background preloader

Votre attention est rare, et chère

Votre attention est rare, et chère
Comment il faudrait faire de notre attention un bien commun... Il y a de ça quelques jours, j’ai eu un rendez-vous avec un homme qu’on pourrait qualifier de pouvoir, disons pour aller vite le dirigeant d’une entreprise qui, si elle n’est pas énorme, est au moins prestigieuse. L’heure et demie que nous avons passée à deviser agréablement m’a laissé une impression étrange, que je n’ai pas réussi à qualifier tout de suite. Il a fallu que je raconte ce rendez-vous à Florent Latrive, qui dirige le numérique ici-même à France Culture, pour que je comprenne ce qui m’avait frappé. Une chose toute bête. Entre le moment où j’avais serré la main à cet homme en arrivant, et celui où il m’avait raccompagné à l’accueil, il n’avait à aucun moment sorti son téléphone. Et tout à coup, mon rendez-vous m’apparaît sous un nouveau jour.

http://www.franceculture.fr/emissions/la-revue-numerique/votre-attention-est-rare-et-chere

Related:  lgenelotanthropologie et numériqueRéférences publications

Dépôt légal numérique : “Une protection de l'auteur et de son travail” Le Sénat a adopté, il y a tout juste une semaine, un amendement au projet de loi Liberté de création, architecture et patrimoine, qui vise à instituer un véritable cadre juridique au dépôt légal numérique expérimenté depuis quelques mois par la Bibliothèque nationale de France. Aujourd'hui, les ebooks sont couverts par le dépôt légal du web, mais cet amendement obligerait les éditeurs à déposer eux-mêmes leurs ouvrages. (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) L'amendement adopté par le Sénat dans sa première lecture du projet de loi consiste en l'insertion d'un article additionnel, après l'article 13 du texte Liberté de création. Si l'amendement a été proposé par les députées écologistes Marie-Christine Blandin et Corinne Bouchoux, il émane en fait de la députée Isabelle Attard, députée citoyenne du Calvados qui siège dans le groupe écologiste et intervient régulièrement sur des sujets qui ont trait au livre.

Prospective : prédire l'avenir passe-t-il par la fiction ? - BABEL OUEB © Daniel Martin Diaz / Self-Aware System Imaginez le monde de demain, où la matière elle-même serait connectée jusqu'à la plus petite échelle. Quand les nano-technologies permettront d'implanter des circuits imprimés et des puces RFID dans les cellules vivantes, les tissus, et les objets du quotidien. C'était l'un des thèmes de recherche de l'Institute For The Future basé à Palo Alto intitutlé L'age de la matière connectée. DE L'ESPÈCE À LA PERSONNE : NAISSANCE DE LA DIGNITÉ L'évolution morphologique de l'humain est loin de s'être arrêtée. Caractérisée par un développement de la taille du crâne et une augmentation du volume du cerveau, elle s’accompagne de l’évolution culturelle. Avec le développement il y 35 000 ans des lobes frontaux, berceau de la pensée associative, la pensée symbolique "explose". Nous pouvons dire que l’homme est devenu le moteur de son évolution. La médecine, la génétique, mais également la culture sont les grands facteurs de l’évolution humaine.

Le numérique dans le premier degré - Le numérique et le socle commun L'usage des outils numériques contribue au renforcement des apprentissages fondamentaux et à la lutte contre le décrochage, facilite la différenciation des démarches et l'individualisation des parcours pour répondre aux besoins de chaque élève. Domaine 1 : les langages pour penser et communiquer Le domaine des langages pour penser et communiquer recouvre quatre types de langage, qui sont à la fois des objets de savoir et des outils : la langue française ; les langues vivantes étrangères ou régionales ; les langages mathématiques, scientifiques et informatiques ; Comprendre, s'exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques Il lit, interprète, commente, produit des tableaux, des graphiques et des diagrammes organisant des données de natures diverses.

L’amour aux temps des nouvelles technologies Depuis quelque temps, les concepts de sensorialité et spiritualité ont un rôle de plus en plus important dans le débat sur l’innovation et la culture contemporaine; je crois que ce phénomène, qui peut à priori paraitre étonnant, n’est rien d’autre que la manifestation d’une attention particulière (une inquiétude…?) aux conséquences de la révolution technologique contemporaine sur le monde sensoriel de l’être humain. Dans un récent article paru dans le National Geographic [PDF] , Eduard Punset vise à expliquer pourquoi aujourd’hui nous sommes amenés à nous concentrer sur ces concepts.

Google peut-il vaincre la mort ? Un avenir où les maladies, la douleur, la vieillesse et même la mort n’auraient plus cours. Un avenir où l’homme fusionnerait avec la machine, où ses capacités physiques et cérébrales seraient décuplées, créant une nouvelle étape dans l’évolution et faisant de l’homo-sapiens une relique d’un autre âge. Science-fiction, théorie New-Age et concepts fumeux ? Pas si sûr, et les dirigeants de Google, eux, y croient dur comme fer et dépensent des milliards de dollars pour y parvenir. Et si la « mort de la Mort » n’est pas pour tout de suite, les tenants du transhumanisme se réjouissent des progrès déjà accomplis. Enseignement moral et civique - L'EMC : principes et objectifs La morale enseignée est une morale civique en ce qu'elle est en lien étroit avec les valeurs de la citoyenneté (connaissance de la République, appropriation de ses valeurs, respect des règles, de l'autre, de ses droits et de ses biens). Il s'agit aussi d'une morale laïque fondée sur la raison critique, respectueuse des croyances confessionnelles et du pluralisme des pensées, affirmant la liberté de conscience. En cela, cette morale laïque se confond avec la morale civique. Les ressources pédagogiques proposées ici ont pour objectif de soutenir la compréhension et la mise en œuvre de l'enseignement moral et civique (EMC) par les enseignants, les équipes de la vie scolaire, les directeurs d'école et les chefs d'établissement. Cette mise en œuvre s'appuie sur :

Ces chercheurs qui pensent la société numérique A l’heure où 50,7% des Français se connectent chaque jour à Internet sur leur smartphone, où les réseaux sociaux ont acquis une place considérable – de l’information à la conversation –, et où l’éducation est de plus en plus pensée à l’aune du numérique, il paraît plus que jamais nécessaire d’interroger notre société numérique. Comprendre les usages et pratiques qui rythment le quotidien, c’est aussi comprendre comment les citoyens vivent ces mutations et se les approprient, pour être en mesure d’y apposer un regard critique déterminant. L’attention est-elle le nouveau mal du siècle ? Yves Citton, professeur de littérature française du XVIIIe siècle à l’université de Grenoble-3 et co-directeur de la revue Multitudes, s’est penché sur cette question d’autant plus prégnante à l’heure où émergent des mouvements dits « déconnexionnistes ». Pour lui, on aurait tort de comparer notre lien à la connexion à une addiction :

la représentation de la technologie dans l'art et la frénésie de l'innovation L’époque aime l’innovation à la folie. Le mot est partout : dans les pitchs des start-up, les appels à projet, les initiatives des villes et des ministères... Aujourd’hui, on innove dans tous les domaines, du travail à l’éducation en passant par la politique et les arts. Mais pour l’artiste Nicolas Maigret, l’innovation est surtout, aujourd’hui, une forme de propagande. Il en fait la critique depuis plusieurs années dans son projet « Disnovation », lancé avec Bertrand Grimault, qu’il décline en ce moment dans une exposition à voir sur le site du Jeu de Paume, « Futurs Non-Conformes ».

Enseignement moral et civique - L'EMC dans la classe, dans l'école et dans l'établissement Enseignement moral et civique L'enseignement moral et civique à l'école et au collège met en œuvre quatre principes : penser et agir par soi-même et avec les autres et pouvoir argumenter ses positions et ses choix ; comprendre le bien-fondé des normes et des règles régissant les comportements individuels et collectifs, les respecter et agir conformément à elles ; reconnaître le pluralisme des opinions, des convictions, des croyances et des modes de vie ; construire du lien social et politique. Les ressources pédagogiques proposent d'accompagner le programme en privilégiant la mise en activité des élèves et la cohérence entre les contenus et les méthodes de l'EMC (discussion, argumentation, projets communs, coopération...).

L’omniprésence du jeu dans la société contemporaine est le signe qu’elle se transforme L'Usine Digitale : Dans votre livre, L’empire ludique, votre vision du jeu va bien au-delà des jeux vidéo et englobe le food porn et Twitter. Pouvez-vous nous donner votre définition ? Aurélien Fouillet : Effectivement, j’ai un parti pris, celui des pratiques ludiques au sens large. J’observe ce que l’omniprésence du jeu dit de notre société. Parce qu’aujourd’hui, comme l’explique Christian Duverger (anthropologue, archéologue, directeur d’études à l’EHESS, ndr) "le jeu n’a plus d’extérieur". On trouve du jeu, de l’hybridation, partout, même dans Twitter ou Tinder,voire dans des choses très sérieuses.

Pourquoi les médias sociaux ne changent-ils pas le monde La prolifération de l'usage des médias sociaux n'a pas abouti à un changement social significatif, estiment les chercheurs Alex Pentland, Manuel Cebrian et Iyad Rahwan dans un article (.pdf) du dernier numéro de la revue Communications of the ACM. Pour Alex Pentland, le directeur du Laboratoire des dynamiques humaines du Media Lab du MIT (dont nous avons souvent parlé, notamment en rendant compte de son livre sur la physique sociale) et du groupe de travail sur la science de la connexion, Iyad Rahwan (@iyadrahwan) directeur du groupe de recherche Scalable Cooperation du Media Lab et Manuel Cebrian du groupe de recherche consacré aux données Data61 de l'agence nationale de la recherche australienne, le CSIRO, si les médias sociaux ont fourni un carburant aux mobilisations spontanées, ils n'ont pas aidé à construire un changement social durable et réfléchi, c'est-à-dire des actions collectives coordonnées. Vidéo : Les chercheurs ont illustré leur article d'une vidéo et d'une BD (.pdf).

Related: