background preloader

«Un jour, nous nous demanderons comment nous avons pu vivre sans revenu universel de base»

«Un jour, nous nous demanderons comment nous avons pu vivre sans revenu universel de base»
Les Suisses voteront le 5 juin sur une initiative populaire réclamant la création d’un revenu de base inconditionnel. L’idée? Attribuer à chaque citoyen, pauvre ou riche, une somme de base, sans contrepartie. Philippe Van Parijs, professeur ordinaire à la Faculté des sciences économiques, sociales et politiques de l’université de Louvain, observe le débat naissant en Suisse avec enthousiasme. Pour le philosophe qui a fondé le BIEN (Basic income earth network) dans les années 1980, le revenu de base est un vecteur d’émancipation. Il est de passage à Zurich ce jeudi pour croiser le fer avec un opposant à ce projet, l’économiste Reiner Eichenberger*. Le Temps: Les Suisses votent sur le revenu inconditionnel de base, la Finlande l’étudie et les Pays-Bas le testent dans plusieurs villes. Philippe Van Parijs: Cette idée émerge du constat que le plein-emploi au sens traditionnel est une illusion. – En quoi distribuer à chacun un revenu sans condition en serait une? – Une utopie?

http://www.letemps.ch/suisse/2016/02/18/un-jour-demanderons-avons-pu-vivre-revenu-universel-base

Related:  Écologie et écovillagesLe revenu minimum universel et inconditionnelRevenu universel de baseLe revenu minimum universel

Voici la liste des 185 cosmétiques contenant des substances "préoccupantes" Crèmes hydratantes, shampoings, dentifrices, déodorants, eaux de toilette, lingettes… C'est une liste à donner le vertige. L'UFC-Que Choisir a dévoilé lundi 22 février 185 produits cosmétiques courants contenant des substances "préoccupantes" (allergènes, composés toxiques, perturbateurs endocriniens), appelant à ne plus les acheter. Allergènes : 62 produits en contiennent, dont 55 de la methylisothiazolinone (MIT), un conservateur allergisant "d’autant plus irritant qu’il est très majoritairement ajouté à des produits non rincés qui resteront en contact prolongé avec la peau".Perturbateurs endocriniens : "Pas moins de 101 produits en recèlent, dont 44 sous la forme d’ethylhexyl-methoxycinnamate, un filtre UV perturbant le fonctionnement oestrogénique et thyroïdien."

Revenu de base : « la réflexion est engagée au Gouvernement » - Politique Alors que l'idée est avancée même par une partie de la droite, la secrétaire d'État au numérique Axelle Lemaire a assuré que le revenu de base était une piste envisagée par le gouvernement. En tout cas, des réflexions ont lieu pour imiter la Finlande qui lance une expérimentation régionale. C’est une vielle idée vue comme utopique, qui revient avec force sous les craintes que la révolution numérique ne soit responsable d’un chômage endémique aggravé par les progrès de l’intelligence artificielle et de l’automatisation des tâches. Avec un « revenu de base » qui remplacerait l’empilement des aides et des minimums sociaux conditionnés à des ressources, il deviendrait possible d’assurer les besoins des citoyens qui ne travaillent pas pour une activité commerciale, financée par un prélèvement sur les revenus de l’automatisation. Ceux qui souhaitent compléter leurs ressources par une activité rémunérée pourraient toujours le faire.

Si tu veux être cool, deviens partisan du revenu universel — Officielle France BTu es obsédé par l’idée que les robots nous prennent notre travail. Tu aimes le côté robot, mais c’est le côté travail qui t’inquiète. On peut lire sur ta page LinkedIn « utilise la technologie pour le bien de la société, en particulier pour ceux qui sont laissés en marge ». Tu es idéaliste et porté sur l’équité.

Le revenu de base, faux-ami du progrès social – Le Comptoir Le revenu de base est souvent présenté en miroir du salaire à vie et assimilé à tort avec lui. Leur opposition anime régulièrement les débats des milieux alternatifs, et a même été mise en scène sur le service public télévisuel. Pourtant, si les partisans du salaire à vie ont contre eux de devoir expliquer un système singulier face aux logiques économiques qui nous paraissent naturelles, ceux du revenu de base ont pour eux l’extraordinaire simplicité de leur idée : un revenu pour tous, sans condition (donc non soumis à l’impératif de travailler), pour toute la vie. L’idée est énoncée en peu de mots, immédiatement compréhensible, et animée des meilleurs sentiments de lutte contre l’exclusion : rien d’étonnant à ce qu’elle ait fait son chemin au point de donner naissance à une galaxie d’associations et collectifs, garnis de nombreux militants et sympathisants. La galaxie des revenus de base

Voici comment se débarrasser durablement des cafards ? Voici comment se débarrasser durablement des cafards ? Les blattes ou cafards sont des colocataires nuisibles et dangereux pour la santé. Ils véhiculent des saletés et des microbes et sont répugnants Monnaie M La monnaie virtuelle assortie d'un revenu de base Il y a fort fort longtemps, j'avais évoqué la possibilité de se créer un site de type "Le bon coin" où les échanges entre particuliers se feraient par le biais d'une monnaie virtuelle assortie d'un revenu de base. Il y a un peu moins longtemps, à l'occasion de la lecture du livre de Gérard Foucher, je mettais en place une plateforme en phase "Beta", sur laquelle quelques échanges ont été effectués et plusieurs revenus de bases distribués aux 22 volontaires-cobayes de l'expérience.

Vers une société sans emploi Par Alicia Tang et Diane Touré, Direction de la prospective, France Télévisions Allons-nous vers une déconnexion revenu / travail ? Pour la première fois dans l'Histoire, une révolution technologique détruit plus d'emplois qu'elle n'en crée et le numérique commence à inquiéter un certain nombre d'économistes et décideurs.A l’occasion d’une journée exploratoire, la Société Française de Prospective, avec le soutien de Cap Digital et en partenariat avec Metis, a abordé ce sujet insuffisamment traité et a tenté d’envisager le futur de nos modèles économiques. 1Révolution numérique : vers une transformation du travail et de l’emploi Les technologies, comme la machine à vapeur ou encore l'électricité, ont bouleversé les modèles socio-économiques dans lesquels elles sont apparues. Aujourd'hui, une nouvelle révolution est en train de transformer le monde.

A gauche, «revenu minimum décent» ou «revenu universel d’existence» ? «La première proposition [de Manuel Valls], ça a été d’avoir un revenu décent. Ça a été de faire en sorte que les Françaises et les Français aient un revenu qui leur permette de vivre le plus décemment possible.» Ce mardi matin sur RTL, le président du groupe socialiste au Sénat – et directeur de campagne de Manuel Valls pour la primaire – Didier Guillaume a évoqué une proposition en vogue à gauche, celle d’expérimenter une nouvelle forme d’allocation, qui, selon ses différentes versions, serait dépendante ou non des ressources et remplacerait ou non les autres allocations et aides sociales. Pour vous y retrouver, suivez le guide. Le revenu minimum décent 5 solutions pour faire le ménage sans utiliser de produits chimiques Durant les dernières années, les produits écologiques pour faire le ménage sont en plein expansion, et ils remplacent ceux que l’on vend sur le marché et qui sont chargés de produits chimiques agressifs. L’usage d’ingrédients naturels est devenu l’une des alternatives les plus adaptées, tant pour la santé que pour le soin de l’environnement. Bien que les compagnies qui vendent les produits chimiques affirment qu’ils ne sont pas dangereux pour la santé, il existe de plus en plus d’études qui mettent en garde et qui démontrent leur lien avec un plus grand risque d’affections.

Emploi : "Instaurez la semaine de 15 heures, combinée à un revenu de base" - Belgique Vous proposez de limiter la semaine de travail à 15 heures par semaine d'ici 2030. Rutger Bregman: "Oui, mais vous ne devez pas considérer cette utopie comme un modèle. Nous n'allons pas nous mettre à travailler 15 heures d'un jour à l'autre, mais progressivement.

Related: