background preloader

Plan Psychiatrie et Santé Mentale 2011-2015 - Santé mentale et psychiatrie - Ministère des Affaires sociales et de la Santé

Plan Psychiatrie et Santé Mentale 2011-2015 - Santé mentale et psychiatrie - Ministère des Affaires sociales et de la Santé
publié le06.04.12 mise à jour14.12.15 Le plan psychiatrie et Santé mentale 2011-20125 apporte une réponse à ce qui est en passe de devenir l’un des défis majeurs de nos systèmes de santé. En effet, l’OMS estime qu’une personne sur cinq vivra au cours de sa vie un trouble psychique. Défi pour le système de santé, les troubles psychiques mettent également à l’épreuve notre cohésion sociale. Recouvrant des réalités très diverses, ces troubles sont en effet une cause importante d’incapacité, d’isolement et d’exclusion. Le plan renvoie à la question de la capacité de notre société à reconnaitre, prendre en compte et accompagner les difficultés que les personnes traversent avec l’expérience de la maladie mentale. Ce nouveau plan se situe dans la continuité d’une politique ambitieuse en faveur de la psychiatrie et de la santé mentale. Présentation du plan santé mentale 2011-2015 Le plan décline 4 axes stratégiques : Pour en savoir plus

http://social-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/sante-mentale-et-psychiatrie/article/plan-psychiatrie-et-sante-mentale-2011-2015

Related:  La santé mentale en ligneLa santé mentale en ligneLa santé mentale en lignela santé mentale en ligne (collection personnelle)La santé mentale en ligne

La sante mentale Toute condition qui nuit à l’adaptation réciproque entre la personne et son milieu, telle que la pauvreté, la pollution ou la discrimination, constitue un obstacle à la santé mentale. À l’inverse, toute condition qui facilite cette adaptation réciproque, comme par exemple l’accès à une éducation de qualité, à un emploi avec des conditions de travail adéquates, l’accès au logement, la réduction des préjugés favorise et soutient la santé mentale. La santé mentale est liée à la fois aux valeurs collectives dominantes dans un milieu donné qu’aux valeurs propres à chaque personne.

troubles_psychiatriques_associes_a_la_toxicomanie Les troubles de l’humeur, plus ou moins associés à des manifestations anxieuses, ont une incidence particulièrement élevée (entre 30 et 70 % selon les études). Des éléments comme l’anhédonie, l’aboulie, de graves trou- bles du sommeil, des raptus anxieux, des troubles du comportement paroxystiques (vio- lence, agressivité) ou des troubles des con- duites alimentaires sont particulièrement ob- servés chez ces patients, mais également des idées de dévalorisation et de culpabilité ou la tristesse qui ne sont pas spécifiques aux personnes toxicomanes mais doivent faire évoquer le diagnostic de dépression. Leur éva- luation clinique approfondie est indispensable.

Promotion de la santé mentale Le programme « Santé mentale » vise à accroître ou maintenir le bien-être et à réduire la prévalence des troubles mentaux ainsi que l’incidence des suicides. L’Inpes intervient soit sur les environnements (précarité, éducation, participation sociale...) et/ou les comportements (consommation de substances psychoactives), soit directement sur le sujet de la santé mentale (comme ce fut le cas pour le dispositif d’information des Français sur la dépression de 2007). Les actions de ce programme s’inscrivent dans d’autres programmes de l’Institut, en particulier « Grossesse et petite enfance », « Santé des jeunes » et « Vieillir en bonne santé ».

Santé mentale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La santé mentale définit le bien-être psychique, émotionnel et cognitif ou une absence de trouble mental. Le terme est relativement récent et polysémique. La santé mentale est selon J. Inserm : Santé mentale : les nouvelles approches 25 septembre 2014 Infos pratiques Public : Grand publicLieu : Cité des sciences et de l'industrie de Paris, en duplex avec l’amphithéâtre Sem-Numerica à Montbéliard. À suivre aussi sur Twitter via @InsermLive ou #ConfSanTDate et horaires : Jeudi 25 septembre 2014, de 19h à 20h30Modalités pratiques : Accès gratuit, réservations à conferences@universcience.fr pour Paris. Points importants concernant la ligne d’aide pour la santé mentale – Qui sommes-nous, que faisons-nous Qui sommes-nous ? La ligne d’aide pour la santé mentale offre de l’information à propos des services liés à la santé mentale en Ontario. Nous sommes financés par le Gouvernement de l’Ontario. Notre service est disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et est gratuit et confidentiel. L’information est la première étape Un spécialiste en information et en consultation prêt à aider et à offrir son soutien répond à votre appel, à votre courriel ou à votre demande par clavardage 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

AQPAMM - Association québécoise des parents et amis de la personne atteinte de maladie mentale inc. « Votre proche souffre de problème de santé mentale. Vous avez besoin de comprendre et d’en parler… Nous sommes là pour vous aider. » QUI SOMMES-NOUS ? Vivre avec une personne ayant des problèmes de santé mentale est une épreuve quotidienne, et l’épuisement survient rapidement. sans titre S.O.S Amitié est un service d'écoute par téléphone, messagerie et chat, destiné à accueillir la parole de celles et ceux qui, à un moment de leur vie, traversent une période difficile. S.O.S Amitié offre, à tous ceux qui choisissent d'appeler, la possibilité de mettre des mots sur leur souffrance, et ainsi, de prendre le recul nécessaire pour retrouver le goût de vivre. Qui sommes nous ? Les principales maladies en psychologie - Dossiers Doctissimo Santé mentale : en finir avec l'incroyable retard français Schizophrénie, troubles bipolaires, dépression, autisme… les maladies psychiatriques restent largement délaissées en France. A l’occasion de la Journée mondiale de la Santé mentale, l’Institut Montaigne et la Fondation FondaMental avancent des propositions pour en finir avec cet incroyable retard français. Lire l'article Prévenir les maladies psychiatriques

Efficaces les thérapies à distance Téléphone, chat, e-mail, webcam… Courantes outre-Atlantique, les consultations sans fauteuil ni divan commencent à faire des émules en France. Mais, pour soigner les maux de l’âme, peut-on se contenter de rencontres virtuelles ? Enquête au cœur d’un univers encore méconnu. Dix trucs de psy pour aller mieux Rire, parler, respirer, ... des petites attitudes à adopter qui vous permettent de vous alléger la vie. Retrouvez le moral et le sourire en suivant nos 10 conseils de "psy" pour aller mieux. 1.

Le virus Zika pourrait causer une vague de schizophrénie, trouble bipolaire, autisme…, craignent des experts Des experts préviennent que les microcéphalies peuvent n'être que la conséquence la plus visible de la propagation du virus Zika, rapporte Donald G. McNeil Jr., journaliste scientifique spécialisé dans les maladies transmissibles des pays pauvres, dans le New York Times. Même les bébés qui semblent normaux à la naissance peuvent être à risque plus élevé de maladies mentales plus tard dans la vie si leurs mères ont été infectées pendant la grossesse, craignent de nombreux chercheurs. Le virus Zika, disent-ils, ressemble étroitement à certains agents infectieux qui ont été liés au développement d'autisme, TDAH, schizophrénie, trouble bipolaire, épilepsie… « Les conséquences (...) vont bien au-delà de microcéphalie », a déclaré le Dr W. Ian Lipkin, qui dirige The Center for Infection and Immunity de l'Université Columbia.

Je n'étais pas au courant de cette récente initiative, mais celle-ci est très pertinente! Dommage que ce plan ait été aussi tardivement mis en place car il me semble évident que la santé mentale a toujours eu autant d'importance que la santé physique. Merci du partage! by vandecappelle_grouped_psy Mar 6

Related:  Différents troubles et handicaps psychiques