background preloader

Blog Jardin Alsagarden - le magazine des jardiniers curieux

Blog Jardin Alsagarden - le magazine des jardiniers curieux
Un « jardin-forêt » est un agrosystème imitant la forêt naturelle, organisé intelligemment pour une production de nourriture écologique. Robert Hart, pionnier des jardin-forêts en climat tempéré inventa un système basé sur l’observation que la forêt naturelle peut être divisée en sept niveaux distincts, depuis les grands arbres fruitiers (couche canopée) jusqu’au plantes potagères et aromatiques (couche couvre-sol) en passant par les petits arbustes à fruits comestibles (strate arbustive). Dans cet article nous verrons les différentes espèces et variétés pouvant être cultivés dans ces sept states distinctes dans un climat tempéré. Quelles plantes dans un jardin-foret ? Par opposition au verger où l’on cultive des arbres de même espèce, de même âge et de même taille, la forêt présente un grand nombre d’espèces, de tailles et d’âges différents. 1.) Par définition, la canopée est l’étage supérieur de la forêt, directement influencée par le rayonnement solaire. 2.) 3.) 4.) 5.) 6.) 7.)

http://www.alsagarden.com/blog/liste-des-plantes-pour-un-jardin-foret-en-zone-temperee/

Related:  Permaculture installation premiers pasJardins, potagerspermaculture 2agriculture/permaculture

En 60 jours, il est passé de quelques graines à un potager bio hyper productif en permaculture Dans l’agitation de notre vie quotidienne, l’idée de faire pousser ses propres légumes semble impossible. L’histoire et les photos qui suivent vous prouveront le contraire et vous donneront la motivation nécessaire pour réaliser vos rêves. Il y a un an, un scandale éclata au Canada. Le propriétaire d’une maison avec jardin décida de transformer en potager sa parcelle de terre donnant sur la rue. Permaforêt: Graminées sauvages comestibles La majorité des graminées sauvages ou cultivées sont comestibles. Les céréales s'accommodent très bien des sols acides et pauvres, en plaine ou en montagne; on les retrouvent au delà de 3000m d'altitude. Les graines peuvent être moulues en farine ou torréfiées avant d'être consommées cuites, en bouillie, grumeaux, céréales, pain, pâtes, ou succédanés de café. Les variétés cultivées ont été sélectionnées et multipliées pour leur teneur en gluten, parfois au delà de 70%, afin de résister aux manipulations des pétrins mécaniques: la pâte obtenue devient suffisamment élastique pour permettre la préparation industrielle. Les préparation industrielle en nécessite pas tant de gluten et peut tendre vers des teneurs inférieurs à 8%, voir nulle, comme avec les farines de riz, de maïs, de quinoa, de millet, de sorgho, du petit épéautre, de soja ou de sarrasin. Les céréales anciens ou sauvages sont pauvres en gluten, moins de 8% et donc excellents pour la santé.

… des expériences Tomates en cage, sans taille Selon la méthode explicitée dans Sos tomates battues. Les plants ne sont jamais taillés (*sauf maladie), on laisse tous les gourmands. Les tomates poussent alors sur plusieurs tiges et développent des racines très puissantes (ce qui peut poser problème si le sol est trop pauvre ou pas assez profond). Les néo-paysans Gaspard D'Allens et Lucile Leclair sont partis un an sur les routes de France à la rencontre des néo-paysans. Ces hommes et femmes ont décidé de cultiver leur rêve ailleurs que sur le bitume, en changeant de vie pour devenir maraîcher, éleveur, apiculteur, arboriculteur... Les néo-paysans, Gaspard d'Allens, Lucile Leclair, ed.

La Fertilisation Biologique des Arbres Fruitiers Pour se développer et produire, les arbres fruitiers puisent dans les réserves du sol et par conséquent appauvrissent ce dernier. Contrairement à l'arboriculture conventionnel qui aura pour objectif de nourrir directement l'arbre fruitier, et épuisera dont inexorablement le sol, la fertilisation d'un verger en bio consistera à maintenir, voir à améliorer le teneur du sol en matières organiques (et donc éléments nutritifs), et ce de façon équilibrée. Mais voyons d'abord quels sont ces éléments nutritifs indispensables. Besoins en éléments nutritifs des arbres fruitiers Les éléments nutritifs sont multiples et complémentaires : Listes des fruitiers interessants, resistance au froid, maladies, … (Collaboratif) Voici une ébauche de liste non exhaustive de quelques arbres intéressants en permaculture classé par rusticité. Cette liste à pour origine un vieux post sur facebook dont je n’en suis pas l’auteur que j’ai pris comme base de départ. Une bonne partie de ces infos sont à vérifier et à éditer, pour cela j’ai besoin de votre aide. Étant novice dans le domaine, il ne faut pas tout prendre pour vérité.

LES RÈGLES DE BASE POUR ÉLEVER DES POULES - Autonomie-nature-survie.com Vous avez envie d’élever des poules et vous ne savez pas trop par où commencer. Nous allons essayer de vous donner quelques conseils de base pour élever vos poules. Il faut savoir en premier lieu que les poules recyclent la plupart des restes alimentaires et vous débarrassent des bestioles et des nuisibles. Ce n’est pas pour autant qu’elles sont autonomes car elles réclameront une attention particulière. Vous devrez leur donner constamment un complément protéinique et en contrepartie, elles vous gratifieront d’œufs frais toute l’année. Si vous êtes à court de viande, vous pourrez même envisager de les tuer pour les manger.

Le Verger En Permaculture Quel délice de déguster les fruits de son verger ! D’autant plus que l’arbre fruitier, comme toute plante pérenne, nous apporte sa production inlassablement chaque année, avec une maintenance très limitée, sans labour, semis ou autres dépenses d’énergies diverses…Un véritable exemple de permanence ! Image extraite du film « Le Verger Permaculturel: au-delà du Bio » Malheureusement le constat de la production fruitière et de l’arboriculture rejoint la plupart du temps celui de l’agriculture conventionnelle : utilisation de pesticides, fongicides, insecticides, bactéricides, herbicides et engrais de toutes sortes. Pas moins de 35 traitements phytosanitaires sont en moyenne utilisés sur des vergers de pomme par exemple en une saison de culture.

8 associations de plantes testées au potager et verger bio Qui n’a jamais entendu parler de l’association de la tomate et de l’œillet d’inde ? Du poireau et de la carotte ? Des trois sœurs ? Cette dernière est probablement un peu moins connue en France. Cette année je vais expérimenter 8 associations de plantes jamais testées dans mon potager, certaines sont bien connues par les jardiniers, d’autres moins. La permaculture Créée dans les années soixante-dix en Australie par Bill Molisson et David Holmgren, la permaculture est un système conceptuel inspiré du fonctionnement de la nature. Depuis des centaines de millions d’années, la nature crée des écosystèmes harmonieux et durables, qui génèrent eux-mêmes les conditions favorables au développement de formes de vie plus évoluées. Permaculture signifiait, à l’origine, agriculture permanente, puis le concept s’est élargi pour devenir culture permanente, dans le sens de durable. L’être humain, particulièrement en occident durant les derniers siècles, artificialise les écosystèmes et s’impose de ce fait l’obligation de devoir compenser par son travail et par des intrants les fonctions remplies naturellement par le vivant (par exemple, pour un jardin, la capacité des plantes et des micro-organismes contenus dans un sol vivant à créer de l’humus, en dégradant la roche-mère, à utiliser l’énergie du soleil, l’azote et le carbone atmosphérique, l’eau de pluie…).

Le BRF - monjardinenpermaculture.fr BRF signifie Bois Raméal Fragmenté Cette technique utilise le bois des rameaux d'arbres découpées en petits fragments. Cette technique représente plus qu'un simple paillis car elle permet le développement des champignons (mycélium) et la création d'humus stable afin de développer la fertilité du sol.

Related: