background preloader

Publications et services - Chômage

Publications et services - Chômage
Mise à jour : mars 2014 Qu'est-ce qu'un chômeur ? La question agite les statisticiens depuis plus d'un siècle. Pour y répondre, il faut tracer deux frontières au sein de la population en âge de travailler. Le taux de chômage est le rapport du nombre de chômeurs au nombre d'actifs. Le plus souvent, le classement d'une personne donnée dans une des catégories, personne ayant un emploi, chômeur ou inactif, ne pose pas de problème. Related:  VII. Le chômage résulte-t-il de dysfonctionnements sur le marché

Quiz chômage Aller au contenu Aller au menu principal Liens transversaux haut Menu principal Passer le menu Liste des raccourcis Aide Publications Quiz chômage 10 questions pour tester vos connaissances sur le chômage. A tout moment, vous pouvez connaître votre score en cliquant sur le bouton "Voir votre score" placé à la fin du quiz. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Voir aussi La mesure du chômage par l'Insee - L'Insee en bref nº 4 - septembre 2012 (format pdf, 2,5 Mo) Quiz chômage Liens transversaux bas Sites partenaires Publications et services - Vidéo : « Les chiffres du chômage en questions » Aller au contenu Aller au menu principal Liens transversaux haut Menu principal Passer le menu Liste des raccourcis Aide Publications Vidéo : « Les chiffres du chômage en questions » Accéder à la vidéo en version sous-titrée Accéder à la vidéo sur Dailymotion Télécharger la vidéo (Format FLV zippé - 41,8 Mo) Voir aussi Dossier chômage Vidéo : « Les chiffres du chômage en questions » La mesure du chômage par l'Insee - L'Insee en bref n° 4 - septembre 2012 (format pdf, 2,5 Mo) Liens transversaux bas Sites partenaires

Travail-Emploi - Population active Imprimer la page Sommaire Publication Présentation En 2012, selon l’enquête Emploi, la population active est estimée à 28,6 millions de personnes de 15 ans ou plus en France métropolitaine. La population des 15-64 ans recule depuis 2011, du fait principalement d’un net fléchissement de la population des 55-64 ans ces dernières années. La population active a crû de 1,8 million de personnes en dix ans. Dans l’Union européenne, le taux d’emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans s’élève à 64,1 % en 2012, en baisse de 0,1 point par rapport à 2011. Haut de page Tableaux et graphiques Pour en savoir plus

Le Smic dans les pays de l'Union européenne en 2014 Moins de 200 euros par mois en Bulgarie. Plus de 1 900 euros au Luxembourg. Le salaire minimum fait le grand écart entre les pays de l'UE. Le Smic ne représente pas la même chose pour tous les citoyens européens. Carte des Smic en Europe Passez votre souris sur un pays pour afficher les données Dans seulement sept pays membres de l'UE (en France, en Allemagne, au Benelux et dans les îles britanniques), le Smic mensuel dépasse 1 000 euros. A l'autre bout du classement, le salaire minimum de Bulgarie reste sous la barre des 200 euros en 2015. 6 pays sans Smic dans l'UE Par ailleurs, seuls 21 des 28 pays membres de l'Union européenne disposent d'un salaire minimum légal en 2015, valable dans toutes les branches d'activité. L'Allemagne est le dernier pays en date à avoir adopté un Smic. Des évolutions contrastées Certes, l'écart entre les pays d'Europe du Nord-Ouest et ceux d'Europe de l'Est reste très important, mais il tend à se réduire légèrement avec le temps.

Salaire minimum de croissance (Smic) Le salaire minimum de croissance (Smic) correspond au salaire horaire minimum légal en dessous duquel le salarié ne peut pas être rémunéré. Des abattements sont toutefois applicables, dans certains cas (apprentis et salariés de moins de 18 ans). De quoi s'agit-il ? Le Smic correspond au salaire horaire minimum légal en dessous duquel le salarié ne peut pas être rémunéré Il s'applique à tout salarié majeur, quelle que soit la forme de sa rémunération (au temps, au rendement, à la tâche, à la pièce, à la commission ou au pourboire). À noter : le Smic ne s'applique pas au VRP car il n'est pas soumis à un horaire de travail. La convention collective applicable prévoit généralement un salaire minimum conventionnel. L'employeur doit verser le minimum conventionnel s'il est supérieur au montant du Smic. Si le minimum conventionnel est inférieur au Smic, l'employeur verse un complément de salaire permettant d'atteindre le montant du Smic. Montant Minimum conventionnel Comment est-il revalorisé ?

Le taux de chômage augmente de 0,1 point au quatrième trimestre 2014 Le taux de chômage baisse de 0,3 point par rapport au premier trimestre 2016 En moyenne sur le deuxième trimestre 2016, le taux de chômage au sens du BIT est de 9,9 % de la population active en France, après 10,2 % au premier trimestre 2016. En France métropolitaine, le nombre de chômeurs diminue de 74 000, à 2,8 millions de personnes ; le taux de chômage diminue ainsi de 0,3 point par rapport au premier trimestre 2016, à 9,6 % de la population active. La baisse concerne toutes les tranches d'âge, particulièrement les jeunes. Parmi les chômeurs, 1,2 million déclarent rechercher un emploi depuis au moins un an. Taux de chômage au sens du BIT Estimation à +/- 0,3 point près du niveau du taux de chômage et de son évolution d'un trimestre à l'autre Champ : population des ménages, personnes de 15 ans ou plus Source : Insee, enquête Emploi Personnes dans le halo autour du chômage Champ : France métropolitaine, population des ménages, personnes de 15 ans ou plus Le taux d'emploi en CDI est stable

Taux de chômage et chômeurs en France : quasi stable en juin En septembre 2017, le nombre de demandeurs d'emploi est en baisse de 1,8% sur un mois, à 3 475 500. Au second trimestre 2017, le taux de chômage recule de 0,1 point sur trois mois à 9,2%. [Mise à jour le vendredi 10 novembre 2017 à 18h31] Le 9 novembre 2017, Pôle emploi et le ministère du Travail ont annoncé qu'à partir du mois de janvier 2018, la Dares (le service d'études et statistiques du ministère du Travail) publiera tous les trois mois le nombre de demandeurs d'emploi. Jusqu'à présent, les chiffres étaient rendus publics tous les mois. Le nombre de chômeurs de catégorie A, c'est-à-dire sans aucune activité est en baisse de 1,8% sur le mois de septembre, après une hausse de 0,6% en août. En septembre 2017, pour l'ensemble des catégories et dans la France entière, le nombre de chômeurs atteint le nombre de 6 635 500 personnes contre 6 705 000 personnes le mois précédent, soit une baisse mensuelle de 1%. Les chômeurs en France Les chômeurs en France, selon la catégorie Bon à savoir

Le taux de chômage en France est bien dans la moyenne européenne Une nouvelle fois, le chômage a (faiblement) augmenté en juin, selon la dernière livraison de chiffres de Pôle emploi. Et une nouvelle fois, la majorité socialiste et François Hollande doivent assumer : ils ne sont pas parvenus à faire diminuer le nombre de demandeurs d’emploi, qui reste croissant depuis 2008 et la crise financière. La situation française est-elle particulièrement mauvaise en Europe ? Pour le savoir, nous avons voulu regarder deux éléments : d’un côté, le niveau du chômage dans les 28 pays de l’Union européenne (UE). Mais aussi et surtout, l’évolution du nombre de demandeurs d’emploi dans chaque pays depuis 2008, en comparaison avec la moyenne européenne. La carte ci-dessus vous permet d’afficher les deux types de données. Deux constats s’imposent : d’une part, le niveau du chômage place la France du côté des pays « latins » (Italie, Espagne), où il est plus élevé, plutôt que du côté des pays tels l’Allemagne ou le Royaume-Uni, où il est plus faible.

Emploi atypique, travail utopique : pour en finir avec le travail salarié Le Monde.fr | | Par Benoît Lewyllie ((SMart) fondateurs de Bigre), Noémie de Grenier (Coopaname) et Anne­-Laure Desgris (Oxalis) Dix pour cent des travailleurs en France, près de 8 millions en Allemagne, échappent à l’alternative classique entre travail indépendant et contrat de travail subordonné à temps plein et de longue durée. Ils sont « polyactifs », « multiactifs », en portage salarial, autoentrepreneurs, intermittents, intérimaires, pigistes, « para­subordonnés », inscrits à la Maison des artistes, etc. Dans certains secteurs comme la formation professionnelle, les nouveaux médias, la culture ou l’animation sportive, ils sont majoritaires. Leur situation est celle d’un nouveau prolétariat actif et plutôt diplômé qui subit une double peine : aussi précaire que les indépendants, aussi inféodé que les salariés. Face à cette réalité, la gauche traditionnelle semble tiraillée entre deux mauvais partis. Il est possible de sortir de cette alternative. Son objectif ?

Les contrats de travail atypiques se développent en Europe INFO LE FIGARO - Avec 50.000 personnes bénéficiant de contrats hybrides, à mi-chemin entre le salariat classique et l'entrepreneuriat traditionnel, la France se situe au 4e rang européen selon une étude de la Fondation ITG. Finie l'époque où un salarié faisait sa carrière dans une même entreprise. Désormais, les parcours professionnels sont plus heurtés, y compris pour les cadres et les professions intellectuelles. La France n'est pas en retard en la matière. Portage salarial En France, la forme la plus courante est celle du portage salarial. 8,5 millions d'Européens Chacun des neuf pays européens examinés par l'étude dispose de systèmes particuliers d'emploi hybride.

Travail-Emploi - Le coût horaire de la main-d'œuvre en France Antoine Luciani, division Salaires et revenus d’activité, Insee Résumé En 2012, en France métropolitaine, un salarié coûte en moyenne 51 839 euros par an à son employeur dans les entreprises de dix salariés ou plus. Rapporté au nombre d’heures effectivement travaillées, le coût du travail est légèrement inférieur à 34 euros de l’heure. Il est le plus élevé dans la production-distribution d’électricité et de gaz et dans les activités financières et d’assurance, où la proportion de cadres est forte. L’essentiel du coût provient des salaires et traitements bruts (65 %) et des cotisations sociales patronales (31 %). Sommaire Publication Un coût horaire un peu plus élevé dans le secteur privé En 2012, en France métropolitaine, hors agriculture, le coût annuel en équivalent temps plein (EQTP) d’un salarié dans les établissements dépendant d’entreprises de dix salariés ou plus est en moyenne de 51 839 euros. Retour au sommaire Le coût horaire moyen varie fortement selon le secteur

Related: