background preloader

20160205_Pourquoi une application devient-elle addictive?

20160205_Pourquoi une application devient-elle addictive?
Crédit photo : iStock Plusieurs utilisateurs d’applications populaires en sont dépendants. Comment ces applications réussissent-elles à développer cette « emprise » sur eux au point qu’elles deviennent incontournables dans la vie des mobinautes? Selon des experts en marketing et des psychologues, une application finit par créer une addiction selon la fréquence et le temps d’utilisation quotidien. Selon la firme de recherche Comscore, plus de 176 millions de mobinautes à travers le monde utilisent leurs applications favorites plus de 60 fois par jour. Sur le plan conceptuel, des caractéristiques communes se retrouvent sur ces applications. Certains chercheurs universitaires qui se sont penchés sur la question pensent que ces applications semblent réussir, économiquement parlant (plusieurs sont gratuites) et au niveau de l’accessibilité, à « noyer un sentiment d’anxiété et de stress » chez les utilisateurs causé par un rythme de vie de plus en plus effréné. Écoutez Zoubeir Jazi

http://www.rcinet.ca/fr/2016/02/05/pourquoi-une-application-devient-elle-addictive/

Related:  guenoun_grouped_psyrouah_groupeb_psyAddictions Smartphones/TablettesSOURCES INFORMELLESla santé mentale

Addiction à Internet - Il a vécu 6 mois sans le net Un jour, Thierry Crouzet a coupé Internet. Victime d’un burn-out, d’une overdose numérique. Blogueur influent, geek connecté jour et nuit sur les réseaux sociaux, expert des nouvelles technologies, il a quitté la toile pendant six mois, pour se sevrer. Les remèdes pour les addicts du numérique se développent Crédit Photo: D.R Les thérapies contre l'addiction aux nouvelles technologies se développent, du papier peint anti-Wifi aux vacances 100% offline, en passant par les cures de désintoxication. « Les gens se connectent sans arrêt, partout, dans toutes les positions - au lit, au restaurant, dans les salles d'attente », constate Remy Oudghiri, directeur de l'institut de sondage français Ipsos et auteur d'un livre sur la « e-dépendance ».

Sommeil : 14% des ados accros au téléphone et à internet la nuit Un nouveau mal moderne touche les adolescents : la dépendance technologique. L'ère des ultra-connectés frappent les plus jeunes... jusqu'en pleine nuit. C'est ce que démontre une étude menée en région parisienne sur 133 collégiens en 5e et 4e, révélée par Le Monde cette semaine (*). Nomophobie Les nouvelles technologies sont partout, tellement omniprésentes et indispensables que certains sont paralysés par la peur de perdre leur téléphone portable. La nomophobie, cette nouvelle angoisse liée au fait de ne pas avoir accès à son portable devrait aller en s'accentuant. Zoom sur cette nouvelle crainte des temps modernes. Vous vérifiez plusieurs par jour si votre téléphone est bien allumé, si vous n'avez pas manqué d'appel ou de SMS ? Vous emportez votre portable partout avec vous, même dans la salle de bain et les toilettes ?

La cyberaddiction des adolescents: sortons la tête du sable  L'ère du numérique s'impose aujourd'hui dans notre vie quotidienne et dans les programmes de l'Education nationale (pour preuve, la circulaire du 12 mars 2014). Le potentiel éducatif de ces nouvelles technologies est indéniable, mais quels sont les risques ? C'est en 1987, année de l'entrée des ordinateurs et consoles de jeux dans les chambres d'enfants, que débute un cycle de baisse constante des résultats scolaires des élèves français : la corrélation entre cyberaddiction et chute des performances scolaires est évidente. Le sujet n'est pourtant jamais véritablement abordé par les responsables politiques et pédagogiques. addiction jeux video, que faire? - Ados Tu connais tout de même autre chose que les feutres,la pâte à sel et les jeux de constructions?Si, ayant été assistante maternelle, je connais fort heureusement d'autres activités pour les occuper et ouvrir leur esprit à autre chose. Il ne s'intéresse à rien d'autre car il ne connait rien d'autre?Si c'est pour le faire seul,ça ne va pas l'intéresser,c'est clair.Etant donné qu'il n'est pas né avec une manette de console dans la main ou une souris, il connaît effectivement autre chose ! Mais aujourd'hui, il a trouvé une activité plus intéressante pour lui.Après, je ne crois que jouer continuellement avec un enfant cela soit la solution non plus.

Corée du Sud - Un père accro aux jeux vidéo laisse son fils mourir de faim Voilà une nouvelle affaire qui devrait alimenter le débat sur les jeux vidéo et les addictions qu'ils peuvent créer. En Corée du Sud, un homme de 22 ans nommé Chung a été arrêté lundi après la découverte du corps décomposé de son fils de deux ans dans un sac poubelle, près de Daegu, dans le sud-est du pays. D'après les premiers éléments de l'enquête, l'épouse de Chung n'était plus présente au domicile conjugal à cause de son emploi et lui, passait ses journées dans des cyber-cafés. Il ne rentrait que tous les trois jours pour nourrir son enfant… Pire encore.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Si selon les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d'effet addictogène, l'addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l'objet en cause, liée à d'autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social...), la cyberdépendance semble prendre de l'importance. 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l'usage excessif ou dépendant du réseau informatique.

Dépendance aux écrans : une addiction de l'ère numérique Internet a créé de nouveaux types d’addictions aux jeux vidéo en ligne ou aux réseaux sociaux. Cette dépendance concerne aussi bien des enfants que des adolescents ou des adultes. Elle correspond à des pratiques sur écran excessives et incontrôlables, qui peuvent rejaillir sur la scolarité, le travail et les relations avec les autres. Souvent due à un mal-être ou à un isolement social, cette addiction impacte parfois l’alimentation et le sommeil.

Téléphones portables : attention à l'addiction 5,1 milliards de personnes dans le monde, soit près de 75% des habitants, selon le site Gartner.com, possèdent au minimum un téléphone portable. Le téléphone sert à téléphoner bien sur mais également à envoyer des SMS et surtout à se connecter sur internet et les réseaux sociaux créant ainsi des situations d'addiction qui touchent chaque année davantage de personnes et qui sont de plus en plus handicapantes En 2012, une étude britannique précisait que 66% des utilisateurs de smartphones risquaient de souffrir s'ils devaient se passer de leur smarphone. Nomophobie : peur d'être séparé de son téléphone

Les cyber drogués «Parfois, je commence à jouer à 6 heures du soir et, soudain, il est 9 heures du matin. Si je pouvais arrêter le temps pour continuer à jouer, je le ferais.» Martin a 35 ans et une allure de garçon sage. VIDEO. «L’addiction au numérique se mesure à la perte de liberté» SANTE A l'occasion de la sortie du MOOC de l'université de Nantes sur l'addiction numérique, Didier Acier, professeur de psychologie clinique fait le point sur ce phénomène... Propos recueillis par Delphine Bancaud Publié le Mis à jour le Un phénomène de société qui est devenu un sujet d’étude.

Loi sur la République Numérique : un bon texte, et une méthode innovante - Politique Vidéo : Loi sur la République Numérique : un bon texte, et une méthode innovante Enfin une bonne loi sur le numérique ? Présentée samedi matin à l'occasion du lancement d'une consultation publique innovante, le projet de loi sur la République Numérique préparé par Axelle Lemaire est un texte largement consensuel, qui apporte de vrais progrès à l'état actuel de la législation. Loi numérique, l’addiction à portée de clic ? La loi de santé signée Marisol Touraine avait libéralisé la publicité pour l’alcool, à la grande joie du lobby viticole ; celle sur le numérique, défendue par Axelle Lemaire, en fera-t-elle de même avec les compétitions de jeux vidéo ? Attendu en commission ce mardi à l’Assemblée nationale, le projet de loi Pour une République numérique inquiète en tout cas certains médecins spécialistes des comportements addictifs. Des craintes infondées ? À voir.

Bonjour, cet article est vraiment révélateur! Il montre à quel point nous sommes influencés par des organismes commerciaux à télécharger et à utiliser les applications sans même que nous puissions avoir plainement consicence de cela. Nous sommes de plus en plus poussés par la société de consommation vers cette addiction numérique. C'est décidement un dur labeur que d'essayer de s'en détacher! Cordialement. by velimirovic_groupee_psy Mar 6

Bonjour, Cet article est fort intéressant car il propose l'analyse des applications, aujourd'hui accessibles à bout de doigt! Je comprends à présent pourquoi avoir tant de mal à se séparer de ces applications. Cette addiction provient en effet de véritables recherches par les créateurs qui établissent une stratégie. Le but étant de détendre et d'apporter plaisir à l'utilisateur, ainsi influencé à visiter cette application de nouvelles fois pour susciter à nouveau cette réduction de stress et d'anxiété. Cordialement, by rouah_groupeb_psy Mar 6

Related: