background preloader

Soixante-dix ans de harcèlement contre les gouvernements et le peuple européens, par Andrey Fomin

Soixante-dix ans de harcèlement contre les gouvernements et le peuple européens, par Andrey Fomin
Un article retentissant publié dans The Telegraph nous apprend que le directeur du renseignement états-unien a été récemment diligenté par le Congrès pour « mener une enquête de grande envergure sur le financement occulte de partis politiques européens par la Russie au cours de la dernière décennie [1]. » Cette révélation, une fuite contrôlée, classique du genre, a pour but de mettre en garde toutes les entités politiques européennes insoumises, fortifiées par le soutien populaire, et de les inciter à revoir à la baisse leurs ambitions de rééquilibrage de la souveraineté de leur État au sein de l’Union européenne. Le parti Jobbik en Hongrie, Aube dorée en Grèce, la Ligue du Nord en Italie et le Front national en France sont explicitement cités dans la liste des suspects. L’article laisse entendre que d’autres partis en Autriche, en République tchèque et aux Pays-Bas, sans être cités nommément, font l’objet des « investigations des services de renseignement US ». Related:  Le SYSTEME US II (Surchauffe)

La NSA aurait-elle tué des centaines d'innocents par erreur ? Les révélations de l'ancien consultant Edward Snowden ont permis de mettre en lumière de nombreux programmes secrets de l'agence de sécurité nationale américaine, la NSA. L'an dernier, le magazine en ligne The Intercept a ainsi publié des documents présentant Skynet, en référence à l'intelligence artificielle qui veut détruire l'espèce humaine dans les films "Terminator". Ce programme collecte une montagne de données (nom, localisation, etc.) à partir de téléphones portables au Pakistan, afin d'identifier et de traquer des terroristes potentiels sur la base d'un algorithme, pour ensuite les éliminer avec des frappes de drones. Pis, selon lui, des centaines d'innocents ont pu être désignées comme "terroristes" et tuées par des drones, sur la base de cet algorithme inefficace. Potentiellement 15.000 tués par erreur Un drone américain, en janvier 2016 (Yonhap News/NEWSCOM/SIPA) Là où le bât blesse, c'est dans le fonctionnement pour déceler d'éventuels terroristes.

Qu’est-ce qui pue comme ça ? Par Dmitry Orlov – Le 16 février 2016 – Source ClubOrlov Jusqu’à présent, j’ai globalement essayé d’ignorer la course à la présidence des États-Unis. C’est une diversion qui empêche de faire des choses soit agréables soit utiles. Cette élection n’est ni l’une ni l’autre. Si je comprends bien, la façon dont ce système est censé fonctionner est la suivante. Cela semble être un solide et bon arrangement si le but est de produire le gouvernement le plus pléthorique, corrompu, criminel, belliciste, dorloteur de terroristes et en faillite que la Terre ait jamais connu. Voilà donc comment ça se passe, en général, la situation empirant à chaque fois. Du côté démocrate, nous avons Hillary, le lézard volant géant, mais elle semble plutôt diminuée par à peu près tout ce qu’elle a jamais fait, certaines affaires étant si illégales qu’il sera difficile de l’empêcher d’être mise en accusation avant l’élection. Du côté Républicain, nous avons Donald et les Sept Nains. Dmitry Orlov

Impressionné par les Kalibr russes, le Pentagone demande de nouveaux missiles Défense URL courte Le budget de 583 milliards de dollars (529 milliards d'euros) ne fait pas de place pour de nouveaux avions de combat, hélicoptères, navires de guerre et véhicules blindés, sauf pour les missiles antinavires. Tout d'un coup, il semble que la destruction des navires de guerre de l'ennemi soit devenue une priorité du Pentagone qui a doublé les investissements pour ce type d'arme, raconte David Axe, analyste militaire, dans un article pour Reuters. Sony Pictures Releasing CIS Dans un contraste frappant avec les réductions de dépenses sur d'autres armes, la Marine des Etats-Unis propose d'acheter au moins trois différents types de nouvelles munitions spécialement conçues pour éliminer les navires de l'ennemi à grande distance. Avec ces deux armes, la Marine des Etats-Unis était prête à engager des navires de guerre soviétiques. © Sputnik. Le résultat: une lacune dans la puissance navale des Etats-Unis.

Ils nous disent rien que des mensonges Par Paul Craig Roberts – Le 22 janvier 2016 – Source paulcraigroberts.org Une enquête gouvernementale britannique a conclu que le Président russe Poutine a «probablement approuvé» le meurtre d’Alexander Litvinenko par un empoisonnement au polonium. Comme aucune preuve n’est fournie pour confirmer cette hypothèse, nous pouvons conclure que ce rapport sur un événement non résolu qui est arrivé il y a une décennie fait partie des mensonges utilisés par l’Ouest pour diaboliser Poutine, comme le furent les mensonges sur le MH-17 et sur «l’invasion russe de l’Ukraine». Le frère et le père de Litvinenko disent qu’ils «sont sûrs que les autorités russes ne sont pas impliquées». Et c’est ce que c’est. Notre gouvernement non seulement nous ment à propos de l’économie et des guerres, mais il ment aussi littéralement à propos de tout. Kagame a utilisé le meurtre, la peur, les dessous-de-table et les purges de ses propres partisans pour éliminer l’expression de toute pensée indépendante au Rwanda.

Obama où est la reprise économique ? Catastrophe 13 des plus grandes surfaces américaines ferment leurs magasins [ VOIR LISTE ] Barack Obama a récemment déclaré que “celui qui prétend que l’économie américaine est en déclin est un menteur” Eh bien, si l’économie est en si grande forme, pourquoi les principaux détaillants ferment des centaines de magasins dans tout le pays ? Le mois dernier, j’avais écrit surl’apocalypse du commerce de détail qui balaie la nation, mais depuis, la situation s’est encore aggravée. La fermeture des magasins est devenue la “nouvelle tendance” dans le monde du commerce de détail, et les panneaux affichant “espace disponible” sur les fenêtres des centres commerciaux fleurissent partout aux États-Unis. Barack Obama peut continuer à s’époumoner à répéter que​la classe moyenne peut faire tout ce qu’elle désire, mais les chiffres publiés par les détaillants racontent une histoire totalement différente. Plus tôt aujourd’hui, Eddie Lampert, le président de Sears a adressé une lettre aux actionnaires qui était remplie de toutes sortes de mauvaises nouvelles.

» Le Rapport Anti-Empire N°140 Par William Blum Source : William Blum, le 03/11/2015 Le Moyen-Orient vous déconcerte ? Voici quelques choses à savoir. Les É-U, la France, l’Arabie saoudite, la Turquie, le Qatar, et les monarchies du Golfe ont tous, dans un passé récent, soutenu al-Qaïda et/ou l’État islamique (Daech) avec des armes, des financements et/ou de la main-d’œuvre.Cela a commencé en 1979, quand les États-Unis ont démarré des opérations secrètes en Afghanistan, six mois avant l’arrivée des Russes, avec un soutien au fondamentalisme islamique à travers le sud de l’Union Soviétique contre “le communisme impie”. Pourquoi le gouvernement des États-Unis voue-t-il une telle haine au président Bachar al-Assad ? Est-ce parce que, comme on nous le dit, c’est un dictateur sans scrupules ? Socialisme démocratique La candidature de Bernie Sanders, un “socialiste démocratique”, à la présidence des États-Unis a généré dans les médias américains une abondance sans précédent de discussions sur ce qu’est cette chose appelée “socialisme”. Notes

» La « Destinée manifeste » et l’exceptionnalisme américain [1/4] : Histoire de deux concepts essentiels Grâce à vos dons, nous avons pu embaucher un excellent stagiaire pour m’aider à la rédaction (nous avons encore besoin de vous, l’information indépendante ne peut hélas pas être totalement gratuite…). Voici donc la première série de billets d’Édouard… [Americain Progress (1872) – John Gast : Allégorie de la « Destinée manifeste » représentée par Columbia – la personnification féminine des États-Unis au XIXe siècle – guidant les colons américains vers les ténèbres sauvages de l’Ouest pour y apporter la lumière (et en profite pour câbler le télégraphe au passage)] L’origine de la fondation des États-Unis découle d’une vision idéaliste et religieuse. À son retour de voyage, Alexis de Tocqueville déclara : « La situation des Américains est donc entièrement exceptionnelle, et il est à croire qu’aucun peuple démocratique n’y sera jamais placé. » [Alexis de Tocqueville, 1835-1840, De la démocratie en Amérique] Le président Jimmy Carter affirma quant à lui dans son discours du 2 mai 1977 :

CRISPR : la technique d'édition de gènes classée comme arme de destruction massive © Inconnu C'est ce qui ressort d'un rapport publié par la CIA, l'Agence Nationale de sécurité et une demi-douzaine d'autres organismes d'espionnage et de renseignement états-uniens. C'est en tout cas ce que pense James Clapper, le directeur du renseignement national des États-Unis, qui supervise les différents services de renseignement qui représentent un budget annuel de 50 milliards de dollars. Le terme d'édition de gènes fait référence à plusieurs innovations des méthodes de modifications de l'ADN dans les cellules vivantes. Comme on peut le lire dans le rapport, la relative facilité d'utilisation de l'édition de gènes inquiète les services de renseignements des États-Unis : « Étant donné la diffusion importante, le coût peu élevé et la rapidité de développement de cette technologie à double usage, son détournement volontaire ou non intentionnel peut avoir des implications d'une grande portée, tant sur le plan économique que sur celui de la sécurité nationale ».

» ["...et c'est de drame"] CATASTROPHE, la candidate des riches a perdu ! Coup de tonnerre : Gros article dans le Monde : Féministe à contretemps, Hillary Clinton paie ses choix tactiques Eh oui, si Sainte Clinton perd, c’est forcément un problème tactique, nullement un énorme problème stratégique… Légère différence entre les candidats – heum… (admirez les différences de slogan aussi, qui en dit long sur le passage du politique au show-business. On a apparemment échappé à “Youpi Clinton”) Que donnent les analyses “Sortie des urnes” ? Vote en fonction du revenu : Hillary l’emporte donc seulement chez les démocrates de plus de 200 000 $ de revenus – et encore de peu… Mais chuuuut Par âge ? Bon, 84 % des 18-30 ans ont voté Sanders, mais chuuuut, nos médias ne vont quand même pas trop le valoriser… Par sexe ? Damned, les femmes préfèrent avoir apparemment un président de gauche plutôt qu’une présidente riche… Mais le Monde nous donne la stratégie gagante : Ce qui est en effet éclatant : 50 % contre 49 %… Je rappelle les grands axes du programme de Sanders :

Les Etats-Unis vont dépenser 1 million de dollars pour identifier et analyser les mèmes «suspects» Le gouvernement américain va financer la création d'une base de données pour détecter les mèmes «suspects» et analyser comment la «désinformation» politique est diffusée sur la toile. «Un autre programme inutile», prévoient les journalistes. Il s'agit du projet Truthy Database, créé par la Fondation nationale de la Science, explique John Vide dans son article sur le site Activist Post. Le but de la recherche, qui vient d'obtenir une subvention de 1 million de dollars, est simple : trouver d'où viennent exactement les mèmes, ces objets culturels (photo, vidéo, citation, dessin…), le plus souvent humoristiques, qui se diffusent très vite en ligne, chaque internaute pouvant se réapproprier l'objet et créer sa propre version. «Alors que la plupart des mèmes prennent naissance de manière très organique, actionné par des mécanismes complexes de la vie et de la toile, certains sont produits par des mécanismes douteux», expliquent les chercheurs.

Une armée mal préparée …voilà pourquoi les États-Unis sont incapables de battre la Russie, la Chine… et même Daech. Le 4 février 2016 – Source Sputnik News L’armée américaine se trouve prise dans une «crise de préparation» : elle avait parié sur des guerres «sales, chaotiques et sans fin dans les rues irakiennes et les montagnes afghanes», alors que les armées de ses adversaires avaient évolué et que cela «a pris les services de renseignement américains au dépourvu», selon un journaliste américain. «Sous la supervision d’Obama, l’armée n’a pas été préparée à ce qu’elle doit affronter maintenant», peut-on lire dans un article de US News and World Report, qui cite «plusieurs responsables militaires américains». Et maintenant il faut compter non seulement avec la Russie et la Chine, mais même avec les miliciens de Daech. En revanche, ce propos suivait la publication des recommandations d’une commission du Congrès – la Commission nationale sur l’avenir de l’armée. «Le problème ?

Un policier US tue deux personnes et réclame 10 M USD à leurs proches International URL courte © AFP 2016 Jonathan Nackstrand L'incident s'est produit en décembre 2015, mais ce n'est qu'aujourd'hui que cette affaire fait l'objet d'une large polémique. Une descente ordinaire de police s'est transformée en tragédie lorsque le policier Robert Rialmo, officier de la police de Chicago âgé de 27 ans, a assassiné le jeune Quintonio LeGrier, âgé de 19 ans, dont le père aurait appelé la police après une dispute familial. Dans sa défense, le policier assure avoir agi en situation de légitime défense. © AP Photo/ Jeff Roberson La voisine de Betty Jones, âgée de 55 ans, aurait été abattue par une balle perdue. Les familles de LeGrier et Jons ont intenté des procès contre le policier, réclamant chacune 10 millions de dollars de compensation pour les meurtres, à quoi il a riposté par sa propre plainte. "C'est un traumatisme émotionnel et psychologique extrême avec lequel l'officier Rialmo sera contraint de vivre toute sa vie", déclare l'avocat de l'agent de police.

Vers où va-t-on ?: Pourquoi Hillary Clinton ne peut pas battre Donald Trump Article original de Michael Krieger, publié le 23 Février 2016 sur le site libertyblitzkriegTraduit par le blog Ce matin, je lis un article fantastique de Nathan J. Robinson dans Current Affairs, intitulé À moins que les démocrates ne nomment Sanders, une nomination de Trump signifie une présidence Trump. Il y a quelques mois, j’aurais été en désaccord avec cette affirmation, mais aujourd’hui, je pense que c’est tout à fait exact. Une chose sur laquelle les supporters de Clinton restent dans le déni complet – en plus du fait que la plupart des Américains, qui ne s’identifient pas comme démocrates, la jugent quelque part entre indigne de confiance et pénalement justiciable – est qu’un nombre important de partisans de Sanders ne vont jamais voter pour Hillary. L’article de M. Instinctivement, Hillary Clinton a longtemps semblé de loin la plus éligible des deux candidats démocrates. Mais on est loin d’être dans une élection américaine typique.

Le pétrole US flanche En janvier, nous écrivions : L'inexorable chute des cours du pétrole commence à avoir de sérieuses conséquences, les gros bras géopolitiques - à l'échelle mondiale (Etats-Unis, Russie) ou régionale (Arabie Saoudite, Iran) - étant également les plus gros producteurs d'or noir. Or, tous se retrouvent maintenant face à des défis difficiles. En ouvrant les vannes afin de conserver leurs parts de marché (= mater la concurrence du schiste US, punir financièrement la Russie et couper l'herbe sous le pied de l'Iran "désanctionné"), les Seoud ont joué une carte bien dangereuse. Le gambit de Riyad n'a guère fonctionné jusqu'ici, pénalisant principalement l'Arabie Saoudite elle-même (...) Le harakiri des Seoud provoque de sérieuses ondes de choc, tant au Texas qu'en Sibérie, ajoutant encore un peu plus à la complexité du grand jeu planétaire. Nous y voilà !

Related: