background preloader

Créer un learning centre : pourquoi ? comment ?

Créer un learning centre : pourquoi ? comment ?
Quelques notes prises au cours d'une JE organisée par Mediadix à Paris 10 le 26 mai dernier. Une 2e journée sur la même thématique aura lieu le 9 décembre 2011 à Saint-Cloud : La bibliothèque 3e lieu. Photo : schoeband. CC : BY-NC-SA. Source : flickr. La problématique et les enjeux des learning centres aujourd'hui, Pierre Carbone Variété des réalisations dans les learning centres. Les premiers learning centres apparaissent dans les années 1990 aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas. Définition : il s’agit d’un lieu architectural intégrant un ensemble de ressources et de services également accessibles à distance, dont la bibliothèque. Histoire : en Amérique du Nord, dès les années 1980, on parle d'Information commons, c’est-à-dire d’un environnement partagé où la communauté universitaire peut se rassembler pour accéder à une grande variété d'information. Fonctionnement orienté vers l'usager : la lisibilité des espaces et des services est soignée. Missions : Ouverture : 9-22h. Related:  learning center

Cdi ou learning center : pourquoi le travail documentaire reste identique Traditionnellement, les objets gérés dans un Cdi étaient le livre et le périodique au format papier, cette gestion s’étend aujourd’hui à l’ensemble des médias disponibles sur supports physiques et virtuels. L’activité principale du centre est la mise à disposition des ressources pour emprunt ou consultation. Mais pour offrir un service attrayant, il est nécessaire de diversifier l’offre et de savoir la présenter d’où la mise en place de nombreux portails. Pour gérer au mieux ces ressources, le Cdi doit être doté d’un système de gestion ou logiciel documentaire et posséder un plan de classement (CDU ou Dewey). La notice informatisée de l’ouvrage, accessible à l’usager, reprend les informations de l’emplacement de l’objet sur les étagères. L’ensemble des notices forment le catalogue consultable par les usagers grâce à un OPAC (Online public access catalog : outil de consultation du catalogue). 1- Un lieu 2- Des ressources 3- Des services La veille numérique ;

Rolex Learning Center Le Rolex Learning Center vient d’ouvrir ses portes aux étudiants et aux curieux sur le site de l’EPFL ( l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne). Suivez le guide. Les extérieurs ne sont pas encore tout à fait aménagés mais le bâtiment est déjà fonctionnel. Le bâtiment est ondulé: je me trouve sous la structure. A l’intérieur, tout est ondulé on monte ou on descend. La lumière entre grâce aux baies vitrées donnant sur l’extérieur et grâce aux ouvertures rondes sur le toit. C’est avant tout une bibliothèque où sont regroupés 500 000 ouvrages. On peut y bosser dans le calme ses cours. Des ascenseurs sont prévus pour faciliter les déplacements. En tout cas on s’y sent les bienvenus. Des oeuvres majeures y sont consultables. On peut même s’y entraîner pour l’épreuve de slalom des jeux olympiques. Le lieu ne s’appelle pas Rolex Learning Center pour rien; rolex a contribué pour une part importante au bâtiment. Il y a même un restaurant… ..des poufs… …une banque?? …et une librairie.

Enjeux et problématiques des Learning Centres : l’exemple de Lille 3 » Insula - Le blog de la Bibliothèque des Sciences de l'Antiquité Le site de la Conférence des présidents d’université a mis en ligne un rapport ayant pour ambition de synthétiser l’ensemble des questions que peuvent soulever la conception et la mise en place d’un Learning Centre. Nous en proposons ici un résumé, augmenté d’autres publications récentes et de nos propres commentaires. Notre propos sera illustré par l’exemple de Lille 3, université pleinement engagée dans cette problématique, avec la création d’un Learning Centre thématique. Le rapport « Mettre en place un Learning Centre : enjeux et problématiques » est le deuxième volet réalisé par la Caisse des dépôts, faisant suite à une étude portant sur l’université numérique dont nous avions également donné un long écho dans Insula en août 2010 pour sa partie documentaire. Sa publication intervient alors qu’un mouvement général de réflexion sur le concept de LC et son adaptation au système français est aujourd’hui lancé dans le supérieur. Learning Centre : un nom Le nom du LC de Lille 3 Rapports :

Transformer les CDI en learnings centers ? C’est possible ! Depuis quelques années, les CDI sont ainsi encouragés à se transformer en centres de connaissance et de culture, dits 3C. Ainsi, Eduscol propose un dossier permettant d’appréhender ce nouveau concept destiné à « décloisonner les espaces » en permettant la liaison entre le fonds documentaire physique, c’est-à-dire les fictions et documentaires du CDI et le fonds numérique récemment acquis. Penser les CDI comme des tiers-lieux Il semble important de rappeler que le modèle des 3C nous vient des Etats-Unis où, depuis de nombreuses années déjà, des spécialistes ont évoqué l’idée de « tiers-lieu » pour désigner les bibliothèques et leur place dans la société. La question se pose alors : pourquoi ne pas faire de même avec les CDI des lycées et collèges ? Le numérique au cœur des pratiques et des apprentissages Lorsque l’on évoque une ouverture sur le monde des établissements scolaires et plus particulièrement des CDI, il est impossible de ne pas évoquer la numérisation de l’école.

Le Learning Centre n'est plus, vive le 3C ? Par Frédérique Yvetot La circulaire de rentrée est enfin parue et, cette année, un paragraphe va particulièrement intéresser les professeurs documentalistes : l'annexe 7. Et que dit cette annexe intitulée "Encourager la dynamique pédagogique et l'innovation" ? Elle explique, entre autres, que « dans le cadre d'expérimentations, les établissements peuvent réfléchir à la mise en œuvre de «centres de connaissances et de culture » (3C) ». Qu'est-ce donc que ce 3C ? Évolutions, omissions, imprécisions Une évolution sans en être une... Ainsi on ne parle plus de Learning centre mais de Centre de Connaissances et de Culture (3C, CCC, C3) : « des espaces de ressources à la fois au centre des établissements scolaires et intégrés à leur environnement local », « des projets éducatifs et pédagogiq Intégrer les nouvelles modalités d'accès à l'information numérique », fait ce même constat de nécessaire évolution des CDI. Donner accès à tous types de ressources Contribuer à la réussite des élèves

Learning center au sein du Service Commun de Documentation. - Institut du Numérique Responsabilité scientifique : Evelyne Dieckhoff Saltire Centre à la Caledonian University de Glasgow Le rappel du contexte Les bibliothèques universitaires, outre leur rôle en matière de stockage et de communication de l’information, sont depuis toujours des lieux d’apprentissage en lien étroit avec les enseignements dispensés au sein de l’Université. Par ailleurs, l’introduction massive de la documentation électronique, le cas échéant accessible à partir du domicile, est une autre conséquence du passage à l’ère numérique. Mais l’accès à l’information même via les technologies numériques ne suffit pas, les utilisateurs, étudiants essentiellement, recherchent également à la bibliothèque universitaire des espaces d’apprentissage collaboratifs impliquant une forte dimension communautaire : rencontre en petits groupes, communication avec des personnes partageant les mêmes centres d’intérêt ou les mêmes besoins d’information, le tout dans une atmosphère si possible accueillante et conviviale.

Learning Center « Saint-Jacques en Boulangrie Learning Center Posted on 15 novembre 2009 by Association Dimanche 15 novembre 2009 Les architectes vont bientôt soumettre leurs projets. En attendant, J. prêche la bonne parole. Une cathédrale du savoir. Concept. Les learning centers sont en quelque sorte « les bibliothèques du XXI e siècle », dotées d’outils permettant l’accès, la maîtrise de savoirs thématiques et leur diffusion au plus grand nombre. « Une nouvelle génération de centres de ressources ayant vocation à s’adresser avant tout aux quatre millions d’habitants du Nord – Pas-de-Calais ». Articulation. Le learning center de l’abbaye sera équipé de divers espaces. Enjeux. « Le diable est dans les détails », disait cette semaine Jacques Legendre, s’adressant à un chapelet d’élus et de représentants d’oganismes consulaires du Cambrésis. H. Mercredi 3 juin 2009 Le sénateur du Nord, Jacques Legendre, présidera le conseil d’orientation de la future bibliothèque numérique de l’abbaye. Développement du territoire Samedi 30 mai 2009 Like this:

Les learning labs, ces salles de cours 3.0 - Enquête sur Educpros À côté des traditionnels amphis ou salles de TD, de nouveaux espaces, plus ouverts et plus modulables, font aujourd'hui leur apparition dans les écoles et les universités. Une dizaine ont vu le jour récemment. Leur finalité : favoriser le développement de pédagogies alternatives, fondées sur l'interactivité et la créativité. Expérimenter et innover : voilà ce qui guide les learning labs. "Nous mettons les équipements technologiques à disposition des enseignants, pour voir s'ils peuvent en faire quelque chose qui ait du sens dans leur pédagogie. Le but est de faire émerger des idées farfelues", s'amuse Benjamin Six, responsable de l'innovation pédagogique de l'Essec. Des espaces modulables… Concrètement, cela passe par des tables et chaises sur roulettes, facilement déplaçables, que l'on peut rapprocher pour mener un travail en petit groupe, puis organiser en cercle pour lancer une discussion collective. … et des équipements high-tech… … demandant des investissements conséquents

Related: