background preloader

Dépendance aux écrans : une addiction de l'ère numérique

Dépendance aux écrans : une addiction de l'ère numérique
Internet a créé de nouveaux types d’addictions aux jeux vidéo en ligne ou aux réseaux sociaux. Cette dépendance concerne aussi bien des enfants que des adolescents ou des adultes. Elle correspond à des pratiques sur écran excessives et incontrôlables, qui peuvent rejaillir sur la scolarité, le travail et les relations avec les autres. Souvent due à un mal-être ou à un isolement social, cette addiction impacte parfois l’alimentation et le sommeil. Des pratiques en ligne très répandues et parfois addictives... Internet a fait naître de nouvelles modalités d’interaction ludique entre personnes. la dépendance aux jeux d’argent et de hasard ;les achats compulsifs ;les addictions alimentaires ou à l’activité physique ;les dépendances sexuelles ou affectives ;etc. Comme tous ces comportements, l’usage excessif des écrans empêche la personne touchée de se consacrer à d’autres activités, et tend à provoquer des problèmes relationnels. Addiction aux jeux vidéo ?

https://www.axaprevention.fr/sante-bien-etre/sante-question/addiction-ecrans

Related:  Collaborations C2ILes comportements addictifs liés à l'usage du numériqueguenoun_grouped_psypozzobon_groupec_psyLes comportements addictifs liés à l’usage du numérique

Une loi pour encourager (et réguler?) le développement de l'e-sport - Fédération Addiction Dans le cadre du projet de loi dite « pour une république numérique », des dispositions relatives au développement et à l’encadrement des compétitions de jeux vidéo en ligne ont soulevé quelques interrogations. C’est spécifiquement l’article 42 qui a poussé certaines associations du secteur de la santé et organismes de régulation des jeux en ligne a alerter sur le risque de voir ces compétitions se rapprocher des jeux d’argent en ligne, en intégrant une définition large de ce que sont ces compétitions (« une série d’interactions s’appuyant sur une trame scénarisée ou des situations simulées et se traduisant sous forme d’images animées, sonorisées ou non ») et en introduisant des composantes financières dont on sait qu’elles peuvent inciter au jeu excessif. Les principales propositions des parlementaires, Rudy Salles et Jérôme Durain, visent à : D’autres laissent plus perplexe quant à la dimension financière :

Corée du Sud - Un père accro aux jeux vidéo laisse son fils mourir de faim Voilà une nouvelle affaire qui devrait alimenter le débat sur les jeux vidéo et les addictions qu'ils peuvent créer. En Corée du Sud, un homme de 22 ans nommé Chung a été arrêté lundi après la découverte du corps décomposé de son fils de deux ans dans un sac poubelle, près de Daegu, dans le sud-est du pays. D'après les premiers éléments de l'enquête, l'épouse de Chung n'était plus présente au domicile conjugal à cause de son emploi et lui, passait ses journées dans des cyber-cafés. Il ne rentrait que tous les trois jours pour nourrir son enfant… Pire encore.

Résultats de recherche Article de Revue ...La médiatisation des problématiques de la violence et de l'addiction aux jeux vidéo Olivier Mauco ATER en Science Politique Paris 1, CRPS ... ...Jeu, recherche de sens, et addiction Marc Valleur Chef de service Centre médical Marmottan 17-19 ... Ouvrage collectif Stress numérique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le stress numérique est la conséquence de l’amplification des mécanismes de stress par un environnement numérique omniprésent : en France le nombre de cartes mobiles (ou cartes SIM) actives (80 millions) [2] [archive] dépasse le nombre de français (66 millions) et au moins trois réseaux sont simultanément disponibles pour plus de 99% de la population. Cette dénomination, intègre le nouveau paradigme numérique (Cf. section 1), auquel est associé le caractère addictif du numérique[1].

L'addiction à Internet: une nouvelle maladie? Au moment où tous les individus sont connectés une question toute simple se pose. Où se trouve la frontière entre un usage répété et une addiction? Cette question n'est pas si facile. Le terme d'addiction est passé dans le langage usuel. Il appartient maintenant à la "pop-psychologie", la psychologie populaire. INPES - Jeux vidéo : pratiques excessives - Cyberdépendance ? La « cyberdépendance » ou « addiction aux jeux vidéo » existe-t-elle ? Un usage immodéré des jeux vidéo/Internet est-il pour autant synonyme d’addiction ? En effet, au regard de la toxicité des substances psychoactives (drogues illicites, tabac, alcool), le positionnement des addictions comportementales (jeux vidéo, travail, jogging…) fait encore débat. Certains psychiatres remettent en cause la notion d'addiction appliquée à autre chose que des drogues, argumentant que dans ce cas, toute passion peut être vue comme pathologique. De plus comme ils aiment à le rappeler, il n’y a pas de mort dans l’addiction aux jeux vidéo ou à Internet, alors que c’est le cas avec les addictions au tabac.

La cyberaddiction des adolescents: sortons la tête du sable  L'ère du numérique s'impose aujourd'hui dans notre vie quotidienne et dans les programmes de l'Education nationale (pour preuve, la circulaire du 12 mars 2014). Le potentiel éducatif de ces nouvelles technologies est indéniable, mais quels sont les risques ? C'est en 1987, année de l'entrée des ordinateurs et consoles de jeux dans les chambres d'enfants, que débute un cycle de baisse constante des résultats scolaires des élèves français : la corrélation entre cyberaddiction et chute des performances scolaires est évidente. Le sujet n'est pourtant jamais véritablement abordé par les responsables politiques et pédagogiques. Les addictions comportementales Depuis 20 ans, l'approche des addictions avec ou sans drogues se fait de façon globale.Il existe des similitudes neurobiologiques et psychopathologiques et surtout comportementales entre les addictions avec produit et les addictions comportementales : addiction aux jeux de hasard et d'argent ou jeu pathologique, addiction aux jeux vidéo, achats compulsifs, addictions alimentaires, dépendance à l'activité physique, dépendances sexuelles et affectives, dépendances sectaires... La définition Dans un article paru en 1990, le psychiatre Aviel Goodman proposait comme définition de l'addiction : « un processus par lequel un comportement, qui peut fonctionner à la foi pour produire du plaisir et pour soulager un malaise intérieur, est utilisé sous un mode caractérisé par l'échec répété dans le contrôle de ce comportement et la persistance de ce comportement en dépit des conséquences négatives significatives ». Les critères des addictions comportementales

La course à l’e-influence, une addiction socialement acceptable ? – The brandnewsblog l Le blog des marques et du branding #Gloups. S’il est des articles qu’on lit d’un trait, la gorge un peu serrée et en ravalant sa salive à la fin, celui d’Isabelle Bouttier¹, publié récemment par l’excellente revue Tank, en fait incontestablement partie. C’est que la fondatrice de Web Image&Sens, qui fut sémiologue et coach dans une vie antérieure, n’y va pas par quatre chemins pour décrire les ressorts psychologiques et autres traits qui caractérisent les socionautes influents, ainsi que la course à l’e-influence ! Alors évidemment, quand il se trouve qu’on est soi-même blogueur et twitto assidu, comme le personnage fictif autour duquel l’auteure a construit son article (un certain « Paul »²), difficile de ne pas se sentir visé par cette description sans concession de l’e-influence et par son portrait au vitriol de ces e-influenceurs autoproclamés dont les réseaux regorgent. Alors, aliénation ou pas ? Quelle seraient, si tant est que l’on puisse parler d’addiction, les signes avant-coureurs de la dépendance ?

Serge Tisseron Posté par Serge TISSERON le 7 juin 2012. La première révolution engagée par la culture numérique est culturelle La culture du livre est une culture de l’un, dominée par une conception verticale du savoir : celui qui sait écrit un livre pour ceux qui ignorent.

Sommeil : 14% des ados accros au téléphone et à internet la nuit Un nouveau mal moderne touche les adolescents : la dépendance technologique. L'ère des ultra-connectés frappent les plus jeunes... jusqu'en pleine nuit. C'est ce que démontre une étude menée en région parisienne sur 133 collégiens en 5e et 4e, révélée par Le Monde cette semaine (*). addiction au jeu - Dépendances 28 décembre 2010 ,Je décide fermement d’arrêter le jeu…Je décrirais chaque moment avec précision ce que je ressens, comment je suis, pourquoi j’ai pensé à jouer, et je noterais la façon dont j’ai pu me contenir et garder ma force en poursuivant le combat.J’ai des projets plein la tête mais aujourd’hui le jeu a pris la plus grande place de mon cerveau.Est-ce que simplement parce que je manque d’argent ?Que se passe-t-il dans ma tête lorsque je joue.Je me confesserais chaque jour et je m’engage à ne plus jouer régulièrement.

Addict à Internet, j'ai fait une détox digitale Julie, 29 ans, ne pouvait plus se passer de ses écrans. Suite à un problème de santé, forcée de se déconnecter, elle a analysé son besoin d'être reliée en permanence, et s'est fixé des règles. Elle a tenté une semaine sans Internet. Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? Rapport d'information n° 46 (2008-2009) de M. David ASSOULINE, fait au nom de la commission des affaires culturelles, déposé le 22 octobre 2008 Synthèse du rapport (97 Koctets) Disponible au format Acrobat (728 Koctets) au nom de la commission des Affaires culturelles (1) sur l'impact des nouveauxmédias sur la jeunesse, Par M.

bonjour à vous, merci pour vos retours. en effet, bien qu'orienté vers une proposition de service, certains sites commerciaux vulgarisent et résument bien certains sujets, ce qui vaut parfois le détour �� by gaillard_groupee_psy Mar 13

Bonjour, Merci pour cet article intéressant ! Bonne continuation Thomas by koeltz_groupef_psy Mar 12

Ce lien est tiré du site internet d’AXA Prévention explique clairement les impacts de l’ère numérique sur les comportements des citoyens, tous âges confondus. by audon_groupea_psy Mar 12

Bonjour, je viens de découvrir l'article d'AXA que vous avez épinglé. Cet article me semble particulièrement intéressant en terme de prévention grâce à son exposé clair et concis. Merci pour ce partage Izia by maris_groupeb_psy Feb 9

Related: