœurés par la situation de la jeunesse. Technologies pour la transparence : le rapport final Le réseau Technologies pour la transparence est fier d'annoncer la publication de son rapport final, Cartographie mondiale de l'utilisation des nouvelles technologies pour plus de transparence et de responsabilisation [en anglais comme tous les liens, sauf mention contraire]. Ce rapport est publié par l'initiative Transparency and Accountability Initiative(@TAInitiative), comme plus d'une dizaine d'autres travaux de recherche sur le mouvement mondial pour plus de transparence. Le rapport est consacré à trois aspects clefs : Impact et enseignements, Nouvelles technologies et Innovations politiques. Nous remercions vivement la Transparency and Accountability Initiative d'avoir financé nos travaux, notre fabuleuse équipe de chercheurs, et David Sasaki, qui a lancé et dirigé dans sa phase initiale le réseau Technologies pour la transparence, et jeté ainsi les bases fondatrices de cette étude.

WikiLeaks : comment sont menées les attaques de "l'Opération Riposte" et pourquoi elles ont cessé Depuis le début de la semaine, les sites Internet de Paypal, MasterCard, Visa, de la banque suisse Post Finance ou encore ceux du procureur général de Suède, de Sarah Palin et du sénateur Joe Liberman sont les cibles d’attaques distribuées en déni de service (DDoS) menées par les Anonymous. Ce rassemblement de hackers qui a ses quartiers sur le forum /b/ de 4Chan a décidé de prendre la défense de Wikileaks en déclenchant des représailles contre tous les protagonistes qui cherchent à réduire le site au silence. Baptisée « Opération Payback » (ou Opération Riposte en français), la cyber vendetta s’appuie sur l’application LOIC (Low Orbit Ion Cannon) qui était à l’origine conçue pour tester la résistance des réseaux.

Une histoire de la peur LE MONDE DES LIVRES | • Mis à jour le | Par Louis-Georges Tin La chute du mur de Berlin, c'était la fin de la guerre froide, le signe d'une liberté nouvelle, d'un monde plus ouvert... Ce mur n'était plus qu'un mauvais souvenir. On ne ferait plus de murs.

Related: