background preloader

Céline Alvarez, la pédagogue qui passe l’école au scanner

Céline Alvarez, la pédagogue qui passe l’école au scanner
Pendant trois ans, dans une classe unique de maternelle, Céline Alvarez a associé des neurologues à sa démarche pédagogique. Entraide, autonomie, collaboration… Quand les sciences dures valident les méthodes participatives. Souleyman, Clarisse, Emma et les autres n'oublieront jamais leurs années de maternelle, à l'école Jean-Lurçat de Gennevilliers (Hauts-de-Seine). C'était de septembre 2011 à juin 2014, de la petite à la grande section – les enfants ayant eu, exceptionnellement, la même classe pendant trois années consécutives, ou les trois sections se trouvaient mélangées. Trois années enchantées, fondatrices, dans une école classée REP (Réseau d'éducation prioritaire). « J'ai vu, en quelques mois, ma fille reprendre confiance en elle, entreprendre des choses qu'elle n'aurait jamais faites, avant », témoigne Christelle Letourneur, la mère de Clarisse, petite fille « introvertie » au départ, qui bégayait, présentait des retards importants de langage.

http://www.telerama.fr/monde/celine-alvarez-l-instit-qui-passe-l-ecole-au-scanner,137936.php

Related:  Céline Alvarez - les lois naturelles de l'enfantMéthodes d'apprentissageCycle de conférenceneuroscience

Une vidéo à regarder ABSOLUMENT : Céline Alvarez sur les apprentissages et la nature de l'enfant Le 8 octobre 2015, dans le cadre du cycle annuel « L’éducation positive, une nouvelle façon d’élever nos enfants ? », le 27RUEJACOB a eu le plaisir de recevoir Céline Alvarez. L’échec du modèle scolaire traditionnel 40% des enfants sortent du CM2 avec des difficultés tellement importantes qu’ils ne pourront pas suivre une scolarité normale au collège, soit 300 000 enfants « sacrifiés » chaque année. L’être humain est un être d’apprentissage : on est câblé pour apprendre constamment comme on respire et pour aimer l’autre. Céline Alvarez explique qu’on a les outils scientifiques pour repenser l’école et pour mesurer les résultats des applications pédagogiques.

Être autonome - Les lois naturelles de l’enfant Être autonome Entre 3 et 5 ans, le jeune être humain traverse une période de développement rapide de ses fonctions exécutives. Il veut alors tout faire par lui-même - mettre ses chaussures, se verser à boire, se laver les dents, s’habiller, boutonner sa chemise, etc. En effet, lorsqu’il fait seul, il exerce et développe ses fonctions exécutives : il garde en mémoire les différentes étapes et les organise pour atteindre un objectif ; il contrôle ses gestes ou les émotions inappropriées, et apprend à rester flexible, c'est à dire, à revoir sa stratégie en cas d’erreur.

Les lois naturelles de l’enfant Céline Alvarez a mené une expérience dans une maternelle en zone d’éducation prioritaire et « plan violence », à Gennevilliers. Elle a respecté les « lois naturelles de l’enfant » et les résultats ont été exceptionnels. À la fin de la deuxième année, tous les enfants de grande section et 90 % de moyenne section étaient lecteurs et affichaient d’excellentes compétences en arithmétique. Les neurosciences - Les Ecureuils Montessori Plasticité cérébrale Les découvertes scientifiques récentes corroborent les constats de Maria Montessori basés sur l’observation de l’enfant. Là où elle a observé une forte capacité de concentration des enfants, un vif attrait pour leur environnement, une grande capacité d’absorption de tout ce qui les entoure, les neurosciences montrent qu’à l’âge du jeune enfant, le cerveau se structure en créant des milliers de connexions synaptiques. Chaque chose que l’enfant perçoit de son environnement par le biais de ses 5 sens crée une connexion.

Problem loading page Révoltée par l’échec scolaire et les inégalités sociales, Céline Alvarez devient professeur des écoles en 2011. Après avoir obtenu carte blanche d’un conseiller de Luc Chatel, alors ministre de l’Education, son objectif est d'"infiltrer" l’Education nationale et de tester des méthodes d’enseignement révolutionnaires fondées sur un principe : l'autonomie. Les enfants sont aidés à choisir des activités constructives pour eux! Durant trois ans, dans sa classe, 25 élèves de ZEP, de 3 à 5 ans, issus des milieux les moins favorisés de Gennevilliers et dont beaucoup accusaient déjà un retard, ont pu poursuivre une même activité aussi longtemps qu’il leur plaisait, origami, table de calcul, cubes ou laçage d’un ruban, etc. Ou passer de l’une à l’autre, à leur gré. Dans un climat de coopération, sans jugement ni pression de l’adulte, sans compétition.

Méfiez-vous des neurosciences Il n’y a guère une semaine qui se passe sans qu’on n’évoque une nouvelle «découverte» en neurosciences et ses retombées possibles dans le champ de l’éducation: on appelle les neurosciences au secours pour «valider» l’éducation bienveillante, on les institue arbitres du combat des différentes méthodes de lecture. Ne seraient-elles pas devenues une nouvelle autorité à laquelle on confierait (trop?) facilement l’éducation de ses enfants? Comment fonctionne le cerveau de Bébé: Ce que les neurosciences nous ... - John Medina

Related: